Votre santé

De Psiram
Couverture du mensuel "Votre santé" No 119 de septembre 2009

Le mensuel Votre santé (l’officiel des médecines alternatives) a été fondée en 1962, l'examen des liens proposés sur son site web est très instructif[1]. On y trouve, entre autres, les sites d'Alain Scohy ex-médecin radié de l'Ordre des médecins, de Mirko Beljanski dont les produits non reconnus scientifiquement sont toujours distribués, Bernard Herzog, de Biogassendi, de Coordiap (scientologie), du CICNS (défense des sectes), de Léon Renard (Biologie totale), d'Holodent d'Estelle Vereeck (dentisterie holistique, décodage dentaire, suppression des plombages dentaires si ce n'est arrachage des dents plombées), arbre-mémoire-de-vie de l'ex-médecin Roselyne Morel qui avait démissionné étant sur le point d'être radiée par l'Ordre des médecins, etc.

De nombreux articles sont signés par Sylvie Simon, ardente militante anti-vaccination, et même par Christian Tal Schaller, partisan de l'urinothérapie (cure d'Amaroli), ainsi qu'Alain Scohy et Jean-Pierre Willem, autres médecins rayés de l'Ordre.

Les personnes participant à ce mensuel

Les personnes participant au menuel Votre santé (ici le N° 108 de juin 2010)

En mai 2010 (No 127) on peut lire[2]:

Votre santé - 44 boulevard de Magenta - 75010 Paris Tél. : 01 44 77 86 46. <www.votresante.org>

Rédacteur en chef : Pierre Andrillon (pa@votresante.org).

Chroniqueurs : Dr Bérengère Arnal, Dr Edouard Broussalian, Pr Pierre Cornillot, Dr Stéphane Di Vittorio, Dr Martine Gardénal, Soana Krysten, Dr Roselyne Morel, Françoise Railhet, Hélène Wintrebert. Editorialistes : Michel Jasinski, Pierre Jean. Enquêtes : Sylvie Simon. Actualités : Pierre Picard.

Ont participé à la rédaction de ce numéro : Marie-Lise Geffroy, Dr Maurice Gillard de Saint-Gilles, Bernard Guennebaud, Pr Bernard Herzog, Françoise Joët, Liliane Le Goff, Jean-Luc Martin-Lagardette, Dr Philippe Monnier, Sébastien Plante, Françoise Railhet, Pierre Renaudeau, Alain Scohy, Alain Tardif

Réécriture : Joséphine Ritter. Maquette : Emmanuel Andrillon.

Révision : Sylvie Canaguier.

Comité de lecture : Dr Bérengère Arnal, Dr Adrien Caprani, Pr Pierre Cornillot, Dr Stéphane Di Vittorio, Dr Marie-Hélène Driot, Dr Alain Dumas, Dr Martine Gardénal, Pr Bernard Herzog, Georges Krassovsky, Dr Jacques Lacaze, Dr Daniel Potard, Dr Albert-Claude Quemoun, Guy Roulier, Dr Jean-Pierre Ruasse, Dr Jean-Noël Schmitt, Jean-Charles Schnebelen, Dr Jean-Pierre Willem.

Diffusion : Abonnements : un an (12 nos), 54 € ; hors UE, 64 €.

Dépôt légal : à parution. Distribution : NMPP.

Edition : Votre santé est éditée par l’association VVS alternatif, 44, boulevard de Magenta, 75010 Paris.

Directeur de la publication : Michel Andrillon (ma@vous.fr).

Imprimeur : SIEP, 77590 Bois-le-Roi.

Numéro d’enregistrement à la commission paritaire des publications et agences de presse : 0711 G 79945. ISSN : 0292-0204.

Le mensuel Votre santé semble avoir des ennuis avec les autorités

Voir l'article de mars 2012 publié par le site ouvertures.net, fondé par le journaliste Jean-Luc Martin-Lagardette (qui collabore avec le CICNS, organisme pro-sectes, sous couvert de liberté de conscience et de défense des "minorités religieuses", et qui publie aussi des articles dans Votre santé !)[3]. Le mensuel aurait des difficultés pour obtenir le renouvellement de son numéro d’inscription à la Commission paritaire des publications et agences de presse (CPPAP, qui permet de bénéficier de certains avantages économiques): on lui demande de prouver que ses publications sont “conforme aux données acquises de la science”.

(Remarque de Psiram: Au vu des contributeurs à Votre santé et des articles publiés, on comprend le pourquoi de cette demande de la part des autorités.)

Couverture de Vous et Votre Santé (VVS) No 2 de juin 2012)

– Ouvertures.- En quoi consiste le harcèlement de l’administration, de pressions et de contrôles ayant motivé la suspension de la publication ?

Pierre Andrillon.- Tout a commencé par le non renouvellement de notre numéro d’inscription à la Commission paritaire des publications et agences de presse (CPPAP, qui permet de bénéficier de certains avantages économiques), il y a six ans. Nous avons contesté cette décision et obtenu une inscription temporaire, pour deux ans. Tous les deux ans, nous devons monter un nouveau dossier et repasser sous les fourches caudines des autorités. Depuis plus d’un an, nous attendons d’ailleurs le renouvellement.
Il a fallu faire de nombreux recours pour conserver (à titre temporaire et renouvelable tous les deux ans) ce numéro et parvenir à prouver que nos publications sont “conforme aux données acquises de la science”. Nous avons annoncé des années avant les médias la plupart des scandales de santé de ces dernières décennies, mais on a toujours tort d’avoir raison trop tôt ! Les autorités de tutelle ne peuvent pas nous éliminer ouvertement.

Ouverture: Vous évoquez également une « répression » qui toucherait des médecins, des thérapeutes, des labos alternatifs, etc. Pouvez-vous donner des exemples ?

Réponse de Pierre Andrillon: Les derniers exemples en date sont les fermetures des laboratoires de Bernard Christophe, du Dr Schaller[4] [5]et du laboratoire de la Meinau à Strasbourg. Ces labos pratiquaient des analyses basées sur les principes de la BEV (bioélectronique de Vincent). Seront-elles interdites à tous les labos ?[3]

Et aussi Andrée Sixt, infirmière, condamnée pour avoir publié des écrits du Dr Hamer ; le Dr Jacques Benveniste, poursuivi et exclu du CNRS où il était directeur de recherches, pour ses recherches iconoclastes sur la Mémoire de l’eau ; Mirko Beljanski, chercheur à l’institut Pasteur, exclu pour avoir découvert la transcriptase inverse ; sans compter Albert Bohbot, podologue, Jacqueline Bousquet, biologiste, les docteurs de Harven[6], Bruno Donatini, Dumas, Elmiger, Gardénal (interdite pour n’avoir pas dénoncé des patients utilisant des produits alternatifs !), Groussac[7], Lanctôt (interdite pour avoir contesté l’Ordre des médecins au Canada), Montain, exilé à l’étranger, Scohy, exilé à l’étranger, Tal Schaller, exilé, Vercoutère, J-P. Willem, etc. Tous ces héros de la médecine, qui furent exclus ou interdits, sont des auteurs-contributeurs réguliers de la revue. [3]

On prend les mêmes et on recommence : Vous et Votre Santé (VVS)

En mars 2012 est publié le No 1 du nouveau "Vous et votre Santé" qui remplace le défunt "Votre Santé". Même équipe éditrice, même comité de lecture, même sujets, même auteurs des articles. Seule différence, plus de lecture en accès direct sur Internet, seuls les abonnés (payants) y ont accès.

En mars 2016, les seules traces sur Internet du nouveau "Vous et votre Santé", en abrégé "Nouveau VVS", se trouvent ici[8], d'après ce site, le dernier numéro publié serait le N° 37 intitulé "Hypersensibles aux ondes : comment s'en préserver" publié en décembre 2015, dans le catalogue de la BNF[9] et ici[10].

On lit sur le site d'alterrenat-presse ci-dessus mentionné : "Vous et Votre santé représente le journal du contre pouvoir, capable de faire respecter le libre choix thérapeutique, la liberté de prescrire, la liberté vaccinale, de disposer de son corps, la liberté de publier ses écrits et la libre circulation des idées. Ce mensuel est l’une des rares publications indépendantes, rédigé par les plus grands spécialistes de la santé d’aujourd’hui."

(Remarque de Psiram: "Les plus grands spécialistes de la santé" ? Une qualification pour les rédacteurs des articles du "nouveau VVS" (et de l'ancien "Votre santé) à laquelle la médecine fondée sur des preuves (Evidence-Based Medicine) et les autorités médicales ne souscriraient certainement pas.)

L'association VVS alternatif une association philanthropique ?

Procédure contentieuse antérieure :

L'association VVS Alternatif a demandé au Tribunal administratif de Paris de prononcer la décharge des cotisations primitives d'impôt sur les sociétés auxquelles elle a été assujettie au titre des exercices 2009 et 2010, ainsi que des pénalités correspondantes.

Par un jugement n° 1317526 du 12 décembre 2014, le Tribunal administratif de Paris a rejeté sa demande.

Procédure devant la Cour : Par une requête et un mémoire, enregistrés les 15 janvier 2015 et 17 octobre 2016, l'association VVS Alternatif, représentée par MeB..., demande à la Cour :

1°) d'annuler le jugement n° 1317526 du 12 décembre 2014 du Tribunal administratif de Paris ;

2°) de prononcer la décharge des cotisations primitives d'impôt sur les sociétés auxquelles elle a été assujettie au titre des exercices 2009 et 2010, ainsi que des pénalités correspondantes.

... ...

5. Considérant qu'il résulte de l'instruction que pour estimer, à l'issue de la vérification de comptabilité de l'association VVS Alternatif, que la gestion de celle-ci ne revêtait pas un caractère désintéressé, le service vérificateur [de l'administration fiscale] s'est fondé sur les prélèvements en espèces d'un montant de 46 216 euros en 2009 et de 41 180 euros en 2010 effectués par M. Andrillon, président de l'association, sur le compte bancaire de l'association, l'émission de chèques d'un montant de 2 160 euros pour 2009 et de 1 240 euros pour 2010 au profit de ce dernier et de chèques d'un montant total de 5 547 euros en 2009 et 1 080 euros en 2010 émis au profit du trésorier de l'association ; que ces prélèvements revêtent un caractère disproportionné au regard des ressources de l'association qui s'élevaient, après déduction des frais financiers, de fonctionnement et de représentation à 46 293 euros en 2009 et 45 262 euros en 2010 ; qu'en outre, le président de l'association requérante n'a présenté comme justificatifs des prélèvements en espèce que des tickets de caisse, d'un montant annuel d'environ 4 000 euros, correspondant à des frais de bouche, des frais de stationnement et d'achat de livres, dont le lien avec l'activité de l'association n'était pas établi ; que si le président de l'association soutient également que les sommes en litige étaient destinées, d'une part, à couvrir les frais de fonctionnement qu'il engageait pour les besoins de l'association, et, d'autre part, à acquérir des tableaux, il ne justifie pas de la réalité de ces frais, ni de leur intérêt au regard de l'objet social de l'association ; qu'enfin, si le président de l'association soutient que le montant total des versements dont il a bénéficié n'a pas dépassé le plafond égal aux trois quarts du salaire minimum de croissance, admis pour tous les organismes sans but lucratif par l'instruction fiscale du 18 décembre 2006, il ne justifie pas que les sommes en cause lui auraient été versées en contrepartie de sujétions qui lui auraient effectivement été imposées dans l'exercice de son mandat de président ; qu'il résulte de tout ce qui précède que la gestion de l'association ne peut être regardée comme étant désintéressée ; que, dès lors, le service [vérificateur de l'administration fiscale] pouvait légalement, pour ce seul motif, assujettir l'association VVS Alternatif aux impôts commerciaux ;

6. Considérant qu'il résulte de tout ce qui précède, et sans qu'il soit besoin de se prononcer sur la recevabilité de la requête, que l'association VVS Alternatif n'est pas fondée à soutenir que c'est à tort que par le jugement attaqué, lequel est suffisamment motivé, le Tribunal administratif de Paris a rejeté sa demande.[11]

A titre d'exemples quelques numéros de Votre santé

  • Votre santé No 92 de mai 2007[12]
  • Votre santé No 118 d'août 2009 [13]

Références

  1. http://www.votre-sante.com/annuaire.php
  2. http://www.matiza.org/victimas/wp-content/uploads/2010/06/VS127e.pdf
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 http://www.ouvertures.net/votre-sante-la-libre-circulation-des-informations-est-une-liberte-a-preserver-coute-que-coute/ Article publié le 15/03/12, par Jean-Luc Martin-Lagardette
    Votre Santé (6 500 abonnés), victime de « harcèlement » administratif, suspend sa parution. Son rédacteur en chef Pierre Andrillon, frère du directeur de la publication, répond aux questions d’Ouvertures.
  4. http://www.dna.fr/actualite/2012/09/18/deux-partisans-d-une-approche-alternative-de-la-maladie-de-lyme-juges-a-strasbourg
  5. http://www.rue89strasbourg.com/index.php/2012/09/28/vigie/maladie-de-lyme-le-tribunal-ordonne-une-enquete/
  6. http://fr.wikipedia.org/wiki/Etienne_de_Harven
  7. http://liberte-therapeutique-caplc.com/__oneclick_uploads/2007/04/dossier-juridique.pdf Attention, ceci est la version de Marie-Hélène Groussac, présentée par CAP LC
  8. http://doc.hubsante.org/opac/index.php?lvl=notice_display&id=47006#.Vu58m_nhChd Auteurs : Jenny Thymakis, Directeur de publication, rédacteur en chef; Pierre Pépy, Directeur de publication, rédacteur en chef.
  9. http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb426706795
  10. http://www.alterrenat-presse.com/presse-alternative/vous-et-votre-sante-le-mensuel-des-acteurs-de-la-sante-detail.html
  11. https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriAdmin.do;jsessionid=A9C2B85A45F94809A44ABE8E9870C6B7.tpdila17v_2?oldAction=rechJuriAdmin&idTexte=CETATEXT000033858597&fastReqId=1927980625&fastPos=325
  12. Votre Santé N° 92 de mai 2007
  13. Votre Santé N° 118 d'août 2009