Bernard Vial

De Psiram
Bernard Vial Source associationeauxvives.com
Bernard Vial2.png

Bernard Vial[1] [2] [3], né en 1947, a été interne et chef de clinique de l'hopital St Eloi de Montpellier pendant 5 ans, puis s'est installé comme généraliste dans un village de Provence et a commencé à travailler avec les profils informatisés du Centre européen d’informatique et d’automation (CEIA)[4] [5] [6], période qui a aussi duré 5 ans. Dans tous ses livres et interventions Mr Vial n'oublie jamais de rappeler sa fonction de chef de clinique à Montpellier et ses 10 ans d'exercice officiel de la médecine. Il se dit aussi médecin homéopathe[7]; on le retrouve mentionné dans divers annuaires professionnels en tant que médecin généraliste exerçant à Le Teil (07400). Mr Vial parle très ouvertement de ses difficultés et procès avec l'ordre des médecins; probablement liés à des prescriptions de bilan protéomique du CEIA.

Les théories du dr Vial

Depuis 1994, il développe la théorie de la "médecine affective" basée sur le "protéion". Il imagine d’étudier systématiquement les variations des protéines du sang en fonction des maladies et de les mettre en relation avec tous les remèdes répertoriés par la matière médicale : plantes, minéraux et produits d’origine animale. L’hypothèse de départ étant que « les protéines, libérées par les cellules dans la circulation sanguine, véhiculent non seulement l’expression du code génétique mais également des messages liés à leurs acquis et destinés aux autres cellules. Si une cellule souffre ou subit un stress, la protéine portera ce message à travers le corps à travers d’autres cellules chargées de réagir à la nouvelle situation ».

Mr Vial affirme que le sang ne circulerait pas[8] et serait un canal de communication essentiel qui véhiculerait notre inconscient émotionnel. Traversé d'ondes de pression, de molécules d'oxygène et par plus de 500 protéines distinctes, le milieu sanguin offrirait un autre mode de communication via les protéines qu'il contient. Organe méconnu de la transmission de l'affect, le sang jouerait ainsi un rôle central dans la médecine affective. " Faire le portrait des protéines du sang, c'est faire le portrait de l'inconscient affectif ". Il préconise des bilans informatisés, appelés profils protéiques.

Mr Vial, l'APMH et l'homéopathie

Le Dr Bernard Vial a présenté en 2011 devant l'APMH (Association de patients pour la promotion de l'homéopathie[9]) sa "Science Affective" qu'il qualifie de nouvelle "science de l’inconscient". Puis il a retracé les événements de la découverte de l‘"homéopathie affective" grâce aux "profils protéiques informatisés" du C.E.I.A.[10] (voir l'article Psiram allemand "Biodynamisches Eiweißprofil"). Il aurait choisi (lors de cette intervention devant l'APMH) des phrases volontairement novatrices pour défendre l’homéopathie, "médecine de l’inconscient".

Il faut (c'est l'APMH qui s"exprime], bien sûr, constater avec lui la multiplication des attaques contre les médecines complémentaires et l’homéopathie en particulier (notamment dans le titre d’une émission à caractère polémique : « Mystère et boules de sucre »). C’est un constat d’échec : l'homéopathie ne peut être défendue que par les patients utilisateurs formant des groupes de pression.
Mais le Docteur Vial propose l’aide de l’informatique et de la méthode C.E.I.A.[11] pour argumenter la LOI DE SIMILITUDE en définissant l’action du remède homéopathique sur un organe sanguin, le PROTEION, réseau continu de 500 protéines en solution dans le plasma, étirées sur 150 000 km de vaisseaux. Ce sont des recherches effectuées en cabinet libéral de médecine générale (et non des études de laboratoire universitaire) qui autorisent à définir une correspondance biologique et clinique entre les remèdes et le SANG. L’homéopathie prescrite sur la base d’un diagnostic humoral (le plasma, organe d’information inconsciente) : tel est le projet de la "science affective". [...]

Mise en garde du Conseil de l'Ordre de la Côte d'Or

A propos du C.E.I.A.: [12] [13]: "Notre attention a été appelée par la Direction Générale de la Santé sur les activités de la société CEIA (Centre Européen d’Informatique et d’Automation) qui propose l’établissement d’un bilan protéomique, réalisé sur prescription médicale, par des laboratoires d’analyses de biologie médicale.
Il résulte d’une inspection récente de l’AFSSAPS portant sur les activités de la société CEIA que 750 médecins français seraient impliqués dans la prescription de ces bilans. [...]
Dans un avis du 16 décembre 1986, l’Académie de médecine s’est prononcée [...] En conséquence, les médecins qui prescriraient ce bilan protéomique pourraient avoir à en répondre devant la juridiction disciplinaire."


La mise en garde n'était pas nouvelle, [14]: "Vous avez appelé mon attention sur les activités du CEIA qui centralise et traite informatiquement les résultats d'examens de biologie prescrits par les médecins adhérant à la "méthode CEIA" et répartis sur l'ensemble du territoire. [...] Ce centre recommande ensuite aux médecins prescripteurs d'entreprendre, le cas échéant, des traitements divers (gemmothérapie, organothérapie, homéopathie, phythothérapie, notamment) dont les préparations sont réalisées par des sociétés proches du CEIA. [...] Suite aux conclusions de cette enquête, et aux avis de l'Académie Nationale de Médecine des 16.11.81 et 16.12.86, il apparaît que les méthodes diagnostiques et thérapeutiques préconisées par le CEIA sont dépourvues de base scientifique. [...]"[15].

Les livres de Mr Vial

Son livre "Médecine affective tropicale" a pour éditeur : Le Teil [France] : PMSA (Phytothérapie Médecine Science Affective[16], la même adresse que sur le site officiel de Mr Vial[17] où il propose formation, stages etc. Mr Vial est donc son propre éditeur.

Liens externes

Références

  1. http://www.botanique-medicale.com/ Cliquez sur le visage pour entrer dans le site !
  2. http://www.wat.tv/video/1-docteur-vial-sang-revelateur-5hg7f_309yl_.html Vial mentionne plusieurs procès avec l'ordre des médecins
  3. http://www.wat.tv/video/2-docteur-vial-sang-revelateur-5hg7f_309yl_.html http://www.botanique-medicale.com/
  4. http://www.conseilslucbodin.com/archives/2011/01/09/20083832.html Généralités sur le Protéinogramme du CEIA
  5. http://www.conseilslucbodin.com/archives/2011/01/09/20083991.html Les principes du protéinogramme
  6. http://www.conseilslucbodin.com/archives/2011/01/09/20083911.html Etude d'un Protéinogramme
  7. http://bestofactus.wordpress.com/2013/01/11/le-sang-revelateur-de-notre-inconscient-llp_le_vrai-via-alf_red_2010/ Une vidéo de Bernard Vial, médecin homéopathe
  8. http://www.medecine-integree.com/attachments/639_Vial.%20Article%20Nexus%202011.pdf
  9. http://apmh.asso.fr/Articles/view/181
  10. http://www.ceia.com/index.php?id=163 Siège social du Centre Européen d’Informatique et d’Automation (C.E.I.A.): CHT DES CARBONNIÈRES 69640 LACENAS, Immatriculée le 11/05/1971, Chiffre d'affaires au 31/08/2011 : 501 987 €
  11. http://www.conseilslucbodin.com/archives/2011/01/09/20083832.html Desciption de la méthode du CEIA par Luc Bodin qui s'intéresse aussi à cette méthode
  12. http://www.conseil21.ordre.medecin.fr/node/1894
  13. http://www.ordmed31.org/IMG/pdf/Circulaire_no_2011-033.pdf
  14. http://www.mediam.ext.cnamts.fr/ameli/cons/CIRCC/CC8703/870313-A.PDF
  15. http://legimobile.fr/fr/jp/a/ce/ad/1992/4/24/92280/
  16. http://www.cpsinfo.ch/bibliotheque/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=1105
  17. http://www.botanique-medicale.com/
cet article est une ébauche