Jean-Paul Curtay

De Psiram
Jean-Paul Curtay Au Château L'Hospitalet (près de Narbonne), lors du symposium organisé par Jean-Marc Robin (28 au 30 janvier 2011)[1]

Jean-Paul Curtay, né Curtay Jean-Paul Vincent en 1951 à Neuilly-sur-Seine, peintre et sculpteur vit et travaille à Saint-Pierre-lès-Nemours (77140, France)[2]. On trouvera des informations sur sa carrière en tant que cinéaste, vidéaste, performeur, artiste sonore, chorégraphe, dramaturge ... sur sa propre page facebook, où il signale, après la dernière activité mentionnée dans ce domaine, un Solo shows en 1988 à Paris, "22 years interruption not in painting, but in showing, while focused, as medical doctor, on another international career in the introduction of nutritherapy in medical practice in 20 countries", en français: "22 ans d'interruption non pas en peinture, mais en expositions, pendant lesquels [j'étais] focalisé, en tant que docteur, sur une autre carrière internationale dans l'introduction de nutrithérapie dans la pratique médicale de 20 pays[3]

Sur le site du CNFA (Centre de formation en Nutrithérapie et en Phytothérapie Appliquées) où Curtay est formateur, on lit : "Le Dr Jean Paul CURTAY a commencé à s’intéresser aux relations entre aliments, nutriments et santé à l’Université de Californie en 1980. Il est resté 7 ans aux Etats-Unis pour faire une première synthèse des informations dans ce domaine et n’a cessé, depuis, de suivre les publications et congrès internationaux s’y rapportant.
Il a créé la première consultation de nutrithérapie en France et, à partir de 1989, les premiers séminaires de formation qu’il a, ensuite, donnés dans la plupart des pays d’Europe, au Moyen Orient, aux Caraïbes, en Amérique Centrale et du Sud, aux U.S.A, dans le Pacifique et au Vietnam
"[4][5][6][7]. Sur le site lanutrition.fr est rajouté: "Il est à l’origine de plusieurs protocoles utilisés dans cette discipline. Il est membre de l’Académie des Sciences de New York et de l’équipe éditoriale du Journal of Nutritional and Environmental Medicine.
En tant que Président de la Société de Médecine Nutritionnelle, il s’emploie à développer l’enseignement de la nutrithérapie auprès des médecins, à introduire l’éducation nutritionnelle dans les écoles à partir d’un projet coordonné à Bruxelles et d’amener les agriculteurs et l’industrie agro-alimentaire à évoluer vers des produits intégrant les demandes « mieux-être et santé »"
[8].

Selon un petit site lagrandesante de Raïssa Blankoff[9], on lit également que Jean-Paul Curtay est "membre du bureau éditorial du Journal of Nutritional and Environmental Medicine" (une revue que Stephen Barrett[10] classe dans la catégorie des journaux fondamentalement viciés (Fundamentally Flawed) [11]) et encore qu'il a "achevé ses études de médecine en France". Information à vérifier, parce que, si c'était vrai, Mr Curtay le préciserait certainement, et, d'autre part, parce que ses nombreuses activités littéraires et artistiques commencées très jeune[3] rendent la chose bien improbable. D'où lui vient son titre de docteur reste un mystère.

Jean-Paul Curtay est président de l'association "Société de Médecine Nutritionnelle", ayant pour objet: "développement et promotion de la médecine nutritionnelle par l’information, l’enseignement, la recherche et l’expertise ; la conception, l’organisation et l’évaluation d’actions de formation continue ; la délivrance de diplômes.", créée le 1er juin 1998[12], ayant tout d'abord pour siège social voie Saint-Michel, 63, rue Victor-Hugo, 94701 Maisons-Alfort Cedex, puis, à partir du 26 juin 2000, le 112-114 rue Victor Hugo 14800 Deauville[13], lieu de résidence à cette époque de Jean-Marc Robin, secrétaire Général et fondateur de cette association[14]. Ce transfert est immédiatement annoncé dans journal du mois suivant (juillet 2000) de Nutra News, à la suite d'un long article "La testostérone, ses précurseurs et ses promoteurs naturels" de Jean-Marc Robin, à cette époque rédacteur en chef de Nutra News[15]. On retrouve naturellement Jean-Paul Curtay et Jean-Marc Robin, qui a suivi ses séminaires de nutrithérapies de décembre 93 à juin 98[14], avec régularité dans les mêmes manifestations ou cycles de formation, par exemple au 2e Symposium International Nutraceutique & Environnement Santé organisé en janvier 2011 par Jean-Marc Robin au Château l’Hospitalet près de Narbonne.

Le premier organisme où a enseigné Curtay (à notre connaissance) est le CERDEN (Centre Européen de Recherche pour le Développement et l'Enseignement de la Nutrithérapie) à Bruxelles. Jean-Marie Magnien à suivi cette formation: "Je décide de suivre à Bruxelles la formation du Dr Jean-Paul Curtay, organisée par le CERDEN (Centre Européen de Recherche pour le Développement et l'Enseignement de la Nutrithérapie). Le cycle de formation dure deux ans, il est de haut niveau, c'est 120 heures de formation avec en appui 1500 pages de polycopiés. En 2007, Jean-Paul Curtay arrête cette formation après 15 ans d'enseignement. Néanmoins, la formation continue sous la responsabilité d'un Docteur en Biochimie, Marc Brissat."[16]. On peut en déduire que Curtay aurait débuté son enseignement au CERDEN vers 1992. Le site du CERDEN en 2015 semble en réfection, mais on peut cependant y constater que Jean-Marie Magnien Pharmacien biologiste et chargé de cours au Cerden, et Diplômé Nutritionniste et Nutrithérapeute Cerden® y est enseignant[17].

Outre les cours de nutrithérapie dispensés au CNFA déjà mentionnés, Curtay enseigne également à l'Institut Européen de Nutrithérapie & Phytothérapie Appliquées (IENPA)[18], créé récemment en janvier 2012 au Puy en Velay (Haute Loire)[19], les formations se font soit à Paris dans des hotels, soit en ligne par e-learning. Les autres formateurs sont le Dr. Franck Gigon (phytothérapie) et François Couplan (ethnobotanique), ce dernier collaborateur de la revue Néosanté d'Yves Rasir. Les "liens utiles" de cet organisme mentionnent, outre les sites des formateurs de l'IENPA déjà cités, les sites de Thierry Souccar, de Michel de Lorgeril[20], d'ARTAC du Pr Dominique Belpomme[21], de Passeportsante.net (un site qui n'a pas bonne presse chez la MIVILUDES[22] et de Bruno Comby][23].

Mr Curtay mentionne être membre de l'académie des sciences de New-York. Cette académie avait autrefois des membres éminents, tels qu'Albert Einstein, cependant, l'adhésion se fait aujourd'hui non par élection ou nomination, mais simplement en payant une cotisation annuelle. Il n'y a pas de sélection des membres sur des critères de qualité scientifique.[24][25]

Jean-Paul Curtay dirige un Collectif sur le site de Thierry Souccar[26], fait partie du comité scientifique de NUTRI-SANTE PREVENTION, de celui de l'Académie d'Ostéopathie de France[27] (qui ne fait pas partie des établissements de formation à l'ostéopathie agréés par le ministère de la santé[28]).

Il apparaît également en 2015 parmi les auteurs et contributeurs de Santé Nature Innovation, participe au "1er Congrès International de Santé Naturelle" (2015)de l'IPSN.

Livres écrits ou co-écrits par Jean-Paul Curtay

  • La Poésie lettriste Editeur : Seghers (1974)[29]
  • Lettrisme et hypergraphie. [Par] Gérard-Philippe Broutin, Jean-Paul Curtay, Jean-Pierre Gillard, François Poyet. Edité par Georges Fall, 1972[30]
  • Le nouveau guide des vitamines de Thierry Souccar et Jean-Paul Curtay, (octobre 1996)
  • La nutrithérapie : Bases scientifiques et pratique médicale de Jean-Paul Curtay (20 août 1997), dont il y aura des rééditions (qui sortiront le 6 septembre 1999, le 8 juin 2006, le 27 juin 2008, etc.)
  • Le programme de longue vie. De la science à l'alimentation de Jean-Paul Curtay et Thierry Souccar (26 mars 1999)
  • Encyclopédie des vitamines, des sels minéraux et des oligo-aliments de Josette Lyon et Jean-Paul Curtay (5 novembre 1999)
  • Le Guide familial des aliments soigneurs de Jean-Paul Curtay et Rose Razafimbelo (9 mars 2005). Rose Razafimbelo avait déjà écrit "La nouvelle façon de se nourrir la nutrithérapie, paru en avril 1997, et est la secrétaire de la Société de Médecine Nutritionnelle en 1998 à sa création
  • La nouvelle façon de se nourrir : la nutrithérapie de Rose Razafimbelo et Jean-Paul Curtay (20 juin 2005)
  • Priorité au caractère : Nouvelles bases pour le Métier de Parent et la politique éducative de Paul Curtay, Jean-Paul Curtay et Jacques Chaban-Delmas (12 octobre 2006)
  • Okinawa, un programme global pour mieux vivre de Jean-Marie Robine et Jean-Paul Curtay (8 novembre 2006)
  • Jus de Grenade Fermenté de Docteur Jean-Paul Curtay et Henri Joyeux (5 novembre 2010); C'est une réédition d'un livre édité en 2008 et dont il y aura une autre réédition en 2012
  • L'immuno-nutrition : Manuel familial de résistance aux infections de Jean-Paul Curtay (17 février 2011)
  • Fibromyalgie : Un programme global pour améliorer votre santé et renouer avec le bien-être de Jean-Paul Curtay, Véronique Blanc-Mathieu et Thierry Thomas (1 septembre 2011)

Liens externes

Image accompagnée du commentaire: Un nouveau Jean-Paul Curtay
Des partitions-dessins de l’un des meilleurs performers lettristes qui rejoint le groupe dans les années soixante et auteur de la célèbre première étude sur “La Poésie Lettriste”. Quatorze planches d’inédites notations graphiques, accompagnées d’une postface de John Cage, écrite à l’issue d’un des récitals de Curtay à l’ICA de Londres en 1980.
Jean-Paul Curtay
“Body Music”
Editions AcquAvivA, 24 pages, 20€
Source [32]
  • https://www.facebook.com/jeanpaulcurtay/about?section=overview&pnref=about Page facebook de Jean-Paul Curtay, Peintre hypergraphe, écrivain, vidéaste, inventeur de la "musique corporelle" et de la "musique hypergraphique", poète, chorégraphe, et médecin, il a introduit en France et de nombreux autres pays les techniques de la nutrithérapie. Etudes: 1974-1981 à Faculté de Médecine Paris Ouest, diplôme en 1981. Dans Faits marquants, toujours dans sa page facebook, Mr Curtay aurait commencé ses études de médecine en 1975. Autres lieux où il a habité: 1980 Los Angeles et London, United Kingdom, 1981 La Jolla (Californie) et San Francisco. Commentaire : pour 1981, il peut avoir séjourné dans les villes mentionnées après avoir passé son diplôme, mais pour 1980, comment peut-on suivre des études astreignantes de médecine à Paris Ouest tout en séjournant à la même période à Los Angeles et à Londres ? Engagé depuis 1967 dans le mouvement littéraire Lettrisme, on peut écouter Curtay par exemple lors d'une émission radio enregistrée à Londres le 1 janvier 1980 [33].
    Les exibitions, expositions, activités littéraires et artistiques auxquelles Curtay a participé, entre 1974 et 1981, semblent bien peu compatibles, par leur nombre, les lieux, le temps nécessaire pour ces activités, avec des études universitaires ... [34]

Références

  1. http://www.dailymotion.com/video/xh8zjv_symposium-international-nutraceutique-environnement-sante-2_tech
  2. http://www.centrepompidou.fr/cpv/resource/cBA6dd/rBReo5
  3. 3,0 et 3,1 https://www.facebook.com/jeanpaulcurtay/posts/700951416587960
  4. http://www.cfna.be/comite-scientifique/dr-jean-paul-curtay/ Siège du CFNA Facultés universitaires Notre-Dame de la Paix (FUNDP, Namur) n°2, rue Joseph Grafé
  5. http://www.cfna.be/cursus-en-cours-2014-2016/ Orateur, exclusivement le Dr Jean-Paul Curtay
  6. http://www.cfna.be/formation-nutritherapie/ Le programme de formation en nutrithérapie du CNFA prévu pour 2016-2018 organisé par J.P. Curtay et enseigné en grande partie par lui-même. Tarif du cursus complet de 12 modules: 2.750 Eur
  7. http://www.cfna.be/formation-nutritherapie/la-nutritherapie/ La nutrithérapie selon J. P. Curtay. Quant à la phytothérapie, elle est enseignée par Marc Jacquemin, médecin belge, formé en Homéopathie, Phytothérapie, Aromathérapie, Micro-Nutrition
  8. http://www.thierrysouccar.com/auteur/jean-paul-curtay-396
  9. http://www.lagrandesante.com/articles/nutrition/la-nutrith%C3%A9rapie-m%C3%A9decine-mill%C3%A9naire-devient-une-science-incontournable
  10. https://en.wikipedia.org/wiki/Stephen_Barrett (anglais)
  11. http://www.quackwatch.org/04ConsumerEducation/nonrecperiodicals.html
  12. Création de l'association SOCIETÉ DE MEDECINE NUTRITIONNELLE le 1er juin 1998 à Maisons-Alfort
  13. Transfert du siège social de la SOCIETÉ DE MEDECINE NUTRITIONNELLE à Deauville en juin 2000
  14. 14,0 et 14,1 CV de Mr Robin (publié par lui-même)
  15. Nutranews de juillet 2000. Voir en dernière page l'annonce du transfert de la "Société de Médecine Nutritionnelle"
  16. http://m3micronutrition.com/content/28-introduction Site de Jean-Marie Magnien
  17. http://www.cerden.be/fr/Formations/formation-de-nutrithérapeute.html
  18. http://ienpa.com/# Site de l'Institut Européen de Nutrithérapie & Phytothérapie Appliquées (IENPA)
  19. http://www.manageo.fr/fiche_info/789403383/19/institut-europeen-de-nutritherapie-et-phytotherapie-appliquees.html
  20. http://www.sante-verte.fr/ Site de Michel de Lorgeril
  21. http://www.artac.info Site ARTAC de Dominique Belpomme
  22. http://www.derives-sectes.gouv.fr/quest-ce-quune-d%C3%A9rive-sectaire/o%C3%B9-la-d%C3%A9celer/les-d%C3%A9rives-sectaires-dans-le-domaine-de-la-sant%C3%A9/quell Dans la rubrique "Le décodage biologique et les pratiques assimilées", on lit : "Quelques exemples des liens établis entre une pathologie et une situation précise de la vie courante sont donnés sur le site Passeportsanté.net : ainsi la sclérose en plaques aurait pour origine une perte d’emploi après une chute au travail. Le cancer des os serait dû à un patron constamment méprisant …"
  23. http://joyeux-bio.pagesperso-orange.fr/preface-stress.htm
  24. https://fr.wikipedia.org/wiki/Acad%C3%A9mie_des_sciences_de_New_York
  25. http://www.nyas.org/MemberCenter/ProfessionalMemberships.aspx Cotisation pour faire part de The New-York Academy of Science : 155$ par an
  26. http://www.thierrysouccar.com/auteur/collectif-dirige-par-jean-paul-curtay-266
  27. http://academie-osteopathie.fr/content/les-comit%C3%A9s
  28. http://www.osteopathe-syndicat.fr/etudiant-en-osteopathie/liste-ecoles-osteopathie.html
  29. http://www.priceminister.com/mfp/3071382/la-poesie-lettriste-jean-paul-curtay-livre#pid=142106614
  30. Lettrisme et hypergraphie 1972
  31. http://www.drakkaronline.com/article45260.html 1er Symposium Nutrition - Santé-Mer de 2002
  32. http://www.mauricelemaitre.org/~pfs/fr/un-nouveau-jean-paul-curtay/
  33. http://www.tate.org.uk/audio-arts/supplements/jean-paul-curtay-body-music
  34. https://www.facebook.com/jeanpaulcurtay/posts/700951416587960 Pour ceux que cela peut intéresser, éléments d'information sur mon parcours en peinture, sculpture, photographie, film, vidéo, performance, théâtre, composition musicale, chorégraphie...
    Jean Paul Curtay
    Painter, sculptor, photographer, filmmaker, video artist, performer, sound artist, choreographer, playwright. (Peintre, sculpteur, photographe, cinéaste, vidéaste, performer, artiste sonore, chorégraphe, dramaturge)