Georges Lakhovsky

De Psiram
Georges Lakhovsky

Georges Lakhovsky, né le 17 Septembre 1870 à Ilya (à 50 km de Minsk)[1], décédé en 1942 à New York, d'origine russe et naturalisé français en 1907, était un inventeur controversé d'appareils de médecine alternative et auteur. Il s'est fait remarquer par une hypothèse pseudo-scientifique d'une communication entre les cellules au moyen d'énergie à haute fréquence et l'invention d'appareils qui seraient soi-disant en mesure de guérir le cancer. Son fils Serge Lakhovsky a continué le travail de son père et a défendu, jusqu'à son décès en 2003, les idées et les hypothèses de son défunt père. Celles-ci sont considérées comme réfutées et ont seulement encore une importance pour l'histoire de la médecine. Pourtant, beaucoup de concepts de médecine alternative actuels continuent à se référer à Lakhovsky, et il y a des fabricants qui continuent à proposer aujourd'hui des copies de l'Oscillateur à Longueur d'Ondes Multiples (OLOM) de Lakhovsky, appelé en anglais Multi Waves Oscillator (MWO) ainsi que des Radio Cellulo Oscillateurs[2].

Courte biographie

La biographie de Lakhovsky comporte certaines lacunes. Certaines sources le confondent avec un contemporain, un peintre russe du même nom. Georges Lakhovsky était probablement né le 17 Septembre 1870 dans la région de Minsk (aujourd'hui Belarus). Cependant, il existe également des preuves de naissance en 1869. Soi-disant, il aurait obtenu un diplôme d'ingénieur à Odessa et aurait étudié à la faculté de médecine à Paris, cependant on n'a aucune autre information confirmant l'obtention d'un diplôme. Lakhovsky n'a également jamais travaillé en tant que médecin. Il aurait inventé en France en 1890 (il n'était arrivé en France qu'en 1894 !) une fixation de rail, qui aurait été nommé: «tirefond-Lakhovsky". Il aurait ensuite commercialisé cette fixation.

Au 20e siècle, Lakhovsky commença à s'intéresser à des questions médicales. Après la Première Guerre mondiale, il contacta Jacques-Arsène d'Arsonval qui avait développé à cette époque un procédé thérapeutique électrique. A l'hôpital parisien de la Pitié-Salpétrière (appelé à l'époque Clinique Médicale de la Salpêtrière), Lakhovsky développa en 1923 un procédé personnel pour traiter le "cancer" des géraniums avec des champs électromagnétique de hautes fréquences qui se fondait sur ​​les idées de D'Arsonval. En 1924, il exposa des plantes préalablement infectées par la bactérie bacterium tumefaciens (agrobacterium tumefaciens) à un champ électromagnétique produisant une onde de fréquence unique de 150 MHz (2 m de longueur d'onde dans la gamme des VHF). Pour ce faire, il se servait d'un Radio Cellulo Oscillateur qu'il avait inventé. Il croyait qu'à cause de cette bactérie les plantes avaient développé une tumeur. En réalité, il se forme seulement des excroissances qui ressemblent à des tumeurs. Il croyait qu'il pouvait "guérir" les plantes infectées à l'aide du rayonnement à haute fréquence. Il résuma ses observations dans son livre "Le secret de la Vie" qui fut publié en plusieurs langues.

Publicité ancienne pour l'utilisation de l'appareil OLOM. Publiée actuellement (2016) sur le site de la société suisse Laboratoires Colysa qui annonce que le produit sera bientôt disponible pour pratiquer l'oscillothérapie. Source capture d'écran

Vers 1930, Lakhovsky inventa son "Oscillateur à Longueurs d'Ondes Multiples OLOM" (Multiple Wave Oscillator MWO) qu'il fit breveter en France (en mai 1931 avec une addition en février 1932) et aux Etats-Unis. Pour ce qui est du principe, il s'agit d'un émetteur à ondes courtes ordinaire à fréquence d'émission variable. Par la suite, il traita avec cet appareil plusieurs patients souffrant de cancer. Dans les années 1930, en plusieurs lieux, on faisait des recherches sur des procédés de thérapies à l'aide de champs électromagnétiques dans la gamme des ondes courtes.

Ayant pris fermement position contre l'idéologie du national-socialisme (voir son livre publié en 1939: "La civilisation et la folie raciste") , il émigra aux Etats-Unis fuyant la Wehrmacht. Lakhovsky décéda en 1942 à New York suite à un accident de la circulation.

Hypothèses

Lakhovsky supposait qu'il y aurait dans chaque cellule un minuscule oscillateur qui pourrait émettre des oscillations haute fréquence et aussi en recevoir. Il supposait qu'il y a un très large spectre d'oscillations ou de rayonnements qui sont créés en dehors de la terre et pénètrent toutes les cellules. Pour lui, les agents pathogènes étaient des brouilleurs qui, avec leurs oscillations parasites, agissaient contre les oscillations cellulaires naturelles des cellules saines du corps. Les cellules saines oscilleraient d'une manière caractéristique autrement que les cellules malades. Lakhovsky croyait pouvoir être en mesure de modifier les fréquences de résonance reçues par cellules malades pour que celles-ci redeviennent complètement saines.

Ses conseils préventifs:

  • Tenir compte du sol sur lequel on vit et dort, et corriger ou éviter les radiations nocives [voir à Géobiologie et à Radiesthésie]
  • L'eau doit correspondre au sol sur lequel on vit et dort
  • Pour une nutrition optimale, la nourriture doit être consommée crue et contenir beaucoup d'oignons

Beaucoup de ses hypothèses ont été publiées plus tard par ses partisans sous des formes diverses. L'édifice intellectuel de Lakhovsky s'ajoute à de l'homéopathie, au régime alimentaire crudivore, aux enseignements de Max Gerson "Une thérapie du cancer", Gerhard Orth et Herbert Shelton[3]. Plusieurs entreprises du milieu ésotérique construisent et proposent des Radio Cellulo Oscillateurs et des appareils OLOM/MWO aujourd'hui.

G. Lakhovsky mêlait à ses théories médicales des considérations spirituelles et métaphysiques. Sa définition de l'âme : « L'âme peut être identifiée à un complexe de vibrations qui vibrent éternellement et, vis-à-vis de l'âme, le corps joue exactement le même rôle qu'un appareil émetteur et récepteur de radiophonie vis-à-vis des ondes ».

Les partisans français des théories de Georges Lakhovsky

Un appareil actuel OLOM/MWO selon Lakhovsky

Son fils Serge Lakhovsky, qui serait revenu à Paris dans les années 60 et qui est décédé en 2003, avait continué des activités de recherche et de commercialisation au sein des Laboratoires Colysa, 25 rue des Maronniers, Paris XVI°. Cette société avaient manifestement été créée par son père puisque les Editions S.A.C.L. 25, rue des Marronniers Paris XVIe avaient publié en 1937 un ouvrage "Radiations et ondes Sources de notre vie" [4].

La famille Thieux: Serge Lakovsky était en lien avec Guy Thieux, géophysicien, membre d'honneur de l'AAR (Association des Amis de la Radiesthésie) ... lequel était en lien avec Étienne Guillé, le gourou de la secte La grande mutation[5]. "Serge Lakhovsky confia à Guy Thieux du soin de faire connaître l'oeuvre de son père. Durant trente et un ans, sans répit, Guy Thieux décrivit et commenta l'actualisation des travaux de Lakhovsky menée par Étienne Guillé et d'autres scientifiques à la Faculté d'Orsay."[6]. Outre Guy Thieux, s'implique aussi Margot Thieux, sa compagne[7].

Jean-Louis Portes, médecin homéopathe qui a présenté le 24 janvier 1984 une thèse de Doctorat en médecine (!!) sous la direction du Professeur Rullière, à la faculté de médecine Pitié-Salpêtrière de l'Université P. et M. Curie de Paris VI : "La vie et l'œuvre de Georges Lakhovsky"[8]. Citons Jean-Louis Portes: "Ma soutenance n'obtint pas le succès escompté [...] Les trois membres du jury me posèrent des questions humoristiques. Une pointe d'ironie et de scepticisme se dégageait de leurs non-dits. Mais ils furent quand même très impressionnés par la présentation élogieuse des travaux de Georges Lakhovsky faite par Étienne Guillé, alors professeur à la faculté d'Orsay [...] Étienne Guillé osait travailler au pendule au grand jour, et affirmer que sa lignée comprenait des sorciers et des chamanes. ils ne purent que s'incliner en validant ma thèse."[9]
(Note: C'est pourtant vers 1985 que la faculté d'Orsay s'opposa à ce que Guillé y poursuive ses recherches, les deux évènements sont peut-être liés)

Brigitte Bouteiller auteur du livre "Lakhovsky - le génie des anneaux. Santé, résonance et circuits oscillants" paru en 2012, publié par les éditions Trédaniel. Ici une version de ce livre en accès libre[10], on y apprend, entre autres, que le Dr Bernard Herzog (voir la pages 9, l'avant-propos pages 11 à 14, les pages 102-105, 142-143 et 147 du livre de B. Bouteiller) utilise/utilisait les appareils Lakhovsky sur ses patients cancéreux, ce qui lui a valu quelques ennuis avec l'Ordre des Médecins qu'il raconte lui-même dans son livre "Les dérives de la médecine", livre, comme il se doit, préfacé par Pierre Cornillot infatigable défenseur des médecines alternatives. Les pages suivantes 149-157 sont consacrées au Dr. Philippe Lagarde qui "a découvert Lakhovsky il y a au moins quarante ans". "Cela c'est passé par hasard, lors d'une conférence à Genève, animée par le chercheur Étienne Guillé. Nous sommes allés dinner et discuter dans un jardin... deux heure et demi du matin, nous y étions encore, à échanger sur l'électromagnétisme et l'énergie. C'est ainsi que j'ai entamé des recherches sur Lakhovsky. [...] Aujourd'hui, si vous parlez de Lakhovsly à certains médecins, vous êtes brûlés sur la place du village !" Le Dr Philippe Lagarde, oncologue, exerce depuis de nombreuses années à Saint-Marin, hors de portée des foudres ordinales. Il ne parle cependant que d'utilisation adjuvante aux traitements classiques du cancer.

Autres partisans, Pierre Lance avec sa série de livres "Savants maudits, Chercheurs exclus. Un réquisitoire implacable contre la nomenclatura scientifique" publiée par les éditions Trédaniel (Georges Lakhovsky figure dans le tome 3 publié en 2006), Laure Pouliquen et son site AMESSI[11], Philippe Lagarde ainsi que Bernard Herzog[10].

Sans oublier un bio-énergéticien, possesseur d'un OLOM propose des séances au fond de la boutique, derrière un rideau, «Le terrain est miné » indique au passage le praticien. « Les clients attendent des miracles, ils viennent souvent me voir en dernier recours ». D’autres, néanmoins, cherchent une technologie naturelle, qui n’attaque pas ni n’agresse le tissu humain, « ils viennent me voir pour se soigner naturellement, chercher des réponses et je peux leur garantir une amélioration, surtout de bien-être » résume, toujours en marchant sur des œufs, notre magnétiseur qui n’exclut pas également l’effet placebo. Ceci dit, « les clients reviennent d’eux-mêmes pour une séance de remise en forme » précise-t-il encore [12]. Le praticien: A été initié
- à l'art du Shiatsu et de l'Acupuncture par le Révérend Ryotant tokuda, président fondateur de l'Institut Victoria Régia.
- à la thérapie quantique (Mill thérapie) par le président du Cers D Bobin ostéopathe.
- à la géobiologie et à l'antenne de Lécher par René Nacachian biophysicien Société Acmos et Madame Lagabriel géobiologue (Bio environnement Conseil).
- à la thérapie holistique des chakras et des corps subtils et à l'ostéopathie par Claudine Boissery.
- à la Mora Thérapie, aux traitements par champs magnétiques pulsés et à la théorie de l'oscillation cellulaire par J.M. Danze biophysicien et auteur ; et Francine Delvaux heilpraktiker.
- au Feng Shui par Christine Miège.
- à l'oligothérapie et aux aspects de l'eau système M. Violet et Oli-Dyn de J. Pagot par J. Collin auteur.
- à la bioélectrographie G.D.V. (caméra Kirlian). Méthode de diagnostique des champs d'énergies biologiques humaines par Julien Frère (Kti France).
- à la philosophie Bouddhique par le professeur et vénérable Lama Sherab Dordje.
- aux travaux de mr Lakhovsky par Guy Thieux.

La société suisse C.O.L.Y.S.A

Une société (Colysa SA rue des Corbes 27 2065 Savagnier Switzerland) [13] fabrique à Neuchâtel (Suisse) des appareils Lakhovsky, à savoir,

  1. Un Radio Cellulo Oscillateur ([14])
  2. L'OLOM (Oscillateur à Longueurs d'Onde Multiples) / MVO (Multiple Wave Oscillator)[15]
  3. Des circuits oscillants (Colliers, ceintures, etc.)

La SA COLYSA est la nouvelle appellation (depuis le 26.03.2013) de la "ICC, Ingénieurs Chimistes-Conseils S.A". [16]. Depuis janvier 2015, la SA Colysa s'est diversifiée et a repris les activités de deux sociétés qui vendaient des composants électroniques, de connectique, de cablage, de sonorisation, etc.

Livres publiés par Georges Lakhovsky

Source capture d'écran sur ebay (l'exemplaire proposé avait été dédicacé en 1936)
(voir l'article wikipedia "magnétisme animal[17])
  • L'origine de la vie, la radiation et les êtres vivants, 1925, Gauthier-Villars et Cie, Paris
  • Contribution à l'étiologie du cancer, 1927, Gauthier-Villars et Cie, Paris
  • L'Universion, 1927, Gauthier-Villars et Cie, Paris
  • Les Ondes qui guérissent, 1929, Gauthier-Villars et Cie, Paris
  • Le Secret de la Vie, Les Ondes Cosmiques Et La Radiation Vitale, 1929, Gauthier-Villars et Cie, Paris
  • La science et le bonheur. Longévité et immortalité par les vibrations, 1930, Gauthier-Villars et Cie, Paris
  • L'oscillation cellulaire, 1931, Gaston Doin et Cie
  • La Formation néoplasique et le déséquilibre oscillatoire cellulaire. Traitement du cancer par l'oscillateur à longueurs d'ondes multiples, 1932, Gaston Doin et Cie
  • L'Éternité, la vie et mort, 1932, Fasquelle
  • La Terre et nous, 1933, Fasquelle
  • La Cabale: histoire d'une découverte, l'oscillation cellulaire, 1934, Gaston Doin et Cie
  • La Matière, 1934, Gaston Doin et Cie
  • Le Racisme et l'orchestre universel, 1934, Felix Alcan
  • L'Oscillateur à longueur d'ondes multiples, 1934, Gaston Doin et Cie
  • Le Grand Problème (Dans l'univers rien n'est création mais tout est reproduction par matérialisation), 1935, Felix Alcan, Paris
  • Les Ondes cosmiques et les circuits oscillants d'après les travaux de Georges Lakhovsky. Extrait de l'étude publiée aux éditions S.A.C.L. par le Dr P. Rigaux, 1932[18]
  • La crise, ses causes et ses remèdes, 1935, S.A.C.L., Paris
  • Radiations et ondes, source de notre vie, 1937, S.A.C.L., Paris
  • De Moscou à Madrid ; Le paradoxe de la démocratie , 1937, S.A.C.L., Paris
  • La Nature et ses merveilles, T.S.F. Autosuggestion Homéopathie Magnétisme animal Radiesthésie, 1936, Hachette
  • Longévité L'art de vivre vieux sans souffrir, 1938, Hachette
  • La Peau Filtre de santé, 1939, S.A.C.L., Paris
  • Pour rester jeune à 100 ans, la Spermatothérapie, 1939, S.A.C.L.,Paris
  • La civilisation et la folie raciste, 1941, Ed. de la Maison française, New York
  • Georges Lakhovsky: 'Das Geheimnis des Lebens', avec une préface de Fritz Albert Popp, 1981, [éditeur:] VGM Verlag für Ganzheitmedizin, Essen, ISBN 10: 3886999998 ISBN 13: 9783886999996

Credo de Georges Lakhovsky

"O Universion - Dieu
Je crois que Tu es le créateur et la substance unique
de l'Univers entier immuable dans le temps et l'espace.
C'est Toi qui par tes vibrations entretiens l'harmonie
admirable de l'Univers et des mouvements de tous les astres
dans l'infiniment grand comme des corpuscules dans
l'infiniment petit.
C'est toi qui étant en tout es la source de
toute énergie, c'est Toi qui par tes radiations as créé la vie et
décrété la mort, car sur cet espace limité de la Terre, sans mort
il n'y aurait pas de vie comme sans vie il n'y aurait pas de mort.
Je crois qu'après notre misérable existence terrestre
notre âme vibratoire s'identifiera avec Toi dans la spendeur
de la vraie vie éternelle.
O Universion - Dieu. C'est Toi qui m'a inspiré toute
ma vie. Tu es mon essence et mon maître.
"

Liens externes

  • http://www.rexresearch.com/lakhov/lakhusps.htm#1962 Les patentes (brevets) pour le Radio Cellulo Oscillateur et pour le Multiple Wave Oscillator MWO/OLOM (version anglaise)
  • http://www.futuretechtoday.net/mwo/ Article "Want to Know What Georges Lakhovsky Was Using in His Cancer Clinics In France in the 1930's?" publié le 5 août 2016.
  • http://rustyjames.canalblog.com/archives/2011/06/19/21437815.html Article "Lakhovsky un génie de la médecine énergétique vibratoire". Posté par Rusty James le 20 décembre 2013 dans la catégorie médecine quantique. [Un site conspirationiste ...]
  • http://www.bienetreboutique.com/fr/content/125-avis-et-temoignages-des-circuits-oscillants-de-g-akhovsky-par-le-docteur-rigaux "Un fabricant français des colliers anneaux de vie® selon g lakhovsky" publie les pages d'un livre "Les circuits oscillants et les ondes cosmiques d'après les travaux de Georges Lakhovsky" du Dr. P. Rigaux qui semble avoir édité par les "Laboratoires Colysa, 25 rue des Maronniers, Paris XVI°". La page précise: "NB les sociétés et laboratoires colysa de monsieur Georges et serges (sic) Lakhovsky ont cessés toutes activités les 16/10/1979 et 16/4/2003"

  • http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article745 La géobiologie, une pseudo-science en expansion, par Henri Brugère - SPS n° 277, mai 2007:
    "[...] L’origine des concepts
    Il est assez étonnant de voir le mélange de faits, de considérations, qui entrent dans le pool des concepts de base de cette pseudo-science, pour ne pas dire ce salmigondis intellectuel. Les tenants de la géobiologie revendiquent, en effet, être inspirés par l’astrophysique, la géophysique, la géologie, la biologie, l’hydrologie, l’électronique, ce qui est un gage de sérieux. Mais, sans doute, certaines doctrines du passé sont les vraies racines la géobiologie. On y retrouve le magnétisme de Mesmer, dit « magnétisme animal » qui s’est édifié sur l’amalgame entre des phénomènes de magnétisme vrai et un magnétisme qui n’en n’est pas un, celui de l’eau, et de la matière vivante. Un autre théoricien, plus proche de nous, Georges Lakhovsky (1870-1942), médecin [Psiram: erreur, il n'était pas médecin] né en Russie, qui a vécu en France avant d’émigrer aux États Unis où il a terminé sa vie. C’est le créateur d’une vision vibratoire de l’ensemble de l’univers, dite « équilibre cosmo-tellurique ». Au plan technique, il est l’inventeur de générateurs d’ondes complexes dont les composantes vont de 20 Hz à 20 GHz, fréquences qui incluent celles du téléphone portable, et qui sont néanmoins considérées par ses fidèles comme susceptibles de guérir le cancer. Les conceptions de Lakhovsky sur la biologie, la physique des matériaux et sur l’équilibre cosmo-tellurique postulent que les éléments de la cellule vibrent, et parmi eux l’ADN, « qui oscille comme un ressort sous l’action des rayons cosmiques ». [...]".

Article de Psiram dans d'autres langues

Références

  1. "La vie et l'oeuvre de Georges Lakhovsky", thèse de médecine soutenue en 1984 par Jean-Louis Portes, un admirateur de Georges Lakhovcky ayant été en lien avec le fils de celui-ci Serge Thieux. La thèse aurait été critiquée ...
  2. http://www.colysa.ch/?page_id=158 Site de la société suisse Laboratoires Colysa
  3. https://fr.wikipedia.org/wiki/Herbert_M._Shelton
  4. http://docslide.fr/documents/radiations-et-ondes-lakhovsky.html
  5. http://a-de.net/public/ark//revues/livre_04.pdf Revue Akologie n° 4 d'avril 1988
    Voir pages 21-15 l'article "Le circuit oscillant de Georges Lakhovsky. Entrevue avec Serge Lakhovsky et Guy Thieux", on y lit:
    "Guy Thieux: ... c'est que les cibles qu'on appelle "métalliques", les chélatants transporteurs dans les adéno-métaux dans nos cellules sont télé-agis par les circuits oscillants, et ça, c'est la grande découverte d'Étienne Guillé.
    Alex Chénière [l'interviewer]: Cela voudrait donc dire que les circuits oscillants ont une action au coeur de la cellule ? au coeur du noyau ?
    Guy Thieux:
    ... Sur les chélatants métalliques transporteurs, les adéno-métaux qui sont présents dans nos cellules. Étienne Guillé l'explique et l'exprime bien en partie dans les textes qu'il a publiés aux éditions du Rocher dans l'alchimie de la vie [...] Voilà l'actualisation qui a été faite à Orsay ce dernières années.
    Serge Lakhovsky:
    C'est tout récent.
    Guy Thieux:
    C'est extrêmement récent puisque ça date des travaux qui ont été réalisés après la grand congrès de Grenoble auquel vous avez participé, et on a commencé les expérimentations avec Étienne Guillé à ce moment-là, et elle ont duré jusqu'en 1984.
    "
    Voir pages 26-28 l'article "Deuxième entretien avec Serge Lakhovsky et Guy Thieux
    Voir pages 29-31 l'article "Expériences chez Guy Thieux
  6. https://fr.scribd.com/doc/296911722/Bouteiller-Brigitte-Lakhovsky-Le-Genie-Des-Anneaux Livre "Lakhovsky Le génie des anneaux" de Brigitte Bouteiller publié en 2012. Voir page 9
  7. http://margot.thieux.over-blog.com/article-au-gui-l-an-neuf-prochaine-conference-a-r-b-r-e-98224121.html Le conférencier [Guy Thieux], bien connu de nombreuses associations, a travaillé notamment avec Etienne Guillé pour étudier l’action du radio cellulo oscillateur et de l’oscillateur à longueurs d’ondes multiples (OALOM) de G. Lakovsky sur les organismes vivants. Guy Thieux a également développé et actualisé les travaux d’Enel (Michaël W. Skariatine), connu, entre autres, par ses recherches en radiesthésie et radionique. Le conférencier nous parlera, notamment, de l’OALOM et de diverses applications pratiques pour les végétaux et l’organisme humain. Tous ces travaux et recherches méritent largement d’être à nouveau diffusés auprès du plus grand nombre, leur immense intérêt pour une meilleure santé n’étant plus à démontrer.
    Voici le programme de celle-ci :
    Historique sur Georges Lakhovsky
    Les circuits oscillants
    L'oscillateur à longueurs d'ondes multiples
    Le radio-cellulo-oscillateur
    Expérimentation sur les végétaux. L'oscillation cellulaire
    Applications médicales en France et aux USA. 1931-1958
    Actualisation :
    Travaux à Orsay. Etienne Guillé. 1975-1985
    Travaux au Yucatan. 2005-2012
  8. http://dbloud.free.fr/Lakhovsky-TheseJLPORTES.pdf Thèse "La vie et l'œuvre de Georges Lakhovsky" de Jean-Louis Portes
  9. Pages 115-116 du livre "Lakhovsky - Le Génie des Anneaux" de Brigitte Bouteiller
  10. 10,0 et 10,1 https://fr.scribd.com/doc/296911722/Bouteiller-Brigitte-Lakhovsky-Le-Genie-Des-Anneaux
  11. http://www.amessi.org/Le-radio-cellulo-oscillateur-de-G-Lakhovsky-precurseur-des-appareils-Priore
  12. http://montceau-news.com/saone_et_loire/309799-un-oscillateur-a-longueur-dondes-multiples-de-georges-lakhovsky-a-autun.html "Un Oscillateur à longueur d'ondes multiples à Autun. La machine à accorder les cellules", article signé Jean Bernard, publié le jeudi 21 avril 2016
  13. http://www.colysa.ch/ Site de la société Colysa / Les laboratoires Colysa
  14. http://www.colysa.ch/wp-content/uploads/2014/06/RCO1001_Flyer_FR.pdf
  15. http://www.colysa.ch/?page_id=258
  16. http://www.monetas.ch/htm/655/fr/Publications-FOSC.htm?subj=1270483
  17. https://fr.wikipedia.org/wiki/Magn%C3%A9tisme_animal
  18. http://www.anneauxdevie.com/content/26-circuits-oscillants-du-docteur-rigaux Accès libre au livre "Les Ondes cosmiques et les circuits oscillants"