Eduard Van den Bogaert

De Psiram
Eduard Van den Bogaert Source evidences
Livre rassemblé par Eduard Van den Bogaert, réalisé par l'asbl Téligaté, deuxième édition, mai 2004. "Véritable répertoire d'un maximum de conflits déjà décodés par les Drs Ryke Geerd Hamer, Claude Sabbah, Gérard Athias, Olivier Soulier et leurs élèves rigoureux et respectueux"[1].

Voir la biographie détaillée de Eduard Van den Bogaert[2]. On y apprend qu"il est né le 07/02/1960 à Uccle – Bruxelles, qu'en 1978 il commence ses études de médecine à l'Université Libre de Bruxelles, en sort diplomé en 1985 en Médecine, chirurgie et accouchement, et en Homéopathie, et que son professeur préféré durant ses études de médecine a été le tristement célèbre Dr. Gérard Guéniot. Il est un des collaborateurs de Néosanté d'Yves Rasir.

En 1987, "il est, avec les futurs écrivains Léon Renard (thérapeute), Jean-Jacques Crèvecœur (physicien), Jérôme Helsmoortel (ostéopathe), Yves Rasir (journaliste), et les médecins : Robert Guinée, Michel Henrard, Philippe Lebecq, Olivier Soulier, parmi les premiers en Belgique, à avoir l’opportunité de rencontrer le Dr Ryke Geerd Hamer, dont les découvertes bouleversent sa vision de la médecine occidentale. Auprès d'une dizaine de ses patients, il vérifie l'exactitude de sa capacité à diagnostiquer, sur un simple scanner cérébral noir et blanc, tous les accidents et les maladies passés, présents, aigus et chroniques, ainsi que leurs phases (active ou de réparation), les moments de leurs déclenchements et les conflits biologiques qui sont à leurs origines."

Il n'est de courant ésotérique, de pratiques de médecines alternatives ou de personnages décriés qu'il n'ait croisés: Kabbale, Gnose, Anthroposophie, Astrologie, Alchimie, lecture d'auras, Fleurs de Bach, NMG, Biologie Totale, Chamanisme africain, magnéto-thérapie, Catherine Kousmine, Christian Tal Schaller, Claude Sabbah, Gérard Athias, Louis Vliegen, Jacques Beneviste, Magy Lebrun, Jean Seignalet, Guy Claude Burger, Carl Simonton, Bernard Vial, Jacques Martel, Guy Corneau (Canada), Christian Flèche, Salomon Sellam, Alain Rossette, Jacques Salomé. Il découvre les écrits des maîtres Peter Denov et Omraam Mikhaël Aïvanhov (gourou de la secte Fraternité Universelle Blanche) et est initié au bio-test universel de Michel Dogna. Le tout pour ne citer que les personnes ou pratiques connues en France.

Sa vie sentimentale semble tout aussi mouvementée, des compagnes et 3 mariages semble-t-il.

Ses démêlés avec d'ancien amis, les instances médicales belges et surtout le responsable officiel gouvernemental en charge du problème des sectes, le Dr. Paul Berliner, nombreux.

Il participe en mars 2011 au Congrès de médecine quantique à Montpellier organisé par Hervé Floirac[3] et en novembre 2012 au IIIième Congrès Internetionnal des Thérapies Quantiques et de la Nutrition organisé par Marion Kaplan à Reims [4].

En 2012,Un symposium prônant la biologie totale et la nouvelle médecine germanique doit avoir lieu à Bruxelles. La ministre de la Santé a été interpellée. [...] Sur la liste des intervenants, on trouve encore le Belge Eduard Van den Bogaert, docteur en médecine exerçant à Uccle. Radié de l’Ordre des médecins en 1995 suite au décès d’une patiente avant d’être réhabilité par la suite, il intervient ici au titre de "praticien en décodage biomédical" et superviseur du "Dictionnaire des codes biologiques des maladies" [...][5].

Citation

"Donc, la maladie, pour moi, ce n'est pas quelque chose qui est le fruit du hasard, ce n'est pas une punition divine, ce n'est pas toutes ces choses qu'on peut entendre, c'est quelque chose qui se développe à un moment donné dans notre existence où on en a besoin.
Donc, dans mon expérience, la maladie a une fonction, la maladie a un sens, la maladie a une sagesse, et, dans le travail que je fais, j'accompagne les gens à découvrir justement le sens, la sagesse de leur maladie, ce que la maladie vient leur apporter et leur apprendre pour traverser une difficulté, une épreuve de vie à laquelle ils ont difficile à répondre (sic), et où leur évolution s'arrête.
Donc, la maladie vient aider, vient faire une sorte de saut quantique en terme d'évolution personnelle et individuelle.
"[6]

Liens externes

Références

  1. http://www.alasanteglobale.com/livres.html
  2. http://www.evidences.be/francais/biographie/biographie_eduard_van_den_bogaert.html
  3. http://www.evidences.be/francais/activites/colloques/therapie_quantique.html
  4. IIIième Congrès Internetionnal des Thérapies Quantiques et de la Nutrition
  5. http://www.lalibre.be/actu/belgique/article/738203/onkelinx-gare-aux-gourous.html Article paru le 16/05/2012
  6. https://www.youtube.com/watch?v=vdprGDeyo0E L'HomSham, homéopathie sensitive. Interview de Eduard Va den Bogaert. Vidéo mise en ligne le 12 déc. 2013


cet article est une ébauche