Jean Elmiger

De Psiram
Jean Elmiger
Source capture d'écran sur la vidéo youtube "certains vaccins sont produit pour rendre stérile par l industrie, et caché aux vaccinés!"
Vidéo mise en ligne le 4 févr. 2013[1]

Jean Elmiger[2] est un médecin homéopathe suisse (né en 1935) exerçant à Lausanne. Il a inventé en 1975 la méthode de Thérapie séquencielle ou Thérapie Séquentielle Homéopathique aussi appelée Homéopathie séquentielle.

Il a un site internet[2] traduit en 5 langues et consacré à la promotion de la Thérapie Séquentielle Homéopathique dont il est l'"inventeur".
Il est l'auteur des livres :
- La médecine retrouvée, ou, Les ambitions nouvelles de l'homéopathie - 1989 traduit en anglais, allemand, japonais, néerlandais et espagnol.
- Le traitement des maladies auto-immunes - 2008, présenté comme le livre qui " démontre de manière éclatante les merveilleuses possibilités de la méthode et son évidente supériorité sur la médecine "industrielle" qui est hélas seule encore proposée aux étudiants par les autorités."

Sa Méthode

Inspiré par les principes de l'homéopathie, il développe une méthode qu'il nomme thérapie séquentielle homéopathique.
Le principe serait de remonter le temps pour rétablir l'équilibre énergétique qui serait perturbé suite à divers évènements causant les maladies. Les évènements majeurs retrouvés, selon lui, dans presque tous les cas sont la naissance médicalisée, les vaccinations et le traitement des maladies infantiles. C'est bien pensé, puisqu'alors, chaque indivudu ou presque est un patient potentiel pour le Dr Elmiger !
Il attribue également une responsabilité à la pilule contraceptive et à l'avortement, ainsi qu'aux chocs psychiques tels que les deuils et les séparations, le plaçant dans un mode de pensée proche de celui de la Biologie totale.

Sa méthode aurait guéri plus de 10 000 personnes[3] et il prétend avoir guéri un jeune homme proche de la mort (affaire Gaibrois)...

Le Dr Elmiger tient à distinger sa méthode de celle du "drainage homéopathique classique", car il met l'accent sur la notion de "séquence". Il dit : "Comme une pile d'assiettes... je remonte la séquence des évènements qui ont déstabilisé les malades et une fois que j'ai pu effacer les uns après les autres, les traces de ces évènements...l'équilibre énergétique du malade est bon." [4]
Sur son site, on peut lire qu' "Il faut au minimum une année pour venir à bout des événements les plus marquants, souvent deux ans, avant d'aborder la deuxième phase de la thérapie séquentielle, qui a pour but d'assurer la stabilité." Il prétend que "si vous vous y prenez à temps, vous pouvez guérir toutes les maladies."
Mais en cas d'échec, la responsabilité est toute trouvée! C'est le thérapeute qui n'a pas bien remonté la séquence d'évènements. Ce n'est bien sûr pas la méthode qui est en cause: "Leur repérage est délicat, car il met en oeuvre des techniques de détection fines, dans lesquelles intervient également la sensibilité de l'opérateur (test à l'ohmmètre de Voll, pouls traditionnels chinois, pouls de Nogier, radiesthésie, tests kinésiologiques, ostéopathiques, etc.). Suivant la sensibilité du médecin, le résultat du repérage sera très variable, donc aussi le succès de la thérapie."
Il ajoute aussi que "Les maladies infantiles sont pour le corps des exercices salutaires que la nature a mis des millions d’années à mettre au point», «la rougeole est la meilleure maladie»[5]. Rappelons que "la meilleure maladie" a tué 122 000 personnes en 2012 et que grâce à la vaccination, le nombre de victimes a chuté de 78% depuis 2000.[6]

On peut lire des allégations comme "Il est alors bon de garder à l’esprit que les remèdes homéopathiques à hautes dynamisations améliorent considérablement l’efficacité des traitements conventionnels chirurgicaux et chimiques. Dans certains cas, ils peuvent même les surpasser, voire les remplacer."

Son entourage

Il tient un discours anti-vaccination franc: "les vaccinations sont la plus grande erreur de toute l'histoire de la médecine". Il faudrait effacer la trace laissée par les vaccins... Et "La maladie est une perte d'équilibre, c'est tout". Il fait régulièrement référence à Sylvie Simon et fait la promotion d'un grand nombre des livres de celle-ci. Il conseille également un des livres de Michel Georget.
Jean Elmiger a donné des conférences, notamment pour la Ligue Nationale pour la Liberté des Vaccinations et dispensé ses enseignements en France, en Suisse, en Belgique, au Canada (à Montréal en 1986), où il a formé d'autres personnes (naturopathes, infirmières, homéopathes,...) à la thérapie séquentielle.
Ses fils, Dr. Romain Elmiger et Dr. Hubert Elmiger sont tous deux diplômés de médecines internes depuis 2004. Formés par leur père à la thérapie séquentielle, ils travaillent au cabinet de consultations de leur père.
Eric Ancelet (psychothérapeute, Homéopathie, médecine vétérinaire), adepte de Hamer et fondateur de l'association Cheval libre, a organisé plusieurs séminaires et stages pour le Dr Elmiger dans le Sud-Ouest depuis 1986. Eric Ancelet ne pratique la méthode séquentielle que rarement, faute de temps, mais contribue activement à sa diffusion.
Jean Elmiger a constitué une association, "Biosophie" dont l'ambition est la "diffusion à échelle mondiale de la thérapie séquentielle homéopathique", pour laquelle un appel aux dons est placé sur son site internet : " Dans cet espoir, l'association complète dorénavant son activité d'information par un appel général à l'aide financière. Les dons et les legs attendus, grands ou petits, seront toujours bien accueillis et sagement administrés pour financer ce grand projet."
Son site renvoit à divers liens comme le site de Sylvie Simon, le site de Votre Santé", Nexus... Tandis que des sites comme celui de l'association anti-vaccinaliste Initiative citoyenne envoient vers celui d'Elmiger.

Les conflits qui l'opposent à ses disciples

Les thérapeutes qui se revendiquent de sa méthode mais qui n'ont pas suivi (et donc payé) les formations données en personne par le Dr Elmiger sont considérés comme de mauvais thérapeutes: "L'apparente simplicité de la technique, publiée en 1985, a incité de très nombreux thérapeutes, la plupart non médecins, à l'utiliser sans avoir acquis la formation nécessaire. Sont également nombreux les médecins homéopathes qui l'ont utilisée sans avoir suivi les séminaires de formation du Dr Elmiger. Les résultats, forcément très inconstants, ont pu dans certains cas entraîner une fausse appréciation, préjudiciable à la méthode."
Même parmi ceux qui ont suivi ses formations, ils peuvent se trouver "excommuniés" dès lors qu'ils s'installent à leur compte et modifient la méthode: "Les quatre médecins formés de 1986 à 1988, mentionnés sur le premier listing de l'association Biosophie, se sont distancés de l'enseignement reçu, dès leur installation privée, et ne pratiquent plus la méthode d'origine. Ils ne figurent plus sur ce site."
Cette volonté de garder la méthode dans son giron tout en déplorant par ailleurs son manque de diffusion au niveau mondial n'est pas sans rappeller les conflits qui opposent Hamer avec d'autres grands noms des courants apparentés à la Médecine Nouvelle Germanique.

Vidéos de Jean Elminger

Liens externes

Références

  1. https://www.youtube.com/watch?v=zJlTGWcaDLU
  2. 2,0 et 2,1 http://www.jelmiger.com/ Le site web du dr Jean Elminger
  3. https://www.youtube.com/watch?v=lPLxXEZlN5U
  4. https://www.youtube.com/watch?v=HKXZc8Nn4DI
  5. http://www.asca.ch/upload/pdf/LIBERTE-19-05-FR-15.pdf
  6. http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs286/fr/