Rebirth

De Psiram

Origine

En français : "renaître". Autres appellations : "Rebirthing" ou "Rebirthing-Breathwork". Le Rebirthing est une méthode de développement personnel mise au point dans les années 1960 aux États-Unis par Leonard Orr. La technique est basée sur une respiration volontairement amplifiée qui provoque l'hyperoxygénation du cerveau. Ce phénomène favorise la levée du contrôle du cortex sur les zones archaïques du cerveau, libérant ainsi les émotions. Le rebirth vise à réactiver tous les souvenirs des moments où la personne s'est sentie en danger : naissance, accident, viol... et à permettre l'expression des émotions rattachées à ces épisodes. Cela aurait un effet thérapeutique et libérateur. Sur son site internet "à but non lucratif", en plus de proposer un lien vers sa boutique, Leonard Orr propose ses formations à la "Philosophie de l'Immortalité Physique". Moyennant une cotisation annuelle de 3 300 $, on peut devenir membre du "club des amis des immortels" et bénéficier d'une formation spéciale, d'un programme quotidien d'exercices de purification spirituelle et autres avantages. Il accepte aussi les dons des internautes désireux de soutenir son oeuvre. Différents mode de paiement sont disponibles.

Fondements théoriques

Les événements traumatisants de notre vie, plus ou moins anciens, plus ou moins conscients ou refoulés, sont inscrits dans notre mémoire psychique et corporelle. Il convient de "libérer" les émotions rattachées à ces événements pour les "intégrer". La naissance est considérée comme un des premiers traumatismes de la vie. Selon Michelle Villa-Campa, « La période fœtale et les premières années de la vie sont déterminantes pour la personnalité du futur adulte » ; elle propose à ses patients la résolution du traumatisme de la naissance comme première étape du processus thérapeutique. Les effets agréables ou désagréables (fourmillement, engourdissement, voire tétanie) qui peuvent être perçus au cours de la séance de rebirth dressent la carte des tensions enfouies dans le corps. La consigne : accepter ces manifestations, continuer à respirer en faisant confiance au souffle… et au thérapeute.

Promesses de bienfaits

Sur leur site internet, les praticiens en rebirth Bernard Bruley et Anne Bruley-Paquelier affirment que "cette technique, qui peut devenir un mode de vie s'adresse à tous ceux qui sont à la recherche d'une méthode efficace pour s'épanouir, prendre leur vie en main, avoir une bonne santé, développer leur estime de soi, aller vers la prospérité, réduire le stress, rechercher un mieux être physique, affectif ou mental, régler une difficulté passagère." En quatrième de couverture du livre de Viviane Aubert, on peut lire que "le rebirth est une technique d'auto-guérison. Sa pratique permet de nous déconditionner, d'abandonner les vieux schémas pour accéder à la réalisation de soi. Il permet de faire remonter à la conscience les traumatismes de naissance et toutes les expériences douloureuses refoulées, pour qu'elles soient dissoutes et transformées en une énergie positive et créatrice."

Les dangers de la pratique du rebirth

La respiration induite dans le rebirth peut entraîner une crise spasmophilique par l'obtention d'une forte alcalose dans le sang artériel. Des crampes surviennent au contraste de l'alcalose sanguine avec l'acidose du muscle mais ces phénomènes désagréables sont présentés comme faisant partie du processus. Peuvent apparaître aussi la colère, les cris, les larmes, le besoin de dormir, ainsi que des mouvements de succion. L'expérience du rebirth est contre-indiquée pour les personnes ayant vécu des expériences hallucinatoires ou de délire, et pour les personnes ayant consommé des drogues. La Miviludes classe le rebirth parmi les psychothérapies déviantes en raison du risque de faux souvenir induit.

Diffusion de la méthode

En France, centaine de praticiens sont regroupés au sein de l'Association Française de rebirth crée par Jacques de Panafieu. Des livres pour promouvoir le rebirth ont été écrit, entre autres, par les personnes suivantes : Leonard Orr, Konrad Halbig, Jacques de Panafieu, Viviane Aubert, René Sidelski, Doris Eliana Cohen, Guy Largier... Le Suédois Bo Wahlström, formé au rebirth par Leonard Orr en 1979, est le co-organisateur en 1994 du premier congrès Global Inspiration d’où a émergé le réseau International Breathwork Fondation (Fondation internationale des pratiques du souffle) regroupant actuellement des praticiens du rebirth de plus de trente pays du monde.

Article de Psiram dans d'autres langues

Liens externes