Marco Ruggiero

De Psiram
Conférence de Marco Ruggiero à AutismOne en 2016 Source [1]

Marco Ruggiero, né le 19 janvier 1956 à Florence (Italie], est titulaire d'un doctorat en biologie moléculaire, médecin spécialisé en radiologie clinique, négationiste du VIH. Il a été professeur de biologie moléculaire au Département de expérimentale et clinique de sciences biomédicales de l'Université de Firenze (Italie) de 1992 à 2014. Le 1er novembre 2013, il devient "consultant-scientific-director" (directeur scientifique consultant) d'Immuno Biotech Ldt, à Guernesey, Iles Anglo-Normandes, Grande-Bretagne [2][3] dont le directeur était David Noakes, cependant son parcours non conventionnel et son premier contact avec le Gc-MAF débute bien avant cette date.

Historique

Marco Ruggiero et Nobuto Yamamoto
David Noakes directeur de Immuno Biotech entouré de ses partenaires à la 1re conférence Gc-MAF à Frankfurt (Francfort) 19-21 avril 2013.
De gauche à droite:
Assis devant: Dr Kenny de Meirleir, Dr Emar Vogelaar, David Noakes, Dr Siniscalco et Dr Jeffrey Bradstreet.
2ème rang: Joanne Spinks, Joan Crawford, Dr Hendrik Treugut, Dr Blesius, Dr Lughten, Dr Mikael Nordfors
3ème rang, debouts: Professor Marco Ruggiero MD, Dr Gabriele Morucci PhD, Dr Rod Smith PhD, Dr Steven Hofman
Le yaourt "Bravo" contenant de la GcMAF et, à droite, les suppositoires-GcMAF sans autorisation de mise sur le marché (nom commercial Bravo)
Le produit Rerum. Prix de 3ml: 529 €, de 300ml: 39 500 €

Ruggiero obtient son diplôme de médecine et de chirurgie en novembre 1980 à l'Université de Florence, puis se spécialise en radiologie clinique. De 1984 à 1992, il travaille en tant que chercheur post-doctoral avec diverses équipes aux USA. Pendant la période 1987-1989, il collabore, entre autre, avec Peter Duesberg du Department of Molecular and Cell Biology de l'Université de California, Berkeley, mais aussi chef de file des négationistes du VIH[4][5][6]. L'année 1992, marque son retour à l'Université de Florence[7].

Ruggiero essaie de publier son premier article négationiste "Aids denialism at the ministry of health" présenté le 3 juin 2009, et accepté le même jour, dans le journal controversé "Medical Hypothesis" (édité par Elsevier)[8], l'article qui sera rapidement rétracté le 9 juillet 2009[9]. Un autre article de Peter Duesberg et al. "HIV-AIDS hypothesis out of touch with South African AIDS – A new perspective", reçu le 9 juin 2009 et accepté le 11 juin 2009 par Medical Hypthesis[10] subit le même sort, ces deux articles sont à l'origine du congédiement de l'éditeur de "Medical Hypothesis", Bruce Charlton, par Elsevier [11]. Par la suite, les négationnistes essaient de republier leurs articles évincés et leurs nouveaux articles dans diverses autres revues plus accueillantes, dont l'Italian Journal of Anatomy and Embryology (IJAE) dont l'éditeur en chef est Paolo Romagnoli ... de l'Université de Florence[12][13][14].

Premier contact de Ruggiero avec Nobuto Yamamoto dans le courant de l'année 2009, lequel envoie à Ruggiero un échantillon de son GcMAF en décembre 2009[15].

Marco Ruggiero et Peter Duesberg, entre autres, participent à la conférence "Rethinking AIDS" des 6-7 novembre 2009 à Oakland, California, qui comprenait la projection du film dénialiste du VIH "House of Numbers" (qui comprend une séquence dédiée aux déclarations de Luc Montagnier). Le thème de l'exposé de Ruggiero était "Religion, Politics, and AIDS in Italy: curious paradoxes from the Ministry of Health", et celui de Duesberg "HIV-AIDS hypothesis out of touch with South African AIDS — a new perspective", thèmes qui sont de fait la reprise des articles qui ont récemment été rétractés sur "Medical Hypothesis". Le progamme du congrès propose complaisamment l'accès aux exposés, documents, vidéos, interviews radiophoniques des divers intervenants [16]. L'exposé de Ruggiero prétend que le SIDA existe chez des personnes qui n'ont pas été exposées au VIH, que le Ministère de la Santé italien ne classe pas le SIDA comme une maladie infectieuse particulièrement intéressante ou très fréquente, et conclue que celui-ci " semble convaincu que le sida n'est pas (ou pas seulement) causée par le VIH" [17].

Tous les deux participent également, entre autres, à un congrès "AIDS - Knowledge and Dogma" des 16/17 juillet 2010 à Vienne (Autriche), qui comprenait également la projection du film dénialiste du SIDA, "House of Numbers" [18]. Dans les documents de ce congrès, se trouve une présentation détaillée de Ruggiero par lui-même (voir l'onglet "Speakers)[19]. Les exposés et/ou les vidéos de chacun des speakers sont, là encore, complaisamment proposés dans la page "Films of the Lectures (in english language)". L'exposé de Ruggiero "Religion, politics & AIDS in Italy", tourne autour du même thème que précédemment, et aboutit à la même conclusion. Dans la vidéo qui l'accompagne, Ruggiero parle de Luc Montagnier (vers 25mn) rappelant que celui-ci a dit "Je crois qu’on peut être exposé au VIH plusieurs fois sans être infecté de manière chronique", de Yamamoto (26mn-30mn) et, à mots couverts, de la GcMAFF qu'il va présenter dans une conférence trois jours plus tard[20]. Dans leurs "Films and Links" conseillés on trouve deux vidéos contenant les propos que Luc Montagnier a tenus dans le film "House of Numbers" au sujet du SIDA et du VIH, de la façon de ne pas être contaminé, et même de se débarasser du VIH [21][22].

Et quelques jours plus tard, Ruggiero participe, en compagnie de Florian Fiala, Peter Duesberg, Henry H Bauer, etc., à une "joyeuse" contre-manifestation à la 18ème conférence internationale sur le SIDA de Vienne du 18-23 juillet 2010, et présente le GcMAF de Yamamoto en tant qu'alternative à la thérapie antirétrovirale (ART) et aux préservatifs [23]. Il serait dommage de se priver des photos non-académiques de Ruggiero, cette fois-ci n'arborant pas la blouse blanche réglementaire. Leur annonce de la GcMAF s'appuyait, semble-t-il, sur l'étude "Immunotherapy of HIV-infected patients with Gc protein-derived macrophage activating factor (GcMAF)" publiée en janvier 2009 par Yamamoto N, Ushijima N, Koga Y (du Socrates Institute for Therapeutic Immunology, Philadelphia, Pennsylvania), étude rétractée le 24 août 2014[24].

Ruggiero, la GcMAF, le probiotique Bravo additionné de GcMAF, le Goelic et le Rerum

Fiole de 2,2ml du Goleic de First Immune [25]
La dose recommandée est de 0,25ml une à deux fois par semaine pour un traitement de longue durée. Prix de la fiole (8 doses donc): € 450
[26]

[27] Voir au sujet du yaourt Bravo contenant du GcMAF l'article publié en mai 2015 dans un journal italien, édition de Florence[28] et le probiotique Bravo sur le site de First Immune[29].

Le 9 février 2015, Marco Ruggiero crée la Silver Spring Sagl (Sagl=Sarl), c/o Fulvia Gianetta Allio, Via Raimondo Rossi 24, 6864 Arzo (Suisse)[30] [31] qui est le lieu de contact pour commander sur le site marchand bravo-europe.com[32], ce site propose le "bravo easy kit", une yaoutière et quelques additifs, pour la modeste somme de 400€ [33]. Fulvia Gianetta Allio demeurant à Arzo est la directrice de la succursale à Lugano (Italie), crée en mars 2013[34], de la sarl Les Alpes dont le siège serait à Wellington en Nouvelle Zélande et le directeur est un certain Colm Anthony Hanley, dont il est dit sur internet qu'il est irlandais et sert de prête-nom. Ruggiero vend également le probiotique Bravo aux USA sur le site bravousa.com, qui en août 2015 est apparemment en rupture de stock et fait profil bas[35].

Article "Le docteur qui nie le SIDA vend maintenant du yaourt anti-cancer", par Gerardo Adinolfi, publié le 16 mai 2015 [28].

Le SWISS Protocol pour le cancer [36]

Historique de Coopération: First Immune et le groupe du Dr Reinwald
C'est Heinz Reinwald, un Heilpraktiker allemand exerçant à Bayreuth, qui raconte lui-même:
Quand, en 2012, un de mes amis, Michael Nordfors MD, m'a parlé du GcMAF et du travail du Prof. Marco Ruggiero, je n'avais pas prévu ce qui allait arriver plus tard, mais j'ai tout d'un coup réalisé que s'était quelque chose de grand et de très spécial. J'ai immédiatement pris contact avec Ruggiero à Florence et me suis retrouvé en plein milieu de cette merveilleuse hospitalité italienne. Ce ne était pas un universitaire du genre du professeur Nimbus [l'expression anglaise utilisée est intraduisible, mais le sens est analogue]. C'était l'un de ces scientifiques hautement intellectuels que vous pouvez toucher et qui vous touche au cœur immédiatement. Lui et sa femme Stefania m'ont invité avec mon collègue Florian Schilling (note de Psiram: un autre Heilpraktiker exerçant près de Munich) à lui rendre visite à Florence où nous nous sommes trouvé embarqué dans une merveilleuse aventure.
Il nous a donné un cours particulier sur sa recherche sur la GcMAF dans une de ces vieilles salles de conférences universitaires où nous nous sommes trouvés comme revenant en arrière au temps de nos études universitaires… nous nous sentions comme Alice au pays des merveilles et en même temps nous étions traités comme des invités bien connus et spéciaux. Nous sommes revenus chez nous et avons commencé avec le GcMAF-yogourt et commandé immédiatement quelques flacons de David Noakes à FirstImmune qui produit du GcMAF et du GOleic® dans ses laboratoires en Grande-Bretagne, et que nous avons rencontré pour la première fois à la 1ère Conférence mondiale sur le GcMAF à Francfort en Allemagne en [avril] 2013. Une personne chaleureuse qui se bat pour une meilleure santé et pour un meilleur traitement des maladies chroniques en général, pas seulement pour le cancer.
Quelques mois plus tard, en novembre 2013, nous avions notre propre 1er Congrès International pour la médecine intégrative à Fulda, où nous avons invité le professeur Ruggiero en tant que conférencier invité. Là, il a reçu des informations à propos de notre protocole pour le cancer, basé sur une diète cétogène [37][38] avec un Master Amino Acid Pattern (MAP®), une formule d'acides aminés qui ne produit pas de déchets d'azote ou de sucre, tout en offrant une valeur nutritionnelle de 99% Net Nitrogen Utilization (UNA) [note de Psiram: le produit est supposé remédier à la cachexie cancéreuse, c'est à dire à l'amaigrissement des cancéreux]. Le Prof. Ruggiero a tout de suite réalisé que, tandis que la GcMAF est capable de réduire rapidement la masse de la tumeur, avec en plus le MAP®, il pourrait également prévenir la cachexie tumorale en particulier chez les patients cancéreux de stade IV, ainsi que tirer avantage d'apports nutritionnels protéiques pour le système immunitaire.
Ruggiero a testé la combinaison de la GcMAF à divers dosages avec l'administration de MAP® à divers dosages dans la clinique de Lausanne en Suisse [note de Psiram : donc dans la clinique de Bussigny qui est près de Lausanne]. Avec cette nouvelle administration, il est arrivé à des résultats remarquables chez des patients cancéreux au stade IV. Et cela a finalement conduit au développement du nouveau SWISS Protocol®[36]. David Noakes et le prof Ruggiero m'ont étonné avec une visite me proposant une alliance stratégique pour coopérer plus étroitement, mettre nos forces ensemble et développer une plate-forme nouvelle, plus puissante pour ces deux cadeaux - la GcMAF/GOleic® et le MAP®. Cela nous était proposé par des scientifiques extraordinaires - tous deux Italiens - le Prof Dr Lucà-Moretti, Directeur de l'International Nutrition Research Center et de l'American Nutrition Clinics et le Prof docteur Marco Ruggiero lui-même. Je n'ai pas hésité une seconde pour accepter - particulièrement après qu'il m'ait présenté avec les résultats superbes obtenus en administrant le nouveau SWISS Protocol®[36] sur des cancéreux au stade terminal IV, dont on s'attend que la plupart d'entre-eux soient débarrassés du cancer [soient cancer free] - certains le sont déjà. Donc, le 1er Congrès Mondial pour la GcMAF et la diète cétogène [37] avec le MAP® est né - organisé conjointement par First Immune et le groupe du Dr. Reinwald - et nous vous invitons chaleureusement à notre congrès, qui aura lieu de nouveau à l'Holiday Inn de Francfort l'Holiday Inn où nous espérons vous étonner de nouvelles opportunités et des résultats fascinants dans la recherche et le traitement du cancer. Signé Heinz Reinwald [39].

Donc, la clinique de Bussigny, près de Lausanne (ouverte en 2013), sous enquête pénale après le décès de 5 personnes en juin 2015, était bien le lieu où Ruggiero faisait ses expériences avev la GcMAF, bien que ce soit David Noakes qui en ait été mis en cause par la justice [40] [41].

Procédures disciplinaires de l'Université de Florence et de l'Ordre des Médecins

Le négationisme du VIH de Ruggiero ne passe pas inaperçu. Une première lettre sarcastique s'adressant au recteur de l'université de Florence le prof. Alberto Tesi est publiée en février 2011 sur un blog anonyme [42]; elle décrit les cours dénialistes de Ruggieri et les deux thèses de doctorat dénialistes que Ruggiero a supervisées, qui, de plus, comporteraient beaucoup de copiés-collés, provenant, entre autres, du cours de leur professeur.

Article "Florence, enquête interne au sujet du chercheur «négationniste» qui guérit le SIDA avec du yaourt" Par Alessandro Delfanti, publié le 21 mars 2012 dans Il Fatto Quotidiano[43] :
"Dans la ligne de mire de l'université de Florence: l'activité académique du biologiste moléculaire Marco Ruggiero, connu internationalement comme faisant partie du petit groupe de scientifiques selon lequel le virus du VIH n'est pas la cause du syndrome d'immunodéficience acquise. Une thèse qui est considérée comme très dangereuse par la plupart des experts dans le domaine.
Il y a quelques jours le Recteur Alberto Tesi a ouvert une enquête interne sur les activités académiques de l'un de ses professeurs, le biologiste moléculaire Marco Ruggiero, à la suite à une lettre reçue d'un groupe de patients et de militants. Ruggiero, en fait, est connu au niveau international comme faisant partie d’un petit groupe de chercheurs qui nient que le VIH soit la cause du SIDA, une thèse jugée non fondée et en opposition avec celle de la plupart des experts et de la communauté universitaire et médicale.
Ruggiero, selon la lettre envoyée par un groupe de discussion d'un forum vih[44], dans son activité à l'Université de Florence donne des cours de négationnisme aux étudiants aux étudiants dont il est le directeur de thèse. Il serait également arrivé à contacter des patients sur le web en leur proposant l'utilisation de yaourt supplémenté avec la Gc-Maf, une protéine avec des effets "renforceurs du système immunitaire" et qui permettrait à l'organisme de lutter contre le virus, sans l'utilisation d'antirétroviraux: une hypothèse irrecevable pour ceux qui fait de la recherche pour les mêmes patients. Dans la lettre, il est exprimé "une préoccupation extrême pour la légèreté avec laquelle l'Université de Florence semble affronter les théories enseignées et les activités menées par le professeur Ruggiero sur un sujet vital pour nous: celle du VIH qui cause le SIDA".
En réponse à la lettre, qui demande à l'Université de se dissocier des activités du biologiste, l’Université de Florence enquêtera sur "les comportements didactique et les responsabilités" de Ruggiero, comme l'indique un porte-parole interrogé par la revue scientifique Nature. Il y a quelques mois, Ruggiero avait signé avec le chef de file des dissidents, l'Américain Peter Duesberg, un article scientifique publié dans une revue de l'Université de Florence, l’Italian Journal of Anatomy and Embryology (Ijae). La revue est dirigé par un autre biologiste de l'Université, le professeur Paul Romagnoli. Dans cet article, ils remettent en question le rôle du VIH dans l'épidémie de sida en Afrique et amenuisent le rôle des antirétroviraux utilisés pour le combattre.
La guerre déclarée aux antirétroviraux par les dissidents est dangereuse: en mettant en question leur efficacité on risque de convaincre les patients de ne pas les utiliser. Dans une interview dans la revue Galileo, Stefano Vella, de l’Institut Supérieur de la Santé et de la Commission nationale pour la lutte contre le SIDA, souligne que dans l'étude de Ruggiero "les avantages produits par ces médicaments en termes de survie et réduction impressionnante de mortalité ne sont pas pris en compte, avantages observés à travers aussi bien dans les essais cliniques contrôlés que dans les études observationnelles, ni que l'espérance de vie des patients sous traitement est comparable à celle des personnes non infectés. C’est justement cet effet extraordinaire de la thérapie qui démontre la relation de causalité le lien de causalité entre le virus et la maladie".
La commission d'enquête interne de l'Université évaluera les activités éducatives de Ruggiero et se prononcera le 15 avril prochain. Il est difficile de savoir si ses décisions pourraient avoir des répercussions sur la carrière académique de Ruggiero. Cependant, deux membres internationaux du Comité scientifique de la revue de l'Université de Florence ont déjà démissionné, et pour l'instant aucune répercussion sur celui qui la dirige, le professeur Romagnoli.
"

Autre publication sur le sujet en anglais [45], en français[46] et la discussion à propos de Ruggiero sur forum des séropositifs à l'origine de la lettre de protestation des italiens [47].

Suite à diverses procédures, le prof. Ruggiero et sa femme la prof. Stefania Pacini, de l'université de Florence, ont d'abord été suspendus par l'Ordre des médecins, respectivement du 1er décembre 2014 au 31 mai 2015 et du 1er décembre au 31 décembre 2014. Tous les deux ont renoncé à s'opposer à la mesure et ont présenté des demandes de radiation de l'Ordre par "démissions volontaires".[48]. Ruggiero a également démissionne de l'Université de Florence le 31 décembre 2014.

Livres dont Ruggiero est co-auteur

Lien avec le milieu des promoteurs du MMS: Kerri Rivera (à gauche), Marco Ruggiero et Andreas Kalcker Source [49]
Ruggiero Rivera Kalker.jpg

Ruggiero est co-auteur du livre "Healing the Symptoms Known as Autism" [50] de Kerri Rivera, une praticienne DAN! qui prône pour guérir d'autisme le MMS (chlorine dioxide), un produit illégal et dangereux contre lequel toutes les autorités sanitaires mettent en garde, y compris celles de la France[51] et les blogs scientifiques [52]. La participation de Ruggiero à ce livre consiste en un chapitre dédié au GcMAF. Il a, par ailleurs, participé, suite à la conférence d'AutismOne de 2014 à Chicago, à une vidéo avec Kerri Rivera et Andreas Kalcker [53].

Ruggiero est l'un des deux co-auteurs du livre "Your Third Brain: The Revolutionary New Discovery to Achieve Optimum Health" (La nouvelle découverte révolutionnaire pour atteindre une santé optimale) paru le 7 mai 2015 [54]. L'autre co-auteur est Peter Greenlaw qui a été également un des speakers de la conférence d'AutismOne de mai 2014. Le livre comporte un avant-propos de John Gray[55]. Notre troisième cerveau serait le microbiome intestinal. Autrement dit notre santé passe par la nutrition et les compléments alimentaires. Les deux autres personnes mentionnées ne sont que des faire-valoir, Greenlaw ne sert là que d'interviewer. C'est un livre dont le but est de faire de la publicité pour la GcMAF, le probiotique Bravo, la MAF 314, etc.

Le site web Bravo-Europe.com

Adresses indiquées sur le site web Bravo-europe.com en 2017:
Contattaci: Silver Spring Sagl, Mendrisio, Switzerland.
Amministrazione: Silver Spring Sagl, 6850 Mendrisio, Switzerland.
Logistica: Silver Spring Sagl, 6864 Arzo, Switzerland.
E-mail: info@ bravo-europe.com [56].

Etat en février 2017 de la liste des partenaires [57]:

  • Pour les USA: www. marsvenus.com/bravo
  • Pour le Royaume-Uni: www. bravoprobiotic.co.uk [essentiellement des crèmes pour la peau avec de la GcMAF faisant miracle]
  • Pour l'Allemagne et l'Autriche: Dr. Reinwald Healthcare Gmbh + Co kg – Schwarzenbruck www. drreinwald.de
  • Pour l'Asie et l'Australie: Infiniti Biomed Pte Ltd – Singapore info@ infinitibiomed.com
  • Pour la Suisse: Nature Life Therapy SA – Chiasso www. naturelifetherapy.com [centre suisse de traitement qui revend du probiotique BRAVO et où exerce la doctoresse Gabriella Lesmo, Dan! doctor, opposée à la vaccination, etc.]
  • Pour L'Italie: Immuno Bio Research Srl [basée à Trieste] www. immuno-bioresearch.it bravoprobioticitalia@ libero.it
  • Pour les Pays-Bas: www. jimhumbleuitgeverij.com info@ jimhumbleuitgeverij [Site néerlandais de vente des produits de Jim Humble et de Ruggiero !]
  • Pour la Nouvelle-Zélande: www. naturalsolutions.nz [La gamme complète des produits Ruggiero et Reinwald]

Mise en garde par Jeffrey Beall contre le GcMAF et les personnes/entreprises qui le distribuent (2014)

Il s'agit d'un article publié le 24 juillet 2014 par Jeffrey Beall[58], créateur de la "list of predatory publishers" (liste des journaux prédateurs) connue sous le nom de "Beall's list" (liste de Beall). A la mi-janvier 2017, Beall a supprimé cette liste sans expliquer le pourquoi de cette suppression. La communauté scientifique déplore cette suppression qui était une source utile de renseignement. L'article cité n'est donc plus accessible depuis cette date, sauf peut-être sous forme d'archive, et ici:

"I am writing this blog post in hopes of starting a conversation in the scientific community about the medicine called GcMAF and one of the companies that is currently distributing it, a company called GcMAF.eu
GcMAF means “Gc protein-derived macrophage activating factor,” according to the short article about it on Wikipedia. The drug is currently being marketed as a cure for many ailments, including cancer, autism, MS and Parkinson’s disease.

I am concerned about this drug and its marketing for these reasons:
1. Apparently, some of the same people who are researching the drug also are involved in marketing and selling it.
2. Some (not all) of their research has been published in questionable journals, including one published by a publisher that is on my list.
3. The drug is not approved by any competent authority (FDA, EMA) to treat any disease.

The following three articles report favorably on GcMAF and appear in the American Journal of Immunology a journal published by Science Publications, a publisher on my list. The three articles are:
1.Thyer, L., Ward, E., Smith, R., Branca, J. J. V., Morucci, G., Gulisano, M., Noakes, D. & Pacini, S. (2013). Therapeutic effects of highly purified de-glycosylated GcMAF in the immunotherapy of patients with chronic diseases. American Journal of Immunology, 9(3), 78-84.[59]
2.Smith, R., Thyer, L., Ward, E., Meacci, E., Branca, J. J. V., Morucci, G., Gulisano, M. R., Ruggiero, M., Pacini, A, Paternostro, F., Di Cesare Mannelli, L., Noakes, D. J., & Pacini, S. (2013). Effects of Gc-macrophage activating factor in human neurons; implications for treatment of chronic fatigue syndrome. American Journal of Immunology, 9(4), 120-129.[60]
3.Ward, E., Smith, R., Branca, J. J. V., Noakes, D., Morucci, G., & Thyer, L. (2014). Clinical Experience of Cancer Immunotherapy Integrated with Oleic Acid Complexed with De-Glycosylated Vitamin D Binding Protein. American Journal of Immunology, 10(1), 23-32.[61]

The first and the third articles report the authors’ experience with patients treated at the Immuno Biotech Treatment Center. From their website one sees that the cost is €6,000 a week for the center, and their hotel cost estimate is €1,800. This price is significantly higher than the €600 they charge for the GcMAF ampule alone. These patients have been an important source of revenue for this company.

As far as I can tell, none of the authors discloses affiliation to this center, so it is not clear who treated the patients. Moreover, there is no other information on this treatment center than the information on these articles and the website of this company. Thus it is rather strange that patients have to have a separate budget for their accommodation, which means there are being treated as outpatients. What is the point on making them travel to receive a treatment that could be given on an outpatient basis by one of the 350 doctors around the world claimed to be using GcMAF?

The publisher of the journal, Science Publications, lists two addresses on its “Contact Us” page, one in Adelaide, SA, Australia and one in New York, NY, USA. I think both addresses are really those of mail-forwarding services and the publisher is hiding its true location, which remains unknown.

Why are these scientists publishing their work in a highly questionable journal operated by a non-transparent publisher? If the work is so groundbreaking (a cure for cancer, et al.), why not publish it in a legitimate journal where its impact would be greater, its conclusions more convincing?

Do any of the authors have any declarable conflicts of interest? If so, what are they? Where can I find them?

On the GcMAF.eu website, the site of the company that sells the potion, under the “Who we are” link, it says this:

We are a group of scientists led by Professor Marco Ruggiero MD, a molecular biologist and fully qualified medical doctor. The team includes a PhD and two BSc biomedical scientists. External doctors, oncologists and scientists kindly provide help and advice. We are committed to bringing GcMAF and its associated treatments to as many people as we can.

Ruggiero is listed as one of the authors of one of the articles above, so I assume the other authors are part of his team and are associated with the company GcMAF.eu.

One of the first scientists to research GcMAF was Nobuto Yamamoto, but his 2007 article on the compound was retracted.

Regarding pricing, the company’s website states

Our GcMAF is €600, plus €60 packing and shipping, for one 2.2ml vial. A vial is one third full and contains up to eight doses – one 100ng, 0.25ml dose a week.

I found the overall tone of the GcMAF website to be mean and self-righteous. It makes a lot of claims such as “Root canals are a major cause of the immune system being suppressed and they are a major cause of cancer.”

Is the published science behind GcMAF authentic, honest, and real? I ask that the bio-medical sciences community investigate this compound, the science behind it, and its marketing.

Coda: A good analysis of GcMAF is available from the Anticancer Fund here.
"[62]


[Remarque de Psiram: L'analyse au sujet de la GcMaF faite par le Fonds Anticancer et recommandée par Jeffrey Beall se trouve en français ici [63]. Le Fonds Anticancer a également publié en français un autre article "Les autorités de santé britanniques ferment le laboratoire où l’on fabriquait du GcMAF" [64].]

Ruggiero garde en 2016 le contact avec le réseau italien DAN! et les participants aux congrès de David Noakes

Nicola Antonucci, directeur de la petite clinique 'Biomedical Center for Autism Research and Treatment', organise les 11 et 12 novembre 2016 à Bari, la '1st European Conference of Biomedical Research and Treatments for Autism' sur le thème "Épidémie d'autisme: De ses origines environnementales aux traitements possibles"[65]." Programme:

Vendredi 11 Novembre 2016:

  • Dr.ssa Jessica Dean, M.S., BCBA® USA
  • Dr Guido D’Angelo, Psicoterapeuta, PhD, Analista Comp. BCBA® -Bari
  • Dr Paolo Scialpi, Analista Comportamentale certificato BcaBA® – Bari
  • Dr Nicola Antonucci, Biomedical Center Autism Research and Treatment – Bari
  • Dr Dario Siniscalco PhD Seconda Università di Napoli
  • Dr Marco Ruggiero, (Skype) Gilbert, Arizona and Schwarzenbruck, Germany [Schwarzenbruck est la ville allemande où ce trouve le centre de traitement du Heilpraktiker Heinz Reinwald]
  • Dr Paolo Mainardi Universita’ degli Studi di Genova
  • Dr Roberto Vecchione Clinica Prosperius – Firenze

Samedi 12 Novembre 2016:

  • Dr. Maurizio Brighenti, Dir. Centro Diagnosi Cura e Ricerca per l’Autismo di VR.
  • Manolo Dominguez Direttore Istituti Fay – Querceta (LU)
  • Prof.ssa Antonia Campanella. Dir. Scientifico “La Comunicazione” Roma-Bari
  • Prof. Franco Salonna. Docente Otorinolaringoiatra e Audiologia
  • Prof. Stephen Shultz Assistant Prof. University of Texas
  • Dr Heinz Reinwald Director of Dr. Reinwald Healthcare GMBH [Heinz Reinwald n'est pas docteur mais Heilpraktiker]
  • Prof. Paul Shattock University of Sunderland – UK[66]
  • Prof. Kenny de Meirleir Immunology of Vrije Universiteit di Brussel – Belgium [un des participants aux conférences de David Noakes]
  • Dr Tanja Mjiatovic Ph.D. R.E.D. Laboratories, Belgium [un laboratoire qui propose des tests spécifiques pour l'autisme, pour la GcMAF [67] et pour l'intoxication aux métaux lourds]
  • Prof Alessio Fasano (Skype-conference) Harvard Medical School, Boston – USA
  • Prof. Mohamed Abou Donia, D Duke University School of Medicine, Durham USA
  • Dr Anju Usman True Health Medical Center Naperville, Chicago IL (USA)

Des liens commerciaux douteux avec le gourou de la santé Clive

Source: Vidéo mise en ligne le 3 mars 2016 [68]

Le Probiotique Bravo de Marco Ruggiero est proposé en 2017 sur le site Web bravo-probiotics.com/wholesale [69]. Si, là, on clique sur l'onglet "Online Clinic", on constate que ce site est administré par le "Dr Jeremy & Clive de Carle", et l'onglet "shop" conduit à un site web marchand [70] où on trouve, entre autres, le Bravo Probiotic et le "Dr Jeremy & Clive de Carle".

Article intitulé "‘Health guru’ Clive de Carle accused of selling potentially deadly autism ‘cure’ pill to desperate parents trying to help their kids" et sous-titré "Quack caught out promoting lethal drug" paru le 9 avril 2016 dans le journal anglais The SUN [71].

Traduction:
Le 'Gourou de la santé' Clive de Carle accusé de vendre des pilules 'guérissant' l'autisme potentiellement mortelles à des parents désespérés essayant d'aider leurs enfants.
Le charlatan s'est fait prendre faisant la promotion d'un médicament létal.
Clive de Carle, 60 ans, offrait de vendre du Rerum, qui est une forme plus forte du produit non autorisé GcMAF et une solution de blanchiment MMS.
Il fait la promotion de ses thérapies alternatives sur son site Web Health Revolution. Mais la Medicines and Healthcare Products Regulatory Agency (Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé) avertit que le GcMAF présente un «risque grave» pour la santé.
Elle a aussi publié des avertissements à propos du MMS qui a été lié à au moins un décès.
En février, THE SUN, du dimanche a raconté comment l'homme d'affaires Tony Taylor vendait du MMS pour guérir l'autisme à Torquay, Devon.
Taylor, 41 ans, a depuis fait l'objet d'une enquête par [les inspecteurs des] Trading Standards (normes commerciales) et a arrêté de le vendre.
Mais de Carle, de Marlborough, Wilts, a offert d'en vendre à la militante de l'autisme Emma Dalmayne, 39 ans, pour en donner à sa jeune fille. Et il a dit: "Quoi que vous fassiez, ne le donnez pas oralement."
Emma a déclaré que pousser à [utiliser] des produits non réglementés était de la «maltraitance d'enfants». Et la National Autistic Society a mis en garde contre les «charlatans vendant des remèdes douteux».
De Carle nie vendre des médicaments non autorisés.

Le protocole Ruggiero-Klinghardt (RK) Protocol

La publication The Ruggiero-Klinghardt (RK) Protocol for the Diagnosis and Treatment of Chronic Conditions with Particular Focus on Lyme Disease dans le American Journal of Immunology est accessible dans son intégralité en anglais ici [72] et, en allemand, ici [73].

Le American Journal of Immunology figurait déjà en 2014 dans la Beall's list (voir ci-dessus). Jeffrey Beall faisait remarquer que 3 articles qui y avaient été publiés faisait de la publicité pour la GcMAF. Ajoutons que Marco Ruggiero est l'un des "editors" de ce journal [74].

Marco Ruggiero dans la publication du Ruggiero-Klinghardt (RK) Protocol est le "Corresponding Author" et donne comme adresse: Sophia Health Institute and Klinghardt Academy, Woodinville, WA., USA, n'ayant apparemment pas trouvé d'autre lieu plus officiel auquel se rattacher.

Une publication dont se réjoui Judith Albertat (fondatrice de Lyme sans frontières, et, en 2017, présidente de I for Lyme): Les Drs Dietrich KLINGHARDT et Marco RUGGIERO voient leurs travaux publiés. Un changement de paradigme pour la détection et le traitement de la maladie de Lyme: le RK protocole. Judith Albertat., un post relayé par Chonimed le 5 juin 2017 [75].

Liens externes

Article de Psiram dans d'autres langues

Références

  1. https://www.youtube.com/watch?v=yYIbLWnkTAY
  2. http://www.firstimmune.it/professor-marco-ruggiero-md-joins-us-on-the-1st-november-as-consultant-scientific-director/
  3. http://www.autismone.org/users/marco-ruggiero Parcours de Marco Ruggiero sur le site d'AutismOne
  4. https://fr.wikipedia.org/wiki/Peter_Duesberg
  5. https://en.wikipedia.org/wiki/Peter_Duesberg Article en anglais sur Peter Duesberg plus détaillé
  6. https://en.wikipedia.org/wiki/Duesberg_hypothesis
  7. http://www.archivioflaviobeninati.com/2014/11/marco-ruggiero/
  8. http://www.cwbpi.com/AIDS/reports/ItalyRuggiero2009.pdf
  9. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19586724 Cet article-en-Presse a été définitivement retracté. La politique éditoriale de Medical Hypotheses indique clairement que la revue considère que les "idées scientifiques radicales, spéculatives et non-consensuelles" et les articles ne seront acceptables que s'ils sont «cohérents et clairement exprimés." Cependant, on nous a exprimé de graves préoccupations (d'éminents scientifiques, John Moore, l'un des fondateurs de AIDSTruth.org, une organisation en ligne créé pour lutter contre le négationnisme du Sida, et Françoise Barré-Sinoussi, co-découvreur du VIH, avaient chacun écrit à Elsevier pour s'opposer aux articles négationnistes) au sujet de la qualité de cet article. Compte-tenu de ces signaux importants de préoccupation, nous avons chargé un comité d'experts externes d'enquêter sur les circonstances dans lesquelles cet article en est venu à être publié en ligne. Le comité a recommandé que l'article soit examiné par des pairs extérieurs. Suite à un processus d'examen par les pairs, géré par l'équipe éditoriale du Lancet, les cinq examinateurs externes a tous recommandé le rejet, à la suite de quoi le comité d'experts a recommandé la rétraction définitive. L'éditeur présente ses excuses pour tout inconvénient que cela pourrait causer.
  10. http://www.duesberg.com/2009_Duesberg_et_al_Medical_Hypotheses.pdf
  11. http://www.nature.com/news/2010/100318/full/news.2010.132.html Article "Editor says no to peer review for controversial journal", publié par Daniel Cressey dans Nature le 18 mars 2010
  12. http://www.unifi.it/p-doc2-2014-0-A-2b30362c3428-1.html
  13. http://www.nature.com/news/paper-denying-hiv-aids-link-secures-publication-1.9737
  14. http://www.nature.com/news/paper-denying-hiv-aids-link-sparks-resignation-1.9926
  15. http://www.dissensomedico.it/Bib_doc/AIDS/Ruggiero_rainbow.pdf (anglais)
  16. http://ra2009.org/program.html Programme de la conférence "Rethinking Aids" des 6-7 novembre 2009 à Oakland (Californie)
  17. http://ra2009.org/program_abstracts.html
  18. http://www.science-and-aids.org/e/program.html
  19. http://www.science-and-aids.org/e/referents/ruggiero.html Présentation de Ruggiero par lui-même (2010)
  20. http://www.science-and-aids.org/e/videos/ruggiero.html
  21. http://www.youtube.com/watch?v=WQoNW7lOnT4 Extraits des déclarations de Luc Montagnier sur le SIDA et le HIV
  22. https://www.youtube.com/watch?v=WQoNW7lOnT4#t=46
  23. http://www.omsj.org/2010/RuggerioViennaJuly2010.pdf
  24. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19031451#comments
  25. https://immunocentre.eu
  26. http://oggiscienza.it/2015/06/25/lodissea-dello-yogurt-continuazione/ La saga de l'ancien médecin Marco Ruggiero, revendeur de yaourt pour traiter le Sida et autres maladies, n'est pas encore finie
  27. http://oggiscienza.it/2014/08/01/human-brain-project-con-yogurt/ Article "Human Brain Project con yogurt" publié le 1er août 2014 par Sylvie Coyaud sur le site oggiscienza (italien)
  28. 28,0 et 28,1 http://firenze.repubblica.it/cronaca/2015/05/16/news/medico_nego_l_aids_ora_vende_yogurt_anti-cancro_-114526984/ Article "medico_nego_l_aids_ora_vende_yogurt_anti-cancro" (Le médecin qui nie de SIDA vend maintenant du yaourt anti-cancer). Par Gerardo Adinolfo, publié le 16 mai 2015. Sous-titre : La nouvelle "vie" professionnelle de Marco Ruggiero, ancien professeur de l'université de Florence. Il vit aux USA, de sa recette du produit vendu en ligne. Très cher.
  29. http://www.firstimmune.fr/gcmaf-products/bravo-probiotic/&usg=ALkJrhgxHDbl09RRRP6bPpkpJTztUSERsg Le probiotique Bravo sur le site de First Immune
  30. https://fr.wikipedia.org/wiki/Arzo
  31. http://www.moneyhouse.ch/it/u/cv_CH-501.4.019.701-7.htm&usg=ALkJrhg1vd7Jn43hI4QUERvZ8nyroO8jTg Création de la sarl Silver Spring
  32. https://www.bravo-europe.com/ Cliquez sur "contact us"
  33. https://www.bravo-europe.com/shop/uncategorized/bravo-easy-kit/
  34. http://www.monetas.ch/htm/684/fr/Personendaten-Fulvia-Gianetta-Allio-Mendrisio-Arzo.htm?ident=VjltnV90iJpCQrS2ZFoj5AV1MwC5F%2FJr7IRNm%2BrZAGk%3D
  35. http://www.bravousa.com/#!physicians/cipy
  36. 36,0, 36,1 et 36,2 Le Swiss Protocole pour le cancer
  37. 37,0 et 37,1 https://fr.wikipedia.org/wiki/Di%C3%A8te_c%C3%A9tog%C3%A8ne
  38. Le régime cétogène pour supprimer le cancer de Heinz Reinwald
  39. http://www.drreinwald.de/uploads/media/WorldCongress-Einzelseiten-GcMAF-2014-Web.pdf
  40. http://www.24heures.ch/vaud-regions/lausanne-region/Clinique-privee-sous-enquete-penale-apres-cinq-morts/story/12349881 Publié le 19 juin 2015
  41. http://www.24heures.ch/vaud-regions/lausanne-region/mort-clinique-bussigny/story/15952423 Publié le 20.08.2015
  42. http://snoutworld.blogspot.fr/2011/02/hivaids-denialism-at-university-of.html
  43. http://www.ilfattoquotidiano.it/2012/03/21/firenze-inchiesta-interna-ricercatore-negazionista-cura-laids-yogurt/198915/
  44. http://hivforum.info/forum/viewtopic.php%3Ff%3D22%26t%3D923&usg=ALkJrhiJPcHAxC0p-zGjm782ds2o-8Bdsw#p12548
  45. http://www.hivforum.info/forum/images/docs/Italian_HIVers_against_Ruggiero's_yoghurt-8_February_2012.pdf Article "Italian HIVers’ call against denialist professor Marco Ruggiero’s yoghurt", publié le 8 février 2012
  46. http://seroposition.canalblog.com/archives/2012/03/23/23834347.html Article "Enquête interne sur le chercheur dissident Marco Ruggiero", publié le 23 mars 2012
  47. http://hivforum.info/forum/viewtopic.php?f=22&t=3289 L’INIZIO DELLA FINE DEL GcMAF: LA BRUTTA ESTATE DEI CONIUGI RUGGIERO (Le début de la fin de la GcMAF: le terrible été des époux Ruggiero. Dates diverses allant de 2007 à 2016)
  48. http://oggiscienza.it/2015/02/10/lo-yogurt-del-prof-ruggiero-cont-2/
  49. https://www.youtube.com/watch?v=6MPFDOmoO8E
  50. http://www.amazon.fr/Healing-Symptoms-Known-Autism-Edition/dp/0989289044/ref=pd_sim_14_1?ie=UTF8&refRID=1YPJ0ZX2JFYADV0ST1J5&dpSrc=sims&preST=_AC_UL160_SR107%2C160_#reader_0989289044
  51. http://www.ansm.sante.fr/S-informer/Presse-Communiques-Points-presse/Mise-en-garde-sur-les-risques-lies-a-la-consommation-du-produit-denomme-Solution-minerale-miracle-MMS-1-Communique Publié le 05/10/2010
  52. http://scienceblogs.com/insolence/2012/05/25/selling-bleach-as-a-cure-for-autism/
  53. https://www.youtube.com/watch?v=6MPFDOmoO8E AutismOne 2014 - Q&A with Kerri Rivera, Dr. Marco Ruggiero & Dr. Andreas Kalcker Vidéo mise en ligne le 10 juin 2014
  54. http://www.amazon.com/Your-Third-Brain-Revolutionary-Conversation/dp/098827714X
  55. https://fr.wikipedia.org/wiki/John_Gray_(auteur)
  56. https://www.bravo-europe.com/contattaci/
  57. https://www.bravo-europe.com/partners/
  58. https://en.wikipedia.org/wiki/Jeffrey_Beall
  59. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3738989/ Article "Therapeutic effects of highly purified de-glycosylated GcMAF in the immunotherapy of patients with chronic diseases"
  60. http://thescipub.com/PDF/ajisp.2013.120.129.pdf Article "Effects of Gc-macrophage activating factor in human neurons; implications for treatment of chronic fatigue syndrome"
  61. http://www.legamberifoods.com/polopoly_fs/1.155809.1411607941!/httpFile/file.pdf Article "Clinical Experience of Cancer Immunotherapy Integrated with Oleic Acid Complexed with De-Glycosylated Vitamin D Binding Protein"
  62. http://scholarlyoa.com/2014/07/24/would-you-take-a-cancer-cure-proven-effective-in-a-predatory-journal/ Article "Prendriez-vous un traitement pour le cancer prouvé efficace dans un journal prédateur ?" publié par Jeffrey Beall le 24 juillet 2014 (anglais)
  63. http://www.anticancerfund.org/fr/therapies/gcmaf
  64. http://www.anticancerfund.org/fr/news/les-autorites-de-sante-britanniques-ferment-le-laboratoire-ou-l%E2%80%99on-fabriquait-du-gcmaf
  65. http://www.centrolacomunicazione.it/news/1st-european-conference-of-biomedical-research-and-treatments-for-autism/
  66. https://leftbrainrightbrain.co.uk/2006/03/14/paul-shattock-what-the/
  67. http://www.redlabs.com/naa
  68. hhttps://www.youtube.com/watch?v=lSdYdyF5agA Vidéo intitulée "RERUM and BRAVO. The Health Revolution. Dr Marco Ruggiero MD. Phd. speaks with Clive de Carle", mise en ligne le 3 mars 2016
  69. http://www.bravo-probiotics.com/wholesale.html
  70. http://www.naturallybettershop.com/bravo-probiotics---the-best-in-the-world.html
  71. https://www.thesun.co.uk/archives/news/1122183/health-guru-clive-de-carle-accused-of-selling-potentially-deadly-autism-cure-pill-to-desperate-parents-trying-to-help-their-kids/ ‘Health guru’ Clive de Carle accused of selling potentially deadly autism ‘cure’ pill to desperate parents trying to help their kids
    EXCLUSIVE: Quack caught out promoting lethal drug. Par Michael Hamilton, 9th April 2016
  72. http://thescipub.com/PDF/ofsp.11074.pdf
  73. https://sophiamed.de/assets/Sonderdruck_Ruggiero-Klinghardt-Protokoll-e0426c5447c089b858d59c9d006b2140e472abfcc971d9bd87df15db68e43168.pdf
  74. http://thescipub.com/journals/aji/editors
  75. http://www.psychostrategy.net/les-drs-dietrich-klinghardt-et-marco-ruggiero-voient-leurs-travaux-publies-un-changement-de-paradigme-pour-la-detection-et-le-traitement-de