Phillip DeMio : Différence entre versions

De Psiram
(Le Dr DeMio témoin lors d'une demande de compensation en vertu du Programme national d'indemnisation des victimes de la vaccination)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
[[image:Phillip_DeMio.jpg|Phillip DeMio vers fin 2012<br>Source <ref>https://www.youtube.com/watch?v=qqnc0PiOA48&index=5&list=UUkimUnVfIH_LKQXyMfiaRiA</ref>|450px|thumb]]
 
[[image:Phillip_DeMio.jpg|Phillip DeMio vers fin 2012<br>Source <ref>https://www.youtube.com/watch?v=qqnc0PiOA48&index=5&list=UUkimUnVfIH_LKQXyMfiaRiA</ref>|450px|thumb]]
Le Dr '''Phillip DeMio''' (ou Phillip C. DeMio) est un des directeurs de l’[[ILADS]]. Il exerce également en tant que médecin spécialisé sur l’autisme et la [[maladie de Lyme]] <ref name='demio'>www.drdemio.com Site web du Dr Phillip DeMio</ref>. Pour lui, la vaccination est « ''le principal coupable'' » d’une « ''épidémie d’autisme'' » <ref>À propos de cette prétendue épidémie, voir : « Y a-t-il une épidémie d’autisme ? », Franck Ramus - SPS n°317, juillet 2016. www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2702</ref>. L’augmentation de nombreux autres troubles est aussi attribuée à la vaccination : « ''les allergies, l’asthme, les problèmes auto-immuns, les troubles obsessionnels compulsifs, les troubles bipolaires, les troubles paniques, la schizophrénie, les cancers de l’enfance et de l’adulte'' ».
+
Le Dr '''Phillip DeMio''' (ou Phillip C. DeMio) a été un des directeurs de l’[[ILADS]]. Il exerce également en tant que médecin spécialisé sur l’autisme et la [[maladie de Lyme]] <ref name='demio'>www.drdemio.com Site web du Dr Phillip DeMio</ref>. Pour lui, la vaccination est « ''le principal coupable'' » d’une « ''épidémie d’autisme'' » <ref>À propos de cette prétendue épidémie, voir : « Y a-t-il une épidémie d’autisme ? », Franck Ramus - SPS n°317, juillet 2016. www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2702</ref>. L’augmentation de nombreux autres troubles est aussi attribuée à la vaccination : « ''les allergies, l’asthme, les problèmes auto-immuns, les troubles obsessionnels compulsifs, les troubles bipolaires, les troubles paniques, la schizophrénie, les cancers de l’enfance et de l’adulte'' ».
  
 
La liste des traitements proposés contre l’autisme inclut la « ''[[Thérapie par chélation|détoxification des métaux lourds (chélation)]] », le [[régime sans gluten et sans caséine|régime sans gluten]] et les suppléments naturels « qui stimulent le système immunitaire, par opposition aux vaccins et autres toxines qui l’empoisonnent'' » ainsi que bien d’autres traitements non évalués ou sans effets prouvés sur la pathologie, et parfois dangereux. Quant au lien entre autisme et vaccination, il fait partie des rumeurs initiées par la fraude du Docteur Wakefield <ref>« L’affaire du docteur Andrew Wakefield : les faits », Darryl Cunningham - Science et pseudo-sciences n°317, juillet 2016 (www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2713) ou encore « Le rôle des lobbies anti-vaccin et les conséquences d’une fraude médicale », Hervé Maisonneuve - SPS n°302, octobre 2012, www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2039</ref>  il y a une vingtaine d’années, largement réfutées, mais toujours bien vivaces.
 
La liste des traitements proposés contre l’autisme inclut la « ''[[Thérapie par chélation|détoxification des métaux lourds (chélation)]] », le [[régime sans gluten et sans caséine|régime sans gluten]] et les suppléments naturels « qui stimulent le système immunitaire, par opposition aux vaccins et autres toxines qui l’empoisonnent'' » ainsi que bien d’autres traitements non évalués ou sans effets prouvés sur la pathologie, et parfois dangereux. Quant au lien entre autisme et vaccination, il fait partie des rumeurs initiées par la fraude du Docteur Wakefield <ref>« L’affaire du docteur Andrew Wakefield : les faits », Darryl Cunningham - Science et pseudo-sciences n°317, juillet 2016 (www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2713) ou encore « Le rôle des lobbies anti-vaccin et les conséquences d’une fraude médicale », Hervé Maisonneuve - SPS n°302, octobre 2012, www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2039</ref>  il y a une vingtaine d’années, largement réfutées, mais toujours bien vivaces.
Ligne 65 : Ligne 65 :
 
{{DEFAULTSORT:DeMio, Phillip}}
 
{{DEFAULTSORT:DeMio, Phillip}}
 
[[category:DAN! Doctor ou DAN! Practitioner‏‎]]
 
[[category:DAN! Doctor ou DAN! Practitioner‏‎]]
 +
[[category:ILADS]]
 +
[[category:Médecin]]
 
[[category:Traitement de médecine-alternative de la Borréliose]]
 
[[category:Traitement de médecine-alternative de la Borréliose]]

Version actuelle en date du 12 juillet 2019 à 20:39

Phillip DeMio vers fin 2012
Source [1]

Le Dr Phillip DeMio (ou Phillip C. DeMio) a été un des directeurs de l’ILADS. Il exerce également en tant que médecin spécialisé sur l’autisme et la maladie de Lyme [2]. Pour lui, la vaccination est « le principal coupable » d’une « épidémie d’autisme » [3]. L’augmentation de nombreux autres troubles est aussi attribuée à la vaccination : « les allergies, l’asthme, les problèmes auto-immuns, les troubles obsessionnels compulsifs, les troubles bipolaires, les troubles paniques, la schizophrénie, les cancers de l’enfance et de l’adulte ».

La liste des traitements proposés contre l’autisme inclut la « détoxification des métaux lourds (chélation) », le régime sans gluten et les suppléments naturels « qui stimulent le système immunitaire, par opposition aux vaccins et autres toxines qui l’empoisonnent » ainsi que bien d’autres traitements non évalués ou sans effets prouvés sur la pathologie, et parfois dangereux. Quant au lien entre autisme et vaccination, il fait partie des rumeurs initiées par la fraude du Docteur Wakefield [4] il y a une vingtaine d’années, largement réfutées, mais toujours bien vivaces.

En guise de prise en charge de la maladie de Lyme, le Dr Philip DeMio propose, outre les traitements antibiotiques longs promus par l’ILADS, les régimes sans gluten [voir à Régime sans gluten et sans caséine], les suppléments nutritionnels… Pour l’autisme et la maladie de Lyme, les thérapies hyperbares font également partie de la palette des méthodes mises en œuvre. Il est même proposé d’acquérir, par le biais du Dr DeMio, une chambre hyperbare neuve ou d’occasion. Rappelons-le, aucune de ces méthodes n’a de justification scientifique. Mais elles sont souvent coûteuses et parfois risquées. [5] ou [6]

Le Dr DeMio exerce en Ohio, il a deux cabinets médicaux, l'un dans les environs de Cleveland et l'autre dans les environs de Columbus [7].

Phillip DeMio et l'autisme

Phillip DeMio a un enfant autiste, son premier centre d'intérêt hors de la médecine classique a donc été l'autisme et les troubles du spectre autistique (TSA). Il était en 2008 le médecin en chef de l'US Autism & Asperger Association (USAAA) et à l'occasion de la conférence de 2008 de cette association à Austin (Texas), il a annoncé la création d'un organisme de certification, l'American Medical Autism Board (AMAB) dont il était le président[8]. Cet American Medical Autism Board (AMAB) figure dans la liste des organismes douteux de Stephen Barrett publiée sur le site quackwatch [9] et a été vivement critiqué sur le site sciencebasedmedicine dans un article intitulé "A New Twist for Autism: A Bogus “Biomedical” Board" (Un nouveau tournant pour l'autisme: un faux Conseil “Biomédical”) [10].

A New Twist for Autism: A Bogus “Biomedical” Board

Traduction:

Un nouveau tournant pour l'autisme: Un faux Conseil “Biomedical”

Voici un court ajout au sujet des organisations pseudo-professionnelles pseudo-médicales (PPs). De nouveaux systèmes de certification par des pseudo-Conseils surgissent comme champignons après une pluie de printemps, mais la semaine dernière, il y a eu une annonce d'un [système] avec une différence:

L'American Medical Autism Board

L'AMAB offre le premier programme de certification de conseil/diplomate pour les médecins spécialisés dans le traitement biomédical de l'autisme et des troubles associés. Ces troubles sont connus collectivement comme les troubles du spectre autistique (TSA). Ainsi, les médecins certifiés par l'American Medical Autism Board montrent qu'ils se spécialisent dans le traitement biomédical des TSA et qu'ils ont satisfait aux critères élevés de formation et d'expérience du Board/Conseil, et qu'ils ont passé avec succès cet examen de certification rigoureux.

Et:

L'objectif du processus de certification est de fournir au public l'assurance qu'un médecin spécialiste certifié en autisme a satisfait aux exigences de compétence approuvées par le Board/Conseil dans les domaines de l'éducation et de l'expérience, et qu'il ou elle a réussi l'examen de certification du Board/Conseil.

Le processus comprend un examen conçu pour évaluer les connaissances et les compétences nécessaires à la prestation de soins de haute qualité dans le domaine du traitement biomédical des troubles du spectre autistique.

Ouah. Ces types pourraient enseigner une chose ou deux à MadMen : Laissez les deviner et, comme un Bushitsu sensei, tournez la critique virulente en votre faveur. D'autres colporteurs d'arnaques persistent en suggérant que les infusions de Na2EDTA et DMSA sont "naturelles". Les utilisations péjoratives du terme "biomédical" sont communes, mais pas ici. La page d'accueil du site de l'AMAB pourrait même vous tromper, vous faisant imaginer que c'est légitime, si vous n'étiez pas déjà au courant de l'irrésistible attirance de l'autisme pour le charlatanisme et si vous n'étiez pas familiers avec certains des dialectes plus subtils du woospeak. Ce n'est que quand vous lisez la dernière phrase de la "note" en bas de la page que vous découvrez finalement le rat que vous avez senti [la puanteur] depuis le début.

Les antécédents (sic) du candidat devrait en inclure un qui est intégré et qui s'inspire de plusieurs paradigmes.

Tout cela est mis en évidence lorsque vous examinez le conseil d'administration [11], et sautez ensuite au site de l'association américaine Autism & Asperger (USAAA), où se tiendra le “cours d'introduction” menant à la “certification du Conseil”. Vous y trouverez les emplacements révélateurs pour DAN, la chélation, l'oxygénothérapie hyperbare, la “thérapie craniosacrale”, la “toxicologie” et bien d'autres. Le conseil d'administration et la liste des conférenciers pour la conférence USAAA de 2008 incluent les Geiers et Dan Rossignol, entre autres.

Quelle honte: le personnel de l'USAAA, le conseil d'administration et le conseil consultatif sont remplis de médecins et d'autres professionnels qui, pour la plupart, manquent de véritables références dans la recherche biomédicale liée à l'autisme. Qu'ont-ils à les recommander? En très grande majorité, ils sont parents d'enfants autistes. Je trouve difficile de rassembler le mépris que je ressens habituellement pour les personnes dont les éruptions pseudo-scientifiques contribuent à des résultats horribles [12]. Au contraire, je ressens un sentiment de tristesse presque futile.

Le Dr DeMio témoin lors d'une demande de compensation en vertu du Programme national d'indemnisation des victimes de la vaccination

Le Dr DeMio a été témoin en tant que médecin traitant et médecin expert dans une procédure initiée en 2005 par la mère d'une mineure:
On January 21, 2005, Laura Holt ["Ms. Holt" or "petitioner"] filed a "short-form" petition seeking compensation under the National Vaccine Injury Compensation Program, 42 U.S.C. § 300aa-10, et seq.[2] ["Vaccine Act" or "Program"] on behalf of her daughter, A.H.T. Such petitions, authorized by Autism General Order #1,[3] alleged in a summarized fashion that the vaccinee has a disorder on the autism spectrum. [13]

Dans ce document officiel, rédigé par DENISE K. VOWELL, Chief Special Master, on trouve une description des qualités et compétences du Dr DeMio, les traitements qu'il a prodigués, ses témoignages, ses opinions ... et la fiabilité et l'utilité de son témoignage.

Traduction google de quelques extraits:

Dans ce cas, le statut des Drs Levinson et de DeMio en tant que médecins traitants ajoute peu à la fiabilité de leurs opinions de causalité, qui consistaient en grande partie en énoncés conclusifs. En ce qui concerne le lien logique entre la vaccination et le préjudice, ces médecins traitants particuliers ne sont pas plus perspicaces en tant que témoins de ce qui s'est réellement passé après les vaccinations que tout autre médecin qui a témoigné dans ce cas. De plus, rien dans Capizzano n'exige des maîtres spéciaux de donner du poids aux opinions des médecins traitants qui épousent la "junk science" [science de caniveau] et qui traitent les enfants selon des hypothèses non prouvées, avec des médicaments sans efficacité contre les conditions médicales présentées et sans résultats de tests pour justifier les diagnostics spéculatifs présentés. Voir Capizzano, ... (critiquant les praticiens et les chercheurs qui ont convaincu les parents de l'efficacité de diverses méthodes de traitement spécieux pour leurs enfants atteints de TSA). Les deux Drs. DeMio et Levinson ont prescrit des traitements d'efficacité douteuse, ont ordonné des tests dont les résultats étaient en contradiction avec leurs hypothèses et ont fait des diagnostics non corroborés par les preuves. Je n'ai pas entièrement rejeté leurs observations sur A.H.T., mais je ne peux pas créditer leurs déclarations au sujet de la connexion entre la vaccination de A.H.T. et ses problèmes médicaux et comportementaux subséquents.

2. Doctor DeMio.
[...]
Au moment de son témoignage, il ne détenait aucun poste de professeur, bien qu'il ait eu des privilèges dans plusieurs hôpitaux. Il traite actuellement des patients présentant un dysfonctionnement immunitaire, des troubles métaboliques, des troubles mitochondriaux, des problèmes de développement, des troubles du comportement et de l'humeur, ainsi que des dysfonctions cognitives diagnostiquées par d'autres personnes qui ne font pratiquement pas de traitement médical. La majorité de ses patients sont des enfants ayant des déficiences développementales, y compris les TSA, les troubles obsessionnels compulsifs (TOC), les troubles d'hyperactivité avec déficit de l'attention, la dyspraxie, l'apraxie, la dysfonction mitochondriale et la maladie mitochondriale. Les patients atteints de dysfonctionnement mitochondrial représentaient entre un quart et un tiers de ses patients au cours des neuf dernières années. Sa pratique clinique est un «cash office» qui ne facture pas directement les assureurs médicaux pour les soins rendus.

Il est médecin chef de l'Association américaine pour l'autisme et l'Asperger et a aidé l'Autism Research Institute dans ses «think tanks» et ses réunions. Il est le fondateur et le directeur exécutif de l'American Medical Autism Board, qu'il décrit comme «le conseil certifié par des médecins qui font le genre de traitement que plusieurs d'entre nous font», se référant vraisemblablement à des approches biomédicales pour le traitement de autisme. Il a reconnu que ce conseil n'est pas reconnu par l'American Board of Medical Specialties.

Une grande partie du témoignage du Dr DeMio comportait de larges déclarations générales, même lorsqu'il discutait de son propre traitement de A.H.T. En décrivant ce traitement, il a utilisé la terminologie médicale de façon vague et indiscriminée. Par exemple, il a témoigné concernant son traitement de A.H.T. que: "ensuite il y a la méthylation et un autre soutien métabolique que nous avons fait. La méthylation est l'une des choses métaboliques que nous faisons, et donc nous avons ajouté beaucoup dans ces traitements." Il a «trouvé [A.H.T.] avoir accumulé beaucoup de toxines métalliques», mais n'a pas indiqué quels métaux étaient toxiques ou comment il savait qu'ils étaient à des niveaux toxiques. Les tests initialement effectués pour divers métaux se situaient tous dans les plages de référence. Un test urinaire ultérieur, qui a été effectué après le début de la chélation, a montré un résultat légèrement plus élevé pour l'étain, mais aucun résultat n'était significativement supérieur aux plages de référence. Bien qu'il ait témoigné qu'il a trouvé beaucoup de problèmes immunitaires et métaboliques à la suite des tests qu'il a commandés pour A.H.T., il n'a pas mentionné de tests spécifiques démontrant ces problèmes. Il a découvert que son système gastro-intestinal n'était pas "à l'équilibre que nous voulons et nous avons aussi trouvé des problèmes avec des organismes comme la levure et les virus", soit sur la base de tests ou "cliniquement", mais encore une fois il n'a pas indiqué de tests spécifiques.

Il était également vague sur la façon dont A.H.T. a répondu à ses traitements "biomédicaux". Il a témoigné que:

Elle a définitivement eu des réponses, et beaucoup d'entre elles étaient très bonnes, et ensuite elle a fini par avoir des troubles [comme] je les appelle. Beaucoup de gens les appellent des effets secondaires, des choses qui ont montré qu'elle était capable de répondre à ceux-ci. . . . Certains d'entre eux pendant quelques mois l'auraient vraiment aidé à impressionner l'orthophoniste qu'elle était capable d'apprendre mieux. . . beaucoup de [ses symptômes de trouble obsessionnel-compulsif, de fonction cognitive et de concentration] s'amélioraient et certains d'entre eux s'aggravaient ou se déplaçaient vers autre chose, alors elle avait des hallucinations ou des préoccupations très intenses.

Pour résumer, je n'ai pas trouvé son témoignage fiable en général ou utile pour résoudre les différends de fait ou les questions de causalité. Bien que le Dr DeMio ait soigné A.H.T., j'ai donné peu de poids à son témoignage sur les événements après la vaccination, car le témoignage était principalement basé sur ce que les parents de A.H.T. lui avaient rapporté, des années après les événements en question. Quant à ses opinions sur leur crédibilité et leur compétence en tant qu'historiens, j'ai eu l'occasion d'évaluer ces questions pour moi-même. Contrairement au Dr DeMio, j'ai soigneusement examiné chaque dossier médical et noté que les récits des antécédents médicaux de Mme. Holt variaient avec le temps et que certaines des questions qu'elle rapportait étaient inexplicablement absentes des dossiers contemporains. Au moins une fois, les rapports de M. Tipton semblaient calculés pour induire en erreur les fournisseurs de soins de santé à propos des antécédents médicaux de A.H.T. (Le formulaire de dépistage signé par M. Tipton dans lequel il a faussement rapporté que A.H.T. avait reçu le vaccin contre la varicelle et était à jour pour les vaccinations).

Phillip DeMio et la maladie de Lyme

Quelques extraits traduits d'un document intitulé "Treatment for Lyme and other Tick-borne Diseases at Whole health & Wellness & the Medical offices of Phillip C. DeMio, MD" publié par le Dr DeMio à propos de la maladie de Lyme [2]. On peut constater qu'il adopte le crédo et les recommandations de l'ILADS:

"Les tests peuvent être négatifs («normaux») [...], de sorte que les patients peuvent être informés qu'ils ne sont pas atteints de la maladie de Lyme, même s'ils en souffrent réellement (maladie de Lyme séronégative).

Le Dr DeMio et de nombreux autres praticiens et scientifiques croient que Lyme peut être transmis au fœtus pendant la grossesse, avec des infections graves à la fois chez la mère et le bébé. Par conséquent, il est très important de chercher un Lyme-literate physician
[un LLD, c.-à-d. un "Lyme doctor"] pour la détection et le traitement de toute maladie de Lyme ou co-infections dans ces milieux.

Les transfusions sanguines et d'autres produits biologiques (substances administrées par l'homme et l'animal) transmettent des infections, par exemple lorsqu'une personne infectée par Babesia donne du sang, infectant ainsi les receveurs du sang. Donc, oui, vous pouvez en effet avoir une infection sans piqûre de tique.

La lyme et les germes co-infectants peuvent avoir plusieurs phases (par exemple spirochète, kyste et formes déficientes en paroi cellulaire), ce qui leur permet d'échapper aux antimicrobiens et d'échapper à la détection par des tests. Pour ces nombreuses formes, une série de traitements complets sont souvent nécessaires. Un traitement complet peut nécessiter des antibiotiques prolongés, des suppléments et le soutien de problèmes nutritionnels, hormonaux, viraux et autres. Dans de nombreux cas, des traitements intraveineux sont utilisés.

Certains patients ont des besoins liés à tous les problèmes ci-dessus, et leur rétablissement dépend d'une approche multi-critères d'évaluation et de traitement, comme celle prise par le Dr DeMio pour Lyme et les patients co-infectés chez Whole Health & Wellness. Les traitements offerts par le Dr DeMio comprennent de multiples médicaments antibiotiques et antiparasitaires, des suppléments et des traitements intraveineux. Ceux-ci peuvent être augmentés avec la thérapie hyperbare et beaucoup d'autres traitements spécifiques pour Lyme et pour chacune des co-infections connues, telles que Babesia, Bartonella, Mycoplasma. Beaucoup de programmes diététiques et nutritionnels spéciaux, tels que les régimes sans gluten et modérés en hydrate de carbone/glucides sont d'une aide immense à beaucoup de personnes avec Lyme. Des laboratoires tels que IGeneX sont disponibles sur ordonnance du Dr DeMio, ainsi que des laboratoires de base pour une image complète de chaque patient.

Au sujet du Dr. DeMio: [...] Le chevauchement de nombreuses maladies chroniques avec la maladie de Lyme, telles que l'autisme, la maladie de Parkinson et la sclérose en plaques, permet au Dr DeMio d'acquérir de l'expérience dans ces domaines et de les appliquer aux besoins des personnes atteintes de la maladie de Lyme. Le Dr DeMio a récemment assisté à la conférence de l'ILADS (International Lyme and Associated Diseases Society) à Toronto, en Ontario, et il a suivi une formation médicale en personne avec Richard I. Horowitz à New York dans le cadre du projet ILADS / TTC (Turn the Corner) programme de formation des médecins sur le diagnostic et le traitement de la maladie de Lyme et des maladies associées.
"

Liens externes

  • https://respectfulinsolence.com/2009/02/09/autism-quackery-invades-my-hometown-1/ Autism quackery invades my hometown, part II. Orac February 9, 2009.
    Il y est question de la "first International Conference on biomedical and other techniques for parents and healthcare providers" qui doit avoir lieu les 20-22 février 2009 à Detroit, proposée par The American Medical Autism Board [organisme fondé et présidé par le Dr DeMio] et Phillip C. DeMio, MD, Parent of a child with autism, Biomedical Treatment Physician, Founder of the American Medical Autism Board, and Chief Medical Officer of the "US Autism & Asperger Association".

Références

  1. https://www.youtube.com/watch?v=qqnc0PiOA48&index=5&list=UUkimUnVfIH_LKQXyMfiaRiA
  2. 2,0 et 2,1 www.drdemio.com Site web du Dr Phillip DeMio
  3. À propos de cette prétendue épidémie, voir : « Y a-t-il une épidémie d’autisme ? », Franck Ramus - SPS n°317, juillet 2016. www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2702
  4. « L’affaire du docteur Andrew Wakefield : les faits », Darryl Cunningham - Science et pseudo-sciences n°317, juillet 2016 (www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2713) ou encore « Le rôle des lobbies anti-vaccin et les conséquences d’une fraude médicale », Hervé Maisonneuve - SPS n°302, octobre 2012, www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2039
  5. https://www.jim.fr/medecin/jimplus/e-docs/la_face_cachee_des_lyme_doctors__166435/document_edito.phtml+&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=fr Accès payant
  6. https://psyzoom.blogspot.fr/2017/07/la-face-cachee-des-lyme-doctors.html
  7. https://www.leesilsby.com/ohio/ Dr Melio Phillip D. DeMio, MD,
    320 Orchidview Ave, Seven Hills, OH 44131
    1347 Worthington Woods Blvd., Suite B, Worthington, OH 43085
  8. http://www.usautism.org/USAAA_Newsletter/usaaa_newsletter_2008/usaaa_newsletter_090908.htm
  9. https://www.quackwatch.org/04ConsumerEducation/nonrecorg.html American Medical Autism Board figure dans la section "Dubious Certifying Boards" (Conseils de certification douteux)
  10. https://sciencebasedmedicine.org/a-new-twist-bogus-biomedical-boards/ Kimball Atwood, le 17 octobre 2008
  11. http://autismoregon.org/calendars/dr-neubrander-kartzinel-demio-sun-oct-30th Le site web de l'AMAB n'existe plus actuellement, mais on trouve trace des fondateurs de l'AMAB dans un autre document de 2011: [...]
    - James Neubrander, MD is a founding Advisory Board Member of AMAB, and a biomedical MD practitioner. His practice is devoted to treating persons with ASD's. Dr Neubrander pioneered major clinical work on the benefits of Methyl B12, has exceptional experience using Hyperbaric Oxygen treatments, and has overseen many research projects aimed to improve the outcomes of those affected by ASD's. He will discuss these and other topics, including hot-off-the-press information on cerebral folate auto-antibodies. Dr Neubrander's career in Environmental Medicine has played a major role in the care he gives to recover our loved ones, and his dynamic and caring teaching style has inspired many parents and practitioners alike.
    - Phillip C. DeMio, MD is the founder & Executive Director of AMAB and a biomedical physician practitioner for individuals with ASD's. His devotion stems from his devotion for his son, who was affected with regressive autism. Dr. DeMio is a full-time practitioner for biomedical treatments for kids & adults on the spectrum. He has developed many innovative treatments for the immunologic, mitochondrial, and GI issues of persons living with ASD's, and he will speak on cutting-edge immune/OCD, metabolic, and GI treatments for our kids, from his research to daily practice. Dr Demio recently was awarded the highest honors and Physician's Award at the prestigious Autism One Awards Gala in 2011.
    - Dr. Jerry Kartzinel is a Physician and founding Advisory Board Member of AMAB. He and his wife have a son on the Spectrum. Dr. Kartzinel has devoted his practice to the biomedical care of persons with ASD's, and has helped thousands of children, adults, and affected families. Dr Kartzinel has a gift for "bringing it all together" as he builds an individualized program for each patient. This style is reflected in his lectures, and he has been one of AMAB's most popular speakers. Dr Kartzinel is also a best-selling author on biomedical treatment of Autism Spectrum Disorders. He has been invited to appear live on national TV discussing the need for biomedical interventions and treatments for ASD's
  12. http://hcrenewal.blogspot.fr/2006/11/death-of-autistic-child-chelation.html
  13. https://jurilytics.com/daubert/591129a8c068e024c463058d