Kenny de Meirleir

De Psiram

Kenny de Meirleir ou Kenny L. De Meirleir est un médecin belge excerçant dans son centre médical Himmunitas près de Bruxelles en Belgique [1] où, selon le wikipedia anglais, "il prétend que les plaintes sont dues à la maladie de Lyme et est connu pour ses traitements antibiotiques controversés à long terme pouvant durer jusqu'à des années" [2]). Il exerçe également en tant que directeur médical au Center for Translational Medicine aussi appelé Nevada Center for Biomedical Research à Reno au Nevada (USA) [3]. Il traite principalement le syndrome de fatigue chronique (CFS) aussi appelé encéphalomyélite myalgique (ME).

Kenny de Meirleir et le GcMAF

David Noakes directeur de Immuno Biotech entouré de son réseau et de ses soutiens à la 1re conférence Gc-MAF à Frankfurt (Francfort) du 19 au 21 avril 2013.
De gauche à droite, Assis devant : Dr Kenny de Meirleir, Dr Emar Vogelaar, David Noakes, Dr Siniscalco et Dr Jeffrey Bradstreet.
2ème rang Joanne Spinks, Joan Crawford, Dr Hendrik Treugut, Dr Blesius, Dr Lughten, Dr Mikael Nordfors
3ème rang, debouts : Professor Marco Ruggiero MD, Dr Gabriele Morucci PhD, Dr Rod Smith PhD, Dr Steven Hofman
Source [4]

Dès fin 2011, de Meirleir s'intéresse au GcMAF et donne une conférence au sujet de ce produit au Mt. Sinai ME/CFS Research and Treatment Center (situé aux USA dans l'État de New York [5]) qui donne lieu à deux vidéos, toutes deux datées du 20 novembre 2011, la première qu'on peut visionner ici[6] et la 2ème qu'on peut visionner ici [7]. Les deux vidéos sont accompagnés du commentaire en néerlandais (Traduction Deepl): "Six présentations ont été faites lors de la conférence du Centre de Recherche et de Traitement du Mont Sinaï ME/CVS le dimanche 20 novembre 2011. Voici une conférence du Dr Kenny De Meirleir, qui a un cabinet médical à Bruxelles. Le Dr De Meirleir travaille avec des patients atteints d'EM/SIDA depuis de nombreuses années et est considéré comme l'un des principaux cliniciens/chercheurs en EM/SIDA. Le Dr De Meirleir a parlé pendant une demi-heure de l'utilisation compassionnelle du GcMAF dans cette population de patients. Le Dr De Meirleir sera associé à ce nouveau centre d'EM/SIDA du mont Sinaï en tant que consultant clinique."

Il a participé à la 1re conférence mondiale du GcMAF organisée par l'anglais David Noakes qui a lieu du 19 au 21 avril 2013 à Francfort en Allemagne.

Kenny de Meirleir, membre de l'ILADS

Il avait déjà participé à la conférence ILADSBoston2012 [8]

Dans la ilads_newsletter_winter2013, on apprend à propos de la ILADSBRUSSELS2013
Additionally, ILADS will be headed back over to Europe. Thursday and Friday, June 6-7, 2013, ILADS is sponsoring a Lyme program in Brussels, Belgium. ILADS member Kenny de Meirleir, MD is organizing the sessions.
Traduction:
De plus, l'ILADS retournera en Europe. Jeudi et vendredi, 6-7 juin 2013, l'ILADS sponsorise un programme Lyme à Bruxelles, en Belgique. Le membre de l'ILADS Kenny de Meirleir, MD, organise les séances.[9]

Publications

En collaboration avec des personnes impliquées dans l'autisme

Decreased Numbers of CD57+CD3- Cells Identify Potential Innate Immune Differences in Patients with Autism Spectrum Disorder. Siniscalco D1, Mijatovic T2, Bosmans E2, Cirillo A3, Kruzliak P4, Lombardi VC5, De Meirleir K6, Antonucci N3
Author information:
1Department of Experimental Medicine, Second University of Naples, Naples, Italy Centre for Autism - La Forza del Silenzio, Caserta, Italy Cancellautismo - Non-profit Association for Autism Care, Florence, Italy dariosin@uab.edu.
2 R.E.D. Laboratories, Zellik, Belgium.
3Biomedical Centre for Autism Research and Treatment, Bari, Italy.
4Department of Internal Medicine, Faculty of Medicine, Masaryk University, Brno, Czech Republic Laboratory of Structural Biology and Proteomics, Faculty of Pharmacy, University of Veterinary and Pharmaceutical Sciences, Brno, Czech Republic.
5 Nevada Center for Biomedical Research, Reno, NV, U.S.A.
6Himmunitas vzw, Brussels, Belgium. [10].

RESULTS:
A reduction of CD57(+)CD3(-) lymphocyte count was recorded in a significant number of patients with autism.
DISCUSSION AND CONCLUSION:
We demonstrated that the number of peripheral CD57(+)CD3(-) cells in children with autism often falls below the clinically accepted normal range. This implies that a defect in the counter-regulatory functions necessary for balancing pro-inflammatory cytokines exists, thus opening the way to chronic inflammatory conditions associated with ASD.

Traduction:
RÉSULTATS:
Une réduction du nombre de lymphocytes CD57 (+) CD3 (-) a été enregistrée chez un nombre significatif de patients atteints d'autisme.
DISCUSSION ET CONCLUSION:
Nous avons démontré que le nombre de cellules CD57 (+) CD3 périphériques (-) chez les enfants atteints d'autisme tombe souvent en dessous de la gamme normale généralement acceptée. Cela implique qu'il existe un défaut dans les fonctions de contre-régulation nécessaires à l'équilibre des cytokines pro-inflammatoires, ce qui ouvre la voie aux maladies inflammatoires chroniques associées aux TSA [troubles du Spectre Autistique].

Publications

Dans le journal Science à propos du rétrovirus XMRV en octobre 2009

Cette publication concerne Kenny de Meirleir dans la mesure où lui, et les RED Laboratories lui appartenant (ou lui ayant appartenu), ont des relations avec le Whittemore Peterson Institute de Reno (Nevada), ses fondateurs et ses chercheurs.

Article publié dans le journal très renommé Science le 23 Oct 2009 [11] :
Detection of an Infectious Retrovirus, XMRV, in Blood Cells of Patients with Chronic Fatigue Syndrome
Vincent C. Lombardi1,*, Francis W. Ruscetti2,*, Jaydip Das Gupta3, Max A. Pfost1, Kathryn S. Hagen1, Daniel L. Peterson1, Sandra K. Ruscetti4, Rachel K. Bagni5, Cari Petrow-Sadowski6, Bert Gold2, Michael Dean2, Robert H. Silverman3, Judy A. Mikovits1,†
1 Whittemore Peterson Institute, Reno, NV 89557, USA.
2 Laboratory of Experimental Immunology, National Cancer Institute–Frederick, Frederick, MD 21701, USA.
3 Department of Cancer Biology, The Lerner Research Institute, The Cleveland Clinic Foundation, Cleveland, OH 44195, USA.
4 Laboratory of Cancer Prevention, National Cancer Institute–Frederick, Frederick, MD 21701, USA.
5 Advanced Technology Program, National Cancer Institute–Frederick, Frederick, MD 21701, USA.
6 Basic Research Program, Scientific Applications International Corporation, National Cancer Institute–Frederick, Frederick, MD 21701, USA.
† To whom correspondence should be addressed. E-mail: judym@wpinstitute.org

This article has been retracted. Please see:
Is retracted by - December 23, 2011
Is retracted by - October 14, 2011

Abstract
Chronic fatigue syndrome (CFS) is a debilitating disease of unknown etiology that is estimated to affect 17 million people worldwide. Studying peripheral blood mononuclear cells (PBMCs) from CFS patients, we identified DNA from a human gammaretrovirus, xenotropic murine leukemia virus–related virus (XMRV), in 68 of 101 patients (67%) as compared to 8 of 218 (3.7%) healthy controls. Cell culture experiments revealed that patient-derived XMRV is infectious and that both cell-associated and cell-free transmission of the virus are possible. Secondary viral infections were established in uninfected primary lymphocytes and indicator cell lines after their exposure to activated PBMCs, B cells, T cells, or plasma derived from CFS patients. These findings raise the possibility that XMRV may be a contributing factor in the pathogenesis of CFS.

Traduction:
Résumé:
Le syndrome de fatigue Chronique (CFS) est une maladie débilitante d'étiologie inconnue que l'on estime affecter 17 millions de personnes dans le monde entier. En étudiant les cellules mononucléées du sang périphérique (PBMC) de patients atteints du CFS, nous avons identifié l'ADN d'un retrovirus-gamma humain, xenotropic murine leukemia virus–related virus (XMRV), chez 68 des 101 patients (67 %) en comparaison avec 8 chez 218 [sujets] contrôles sains (3.7 %). Des expériences de culture cellulaires ont révélé que le XMRV dérivé de patients est infectieux et que la transmission du virus à la fois cellulaire et sans cellules est possible. Des infections virales secondaires ont été établies dans des lymphocytes primaires non infectés et des lignées cellulaires indicatrices après leur exposition à des PBMCs activés, à des cellules B, à des cellules T, ou à du plasma provenant de patients atteints du CFS. Ces résultats augmentent la possibilité que le XMRV puisse être un facteur qui contribue à la pathogénie de CFS.

Lors de la conférence internationale biennale de l'IACFS (Association Internationale pour le CFS/EM) des 23-25 septembre 2011 à Ottawa (Canada)

[12]

Detection Of Anti-XMRV Antibodies In Serum of CFS Patients and Healthy Blood Donors in Belgium

Kenny De Meirleir, M.D. Son exposé concerne une étude où on retrouve deux auteurs de l'étude ci-dessus (Vincent C. Lombardi et Judy A. Mikovits). Il semblerait qu'il ait participé à l'étude puisque aucun des autres auteurs n'est affilié à l'Université libre de Bruxelles et qu'il en faisait partie. Marc Frémont2, Svetlana Khaliboulina3, Vincent C. Lombardi3, Cassandra Puccinelli3, Kristine Metzger2, Judy A. Mikovits3
1. Department of Human Physiology, Vrije Universiteit Brussel, Brussels, Belgium
2. RED Laboratories, Zellik, Belgium
3. Whittemore Peterson Institute, Reno, Nevada, USA

Objectives:
Xenotropic murine leukemia virus–related virus (XMRV) is a new human gammaretrovirus originally identified in prostate cancer patients with a deficiency in the antiviral enzyme RNase L. An association has been made between XMRV and Chronic Fatigue Syndrome (CFS), with a 2009 study reporting the presence of XMRV DNA in the blood of 67% of CFS patients, whereas only 3,7% of healthy controls tested positive. In 2010 another study detected murine leukemia virus (MLV)-like GAG sequences in 86,5% of CFS patients, versus only 6,8% of healthy blood donors. A number of other studies, however, have failed to detect XMRV DNA in the blood of CFS patients. The objectives of this study were to investigate the association between CFS and XMRV in a Belgian population of patients, and to estimate the prevalence of XMRV infections in the general population in Belgium.

Methods:
A flow cytometry-based assay was used to detect the presence of circulating anti-XMRV antibodies in the serum of 84 Belgian CFS patients. A subgroup of these patients (21) have developed CFS after receiving a blood transfusion. Serum obtained from 44 Red Cross healthy blood donors was also tested. Samples were collected in Belgium and sent, blinded, to the Whittemore Peterson Institute in Reno for analysis.

Results:
48 out of 84 patients (57%) presented circulating antibodies against XMRV (10 out of the 21 patients who received a transfusion). In contrast, only 7 out of 44 controls had anti-XMRV antibodies (16%).

Conclusions:
The higher prevalence of serology positives in the patient population, compared to the controls, supports the idea that XMRV is involved in the pathogenesis of CFS. The finding that 16% of healthy blood donors present evidence of infection with XMRV or a related virus raises questions regarding the need to screen blood donors for asymptomatic XMRV infections.

Prof. Kenny De Meirleir, M.D., Ph.D., Department of Human Physiology, Vrije Universiteit Brussel, Pleinlaan 2, B- 1051 Brussels Belgium, Email: de.meirleir@telenet.be

Procédures pénales

En Belgique en 2018

Article "Le célèbre médecin flamand du SFC Kenny De Meirleir à l'amende" publié le 22 février 2018 sur le site de l'association contre la charlatanerie néerlandaise.
Traduction avec, entre crochets, quelques précisions de Psiram:

Le charlatan Kenny le Meirleir et sa femme se sont enrichis en traitant les gens avec du Nexavir et encourent une amende.

Le ministère public de Bruxelles exige une lourde amende de Kenny De Meirleir, le plus célèbre médecin charlatan de Flandre. Il a traité les patients atteints du syndrome de fatigue chronique (SFC) avec le médicament antiviral controversé Nexavir et a importé le médicament sans l'autorisation requise. De Meirleir - et sa femme Carine Muyldermans - ont importé plus de sept tonnes de Nexavir des États-Unis entre 2006 et 2009 et les ont vendus à (leurs) patients.

L'OM [ministère public] bruxellois considère le Nexavir comme un médicament et non comme un complément alimentaire, comme le considère De Meirleir. Le parquet décrit la méthode d'enrichissement personnel des deux Meirleirs et demande une amende «efficace» à déterminer par le juge. Le verdict est attendu à la mi-mars.

La procédure pénale contre De Meirleir et son épouse a été initiée par les autorités sanitaires flamandes, la Federaal Agentschap voor Geneesmiddelen en Gezondheidsproducten [Agence Fédérale pour les Médicaments et Produits de Santé] (Fagg). Nexavir est un remède qui, selon le médecin flamand, serait efficace pour le CFS, entre autres. C'est un extrait de foie de porc auquel est attribué une activité antivirale et injecté par voie intramusculaire. Il n'y a aucune preuve scientifique.

Médecin interniste/spécialiste en réadaptation, De Meirleir était professeur de physiologie à la Vrije Universiteit Brussel [Université Libre de Bruxelles] et est maintenant à la retraite. Il s'est "spécialisé" dans les troubles chroniques vagues avec des plaintes non spécifiques, souvent imaginaires, comme la fatigue. Son cabinet [une clinique privée ambulatoire] Himmunitas est située à Neder-Over-Heembeek, juste à l'extérieur de Bruxelles. En plus du SFC et de la fibromyalgie, il a récemment ajouté la Lyme chronique à sa liste de traitements. Sa stratégie de traitement coûteuse avec des mois de perfusions d'antibiotiques, de vitamines, de suppléments nutritionnels et de probiotiques est controversée et non fondée.
[...] [13]

En Belgique en 2017

Le journal belge nieuwsblad.be a publié le 5 octobre 2017 l'annonce de sa mise en examen:

Traduction:
BRUXELLES - Le professeur Kenny De Meirleir de la VUB [Université Libre de Bruxelles] va devoir s'expliquer devant une juridiction pénale parce qu'il a introduit et administré des médicaments non autorisés dans notre pays. Selon le site apache.be, le professeur, qui se spécialise dans le syndrome de fatigue chronique, a également gagné de l'argent par poignées par la prescription d'un médicament coûteux. "Sa femme était, jusqu'à récemment, un chef d'entreprise."

Le parquet bruxellois confirme que le professeur De Meirleir a été déféré par le Conseil de Bruxelles le 29 septembre devant la juridiction pénale « pour violation de la législation relative à l'introduction et à l'administration de médicaments ». L'enquête a été ouverte à la suite d'une plainte auprès de l'Agence fédérale des médicaments et des produits de santé. Là, ils refusent de commenter pour le moment. Mais le parquet est clair. "Ce sont des violations qui se sont produites entre octobre 2006 et janvier 2009. Ils signifient entre autres que des médicaments non autorisés dans notre pays ont été introduits et, deuxièmement, qu'ils étaient aussi des travailleurs autonomes. Les parties civiles ne sont pas là. "Les violations sont punissables de deux ans.

Commande via la femme

Le nouveau site apache.be croit que De Meirleir s'est également enrichi. «En se précipitant vers les entreprises et les laboratoires, il a gagné directement ou indirectement de l'argent sur des tests souvent controversés, des médicaments et des suppléments qu'il prescrit lui-même aux patients», dit-il. À titre d'exemple, est cité le Nexavir. Un remède antiviral qui, selon le Prof, aiderait les patients souffrant de CFS. Il coûte environ 450 euros par mois et il pourrait être commandé par la société néerlandaise Kalida NV [14], dont l'épouse de De Meirleir était jusqu'à récemment la directrice. La commande pourrait être effectuée via l'adresse Hotmail de la femme, qui était indiquée [...] . À la même adresse aux Pays-Bas, il y avait une autre société où les patients pouvaient également acheter des compléments alimentaires.

[15] [16]

Au Texas en 2014

La procédure à propos du Nexavir Stock Solution Liquid ("Nexavir") avait commencé aux USA au Texas en juin 2014 , la plainte émanait de Nexco Pharma Group of Companies, les personnes ou organismes mis en cause étaient BIORED N.V., BNP Paribas Fortis, Alexis Bogaert, Jan Cabri, Daniel Coomans, Danielle De Meirleir, Kathleen De Meirleir, Kenneth De Meirleir, Carine Rosa Jean De Meirleir-Muyldermans, Frank Deconinck, Mona Eliassen, Marc Fremont, Himmunitas VZW [c'est à dire la clinique de De Meirleir en Belgique], Kalida. B.V., Protea Biopharma, R.E.D. Laboratories, Christopher Roelant, Gert Verbessem et Philippe Van Vreckhem [17].

Patentes (brevets)

[18]

Références

  1. http://www.himmunitas.org/pages/french/index_fr.php?page=home_fr Adresse: Avenue de Tyras 111, 1120 Neder-Over-Heembeek
  2. https://en.wikipedia.org/wiki/Kenny_de_Meirleir
  3. http://nvcbr.org/ Site du Nevada Center for Biomedical Research. Voir Adresse: 1664 North Virginia Street, MS 0552 Reno, NV 89557
  4. https://gcmaf.se/old/conferences/previous-conferences/ Cliquer sur "FRANKFURT 19-21 APRIL 2013". La photo est présentée avec la remarque suivante"Immuno Biotech Ltd était fier de sponsoriser la première conférence GcMAF au monde".
  5. 5 E 98th St, New York, NY 10029, États-Unis
  6. https://www.youtube.com/watch?v=jdHbJWzXqJ4 Video "Presentation about GcMaf - Professor Kenny De Meirleir (Part 1)" Ajoutée le 12 déc. 2011
  7. https://www.youtube.com/watch?v=3Kqi9xKyqFk Presentation about GcMaf - Professor Kenny De Meirleir (Part 2), également ajoutée le 12 déc. 2011
  8. https://www.betterhealthguy.com/ilads-2012-boston-conference-takeaways Il s'agit d'un compte-rendu de la conférence de l'[[ILADS)] à Boston en 2012 sur un site de médecine alternative: "Kenny de Meirleir spoke about GcMAF in the treatment of Chronic Fatigue. [...]"
  9. http://www.ilads.org/emails/newsletter/pdf/ilads_newsletter_winter2013.pdf
  10. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26912817
  11. http://science.sciencemag.org/content/326/5952/585
  12. https://iacfsme.org/portals/0/pdf/Fall2011-AbstractsOttawa-112-200.pdf Bulletin de l'IACFS. IACFS/ME Biennial International Conference Ottawa, Ontario, Canada. Voir les pages 2-3 pour l'intervention de De Meirleir concernant le rétrovirus XMRV, page 29 (Systemic Immune Activation in XMRV Positive CFS/ME Patients Kenny De Meirleir Marc Frémont, Kristin Metzger, Chris Roelant), et enfin les pages 31-32 pour l'article "Compassionate Use of GcMAF IN ME/CFS Patients" de Kenny De Meirleir (Conclusion de l'exposé:Conclusion:The use of GCMAF in XMRV+ and/or MLV+ patients ME/CFS patients for whom other treatments were refractory, has been shown to safely produce symptomatic relief when administered weekly for specific periods of time. These “positive” preliminary data need to be confirmed in a double-blind placebo controlled GcMAF study.)
  13. https://www.kwakzalverij.nl/nieuws/beruchte-vlaamse-cvs-arts-kenny-de-meirleir-beboet/ (Le célèbre médecin flamand du SFC Kenny De Meirleir à l'amende). Publié le 22 février 2018
  14. https://www.kalidashop.com/immune-system.html?p=2 Le site commercial de l'épouse de De Meirleir. On y trouve également les produits NutraMedix prônés par Lee Cowden et l'ILADS pour traiter la maladie de Lyme, ce qui n'est guère surprenant puisque De Meirleir est membre de l'ILADS.
  15. http://www.nieuwsblad.be/cnt/dmf20171004_03113718
  16. https://translate.google.com/translate?depth=1&hl=fr&rurl=translate.google.fr&sl=nl&sp=nmt4&tl=en&u=https://www.apache.be/2017/10/04/de-chronisch-vermoeide-portefeuille-van-professor-de-meirleir/%3Fsh%3D14738900706eca5f05dcf-40021154
  17. https://www.gpo.gov/fdsys/pkg/USCOURTS-txsd-4_13-cv-01723/pdf/USCOURTS-txsd-4_13-cv-01723-0.pdf
  18. https://patents.justia.com/inventor/kenny-de-meirleir
cet article est une ébauche