Université Européenne des Sciences et Ressources Humaines

De Psiram
Irampour euro-universite.jpg
Bruno Comby professeur de l'Université Européenne des Sciences et Ressources Humaines (UESRH)
Nadine Schuster professeur et chercheur de l'Université Européenne des Sciences et Ressources Humaines (UESRH)
Jacqueline Bousquet professeur et chercheur de l'Université Européenne des Sciences et Ressources Humaines (UESRH)

L'Université Européenne des Sciences et Ressources Humaines (UESRH)[1] [2], était l'annexe suisse du Collège Universitaire Privé des Sciences Humaines (CUPSH), organisme d'enseignement privé créé en 2003 par Cyrus Irampour et dissous en septembre 2011. L'UESRH aurait cessé ses activités en 2012 selon Jean-Marc Robin, un de ses chercheurs et enseignants[3].

L'UERSH délivrait des soi-disant Diplômes d'Etudes Supérieures D.E.S. dans tous les domaines des médecines parallèles ou alternatives, en fait des certificats qui ne sont reconnus par aucune autorité officielle et dont on peut se prévaloir en payant de 2000 à 3500 euros et en fournissant un mémoire, des certificats qui sont accessibles même pour des non bacheliers, dans des domaines comme méthodes de relaxation (Yoga, shultz, Sophrologie), Graphothérapie, dansothérapies, yogathérapies, Shiatsu, Psychomorphologie, Gestion du stress, Psychologie transpersonnelle (spirituelle), etc. L'enseignement était dispensé en quelques journées éparpillées durant les week-ends ou par correspondance. Parmi les enseignants cités[3] on trouve Bruno Comby, Nadine Schuster, Bernard Herzog, Guy Thieu [en fait Guy Thieux, voir la section "Les partisans français des théories de Georges Lakhovsky"], Jacqueline Bousquet et Jean-Marc Robin, créateur et enseignant principal du Diplôme de Formation Supérieure Nutrition & Environnement Santé de l'Université Européenne des Sciences et Ressources humaines.

Il est question dans le rapport de la MIVILUDES de 2010 du Collège Universitaire Privé des Sciences Humaines (CUPSH)[4] pages 160, 168, 173, 182, 183 et 185.

Liste des enseignements qui étaient proposés par l'UESRH

Acupressure[5]. Aromathérapie[6][7][8]. Bio-dynamique. Brain Gym Craniosacral. Electroacupuncture. Etiopathie[9]. Eutonie Gerda Alexander. Fascia-thérapie. Gestalt-thérapie. Homéopathie (des non médecins peuvent proposer des produits homéopathiques). Intégration posturale. Kinésiologie. Laserthérapie. Massages. Mésothérapie. Naturopathie. Orthobionomy. Ozonothérapie[10]. Rebirth. Rééquilibration énergétique. Réflexologie[11]. Réintégration du cerveau. Rolfing. Sophrologie. Sympathicothérapie. Vitalogie. Acupuncture. Audio-phono-psychologie. Biorésonance. Chromatothérapie. Cures anti-tabac. Equilibrage Vertebro Statique. Etiopsychologie. Fleurs de Bach. Hathayoga. Hypnose. Iridologie. Magnétisme. Massage Energétique. Morathérapie. Musicothérapie. Ostéopathie. Peinture thérapeutique. Reboutage. Réflexochromie. Réflexologie[11]. Relaxation. Sangsues[12]. Sympathologie. Méthode Tomatis. Training autogène. Vitalpraktik. Auriculothérapie. Biothérapie. Chromothérapie. Drainage lymphatique. Ethnomédecine. Eurythmie[13][14]. Inochithérapie. Kneippthérapie. Reiki. Ventouses. Magnétothérapie[15]. Médecine Ayurvedique. Méthode de Feldenkrais. Moxa Moxibustion[16][17]. Myothérapie. Oxygénothérapie[18]. Reboutologie. Shiatsu. Spagyrie. Toucher. Arts martiaux. Sophrologie. Méditation, etc…

L'UESRH, une "Université" sans existence physique

Son domaine web "euro-universite.com" avait été enregistré le 2004-06-02 par une certaine Yvana Cauvarel domicilée 16 avenue de Thônex 1225 Chêne-Bourg, Suisse, qui en était l'administrateur, et la Registry Tech. On trouve sur certains sites web ou annuaire "professionnel" mention de cette femme exerçant des activités diverses: psychopédagogue de la santé, dipl. FSH-Paris, médecines alternatives, hypnose, elle serait même enseignante agrée pour la formation thérapeute MDC (Médecins du Ciel)[19].

Plusieurs publicités de et pour l'UESRH affichaient l'adresse: rue de Bougnon 42, 1020 Renens, Suisse (qui se situe à 4 km à l'ouest de Lausanne)[20]. Or, il n'existe pas de rue Bougnon à Renens, juste une rue Bugnon où se trouve uniquement ... une cafétéria ![21]

L'UESRH est une e-Université offrant, moyennant finances, des "qualifications" (des diplômes ?) dans des domaines de médecine alternative enseignées par des professeurs douteux, par exemple Nadine Schuster médecin radiée de l'Ordre.

Pourquoi la Suisse ? Un article de Mr Irampour lui-même répond à cette question en quelque sorte: "En suisse : Un grand nombre d'approches y sont remboursés par les assurances santé : Les praticiens de ces méthodes ne sont en général pas médecins ni psychologues.Ils ont effectué des stages qu'ils ont fait valider par une fondation agréée par les assurances [Ex:Fondation ASCA(voir son site sur Internet)].
environ 300 méthodes sont remboursées par des assurances-maladies en Suisse dont voici des exemples : Acupressure[5]. Aromathérapie[6][7][8]. Bio-dynamique. Brain Gym. Craniosacral. Electro-acupuncture. Etiopathie[22]. Eutonie Gerda Alexander. Fascia-thérapie. Gestalt-thérapie. Homéopathie (des non médecins peuvent proposer des produits homéopathiques). Intégration posturale. Kinésiologie. Laserthérapie. Massages. Mésothérapie. Naturopathie. Orthobionomy. Ozonothérapie[23]. Rebirth. Rééquilibration énergétique. Réflexologie[11]. Réintégration du cerveau. Rolfing. Sophrologie. Sympathicothérapie. Vitalogie. Acupuncture. Audio-phono-psychologie. Biorésonance. Chromatothérapie. Cures anti-tabac. Equilibrage Vertebro Statique. Etiopsychologie. Fleurs de Bach. Hathayoga. Hypnose. Iridologie. Magnétisme
[en clair, l'imposition de mains par le magnétiseur]. Massage Energétique. Morathérapie. Musicothérapie. Ostéopathie. Peinture thérapeutique. Reboutage. Réflexochromie. Réflexologie[11]. Relaxation. Sangsues. Sympathologie. Méthode Tomatis. Training autogène. Vitalpraktik. Auriculothérapie. Biothérapie. Chromothérapie. Drainage lymphatique. Ethnomédecine. Eurythmie[13][14]. Inochithérapie. Kneippthérapie. Reiki. Ventouses. Magnétothérapie[15]. Médecine Ayurvedique. Feldenkrais. Moxa Moxibustion[16][17]. Myothérapie. Oxygénothérapie[24]. Reboutologie. Shiatsu. Spagyrie. Toucher. Arts martiaux, Sophrologie, Méditation, etc…
Une Université européenne ouverte à tous [...] Nous avons donc créé une structure universitaire avec la capacité d'octroyer des diplômes d'études supérieures.[25]

Voilà de quoi attirer un "large public" en mal de formation ou de reconversion en "thérapeutes".

Le danger de voir des "thérapeutes" n'ayant pas de réelles formations universitaires dans le domaine de la santé et cependant munis de diplômes d'études supérieures valables dans l'UE est bien réel puisque Jean-Marc Robin, ex-professeur de l'UESRH [3], est arrivé à ce résultat en collaboration avec Dominique Delaporte via leur organisme lobbyste belge REFORMED.

Rapport de la Miviludes de 2010 [26]

Ce rapport ne porte que sur le Collège Universitaire Privé des Sciences Humaines, étant donné que l'Université Européenne des Sciences et Ressources Humaines est hors de son ressort territorial, on peut cependant considérer qu'il est pertinent pour les deux organismes.

On lit dans le chapitre "Formations et enseignements dans le domaine des médecines non conventionnelles : un marché florissant au risque de dérives sectaires" (pages 157 à 197). Les passages ci-dessous figurent tel quels dans le rapport lui-même :

  • page 160 du rapport (en fait située à la page 161 du document électronique publié sur Internet) : Ainsi, l’usage du terme « université » de même que l’intitulé des diplômes sont encadrés par l’article L. 731-14 du code de l’éducation : Les établissements d’enseignement supérieur privés ne peuvent en aucun cas prendre le titre d’universités. Les certificats d'études qu'on y juge à propos de décerner aux élèves ne peuvent porter les titres de baccalauréat, de licence ou de doctorat. Le fait, pour le responsable d’un établissement, de donner à celui-ci le titre d’université ou de faire décerner des certificats portant les titres de baccalauréat, de licence ou de doctorat est puni de 30 000€ d’amende .
  • page 167 du rapport (et 168 du document électronique) : Le Collège privé des sciences humaines précise sur son site : Notre faculté est agréée comme telle auprès du ministère de l’Education nationale, ce qui, là encore, est faux, puisqu’elle n’y est que déclarée. Il s’agit donc que d’une tentative trompeuse de pseudo-légitimation.
  • page 172 et 173 du rapport : La formation à la « synthèse pour une relation d’aide » au Collège universitaire privé des sciences humaines
    Le Collège universitaire privé des sciences humaines a été créé par le docteur C. Irampour, médecin psychiatre aujourd’hui retraité. Sur Internet, il présente son établissement dans les termes suivants :
    Les deux objectifs que nous poursuivons dans nos formations inédites – intelligibilité et synthèse sur la médecine globale de la personne – sont assurés grâce à la prise en compte du fait que l’être humain constitue une unité remarquable. Toutes les dimensions de sa personne (du physique jusqu’au spirituel) se rejoignent naturellement et rationnellement dans une « véritable synthèse holistique ».
    De manière vivante, cette formation constitue une synthèse, par une articulation simultanée et harmonisatrice, entre, d’une part, les fondements psychologiques, psychosomatiques, énergétiques, spirituels, etc., des souffrances humaines et, d’autre part, les fondements de la psychothérapie, du développement personnel et des thérapies naturelles de la personne.
    Notre méthode pédagogique développe et valorise l’intuition naturelle des étudiants.
    Nous cherchons de cette façon à éviter la déformation professionnelle liée à tout ce qui aboutit au refoulement de l’intuition de l’étudiant dans l’enseignement habituel. L’intuition est la base spirituelle de nos connaissances.
    Notre enseignement ne forme pas à une « nouvelle spécialité ». Au contraire, il contribue à remédier aux excès et aux méfaits des spécialisations.

    Le docteur Irampour déclare : Nos formations scientifiques évitent à beaucoup de personnes des démarches fondées sur l’irrationnel et leur évitent des dérives sectaires.
    Il indique cependant ailleurs qu’il partage la croyance selon laquelle Marthe Robin, la mystique française décédée il y a une quinzaine d’années, n’a mangé et bu chaque jour durant vingt-cinq ans qu’une hostie et un verre d’eau, tout en conservant une extraordinaire lucidité.
    Parmi les nombreux débouchés auxquels cette formation déclare conduire, on peut relever : créer des cabinets de conseils ou de thérapie; travailler dans des structures de soins (de cure, de postcure, etc.); opérer à travers des activités thérapeutiques …
    L’enseignement conduisant au « diplôme de formation supérieure en relation d’aide et ressources humaines » a lieu pendant six week-ends répartis au cours d’une année universitaire, soit douze journées de formation. Il est complété par des cours par correspondance et un stage dans le département du candidat. Il en coûte 2500 € à l’étudiant.
  • page 182 et 183 du rapport : Les allégations de la médecine naturelle du Collège universitaire privé des sciences humaines : contre les mystifications des spécialistes, le recours aux potentiels d’autoguérison de l’être humain
    A la lecture du site du Collège, on ne saisit pas à quels actes thérapeutiques les étudiants formés en douze jours à la "médecine naturelle" (six week-ends sur une année), sont concrètement préparés.
    Notre programme a pour objectif que chacun puisse apporter au mieux sa propre contribution dans la prévention ou la thérapie de problèmes comme la dépression, les troubles psychosomatiques, les dépendances.
    Les connaissances médicales, chirurgicales, voire même psychiatriques, n'empêchent pas d'être dans l'erreur, dans la fausse conscience vis-à-vis de la vie et d'être porteur d'idées, de sentiments et de préjugés qui falsifient l'essence même de la vie.
    Le spécialiste diplômé est amené à avoir le complexe de l'imposture. Il finit par jouer le jeu des automatismes plus ou moins établis qui n'ont pas d'avenir et qui ne touchent pas à l'essentiel des potentiels et capacités de mieux-être et d'équilibre que possède chacun. La médecine naturelle est celle de l'homme et de son équilibre spirituel.
    Les spécialistes abîmés dans l'étude de la matière finissent par se couper des fondements de la vie humaine qui sont spirituels. L'Univers matériel lui-même est spirituel.

    Le docteur Irampour voit de la façon suivante les capacités futures de la médecine naturelle à laquelle il prépare ses étudiants : L’avenir appartient aux thérapies de plus en plus naturelles, de sorte que le malade du cancer, par exemple, au lieu d’être mutilé, chimifié, irradié, vivant dans la peur et la soumission, fera de plus en plus appel à ses potentiels et qu’il apprendra à VIVRE au lieu de SURVIVRE. On voyage ainsi vers une médecine de la santé, une médecine de l’homme, vers le bon sens, l’humanisation de nos relations et la fin des mystifications du spécialiste, qui deviendra un jour un simple auxiliaire du globaliste.
    La vraie guérison doit être recherchée dans l’authenticité et dans l’amour ; toutes nos souffrances proviennent de nos illusions.
  • page 185 du rapport : "La diffusion de faux espoirs par la supposée puissance des forces d’autoguérison" : [...]
    La médecine naturelle du docteur C. Irampour affirme que les pouvoirs de guérison dont l’être humain est naturellement doté existent bien au-delà de ce que peuvent penser les spécialistes. Certains savants pensent même que le corps humain est doué de pouvoirs alchimiques.

Les possiblilités de doctorats que l'UESRH laissait espérer à ses élèves

Modalites pour les doctorats :

A/ La loi moderne sur la validation des acquis et/ou aptitudes, permet de valider toutes «aptitudes» (peinture, musique, chant, sport, danse, infographie,etc), toutes «expériences», «connaissances» ou «stages de formations», « acquises hors de tout système de formation ». Lire notre rubrique «Validation de vos acquis»

B/ Le candidat peut donc bénéficier de la loi sur la validation des acquis. L’obtention du doctorat nécessite la rédaction d'une thèse sous la direction d'un professeur titulaire de notre université. Le suivi est assuré à distance. Notre méthode pédagogique facilite beaucoup le travail à effectuer par le candidat Lire la Rubrique; «Notre méthode d’enseignement» dans notre brochure ou sur notre site.

C/ Certains de nos anciens étudiants pourraient préparer le doctorat, après le DFS de spécialisation (rarement avant). Le doctorat est octroyé par notre Université Européenne (UESRH).

Disciplines concernées par nos doctorats :

1). Psychologie
2). Coaching
3). Art-thérapie
4). Somatothérapie (toutes les approches corporelles pourraient être intégrées dans cette spécialisation)
5). Naturopathie
6). Dansethérapie
7). Musicothérapie
8). Psychothérapie
9). Anthropologie
10). Psychanalyse
11). Psychopathologie
12). Psychologie transpersonnelle (toutes les approches spirituelles pourraient être prises en compte)
13). Pédagogie
14). Sciences de l’éducation
15). Gestion des ressources humaines
16). «Nutrition et vitalité» (compléments alimentaires, alimentation naturelle, etc..)
17). Caractérologie
18). Langues étrangères
19). ONG (dans le domaine des approches des problèmes humains abordés dans nos programmes)
20). Sexologie
21). Philosophie
22). Victimologie
23). Animation (Ex: animateurs socio-culturels)
24). Nutrithérapie
25). Littérature
26). Gymnagogie [utilisation d’une approche sportive, quelle que soit cette approche ! dans le développement personnel et/ou dans la thérapie des problèmes humains (tabagisme, dépression, alcoolopdépendance, etc) et/ou dans le développement personnel]
27). Entreprise et ressources humaines (expériences du DRH, etc)
28). Yogathérapie (la doctrine yoguie et la pratique du yoga)
29). Educateur (spécialisé, sportif, etc…)

Liens externes

  • http://modem.ovillois.free.fr/documents/IBC-Liste-Comite-Scientif.pdf Cyrus Irampour est membre (ou était membre) du comité scientifique et médical de l'Institut Bruno Comby, situé 55 rue Victor Hugo, 78800 Houilles. (Remarque de Psiram: Le lien, comme par hasard, ne fonctionne plus.)
  • http://dawhois.com/site/pro-sciences.com.html On y lit "Collège universitaire privé des sciences humaines Description: Collège universitaire privé des sciences humaines inscrit à l'Education Nationale. Formations diplomantes de synthèses uniques ouvertes à un large public ( ressources humaines, thérapies plurielles, relation d'aide, etc ...)"

Références

  1. http://www.euro-universite.com/ C'était le site web officiel de l'UESRH, mais il a été désactivé
  2. http://www.psycho-ressources.com/cyrus-irampour.html Site web désactivé
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 Les chercheurs et enseignants de l'Université Européenne des Sciences et Ressources Humaines
  4. http://www.miviludes.gouv.fr/publications-de-la-miviludes/rapports-annuels/rapport-annuel-2010 Charger le document en Version PDF
  5. 5,0 et 5,1 https://fr.wikipedia.org/wiki/Acupuncture Voir dans la section "Variantes et autres branches de la médecine traditionnelle chinoise" le paragraphe "Acupression (acupuncture sans aiguille) et Tui-Na"
  6. 6,0 et 6,1 https://fr.wikipedia.org/wiki/Aromath%C3%A9rapie
  7. 7,0 et 7,1 http://www.charlatans.info/aroma.shtml
  8. 8,0 et 8,1 http://www.psiram.com/ge/index.php/Aromatherapie (allemand)
  9. https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tiopathie
  10. https://fr.wikipedia.org/wiki/Ozonoth%C3%A9rapie
  11. 11,0, 11,1, 11,2 et 11,3 https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9flexologie
  12. http://www.lejsl.com/edition-macon/2015/04/30/une-affaire-de-sangsues-qui-devoile-des-derives-sectaires Article "Une affaire de sangsues qui dévoile des dérives sectaires" publié le 30/04/2015 dans Le journal de Saône et Loire:
    Comme le titre de psychologue ou de psychiatre, celui psychothérapeute fait partie des titres « psy » protégés par l’État depuis le second décret d’application de la loi Accoyer (votée en 2004) publié en mai 2012. [...]
  13. 13,0 et 13,1 https://fr.wikipedia.org/wiki/Eurythmie
  14. 14,0 et 14,1 http://www.psiram.com/ge/index.php/Eurythmie allemand)
  15. 15,0 et 15,1 http://www.quackwatch.org/04ConsumerEducation/QA/magnet.html Magnet Therapy: A Skeptical View (anglais)
  16. 16,0 et 16,1 http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20140707.OBS2906/chine-ces-medecins-qui-jouent-avec-le-feu.html
  17. 17,0 et 17,1 https://fr.wikipedia.org/wiki/Acupuncture Voir à la section "Variantes et autres branches de la médecine traditionnelle chinoise" le paragraphe Moxibustion
  18. http://www.charlatans.info/oxygene.shtml L'oxygénothérapie Les obsédés de l'oxygène
  19. http://www.ecoledelumiere.ch/liste-enseignants-mdc
  20. http://www.university-directory.eu/Switzerland/Universite-Europeenne-des-Sciences-et-Ressources-Humaines.html
  21. https://www.google.fr/maps/@46.539076,6.59659,3a,75y,133.9h,90t/data=!3m4!1e1!3m2!1skv-JQkvu71ehSh89rEbqbg!2e0?hl=fr&dg=dbrw&newdg=1
  22. https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tiopathie
  23. http://scd-theses.u-strasbg.fr/551/01/schraub_simon.pdf Pages 98-99 du texte (c'est à dire pages 103-104 du document électronique): 'L’ozonothérapie :
    Elle est proposée pour traiter cancer, asthme, sida, maladie cardiovasculaire. En cancérologie, son principe repose sur le fait que les cellules cancéreuses vivent dans un milieu pauvre en oxygène et qu’en élevant la teneur en oxygène, ce gaz tuerait les cellules cancéreuses. L’ozone peut être délivré sous forme de gaz, en intra-rectal, en intra-musculaire ou même par un système extérieur d’oxygénation du sang réinjecté ensuite au patient. Sous forme de liquide, le peroxyde d’hydrogène (eau oxygénée) est dilué et prescrit par voie orale, rectale ou intra-veineuse. Il n'y a aucun argument scientifique pour dire que ce traitement est efficace contre le cancer. Ce traitement peut même être dangereux, par sa toxicité et par le risque d’embolie qu’il présente"
  24. http://www.charlatans.info/oxygene.shtml
  25. http://www.unisson06.org/dossiers/societe/therapies_alternatives.htm
  26. http://www.miviludes.gouv.fr/sites/default/files/publications/francais/ra2010_mise_en_ligne.pdf