Ésotérisme

De Psiram
Ésotérisme.jpg

Le terme ésotérisme vient de l'adjectif grec esoterikós, un dérivé de esôteros qui signifie "intérieur" (lui-même dérivé de l'adverbe ἔσω, "en dedans"). Il a été longtemps utilisé pour les enseignements secrets réservés à une élite, souvent après une initiation. La signification actuelle recouvre en grande partie le terme moderne New Age ou le nouvel ésotérisme. Le terme ésotérique désignait autrefois les rites et cérémonies pratiqués par les initiés au sein de groupements cultuels fermés qui restaient en grande partie cachés aux personnes extérieures (les profanes) et étaient tenus secrets. Il sert aujourd'hui pour un grand nombre de doctrines et d'idéologies très diverses, qui sont fondées sur l'hypothèse qu'une description scientifique rationnelle du monde est impossible. En conséquence, les doctrines ésotériques ont quelque chose en commun: elles ne sont pas vérifiables ou réfutables, mais sont émises avec la prétention à l'infaillibilité. Une doctrine ésotérique unique et reconnue de toutes parts, il n'y en a pas et dans ce milieu on n'y aspire pas non plus.

Antoine Faivre, expert en ésotérisme, qui ancre l’étude de l’ésotérisme dans une recherche universitaire académique, internationale, propose ceci : « Le mot 'ésotérisme' revêt quatre significations différentes. (...)
1. Pour les libraires ou les éditeurs, 'ésotérisme' sert de mot générique pour tout type de littérature relevant du paranormal, des sciences occultes, de diverses traditions de sagesse exotique, etc.
2. Le mot 'ésotérisme' évoque l’idée d’enseignements secrets (…).
3. Le mot 'ésotérisme' renvoie aussi au 'centre' de l’Être, celui de l’Homme, de la Nature ou de Dieu ; par exemple le 'Dieu ésotérique' de Franz von Baader est le Dieu caché (…).
4. Enfin, dans notre champ de recherches, le mot 'ésotérisme' renvoie à un ensemble de courants spirituels [hermétisme, kabbale chrétienne...], qui ont un certain air de famille."

Généralités

Avec des qualificatifs comme ésotérisme, New Age et occultisme, on trouve regroupées des voies d'accès à des connaissances et des pratiques particulières, non religieuses, dans lesquels il est insisté sur le rôle d'une expérience spirituelle individuelle, souvent extraordinaire, qui se dérobe à une communicabilité rationnelle et surtout à une vérification intersubjective (l'expérience spirituelle est indescriptible et invérifiable). L'ésotérisme part de certaines particularités spirituelles de l'individu dont les descriptions sont à comprendre, dans la plupart de cas, comme des déclarations non réfutables scientifiquement. Malgré tout, les représentants de doctrines ésotériques émettent parfois, eux aussi, pour des questions isolées, une prétention à la vérificabilité scientifique, ce qui conduit en rêgle générale à des tentatives d'argumentations pseudo-scientifiques. Une caractéristique frappante chez les mystiques est, en outre, l'utilisation non-pertinente de mots et de termes qui sont empruntés à d'autres disciplines, souvent aux sciences naturelles.

Un des éléments reliant beaucoup de doctrines ésotériques est la prétention à la vérité sur la question clé de l'humanité. Elles prétendent (avoir) des connaissances au sujet de "puissances supérieures", au sujet du passé et du futur de l'humanité, contiennent des promesses d'ascension dans des sphères supérieures ou des connaissances plus hautes qui, cependant, restent interdites aux non initiés (les exotériques). Soit dit en passant, cette restriction des connaissances aux seuls initiés représente exactement le contraire d'un principe important de la science: une bonne idée y est, par principe, à la disposition de tous et pas seulement à celle d'un cercle privilégié.

L'ésotérisme tire une partie de son pouvoir de séduction des besoins narcissiques: Qui veut être juste un battement de cil de l'évolution ou une «nanoparticule» dans un univers incompréhensible et infini, quand il peut interpréter, par exemple, sa naissance et son destin comme un événement unique chargé d'une signification cosmique ? Les soucis au sujet d'un avenir, par principe non prédictible, appelle de ses voeux une instance supérieure qui dit clairement la direction à prendre. Une autre partie de la force d'attraction peut venir de ceci: le monde est difficile à comprendre et les sciences établies sont compliquées et fatigantes. S'occuper d'ésotérisme peut, par contre, donner à quelqu'un l'impression flatteuse de tout comprendre, d'y voir clair, de pouvoir doter le tout de sens.

L'âme humaine est souvent considérée comme immortelle, le destin des individus comme prédéterminé. L'aspiration de beaucoup de personnes à quelque chose mystérieux qui se cacherait derrière le monde matériel banal se concentre sur les doctrines et les pratiques ésotériques. Une communication avec d'autres personnes ou même avec des "êtres supérieurs" ou encore avec des défunts[1] seraient aussi possible par des voies qui supposent que des «canaux» complémenteraient les cinq sens humains. Pour les ésotéristes, de tels phénomènes ne posent pas de problèmes de logique puisque les lois physiques de la nature sont, à leur avis, trop limitées pour expliquer le monde.

Dans l'ensemble, on remarque une faible institutionnalisation dans le domaine de l'ésotérisme.

Substitut de religions

Non seulement la pensée scientifique fondée sur des preuves mais aussi les religions traditionnelles sont considérées par les ésotéristes comme insuffisantes pour expliquer le monde. Les doctrines ésotériques ont été, dans le passé aussi, considérées pour les grandes églises européennes comme une «religion de substitution» ou comme un «substitut laïque de religion».

Subjectivation de la nature

La "psychisation" ou subjectivation de la nature, par exemple, la Terre-Mère ou Gaia[2] est une autre caractéristique des idées et conceptions de beaucoup d'esotéristes.

Le langage de l'ésotérisme

L'ésotérisme utilise un vocabulaire qui lui est propre. Donc, il y a des inventions de termes comme conscience cosmique, changement de paradigme, la transformation ou l' ère du Verseau. Cependant, il n'a pas de définition précise pour chacun de ces termes. On peut même considérer le fait d'éviter les définitions claires comme une des caractéristiques essentielles de l'ésotérisme. Une partie de mots sont empruntés aux sciences naturelles et sont introduits avec des significations nouvelles mais vagues. Il n'est pas dit ce qu'on entend par quanta, énergie ou vibration, ou sinon, alors, avec des semblants d'explications avec des termes également flous, ce qui vaut souvent aux conceptions ésotériques le reproche de n'être que "galimatias" (ou: "des embrouillamini").

Le vocabulaire ésotérique imprécis complique la compréhension au sujet des contextes ésotériques, mais permet cependant aux adeptes de blinder leurs constructions doctrinales presque à volonté contre la critique et surtout contre "l'extérieur". (Remarque de Psiram: les exotériques et profanes sont à "l'extérieur", les ésotéristes, c. à d. les initiés, sont "à l'intérieur"). Il a également l'avantage de pouvoir procurer un sentiment agréable, à savoir, se comprendre entre personnes partageant les mêmes idées. Dans le même ordre d'idées, on observe que les consommateurs des offres ésotériques ne sont en général pas critiques. Les exigences d'explications, par exemple, troubleraient en effet sensiblement le sentiment de confort parce que, ce faisant, on s'exclurait soi-même en pratique du cercle de "ceux qui savent».

L'époque actuelle

La forme actuelle de l'ésotérisme a débuté à la fin du 19e Siècle (spiritisme, tables tournantes, théosophie, anthroposophie de Steiner, ordre de la Rose-Croix ou A.R.M.O.R.C., etc.), et s'amplifie depuis les années 1970 (New Age). Elle a réussi à avoir un poids économique considérable (voir le marché de ésotérisme) et a également atteint des gens qui n'étaient pas à l'origine le public cible. A l'inverse d'autrefois, n'importe qui est un client potentiel pour des produits et des prestations ésotériques. En fait les doctrines ésotériques ne sont donc plus des enseignements secrets, l'apparence de connaissances «plus hautes» grâce auxquelles on peut se démarquer des autres, constitue malgré tout une grande part de leur attrait.

Un grand nombre d'auteurs ésotériques, de donneurs de conseils et de guérisseurs réalisent tous les ans des milliards d'euros rien qu'en Allemagne. Des millions de personnes sont à la recherche d'une voie ésotérique pour résoudre des problèmes de tous les jours ou des crises de la vie, bien que l'efficacité des offres soit la plupart du temps au mieux inconnue. Les prestataires eux-mêmes ne savent souvent rien sur les détails et particularités ou même l'histoire de leur doctrine: Elle sont devenue une marchandise comme les autres biens de consommation. Par conséquent les préférences des adeptes de l'ésotérisme changent également. Si une pratique échoue ou est ennuyeuse, on la remplace par une autre.

L'ésotérisme offre une possibilité à l'individu de se démarquer de la masse, de se considérer soi-même comme faisant partie de "ceux qui savent", qui ont accès à des "connaissances plus hautes", mais aussi de se débarrasser en même temps de sa responsabilité personnelle. Ses adeptes peuvent en plus être amenés, dans le cadre des doctrines ésotériques, à accepter comme justes et préétablis tous les événements du monde, y compris les phénomènes tels que l'injustice sociale et le racisme. En ce sens, l'irrationalisme ésotérique peut protéger et aider à maintenir un système d'oppression. Avec le concept flou de globalité auquel l'ésotérisme donne le sens d'holisme, l'homme peut être privé de sa liberté individuelle. Il peut être convaincu d'accepter sa situation, ou celle d'autres personnes, comme cosmiquement prédeterminée et voulue (voir à Karma).

Le national-socialisme et les groupes d'extrème-droite aujourd'hui

Un chapitre spécial est l'ésotérisme dans le national-socialisme et l'"ésotérisme-brun" actuel. Des relations entre ésotérisme et l'extrême-droite sont en effet visibles aujourd'hui, en Allemagne ainsi que dans d'autres pays. Selon Barth, le mouvement ésotérique a aidé à rendre acceptables à un large public des positions qui n'aurait pas été tolérées il y a une dizaine d'années, en particulier la banalisation des crimes du fascisme allemand. Dans ces groupes, il n'est pas rare qu'on explique l'Holocauste comme le résultat inévitable du karma juif.

Cependant, il y a aussi des chevauchements entre l'ésotérisme et l'aile gauche du milieu alternatif, par exemple le végétalisme et l'environnementalisme.

Exemples d'enseignements ésotériques

Sont à considérer comme des exemples typiques des conceptions ésotériques: l'astrologie, les interprétations néo-paganistes du chamanisme, la théosophie et l'anthroposophie de Rudolf Steiner. D'autres exemples des enseignements ésotériques actuels sont le respirianisme (jeûne/diète de lumière) et de la spiritualité indigène[3].

L'ésotérisme dans le domaine de la santé

Le grand bazard du bizarre.jpg

Beaucoup d'offres de médecine alternative sont influencées par l'ésotérisme. Un représentant typique de ce milieu est Rüdiger Dahlke[4] qui affirme lui-même pratiquer la "médecine ésotérique". Les hypothèses ésotériques semblent indispensables, vu l'absence de preuve d'efficacité, pour rendre l'offre plus attrayante et se démarquer des offres de thérapies conventionnelles et se protèger contre elles. La terminologie ambigüe et diverse de l'ésotérisme d'aujourd'hui permet apparemment de prendre à contre-pied la critique rationnelle de ces procédés thérapeutiques.

Les frontières de telles offres de la médecine alternative qui prétend se fonder sur la science sont floues: des éléments ésotériques peuvent être trouvés dans la description de méthodes de pseudo-médicines telles que la médecine énergétique, la médecine quantique, la biorésonance, et ainsi de suite. Cela concernent par exemple l'évitement d'une terminologie bien définie.

Sur le marché de la médecine influencée par ésotérisme, non seulement on fait souvent des promesses au sujet de la santé intenables, mais les méthodes sont aussi un danger potentiel pour les clients ou les patients: la pensée logique rationnelle, nécessaire pour survivre, est en danger d'être négligée; le recours à une aide compétente au moyen d'expert peut être négligé ou refusé. Chez de telles personnes, une hostilité envers la science est aussi très répandue. Les préjugés et les réticences sont encouragés par la littérature ésotérique ainsi que par les sites web et les chaînes de télévision. Un exemple typique est la domaine de la critique de la vaccination influencé par l'ésotérisme, très répandu chez les anthroposophes.

Article de Psiram dans d'autres langues

Liens externes

Références

  1. http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article80 AFIS. Allan Kardec et le spiritisme. par Jacques Poustis
  2. https://fr.wikipedia.org/wiki/Ga%C3%AFa
  3. Spiritualité indigène (allemand)
  4. Article Psiram sur Rüdiger Dahle (allemand