Hervé Floirac

De Psiram
Hervé Floirac lors de son audition par la commission du sénat "Dérives thérapeutiques et dérives sectaires : la santé en danger" le 27 février 2013 Source la vidéo de son audition[1]

Hervé Floirac, né le 8 décembre 1954, est un kinésithérapeute, créateur en septembre 2009 de la société Etioscan France[2] sise Z.A.E LA PLAINE, C.CIAL LA CROISEE, Clappiers (34830).

Outre ses activités classiques, qui comportent également l'ostéopathie, Mr Floirac s'est tourné vers les thérapies quantiques et se sert d'un appareil, un ETIOSCAN ® S22 Pro~Ion Biolaz (prix 9.800,00 € HT formation incluse[3]). Il utilise également l'homéopathie, les fleurs de Bach, les sels de Schüssler.

Sur le site d'Etioscan France, on trouve les explications suivantes à propos de la biorésonance : "Des biophysiciens russes ont mis en évidence que chacune de nos cellules vibrait à une certaine fréquence spécifique du tissu pour laquelle elle était prédestinée sur le plan embryologique. Cette fréquence est la même pour toutes les personnes et pour un organe donné. Ces chercheurs se sont également rendu compte que lorsqu'une maladie est en phase d'installation, ou en phase de guérison, ces fréquences étaient modifiées. L'Etioscan peut analyser cet état vibratoire des organes, tissus, membranes, et les comparer à une base de donnée dans laquelle sont enregistrées toutes les fréquences des tissus sains, mais également des tissus touchés par des maladies.
La biorésonance permet alors de renvoyer à l'organe sa fréquence physiologique afin que celui-ci rentre en résonance avec la fréquence du tissu sain et retrouve ainsi un état vibratoire propice à son retour à la norme et donc à sa réparation."

Selon les praticiens de santé utilisant ce genre d'appareils tous d'origine russe, très nombreux sur le marché des médecines alternatives (voir à Auramed, L.I.F.E. System, Rayonex, Inergetix CoRe System, NES, Scio, Physioscan), la biorésonance permettrait une réinformation fréquentielle qui permettrait d'envoyer à l’organe, au tissu ou à la cellule, sa fréquence vibratoire physiologique.

Mr Floirac, en mai-juin 2009, faisait la démonstration d'un autre appareil, le physioscan à l'Institut Paracelse de d'Alain Scohy, médecin rayé de l'ordre, signalons parmi les autres intervenants Daniella Conti et Philippe Bobola.[4]

Les 25 et 26 mars 2011, Mr Floirac a organisé à Montpellier un Congrès de thérapie quantique annonçant "L'alliance des technologies du 3ème millénaire et de la médecine ancestrale". Les conférenciers étaient Emmanuel Ransford : Les quantas, un pont entre la matière palpable et le monde subtil, Dr Bernard Vial : "Des quantités d'affect, des quantités d'inconscient dans le sang", Dr Eduard Van den Bogaert : "Origine somato-psycho-pneumatique des maladies", Dr Jean Marchandise : "La DSTH Désintoxinhoméopathie par voie cutanée Médecine quantique …", Annelise YVARS : "Fleurs de Bach Elixirs contemporains", et Claude Lagarde : "Les ondes vibratoires en biologie cellulaire : Une piste d’explication de la magie de l’immunité ? ".[5]

Dans la plaquette présentant la formation[6] accompagnant la vente d'un Etioscan, on lit : "Le thérapeute va pouvoir dans cette phase de ré information utiliser toute la palette thérapeutique installée dans ce programme Dianel Pro ®.
* – Morathérapie, ou envoi au tissu en dysfonctionnement de sa fréquence vibratoire physiologique
* – Utilisation des bases de données d’homéopathie, de phytothérapie, de lithothérapie, ou tout autre produit que vous posséderiez en test dans votre cabinet.
* – Information de supports, granules homéopathiques, sérum physiologique, eau + silice, pour la continuité du traitement après la séance. (Remarque de Psiram : L'appareil serait aussi capable d'"informer" les substances conseillées par le praticien au client pour que celui-ci puisse continuer seul le traitement)

A qui sont vendus les Etioscans ? Pendant l'audition au sénat, Hervé Floirac a insisté : il ne vend l'appareil qu'à des professionnels de santé. On peut lire à la fin de la page S 22 Pro-Ion[3] :
IMPORTANT : Tenant à la réputation du concept de Thérapie Etioscan, et par respect pour les thérapeutes équipés, l'appareil n'est vendu qu'aux médecins ou thérapeutes ayant un minimum de connaissances dans au moins un des domaines suivants :

  • Anatomie et physiologie humaine
  • Energétique[7]
  • Kinésiologie[8]
  • Origine psychoémotionnelle des maladies
  • Nutrition
  • Etc...
    Elle s'adresse donc à tout professionnel de la santé désirant intégrer dans sa pratique quotidienne l'approche vibratoire cellulaire du corps humain.

Une définition très large qui laisse toutes leurs chances aux "thérapeutes" auto-proclamés qui n'ont aucune formation médicale.

Références

  1. http://videos.senat.fr/video/videos/2013/video17516.html
  2. http://www.etioscan.fr/content/accueil Site de la société Etioscan France
  3. 3,0 et 3,1 http://etioscan.over-blog.net/pages/ETIOSCAN_S22_ProIon_Biolaz_Oberon-2208440.html
  4. http://www.coordiap.com/Document/paracelse.pdf
  5. http://www.evidences.be/images/activites/colloques/congres_montpellier.pdf La plaquette publicitaire de présentation du congrés organisé en 2001 par Hervé Floirac à Montpellier
  6. http://www.etioscan.fr/sites/default/files/fichiers/Documents/Plaquette.etioscan.pdf
  7. https://fr.wikipedia.org/wiki/Pratique_%C3%A9nerg%C3%A9tique Pratique énergétique
  8. http://www.antisectes.net/kinesiologie-gemppi.htm Document du GEMPPI consacré à la kinésiologie