Auriculothérapie

De Psiram
Paul Nogier

L'Auriculothérapie, ou acupuncture auriculaire, est une variante moderne de l'acupuncture fondée en Chine. Elle fut fondée en 1956 par un médecin aupuncteur lyonnais Paul F. M. Nogier (1908-1996) et s'est propagée à partir de la France jusqu'en Chine où elle est pratiquée tout comme dans d'autre pays. Elle n'est pas une partie intégrante de l'acupuncture traditionnelle chinoise et constitue un système autonome global en lui-même. L'acupuncture auriculaire est étroitement liée au diagnostic du pavillon de l'oreille (l'oreille externe), également appelé diagnostic auriculaire qui est aussi dû à Nogier.

L'acupuncture auriculaire n'est pas basée sur la théorie des méridiens d'acupuncture. Au lieu de cela, elle suppose qu'est représenté sur l'oreille externe un schéma de l'organisme humain. Cet organisme est représenté la tête en bas et en position recroquevillée, figurant grossièrement l’image d’un fœtus inversé. Nogier a réparti sur le pavillon, à des emplacements déterminés, les différentes parties du corps.

La résistance de la peau des supposés points d'acupuncture est testée avec des appareils spéciaux. Pour les droitiers, on fait ça sur l'oreille gauche et pour les gauchers sur l'oreille droite. Il n'est d'ailleurs proposé aucune instruction crédible sur l'oreille à tester quand le patient est ambidextre, ce qui est certes rare, mais qui se produit dans 5-8% des cas.

Clou en titane pour implantation
Démonstration d'une implantation de clous sur un modèle d'oreille par le neurologue
Raphaël Nogier

Les thérapies sont faites à l'aide d'aiguilles d'acupuncture qui sont enfoncées dans les points. Quand ils ne sont pas piqués, on utilise également des stylets de massage ou des billes de pression. Le traitement est réitéré à plusieurs reprises à des intervalles de quelques jours. Sont aussi utilisées des aiguilles à demeure qui ont des barbillons et qui doivent rester en place pendant plusieurs jours. Il y a en outre de petits clous en titane pour l'acupuncture d'implants dans ​​l'oreille et des implants à demeure résorbables (société Lametec[1]).

Depuis la mort de l'inventeur, Paul Nogier, la méthode continue à être propagée par son fils Raphaël Nogier[2] et diverses entreprises européennes et non-européennes qui offrent des cours de formation et des séminaires.

Sont vantées des indications des plus diverses

Les préconisateurs prétendent que la méthode peut influer sur toutes sortes de douleur, les soulager ou les éliminer. Cela va des douleurs traumatiques comme par exemple après les accidents, en passant par les névralgies, les maux de tête de toutes sortes et origines, la sciatique, les douleurs fantôme, les douleurs dans les crises rhumatismales ou la claudication intermittente jusqu'à névralgie post-herpétique (zona). Nogier recommandait déjà l'auriculothérapie pour le traitement de toutes les maladies qui affectent le système nerveux central. La peur, l'agoraphobie, l'obsession, le manque de concentration, le vertige, le bégaiement, etc sont quelques exemples. L'acupuncture auriculaire proclame une importance particulière dans le traitement de l'addiction (abus d'alcool, de drogues ou de médicaments, sevrage tabagique, lutte contre la dépendance à la nourriture). Les acupuncteurs auriculaire prétendent également pouvoir aider dans les allergies, l'asthme, l'inflammation et les spasmes des organes internes allant des affections pancréatiques à la colite. Il n'y a aucune preuve plausible d'efficacité pour aucune de ces indications thérapeutiques.

Critique de la méthode

Il y a une étude par Sakka (2002) [3], dans laquelle 39 fumeurs ont été traités par thérapie auriculaire pour traiter leur dépendance. Après 2 mois, 38,5% des sujets avaient cessé de fumer. Cela semble être la preuve de l'efficacité de la méthode, mais c'est (une preuve) qui manque absolument de crédiblilité. Un taux de succès similaire est absolument monnaie courante chez les gens qui veulent arrêter de fumer. Le temps d'observation est trop court pour déterminer un effet permanent de la méthode. Habituellemnt, chez plus de la moitié des personnes initialement libérés de la dépendance, survient une rechute au cours de la première année après la décision d'abstinence de nicotine.

Melzack et Katz (1984) ont déjà montré que l'affirmation enthousiaste des thérapeutes auriculaires de soulager diverses formes de douleur avec cette méthode ne s'est, en réalité, pas réalisée[4]. Dans un essai croisé contrôlé, 36 patients souffrant de douleurs chroniques ont été traités tout d'abord avec de la thérapie auriculaire, puis avec un traitement simulé. En utilisant un questionnaire d'évaluation de la douleur (McGill Pain Questionnaire) aux deux moments de traitement, aucune différence significative dans la perception subjective de la douleur n'a pû être établie.

Anatomiquement, l'idée de la projection du corps sur l'oreille n'est pas soutenable. Il n'y a à ce jour aucune étude sérieuse qui prouverait une corrélation entre les résultats organiques et les points d'acupuncture auriculaire. Divers représentants de la théorie indiquent des localisations contradictoires des points d'acupuncture. Dans un cas l'utérus est localisé sur le point sur lequel le pied est censé être représenté, et là où une théorie localise le cerveau d'autres y associent la langue, les amygdales ou le nez. L'acupuncture auriculaire est une méthode placebo qui détend ainsi le patient pendant un certain temps mais ne peut pas éliminer la maladie sous-jacente.

La situation en France

À ce jour, bien que le modèle théorique de l'auriculothérapie n'ait pas été scientifiquement validé, que les connaissances médicales actuelles ne soutiennent pas ses hypothèses, elle est pourtant enseignée en France dans le cadre de DIU (Diplôme Inter-Universitaire) et pratiquée par des médecins, par exemple à l'Istitut Gustave Roussy (Villejuif)[5].

On trouve ainsi des DIU d'auriculothérapie à l'université de Paris-Nord dit aussi Paris-13 (DUMENAT)[6] (Dr David Alimi), à l'UFR de Médecine au Kremlin-Bicêtre, dépendant de l'Université de Paris-11 (Université Paris Sud)[7]. Elle est également enseignée à la faculté de médecine de Nantes par le Dr Yunsan Méas et le Dr Yves Rouxeville, tout deux élèves directs de Paul Nogier, au sein du DIU d'acupuncture[8].


Autre lieu de formation, l'association "Groupe lyonnais des études Médicales" (GLEM)[9], créée en 1965 par Paul Nogier et dont Raphaël Nogier est le président, organise des séminaires et congrès et a créé en 2007 une école d’auriculothérapie et d’auriculomédecine[10].

Le Dr David Alimi

Un des partisans de l'auriculothérapie est le Dr David Alimi, président de la SOciété Française d'Auriculothérapie (SO.F.A.)[11]. Voir ici la première étude qu'il a menée en 2000 en Suisse [12] ... sur au total neuf personnes. Conclusion d'une analyse par l'AFIS d'une autre étude du Dr Alimi (publiée en 2003) portant sur 90 patients : Si les auteurs ont voulu montrer l’efficacité d’un placebo sur la douleur, c’est réussi. S’ils ont voulu convaincre que l’auriculothérapie n’est pas un placebo, c’est raté. Mais la question de fond reste celle de la caution apportée par un établissement public de prestige à des pratiques fondées sur des a priori conceptuels dénués de fondement scientifiques[13].

Le Dr Sabine Brulé

Il suffit de dire que le Dr Brulé est le 2ème médecin de l’Unité de Traitement de la Douleur de l’Institut Gustave Roussy de Villejuif, équipe qui comporte au total 2 médecins, le Dr Halimi et elle, et secrétaire et trésorière de la SOciété Française d'Auriculothérapie (SO.F.A.) présidée par le Dr Halimi.

Auriculomédecine

Raphaël Nogier a introduit l'appelation d'auriculomédecine autour d’un phénomène supposé, le "pouls de Nogier", qu'avait déjà mentionné son père. Ayant appelé ce phénomène le VAS : Vascular Autonomic Signal[14], autrement dit Signal Vasculaire Autonome, Nogier fils a développé de nouvelles théories. Le VAL serait mesurable, ou du moins palpable, et permettrait d'établir le photogramme du patient. On pourait corriger des dysfonctionnements par luminothérapie ou émissions de fréquences[15].

L'International Collège of Auriculomedicine and Auriculotherapy Review (ICAMAR)

Le site n'est pas très actif, cependant la consultation de la rubrique "Le bureau et l’organisation 2011"[16] permet de connaitre les membres de cette association. On remarque, entre autres, le Dr Yves Rouxeville déjà mentionné ci-dessus et Daniel Courty. Celui-ci a été à l'origine de la création du "Laboratoire d’Investigation Bio-Psychophysique des Champs Informationnels (LIBPCI)" de la société NemoPharm de Montpellier ainsi qu'on l'apprend le site web physioquanta de celle-ci dans leur paragraphe "Historique et nature des activités": "Née de la rencontre de deux universitaires en psychobiologie (M. Martin et D. Courty) avec un praticien chevronné, chercheur et passionné de « physiomique » (J.L. Garillon, pionnier en "médecine quantique" )".[17]

Effets secondaires possibles

Il a été observé des effets decondaires directs et indirects. Les effets secondaires directs sont, par exemple, des implantations/insertions au travers de la peau jusque dans le cartilage de l'oreille. L'oreille est comparativement faiblement irriguée de sang, cependant les possibilités d'infections locales, qui pouraient aller jusqu'au cartilage et le détruire sont tout à fait possibles. Des effets secondaires indirects peuvent survenir en raison de maladies aiguës qui nécessitent un traitement sérieux; une thérapie rapide et ciblée ne doit pas avoir lieu à cause d'une publicité intensive de l'auriculothérapie et de sa prétendue efficacité multifonction. Certes, en France, l'exercice de l'acupuncture (et donc l'auriculothérapie) est réservé aux seuls médecins, mais, de fait, l'acupuncture est pratiquée par beaucoup de personnes qui ne le sont pas, avec une large tolérance.

Liens externes

  • http://www.charlatans.info/auriculotherapie.shtml
  • http://www.sante.gouv.fr/fichiers/bo/2000/00-31/a0312238.htm Situation cocasse (voir NOR : MESM0022205). Selon l'AFFSAP affirmer qu'avec l'auriculothérapie "il est possible de traiter une douleur ou un trouble fonctionnel par un agent physique entraînant une série de réactions neurologiques et biologiques qui auront une action curative. Le traitement peut s'effectuer dans les cas suivants : tabac, pallier son absence et l'état de manque, évite le malaise vagal, effet sédatif, limite la prise de poids ; stress, angoisse, tension nerveuse, insomnie, fatigue, troubles digestifs, migraines ; poids, effet sédatif, limite l'appétit en agissant comme un coupe-faim. Pour le poids et le tabac, une seule séance suffit en général", est une publicité mensongère. Un arrêt est donc publié au JO pour interdire cette publicité à la société Les Ateliers du corps de Marseille.
  • https://www.researchgate.net/publication/280661133_Evaluation_de_l'efficacite_de_l'Auriculotherapie Evaluation de l’efficacité de la pratique de l’auriculothérapie. Il s'agit d'une étude effectuée par l'INSERM U669 et publiée le 25/07/2013.
    On lit, page 7:
    "L'auriculothérapie, une pratique thérapeutique non conventionnelle"
    puis page 10:
    "le D.I.U. d'auriculothérapie n'est pas reconnu par l'Ordre des médecins"
    ainsi que:
    "Même si cette pratique est le plus souvent tolérée, un professionnel médecin praticant l'auriculothérapie est succeptible d'être sanctionné sur la base du non respect des articles R.4127-32 et R.4127-39 du code de la santé publique."
    Voir également dans ce document la cartographie des points d'auriculothérapie (pages 22-23 et 24) ainsi que, de manière plus générale, la description des associations, des organismes de formation et des personnes prônant cette pratique.

Article de Psiram dans d'autres langues

Références

  1. http://www.lametec.de/corporate/Deutsch/Produkte.html
  2. http://www.auriculo.biz/index.html Le site de Raphaël Nogier
  3. Sakka F: Role of auriculotherapy in smoking cessation. Personal experience. Tunis Med, 80, 217-219, 2002
  4. Melzack R, Katz J: Auriculotherapy fails to relieve chronic pain. A controlled crossover study. J Am Med Assoc, 251, 1041-1043, 1984
  5. http://www.gustaveroussy.fr/fr/page/centre-d-evaluation-et-de-traitement-de-la-douleur_244
  6. http://www-smbh.univ-paris13.fr/formations/du-diu/69-medecines-complementaires/236-diu-auriculotherapie.html
  7. http://www.euni.de/tools/jobpopup.php?lang=en&option=showJobs&jobid=299777&jobtyp=5&jtyp=3&university=Universit%C3%A9+de+Paris+11+(Universit%C3%A9+Paris+Sud)&country=FR&sid=12020&name=DIU+Auriculoth%C3%A9rapie+(acupuncture+auriculaire)+(FC)+(Dipl%C3%B4me+d'Universit%C3%A9) Les DU et DIU à l'Université Paris-sud (Paris-11)
  8. http://www.springer.com/medicine/complementary+%26+alternative+medicine/book/978-2-8178-0217-6
  9. http://www.glem.org/articles.php?lng=fr&pg=605 Cet article fait un historique du GLEM. On y trouve les noms des partisans de l'auriculothérapie, par exemple le Pr Pierre MAGNIN, qui a été Recteur de la Faculté de Médecine de Besançon, Anthony de SOUSA enseignant à l'école du GLEM, le Dr Alimi etc.
  10. http://www.glem.org/articles.php?lng=fr&pg=119
  11. http://auriculo-scientifique.canal-medecine.com/ Le site de la SO.F.A du Dr David Alimi
  12. http://www.acupuncture-medic.com/Congres/Nantes/auriculoIRM.htm Signaux cérébraux D’I.R.M. fonctionnelle recueillis après stimulation par acupuncture auriculaire
    Etude Réalisée de mars à mai 2000, à l'Institut de radiologie du Docteur Alfred Geissmann, à Bâle (Suisse)
    Directeur de l'étude : Dr David Alimi, Neurophysiologiste, Chronobiologiste, Auriculoacupuncteur, chargé de Consultation et de Recherche au Service d’Analgésie de l’I.G.R. de Villejuif, chef du Département Universitaire d’Acupuncture auriculaire à la Faculté de Médecine de Paris XIII.
  13. http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article288 Sur le site de l'AFIS, un article publié de 2004 à propos d'une étude publiée en 2003 par le Dr David Halimi et Co. Les tenants des pseudo-sciences savent parfois emprunter un discours et des méthodes apparemment scientifiques qui demandent beaucoup de vigilance pour être détectés. L’article adressé par une lectrice qui s’interroge et nous interroge sur le caractère scientifique de l’auriculothérapie nous paraît être l’archétype de ce genre d’imposture
  14. http://www.auriculo.biz/auriculomedecine.php
  15. https://www.youtube.com/watch?v=g99KSRLhmR4 Raphaël Nogier: Séance de luminothérapie ou de projections de fréquences, le tout basé sur la théorie du "pouls de Nogier" ou VAL
  16. http://www.icamar.org/icamar10/spip.php?article44
  17. http://www.physioquanta.com/index.php?option=com_k2&view=item&layout=item&id=37&Itemid=626&lang=fr