Françoise Joët

De Psiram
Françoise Joët Source capture d'écran

Françoise Joët, née le 17 mars 1945 à Vichy (03), a été professeur d'espagnol[1] à l'Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand (elle avait une agrégation), elle est aujourd'hui à la retraite.

Elle fut pendant 15 ans la présidente de l'association ALIS, une association opposée à la vaccination, et en est, en 2013, la Présidente d'honneur. Mme Joët est la rédactrice en chef de la revue « Le Courrier d’ALIS » (revue trimestrielle d’information sur les vaccinations).

Elle est une des collaboratrices de la revue pro-Hamer, Biologie Totale, de médecines alternatives et anti-vaccinations Néosanté[2] d'Yves Rasir.

Comme la plupart, sinon la totalité, des opposants à la vaccination, elle est une détractrice de Louis Pasteur et partisane d'Antoine Béchamp et de sa théorie des microzymas ainsi que de Jules Tissot[3][4].

Un soutien indéfectible à Andrew Wakefield

Me Joët a signé la pétition de soutien d'Andrew Wakefield[5], voir dans la liste alphabétique la personne portant le nom de famille "Françoise" et le prénom "JOËT"[6].

Elle signe un article publié dans son association ALIS intitulé "Un médecin condamné pour hérésie au XXIème siècle. Le courageux médecin héroïque dont il s'agit est en fait Andrew Wakefield. Dans l'article, il est question de chasse aux sorcières moderne, d'inquisition, "certains sont toujours prêts à allumer le bûcher...[7]

Activités internationales avec l'European Forum for Vaccine Vigilance (EFVV)

En 1998, Françoise Joët, en collaboration avec les drs espagnols Xavier Uriarte et Juan Manuel Marin, commence à organiser un réseau d'opposants à la vaccination qui, vers 2005 prendra pour nom European Forum for Vaccine Vigilance (EFVV). Depuis 2013, celui-ci est devenu une association déclarée ayant pour siège la même adresse que celle d'ALIS : 19 rue de l’Argentière, 63200 RIOM. Mme Joët, outre ses activités pour l'association ALIS en France, participe à des rencontres, conférences et vidéos en Espagne.

Auteur de livres

  • Auteur du livre « Tétanos, le mirage de la vaccination »
  • co-auteur avec Claude BERNARD du livre : « Hépatites, les vaccinations catastrophe » (publiés par ALIS)
  • co-auteur avec Sylvie SIMON du livre : « Vaccinations, l’overdose » (Ed. F. Belfond).

Références

  1. page 8 du bulletin n° 19 (2010) de la Liga para la Libertad de Vacunación
  2. http://www.neosante.eu/franc%CC%A7oise-joet/
  3. http://www.breizh-info.com/18840/actualite-societale/tetanos-mirage-vaccination/ Citons : "Antoine BECHAMP (contemporain de PASTEUR) avaient avancé des explications qui méritent attention, car elles s’opposent à la théorie des germes énoncée par les pasteuriens. Ceux-ci défendaient trois postulats : [...] On sait aujourd’hui que ces affirmations [de Pasteur] sont fausses et obsolètes. [Antoine Béchamp|BECHAMP]], lui, défendait le polymorphisme microbien, c’est -à-dire le fait que les microorganismes puissent être engendrés par nos propres cellules qui assureraient en continu le cycle de la vie. Cette transformation se produirait lors d’un déséquilibre du terrain. Cette notion de polymorphisme microbien fut reprise par le Pr Jules TISSOT au début du 20ème siècle. [...]"
  4. https://fr.wikipedia.org/wiki/Antoine_B%C3%A9champ
  5. http://darryl-cunningham.blogspot.fr/2010/05/facts-in-case-of-dr-andrew-wakefield.html
  6. http://www.wesupportandywakefield.com/
  7. http://www.alis-france.com/download/medecin_condamne_21e.pdf
cet article est une ébauche