ADRHE

De Psiram
Anne-Marie Giraud Source capture d'écran (4ème congrès APSAMED)[1]
Source[2]
Source[3]

L'association ADRHE (Aide au Développement de la Recherche sur les Huiles Essentielles), est depuis le 5 mars 2013 le nouveau nom de l'association RAVINTSARA D’AIDE AU DEVELOPPEMENT DE LA RECHERCHE SUR LES HUILES ESSENTIELLES[4] ayant son siège à Aix-en-Provence.

Le site de l'ADRHE n'étant plus accessible, voir les illustrations ci-dessous.

Membres d'honneur de l'ADRHE

  • Professeur Henri Joyeux
  • Professeur Pierre-Henri Martin (Professeur Émérite Laboratoire cancérologie expérimentale à la Faculté de Médecine secteur Nord à Marseille)
  • Docteur Anne-Marie Giraud (Professeur associé à l'Université du Québec Chicoutimi)
  • Docteur Clare Guillemin-Munday (Radiothérapeute Oncologie intégrative Thérapies innovantes, Suisse)

Comité scientifique de l'ADRHE

  • Professeur Henri Joyeux
  • Docteur Anne-Marie Giraud
  • Docteur Dominique Amy (Radiologue à Aix-en-Provence)
  • Docteur Jean Lionel Bagot (Médecin Homéopathe Diplômé en carcinologie clinique Spécialisé en soins palliatifs à Strasbourg)
  • Patrick Collin (Enseignant au DUMENAT)
  • Docteur Carole Di Giorgio (Pharmacienne Docteur en Biologie Moléculaire et Microbiologie, Maître de Conférence en Toxicologie Génétique à la Faculté de Pharmacie de Marseille)
  • Docteur Daniele Fichtali (Pharmacienne dans l'industrie à Avignon)
  • Docteur Mariana Gavrilla (Médecin anesthésiste-réanimateur aromathérapie à La Ciotat)
  • Docteur Peter Muyldermans (Radiothérapeute Centre de Radiothérapie à Aix-en-Provence)
  • Docteur Bertand Nalpas (Directeur de Recherche Iserm à Paris)
  • Docteur Frédérique Nalpas-Ribier (Médecine-Conseil à Nîmes)

Association Ravintsara

Par rapport aux personnes figurant parmi les membres d'honneur et membres du conseil scientifique de l'ADRHE, on trouve en plus pour l'association Ravintsara le membre d'honneur le Professeur A. Pichette (Canada), et comme membres du conseil scientifique le Docteur M. Baciuchka-Palmaro Oncologue médical (Marseille) et J.F. Lescards docteur en chimie-biochimie à Marseille.

Dossier de l'AFIS13

Le groupe local de Association française pour l'information Scientifique pour la région Marseille Provence a constitué un dossier à propos de l'ADREH et exprimé leurs inquiétudes auprès de la Miviludes qui leur a répondu: "[...] Vous précisiez que les messages et informations diffusés sur ce site Internet étaient ambigus dans la mesure où y étaient évoquées des propriétés thérapeutiques des huiles essentielles telles que la réduction des effets secondaires des chimiothérapies par stimulation des défenses immunitaires voire jusqu'à favoriser l'apoptose des cellules tumorales. Il y était également fait mention sans plus de précision de travaux de recherche avec le CNRS et la faculté de pharmacie de Marseille.

La Mission avait alors saisi l’agence nationale de sécurité du médicament, d’une part et le conseil national de l’ordre des pharmaciens, d’autre part en avril 2015.

Ces institution publique et organisme professionnel n’ont pu mener d’action à l’égard de l’ADRHE en raison de l’inaccessibilité du site, en cours de restructuration depuis lors.

Néanmoins ils resteront vigilants en cas de réactivation du site. Et je vous remercie de votre participation à cet effort d’observation du marché de l’offre de soins et du bien-être bien souvent pollué par des propositions extravagantes qui mettent la santé de nos concitoyens en danger.

Cordialement,

Anne Josso

Secrétaire générale de la MIVILUDES
".[5]

Soins de support utilisés par la Dre Marie-Anne Girault

Sur son site personnel, on peut lire (en 2019) : Acupuncture, algologie, aromathérapie [6], aromachologie [7], Art-thérapie, auriculothérapie, EMDR [8], Hypnose, Kinésithérapie, Musicothérapie, Nutrition, Ostéopathie, Faciathérapie [9], Homéopathie, Phytothérapie, Psycho-oncologie, Réflexologie plantaire, Shiatsu [10], Sophrologie [11][12], etc. [13]

A propos des remèdes ou des méthodes utilisés par Anne-Marie Giraud, médecin généraliste, spécialisée en aromathérapie, homéopathie et phytothérapie qui "accompagne de nombreux patients atteints de cancer" [14], on trouve, dans la présentation d'un de ses livres, sorti en 2018 (chez Éditions Quintessence) Cancer et souffrance de l'âme, en plus de la plupart de ceux cités ci-dessus, deux autres : les élixirs floraux [les plus connus sont les fleurs de Bach mais il existe d'autres fabricants] et le reiki ... [15]

Liens externes

  • http://www.pseudo-sciences-13.org/he-cancers.html
    Huiles essentielles et traitement des cancers
    Nous avons découvert début janvier 2014 un site internet spécialisé sur les huiles essentielles et le traitement complémentaire des cancers géré par une association ayant son siège social à Aix en Provence. Ce site contient un appel à l’adhésion à l’association et le versement de dons qui seraient destinés à la recherche en aromathérapie. La manière dont le site est construit et les arguments présentés ont attiré notre attention, d’autant que ce site ne présente aucun compte rendu financier sur l’utilisation des fonds recueillis. Quant aux préparations à base d’huiles essentielles utilisées comme thérapeutique d’accompagnement des traitements conventionnels en cancérologie, nous estimons qu’elles répondent à la définition de médicaments par fonction énoncée à l’art L.5111-1 du code de la santé publique et qu’elles doivent faire l’objet de toutes les études nécessaires afin de déterminer les bénéfices/risques avant d’être mises sur le marché. [...]
    L’ADRHE (Aide au Développement de la Recherche sur les Huiles Eessentielles) a été créée en 2009 et son nom (Association Ravintsara) modifié et publié au J.O. en mars 2013. Cette association a pour objet : « soutien, développement et promotion de la recherche sur l’apport complémentaire des huiles essentielles et autres thérapies naturelles en oncologie ». Son site internet était accessible à cette adresse : http://www.adrhe.fr/ (voir "informations complémentaires" en fin de page).
    Le Dr Anne Marie GIRAUD-ROBERT, médecin généraliste homéopathe ayant son cabinet à Aix en Provence, est « coordinatrice » de cette association, tel que précisé sur la plaquette de présentation qui était également accessible sur le site internet de l’ADRHE. Le 20-1-2014, date de rédaction de notre article, il est indiqué que l’association est présidée par Mme Corine SIMONI sans autre indication sur ses qualifications et niveau d'étude.
    Le Dr A.M. GIRAUD aurait effectué des recherches sur les propriétés des huiles essentielles en cancérologie. Elle a ses entrées à l’Institut Paoli Calmette de Marseille où elle a participé le 22-12-2012 à un colloque sur les recours non conventionnels en cancérologie (1). Elle a assisté à un rassemblement de l’APSAMED où le Dr Jean-Bruno Meric, psychiatre à Sisteron et président d’honneur de cette même association, a présenté une communication « De la loi de la sauvegarde à la Delphinothérapie, une nouvelle façon de comprendre et soigner l’autisme infantile » (2) (b). On retrouve le Dr A.M. GIRAUD dans un film de Marie MAUDY victime d’un cancer du sein « Mes deux seins, journal d’une guérison » où l’on découvre une femme qui recherche l’origine du mal qui la ronge, pratique les recettes de David Servan-Schreiber et avale précieusement, comme elle le dit elle-même, les petites gouttes d’huiles essentielles du Dr GIRAUD (3). Le Dr A.M. GIRAUD a aussi organisé quelques conférences et participé à des rassemblements comme le congrès de phyto-aromathérapie du 14-15 septembre 2002 organisé à Aix en Provence (4). [...]
  • https://assoculturelibre.wordpress.com/2012/05/06/conference-dhenri-joyeux-a-aix-en-provence/ Vidéo: Le professeur Henri Joyeux était l’invité de l’association Ravintsara pour donner une conférence à Aix-en-Provence: Conférence du Professeur Henri JOYEUX sur le cancer du Sein et de la Prostate (02/05/2012)
  • http://www.greenhealth.fr/upload/ADMO_2003/programmeetinscription.pdf 28 et 29 novembre 2003 1ères Journées d'Informations de Midi-Pyrénées sur les Médecines Alternatives. Organisées par L'Association Des Maladies Orphelines et veille biotechnologique de Midi-Pyrénées (ADMO Midi-Pyrénées). En collaboration avec l'Association Méditerranéenne de Phytothérapie et Plantes Médicinales (AMPPM - Faculté de Pharmacie de Montpellier) et GREENHEALTH [dont le président est Jean-Paul Curtay].
    A ces journées ont participé, entre autres:
    Anne-Marie Giraud-Robert, homéopathie, Aromathérapie, Aix-en-Provence: « Intérêt des Huiles essentielles dans les hépatites virales chroniques »
    Dr. Jean CHAZARENC, Laboratoires WELEDA, Huningue: « La médecine d’orientation anthroposophique »
    Dr. Bernard MONTAIN, Docteur chirurgie dentaire, DU de Médecines Naturelles (Faculté de Médecine Paris XIII), Naturothérapeute (Faculté de Médecine Paris XIII), Chargé de cours émérite à la Faculté de Médecine de Paris: « Mercure dentaire : une faute lourde de conséquences »
    Mr. Robert MASSON, naturopathe: « Le rôle et la place de la Naturopathie aujourd’hui »
    Dr. Bérengère ARNAL-SCHNEBELEN, Médecin gynécologue, Bordeaux: « CAT en gynécologie chez une femme ménopausée atteinte d’un cancer du sein »
    Dr. Geneviève ZIEGEL, Médecin psychiatre homéopathe, Montpellier: « Psychiatrie et homéopathie … une approche autre… ».

Références

  1. http://www.apsamed.org/#!4-eme-congres-apsamed/cjdh
  2. http://slidegur.com/doc/4603382/notre-plaquette
  3. http://derriere.lhorizon.over-blog.com/pages/Association_Ravintsara-5930402.html
  4. Annonces au JO au sujet de des associations ADRHE et Ravintsara d'Aix en Provence
  5. http://www.pseudo-sciences-13.org/he-cancers.html
  6. https://edzardernst.com/2013/04/aromatherapy/ Publié par Edzard Ernst en avril 2013.

    [...] Depuis lors, plusieurs autres revues systématiques ont vu le jour. Nous avons donc décidé de résumer leurs conclusions dans un aperçu de toutes les revues disponibles. Nous avons effectué des recherches dans 12 bases de données électroniques et nos dossiers sans restriction de temps ni de langue. La qualité méthodologique de toutes les revues systématiques a été évaluée indépendamment par deux auteurs. Sur 201 publications potentiellement pertinentes, 10 répondaient à nos critères d'inclusion. La plupart des revues systématiques étaient de mauvaise qualité méthodologique. Les domaines cliniques étaient l'hypertension, la dépression, l'anxiété, le soulagement de la douleur et la démence. Pour aucune des affections la preuve n'était convaincante. Nos conclusions devaient donc être prudentes: en raison de nombreuses mises en garde, il n’est pas suffisamment prouvé que l’aromathérapie est un traitement efficace pour tous les problèmes de santé.

    Enfin, nous avons également étudié l'innocuité de l'aromathérapie en évaluant toutes les données publiées concernant les effets indésirables. Quarante deux rapports primaires répondaient à nos critères d'inclusion. Au total, 71 patients avaient présenté des effets indésirables après l’aromathérapie, allant de légers à graves et comprenant un décès. L'effet indésirable le plus fréquent était la dermatite. La lavande, la menthe poivrée, l'huile de théier et l'ylang-ylang étaient les huiles essentielles les plus couramment à l'origine des effets indésirables. Nous avons conclu que l’aromathérapie pouvait entraîner des effets indésirables, dont certains sont graves. Leur fréquence reste inconnue.

    Et quelle est la conclusion de tout cela? Cela me semble assez simple: l’aromathérapie n’est pas efficace dans toutes les affections. Ce n'est pas non plus totalement sans risques. Son profil risque / bénéfice n’est donc pas positif, ce qui ne peut que signifier qu’il ne constitue pas un traitement utile ou recommandable pour une personne malade.
  7. https://en.wikipedia.org/wiki/Aromachology [...] L'aromachologie est le terme assigné en 1985 à la préoccupation concernant les odeurs et le comportement psychique à cause des odeurs par deux organismes, The Fragrance Foundation et the Sense of Smell Institute, tous deux basés à New York. L'aromachologie est une science relativement nouvelle qui explore les sentiments positifs induits par les odeurs loin de tout processus holistique ou de guérison. Le terme couvre également, à la fois, les parfums naturels et synthétiques. Le terme «aromachologie» est parfois confondu avec les entreprises qui utilisent plusieurs autres termes, tels que «huiles essentielles» ou «[[aromathérapie))». Les produits ne doivent pas porter d’étiquetage autre que l’aromachologie car ils n’offrent pas de bienfaits curatifs ni holistiques. [...]
  8. https://www.pseudo-sciences.org/L-EMDR-ca-marche-meme-si-on-ne-bouge-pas-les-yeux L’EMDR : ça marche... même si on ne bouge pas les yeux ! par Nicolas Gauvrit - SPS n° 281, avril 2008
  9. https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9rapies_des_fascias
    L'expression thérapies des fascias renvoie à des approches de médecine non conventionnelle, généralement manuelles ou gestuelles, qui recourent à la manipulation des fascias, des membranes conjonctives qui enveloppent certains tissus de l'organisme dont plusieurs muscles.
    Andrew Taylor Still, fondateur de l'ostéopathie, s'est le premier intéressé aux fascias dans une démarche thérapeutique. La fasciapulsologie et la fasciathérapie, les deux approches les plus répandues en France, mais aussi le rolfing ou le myofascial release, se fondent toutes sur l'hypothèse que les fascias auraient un rôle fonctionnel dans l'organisme au-delà de ce qu'il est généralement reconnu dans la science médicale conventionnelle.
    Actuellement, en dépit d'une volonté de scientifisation des thérapies des fascias, cette approche n'a pas encore fait la démonstration de son efficacité au sens de la médecine fondée sur les preuves. [...]
  10. https://fr.wikipedia.org/wiki/Shiatsu
    Le shiatsu (指圧, shiatsu?, littéralement « pression des doigts ») est une thérapie manuelle, « énergétique » et holistique originaire du Japon, distincte du massage.
    Comme l'Acupuncture et l'anma dont il partage les bases théoriques, le shiatsu est issu des connaissances de la médecine traditionnelle chinoise et notamment celles des méridiens. Il consiste en des pressions exercées à l'aide des mains (parfois des coudes ou des genoux) sur l'ensemble du corps. Traditionnellement, le shiatsu se pratique au sol sur un futon (sorte de matelas japonais) mais il peut aussi être effectué sur table ou sur chaise ergonomique.
    La théorie des méridiens sous-jacente au shiatsu n'a actuellement aucune reconnaissance scientifique et le shiatsu n'a jamais été démontré comme étant plus bénéfique qu'un massage thérapeutique ne s'appuyant pas sur la médecine traditionnelle chinoise. [...]
  11. https://fr.wikipedia.org/wiki/Sophrologie
    La sophrologie est une approche de développement personnel qui s'intéresse à l'étude de la conscience individuelle dans une démarche phénoménologique et qui vise à tenir compte de l'histoire de chacun. Cette méthode est parfois comparée à l'hypnose ou qualifiée de psychothérapie, de méthode de relaxation, voire de médecine alternative. De multiples écoles et pratiques sont apparues depuis la fondation en 1960 de la sophrologie par Alfonso Caycedo.
    Sans efficacité thérapeutique prouvée, la sophrologie n'est pas « une activité thérapeutique à promouvoir » pour les autorités médicales en France et a une « quasi-absence de crédibilité [auprès de] la communauté médicale » en 2013, d'après le CIPPAD. Elle est donc considérée comme une pseudo-science. spécialisée en aromathérapie, homéopathie et [[phytothérapie]) [...]
  12. http://www.assemblee-nationale.fr/12/rap-enq/r3507.asp#P1415_466828 RAPPORT FAIT AU NOM DE LA COMMISSION D'ENQUÊTE relative à l'influence des mouvements à caractère sectaire et aux conséquences de leurs pratiques sur la santé physique et mentale des mineurs. Publié en Décembre 2006.
    En chargeant le rapport en pdf, on peut rechercher plus facilement ce qui est dit à propos de la sophrologie ...
  13. http://www.drgiraudannemarie.fr/soins-de-support/
  14. https://www.editions-quintessence.eu/profile?author=759 Giraud Anne-Marie
  15. https://www.editions-quintessence.eu/cancer-souffrance-ame-giraud-livre-editions-quintessence.html