Pédagogie Waldorf

De Psiram
Thumb

La pédagogie Waldorf est une forme d'éducation anthoposophique qui est pratiquée dans les écoles Waldorf. Elle strictement fondée sur les théories éducatives de Rudolf Steiner.

Il existe par le monde plus de 1000 écoles Rudolf Steiner ou écoles Waldorf, 1300 jardins d’enfants et 60 lieux de formation ou séminaires pour les enseignants, répartis sur plus de 60 pays. En Suisse, 32 écoles Rudolf Steiner et 75 jardins d’enfants accueillant plus de 7000 écoliers.[1]

Présentation

Les premières sept années de vie sont placées sous la devise "le monde est bon". L'enseignement de l'eurythmie, qui a lieu depuis la 1ère classe jusqu'au baccalauréat, occupe une grande place. Rien en principe n'est expliqué à l'enfant, aux questions il est répondu de manière évasive. Par contre, on attache une grande importance à l'aménagement coloré des pièces pour les enfants. Les sept années suivantes sont placées sous la devise «Le monde est beau." L'enseignement est rempli d'histoires, de fables, de légendes et d'images. Les contes d'Hänsel et Gretel, de la Belle au bois dormant et de Cendrillon parcourent l'enseignement comme un fil rouge. Dans l'histoire de La petite gardeuse d'oies[2], par exemple, il s'agit d'une princesse qui est dégradée en gardienne d'oies en raison de l'intrigue d'une camériste, laquelle fait ensuite couper la tête du cheval de la princesse. Mais celle-ci obtient le droit d'accrocher sa tête sur une porte sombre; la tête parle chaque jour avec la princesse et démasque finalement la méchante camériste. Cette dernière est, selon un livre à lire à haute voix, et un livre d'images, propres à l'anthroposophie, "[...] déshabillée et mise nue comme un ver dans un tonneau garni à l'intérieur de clous pointus. Et furent attelés deux chevaux blancs qui l'ont trainée ruelle après ruelle jusqu'à la mort".

On se demande si une telle cruauté pourrait vraiment être exigée par des enfants, et voici la réponse Waldorf: Oui, elle peut, car: «Le méchant ou le mlafaiteur reçoit toujours son juste châtiment, et cela rassérène l'âme de l'enfant à ce moment-là. Les contes sont racontés, répétés, joués, dansés, dessinés, on les met à contribution même pendant les heures de calcul. Très souvent, des passages sont appris par coeur, mot à mot. L'enseignant ne doit jamais donner à l'enfant l'impression qu'il fait la distinction entre contes de fées et réalité: tout est présenté dans un contexte magique - mystique - surnaturel.

A partir de la troisième classe, du matériel narratif est aussi emprunté à l'Ancien Testament; à partir de la quatrième classe est ajouté le mythe nordique[3] de la création d'Edda[4]. Il est question ici du géant Ymir[5] qui fut tué par Odin, Wile et Wé : "les fils de Bör jetèrent le corps d'Ymir dans le Ginnungagap (« le gouffre béant »). Ils laissèrent s'écouler le sang qui donna naissance aux ruisseaux, aux fleuves et aux mers. De sa chair, ils créèrent la matière de la terre. [...] Ils jetèrent le cerveau d'Ymir dans les airs, où il se transforma en nuages". Et caetera et caetera.

Quand, dans l'enseignement Waldorf, cela ne frise pas le sanguinaire, alors c'est, pour le moins, d'une absurdité grotesque: Au sujet de l'origine de la chauve-souris, il est par exemple dit, Dieu et le diable avait jadis créé les oiseaux. Quand Dieu eut fait les siens, ceux-ci ont immédiatement commencé à voler. Le diable avait aussi fait un oiseau, mais celui-ci n'était pas capable de voler. Sur une prière du diable, Dieu avait alors dit: "Ton oiseau peut voler quand mes oiseaux se reposent." La nuit, donc. Et ce serait l'origine de la chauve-souris.

L'enseignement normal qui explique, de façon adaptée à l'âge, les processus réels dans la nature est pratiquement inexistant, on cherche par contre à éveiller « la compréhension sensitive ». Steiner: "A quoi bon, dans le sens le plus élevé, montrer aux jeunes hommes toutes sortes de minéraux, plantes, animaux, expériences physiques, si cela n'est pas lié à l'utilisation de paraboles sensorielles pour la préfiguration des secrets spirituels." On ne peut faire pire tort à une personne que de l'initier trop tôt à l'activité pensante. La capacité à un jugement indépendant mûrit seulement au cours de la puberté. La devise est maintenant «Le monde est vrai». À partir du 6ème classe sera par conséquent enseigné aux élèves Waldorf la physique et la chimie, ce qui ne signifie pas la mise à l'écart de la cosmologique de Steiner. Dans un document d'un séminaire au sujet de l'enseignement de la physique du second cycle (lycée), on dit que l'élève apprend «[...] à connaître les différences entre les sources de la lumière et leurs fonctions physiques. En même temps, il apprend [...] que la qualité de la lumière d'une bougie est très différente de celle d'une ampoule à filament ou d'un tube néon, à savoir, que, dans la bougie, des entités bonnes sont à la maison, et, dans le tube néon, des esprits démoniaques très dommageables pour l'âme humaine se sentent bien [...]". En astronomie sont diffusées des conceptions farfelues insoutenables, on s'appesantit également lourdement sur des références au zodiaque astrologique.

Par voie de conséquence, le taux de réussite fièrement annoncé de 85% à l'examen d'état du baccalauréat s'avère n'être que de la poudre aux yeux: la moitié de tous les élèves n'est même pas autorisé à passer l'examen selon le ministère de la Culture de Rhénanie du Nord-Westphalie[6]. Il en est de même en France, les élèves moins bons ne sont pas présentés, voir le témoignage de Grégoire Perra[7]: "Ceci explique pourquoi le taux de réussite de ma classe au Baccalauréat avoisinait les 100% : tous les éléments susceptibles de le faire baisser avaient été préalablement écartés en amont. De même, dans une autre école Steiner-Waldorf où j’ai travaillé, on divisait en deux les classes à partir de la Seconde. Les "bons" formait un groupe auquel on donnait ses chances au Baccalauréat. Les autres entraient sans le savoir dans une sorte de "voie de garage" dont la sortie prématurée de l’école était la clef. [...] sur un échantillon des 10 meilleurs élèves d’une classe qui en comptait 30 à l’origine, il est facile d’obtenir 90% de succès. Mais en réalité, seuls 9 sur 30 auront réussi."

Les enseignants se voient proposer les formations "pédagogiques" Didascali [8] et [9])

Les enseignants Waldorf et le racisme

En minimisant les citations sans équivoque de Steiner, les anthroposophes ont créé depuis des décennies un biotope pour des racistes qui se réfèrent à Rudolf Steiner et ont même travaillé dans certains cas dans les écoles en tant que professeur. Bernhard Schaub[10], un suisse négateur de l'Holocauste, a enseigné pendant des années les matières histoire et allemand dans une école Steiner de l'Argovie (canton au nord de la Suisse). Et diverses maisons d'édition de livres anthroposophiques publient jusqu'à aujourd'hui des écrits qui minimisent l'Holocauste, expliquant l'assassinat de masse de la période nazie comme une "nécessité karmique".

En Nouvelle-Zélande

Vers la fin du mois de novembre 2013, Perkins (un parent d'élève) et un autre ancien membre du personnel, Krissy Dussler, d'une école Steiner de Nouvelle-Zélande ont déposé plainte auprès du Ministre de l'Éducation. Ils affirmaient que l'éducation offerte à l'école Te Ra incluait l'opinion de Steiner sur la hiérarchie raciale - et que cette opinion n'était pas simplement historique, mais était exprimée par quelques professeurs et se réflétait dans le programme d'études.
Outre Te Ra, il y a 7 écoles Waldorf/Steiner en Nouvelle-Zélande; toutes sont subventionnées par le gouvernement. Le ministère a diligenté une enquète confiée à Helena Barwick. Le rapport conclut: "Les préoccupations soulevées par Sophie Perkins et Krissy Dussler ont substance et elles font partie d'un problème mondial. Les écrits de Rudolf Steiner sont au cœur de la nature particulière de l'école Te Ra, protégée par la convention d'intégration, et certains aspects de ces écrits ne sont pas compatibles avec les principes du Traité de Waitangi et le système d'éducation de la Nouvelle-Zélande."
Plusieurs parents ont retiré leurs enfants de Te Ra et la polémique continue en Nouvelle-Zélande. Les parents et le personnel qui ont quitté Te Ra en appellent à une enquête de haut niveau dans l'anthroposophie et [demandent] si les écoles Steiner peuvent continuer à être intégrées à l'État [faire partie du système éducatif public].[11]

En Angleterre

Mêmes critiques en Angleterre. La British Humanist Association a forcé le gouvernement à divulguer les documents montrant ce qu'ils savaient sur ​​les écoles Steiner avant qu'ils leur aient accorder un financement étatique. Le rapport montre de sérieuses préoccupations concernant l'intimidation systématique des enfants par les enseignants, de graves préoccupations au sujet de la philosophie sous-jacente raciste, une culture du secret et le refus par les écoles à se laisser évaluer correctement et inspecter. Richy Thompson (de la British Humanist Association) qui a obtenu la divulgation des documents grâce à diverses actions en justice a commenté, "Certaines des questions que les fonctionnaires ont identifiés en 2010 par rapport aux écoles Steiner indépendantes sont extrêmement graves et systémique. Elles comprennent des accusations de racisme et un tiers [concernent des faits] pouvant faire l'objet de plaintes graves pour intimidation des élèves par du personnel. Couplé avec les questions que nous avons vu avec l'enseignement pseudo-scientifique de la Steiner Académie Hereford [une école Waldorf anglaise], fournissant de l'homéopathie pour les élèves et se dispensant de proposer les vaccinations, nous ne pensons pas que les écoles Steiner devraient être financés par l'Etat. Nous demandons instamment au gouvernement de revoir cette décision." [12]

Les écoles Waldorf et la vaccination

  • "Measles outbreak linked to a minority group in Austria (Ėpidémie de rougeole liée à un groupe minoritaire en Autriche), 2008" Étude publiée en août 2009 dont les auteurs sont des personnes rattachées à l'Österreichische Agentur für Gesundheit und Ernährungssicherheit (Agence autrichienne pour la santé et la sécurité alimentaire), AGES, Vienne, Autriche; au National Measles Reference Centre (centre national de référence sur la rougeole, Institut de Virologie, Université médicale de Vienne, Vienne, Autriche; au Bayerisches Landesamt für Gesundheit und Lebensmittelsicherheit (Bureau bavarois de la santé et de la sécurité alimentaire), Munich, Allemagne; au Robert Koch-Institut (Institut Robert Koch), Berlin, Allemagne et aux Austrian Public Health Authorities (Autorités de santé publique autrichiens), Salzbourg, Linz, Innsbruck, Bregenz, St Pölten, Vienne, Autriche [13] :
    "SOMMAIRE. Nous rapportons une épidémie de rougeole, originaire de la communauté anthroposophique en Autriche, 2008. Un total de 394 cas (94,9%) remplissait la définition d'épidémie, y compris 168 cas liés à la communauté anthroposophique. La source était un élève d'une école en Suisse. La souche épidémique autrichienne était de génotype D5, impossible à distinguer de la souche épidémique suisse. Une étude de cohorte rétrospective en milieu scolaire de l'école anthroposophique démontrait une efficacité du vaccin de 97,3% chez les élèves qui avaient reçu une seule dose de vaccin contre la rougeole avait-contenant et de 100% chez ceux qui avaient reçu les deux doses. La couverture vaccinale des cas dans la communauté anthroposophique était de 0,6%. Sur les 226 cas épidémiques n'appartenant pas à la communauté anthroposophique, la tranche d'âge des 10-24 ans était la plus touchée. Nos résultats soulignent l'importance épidémiologique de la couverture vaccinale sous-optimale dans les communautés anthroposophiques et dans les groupes plus âgés de la population en général pour la facilitation de la circulation du virus de la rougeole. Les résultats de cette enquête épidémique suggèrent qu'il est peu probable que la région européenne de l'OMS parvienne à la réalisation de son objectif de 2010 pour la rougeole et de la rubéole."
  • http://www.biomedcentral.com/1471-2458/11/474 Ėtude "Measles transmission from an anthroposophic community to the general population (transmission de la rougeola à partir d'une communauté anthroposophique à la population générale)", Germany 2008. Les auteurs sont rattachés aux mêmes organismes, il y a en plus quelques autorités de santé plus locales. Ėtude publiée le 15 juin 2011. L'origine de l'épidémie provenait du cas suisse mentionné ci-dessus. Ensuite, 15 cas avaient été signalés par des médecins en Bavière allemande. Au total, il y eu 217 cas de rougeole identifiés de mars à juillet 2008, parmi lesquels 28 cas fréquentaient une école anthroposophique autrichienne, toute proche de la frontière avec la Bavière allemande (anglais).

Liens externes

Article de Psiram dans d'autres langues

Références

  1. http://www.steinerschule.ch/fr/medien-bildungsangebot/factsheet/
  2. https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Petite_Gardeuse_d%27oies
  3. https://fr.wikipedia.org/wiki/Mythologie_nordique
  4. https://fr.wikipedia.org/wiki/Edda_de_Snorri
  5. https://fr.wikipedia.org/wiki/Ymir
  6. http://www.focus.de/politik/deutschland/bildung-das-ist-ein-unrecht-an-unseren-kindern_aid_151511.html (allemand)
  7. http://veritesteiner.wordpress.com/2014/01/15/notation-et-evaluation-des-eleves-dans-les-ecoles-steiner-waldorf/ Voir à la fin de l'article
  8. https://steiner-waldorf.org/formation/institut-didascali/
  9. https://anthroposophie.fr/liens/
  10. http://www.swissjews.ch/pdf/fr/praevention/listefr.pdf Pour Bernhard Schaub voir page 3
  11. http://www.listener.co.nz/current-affairs/education/fairy-tale-fallout/ Article intitulé "Fairy-tale fallout. Rudolf Steiner’s educational philosophy has come under scrutiny in a racism row at a New Zealand Steiner school (Rétombées des contes de fée. La philosophie éducative de Steiner a été examinée de près dans une dispute sur le racisme dans une école Steiner de Nouvelle-Zélande (anglais)
  12. http://www.quackometer.net/blog/2014/08/government-forced-to-reveal-what-they-knew-about-racism-and-bullying-in-steiner-schools.html Article intitulé "Le Gouvernement forcé de révéler ce qu'ils savaient sur le racisme et l'intimidation dans les écoles Steiner" Par Andy Lewis, publié le 1er août 2014 (anglais)
  13. http://journals.cambridge.org/action/displayAbstract?fromPage=online&aid=7101120&fileId=S0950268809990604 Article publié en août 2009
  14. https://www.dr.hauschka.com/fr_FR/
  15. https://www.walaarzneimittel.ch/fr/qui-sommes-nous/la-societe-wala.html
  16. https://www.dr.hauschka.com/fr_FR/ou-nous-trouver/liste-des-points-de-vente/ Voir la carte