Miracle Mineral Supplement

De Psiram
MMS sur eBay
l'inventeur Jim Humble alias "Bishop James V. Humble"
Kerri Rivera est une propagandiste du MMS pour traiter l'autisme

Miracle Mineral Supplement (MMS, ou aktivierter Sauerstoff ou Vitamin O2, MMS1, CDS/Clorine dioxide solution, E 926, ou encore Multieffect Mineral Solution, Maltesian Mineral Solution ou Master Mineral Solution) sont les noms commerciaux du médicament non autorisé et proposé illégalement depuis environ 2009-2010 en de nombreux pays, y compris en Allemagne [1][2][3][4], dans les milieux de médecine alternative en tant que complément alimentaire avec ce qu'on appelle de l'oxygène activé ou pour un prétendu "traitement de l'eau" (ou bien en tant que Advanced Oxygen Therapy). En fait, les produits MMS contiennent du chlorite de sodium qui libère, dans certaines conditions, le produit désinfectant dioxyde de chlore. Le MMS a été inventé par un ingénieur américain et scientologue de longue date, Jim Humble. Humble n'a aucune qualification dans le domaine de la santé. L'autoproclamé «évêque» Humble est aussi une sorte de fondateur religieux de sa propre église «Genesis II Church of Health and Healing» qui commercialise des titres sans valeur de docteur et de pasteur sans valeur. Apparemment, pour contourner les exigences légales, les recommandations de traitement avec du MMS sont qualifiées de «official sacraments of the Genesis II Church of Health and Healing» (en français: Sacrements officiels de l'Église Genèse II de la Santé et de la Guérison). [5] [6].

Il n'existe aucune étude scientifique ou littérature citable qui prouve que le MMS soit un remède approprié pour traiter une quelconque maladie. Les partisans du MMS font état d'essais cliniques prétendument réussis sur des détenus d'une prison dans le Malawi africain, et, en Ouganda aussi, auraient réussi des essais sur des patients atteints du sida. [7] Il n'est pas cité de littérature spécialisée citable qui pourrait prouver les effets miraculeux. Le MMS fait l'objet d'une publicité totalement non critique et irresponsable dans divers magazines ésotériques tels que les magazines NEXUS germanophones et anglophones, le journal allemand Zeitschrift [8] et le Mobiwell Verlag (Maison d'édition Mobiwell) [9] (Thomas Kirschner [10]) ainsi que dans Bewusst.TV [11] de Jo Conrad [12] et dans Lnc-2010 [13]. Dans l'obscur MMnews-Blog de Michael Mross [14] aussi, il y a une mention, à savoir, que l'utilisation du MMS serait soi-disant "sans danger".

Afin de donner l'impression que le produit est digne de confiance malgré l'absence de preuve de son adéquation, il est fait appel à des théories du complot pour alléguer une répression au niveau étatique. Dans le cas du MMS, même les Bilderberg [15] actifs au niveau international se seraient mis d'accord pour éliminer les remèdes salvateurs afin de contribuer à un programme mondial de réduction de la population. Cela répond à un autre des critères des dix indices de charlatanisme.

Plusieurs autorités de surveillance mettent en garde contre le MMS et la commercialisation du MMS non autorisé en tant que médicament a conduit dans au moins un cas en Allemagne à une perquisition de domicile et à une plainte contre un médecin proposant du MMS. La revue "Gute Pillen - Schlechte Pillen" du Berliner arznei-telegramm pharmacocritique avait déjà mis en garde en 2008 :

"Le MMS et son marketing répondent à un certain nombre de critères de charlatanisme, comme l'affirment notamment de nombreuses affirmations "en contradiction avec les connaissances médicales". "L'affirmation de ne pas frapper les "bonnes bactéries" et de tuer uniquement les "méchants" agents pathogènes du paludisme, du SIDA, etc. est absurde." [16]

De même, le centre de conseil aux consommateurs allemand met également en garde dans un rapport daté du 3 janvier 2017 : "La prise de ce médicament présente un risque considérable pour la santé. A déconseiller d'urgence !" [17] (et réitère sa mise en garde le 3 septembre 2018 [18])

Les produits de remplacement et les produits concurrents du MMS sont le dioxychlorure [19], le CDS (solution de dioxyde de chlore - également appelé CDL) [20], le CUW [21] et le CDI [22].

Remarque: Le produit pris ici pour thème, le Miracle Mineral Supplement, MMS en abrégé, ne doit pas être confondu avec la substance Méthanesulfonate de méthyle, qui est également abrégée en MMS.

Le MMS comme agent antimicrobien

Comparaison avec le dioxyde de chlore pour le traitement de l'eau potable

Statut juridique

Marketing et MMS Business

Utilisateurs et propagandistes

L'affaire Peter Rohsmann

Mannheim: Werner Goller

Rannstedt (Thuringe): Lutz Riedel

États-Unis: Daniel Smith et ses complices

Etats-Unis: Une mère arrêtée après avoir donné du MMS à son enfant

Les francophones prônant l'utilisation du MMS

Le naturopathe et Heilpraktiker Jean-Pierre Chapuis

Un propagantiste francophone du MMS est le suisse Jean-Pierre Chapuis.
Il publie sur son site un article de Michel Dogna qui donne le mode d'emploi pour la préparation à partir de Chlorite de sodium à usage sanitaire et où se procurer celui-ci. Il y est affirmé que:
"Le dioxyde de chlore peut-être utilisé pour éliminer les bactéries, les levures, les champignons et d'autres agents pathogères mortels. En particulier, il est efficace pour les affections suivantes:
Toute pathologie d'origine virale: rhume, GRIPPE, ROUGEOLE, varicelle, mononucléose, hépatite...
Toute infection d'origine bactérienne: infection urinaire, infection à salmonella, helicobacter pylori, staphylocoque, entérocoque, abcès, parodontites...
Toute pathologie d'origine parasitaire: protozoaires Giardia intestinalis, cryptosporidium et en particulier Candida albicans.
Et c'est enfin de loin le meilleur traitement pour le sida, la maladie de lyme, les maladies nosocomiales, les leucémies, le staphylocoque doré, les maladies tropicales...
"
Il y est recommandé l'usage du MMS aussi pour les enfants et les bébés.[23].

Michel Dogna

Effets secondaires

La mort de Sylvia Fink Solis

Les autorités mettent en garde contre le MMS

Enquêtes et procédures pénales (liste partielle)

Avis d'utilisateurs

Charlatanerie avec MMS dans certaines maladies et conditions

Cancer

Paludisme

Autisme

Mammoplastie

Variantes

Sac à gaz MMS

MMS2

Solution de dioxyde de chlore (CDS / CDL)

CDH

CUW - CleanUpWater - Eau de dioxyde de chlore

MMS Gold ("minéraux de la vie")

CDI

Dioxychlor

Daniel Smith propagandiste du MMS condamné aux USA en 2015 [24]

[traduction deepl]:
Ministère de la Justice
Bureau des affaires publiques
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
Le jeudi 28 mai 2015

Un vendeur de "Miracle Mineral Solution" reconnu coupable de commercialisation d'un produit chimique toxique en tant que remède miracle
Un jury fédéral du district est de Washington a rendu hier un verdict de culpabilité contre un homme de Spokane (Washington) pour avoir vendu de l'eau de Javel industrielle comme remède miracle contre de nombreuses maladies et affections, dont le cancer, le sida, la malaria, l'hépatite, la lyme, l'asthme et le rhume, a annoncé le Département de la Justice.

Louis Daniel Smith, 45 ans, a été condamné à l'issue d'un procès de sept jours pour complot, contrebande, vente de drogues mal étiquetées et fraude aux États-Unis. La preuve au procès a montré que Smith a exploité une entreprise appelée "Project GreenLife" (PGL) de 2007 à 2011. PGL a vendu un produit appelé "Miracle Mineral Supplement", ou MMS, sur Internet. Le MMS est un mélange de chlorite de sodium et d'eau. Le chlorite de sodium est un produit chimique industriel utilisé comme pesticide et pour la fracturation hydraulique et le traitement des eaux usées. Le chlorite de sodium ne peut être vendu pour la consommation humaine et les fournisseurs du produit chimique incluent une mise en garde indiquant qu'il peut causer des effets secondaires potentiellement mortels s'il est ingéré.

"Ce verdict démontre que le ministère de la Justice poursuivra ceux qui vendent des produits chimiques dangereux comme remèdes miracles aux malades et à leurs proches désespérés ", a déclaré Benjamin C. Mizer, sous-procureur général adjoint principal, Division civile du ministère de la Justice. "Les consommateurs sont en droit d'attendre que les médicaments qu'ils achètent soient sûrs et efficaces." Mizer a remercié le jury pour ses services et son examen attentif de la preuve.

Le gouvernement a présenté des preuves que Smith a demandé aux consommateurs de combiner le MMS avec l'acide citrique pour créer du dioxyde de chlore, ajouter de l'eau et boire le mélange résultant pour guérir de nombreuses maladies. Le dioxyde de chlore est un agent puissant utilisé pour blanchir les textiles, entre autres applications industrielles. Le dioxyde de chlore est un irritant respiratoire et oculaire grave qui peut causer des nausées, de la diarrhée et de la déshydratation. Selon le mode d'emploi que Smith a fourni avec son produit, les nausées, la diarrhée et les vomissements étaient tous des signes que le remède miracle était efficace. Le mode d'emploi indiquait également qu'en dépit d'un risque de lésions cérébrales possibles, le produit pouvait toujours convenir aux femmes enceintes ou aux nourrissons qui étaient gravement malades.

Selon la preuve présentée au procès, Smith a créé de fausses entreprises de "purification de l'eau" et de "traitement des eaux usées" afin d'obtenir du chlorite de sodium et d'expédier ses PMO sans être détecté par la Food and Drug Administration (FDA) ou la U.S. Customs and Border Protection. Le gouvernement a également présenté des preuves que M. Smith avait caché des preuves aux inspecteurs de la FDA et les avait détruites pendant que les agents de la force publique exécutaient des mandats de perquisition sur sa résidence et son entreprise.

Avant le procès, trois des complices présumés de Smith, Chris Olson, Tammy Olson et Karis DeLong, l'épouse de Smith, ont plaidé coupables d'avoir introduit des drogues mal étiquetées dans le commerce entre États. Chris Olson, ainsi que les présumés complices Matthew Darjanny et Joseph Lachnit, ont témoigné au procès que Smith était le dirigeant de PGL.

Au total, le jury a reconnu M. Smith coupable d'un chef d'accusation de complot en vue de commettre plusieurs crimes, de trois chefs d'accusation d'introduction de drogues de mauvaise marque dans le commerce interétatique avec l'intention de frauder ou d'induire en erreur et d'un chef de contrebande frauduleuse de marchandises vers les États-Unis. Le jury a déclaré M. Smith non coupable d'un des quatre chefs d'accusation de drogue mal étiquetés. Il risque un maximum légal de 34 ans de prison au moment de sa sentence du 9 septembre.

L'affaire a fait l'objet d'une enquête menée par des agents de l'Office of Criminal Investigations de la FDA et du U.S. Postal Inspection Service. L'affaire a été poursuivie par Christopher E. Parisi et Timothy T. Finley du Service de la protection des consommateurs de la Division civile à Washington.

Le verdict: Daniel Smith est condamné à quatre années de prison

[traduction deepl]:
Département de la Justice
Bureau des affaires publiques
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
Mercredi 28 octobre 2015
Un vendeur de "Miracle Mineral Solution" condamné à une peine de prison pour avoir vendu un produit chimique toxique comme remède miracle
Un homme de Spokane, dans l'État de Washington, a été condamné hier soir à plus de quatre ans de prison pour avoir vendu de l'eau de Javel à usage industriel comme remède miracle contre de nombreuses maladies, notamment le cancer, le sida, le paludisme, l'hépatite, la maladie de Lyme, l'asthme et le rhume, le ministère de la Justice a annoncé aujourd'hui.

Louis Daniel Smith, 45 ans, a été condamné par la juge en chef Rosanna Malouf Peterson du district oriental de Washington à purger une peine de 51 mois de prison suivie de trois ans de libération surveillée. [...] [25][26]

Voir aussi

[27]

Article de Psiram dans d'autres langues

Littérature

Articles de presse

Liens externes

  • http://www.abc.net.au/news/2009-04-23/woman-told-to-stop-selling-cancer-miracle-drug/1660170 Woman told to stop selling cancer 'miracle drug' Publié le 23 avril 2009 en Australie. A north Queensland woman has been ordered to stop treating cancer patients with what she claimed was a "miracle mineral supplement".
  • http://www.aemps.gob.es/informa/notasInformativas/medicamentosUsoHumano/medIlegales/2010/NI_MUH_Ilegales_05-2010.htm Alerta de medicamentos ilegales, Nº 05/10 - MMS (Miracle Mineral Solution. Publié le 14 mai 2010. Esta Agencia ha tenido conocimiento mediante una denuncia, así como a través de información remitida por las autoridades sanitarias de Canadá, de la comercialización a través de Internet de un producto denominado MMS (Miracle Mineral Solution) mineral solución, que consiste en una solución de clorito sódico, a través de las siguientes páginas Web: [...]
  • https://wayback.archive-it.org/7993/20170111070845/http://www.fda.gov/Safety/MedWatch/SafetyInformation/SafetyAlertsforHumanMedicalProducts/ucm220756.htm Miracle Mineral Solution (MMS): Product as consumed produces a potent bleach. FDA warned consumers not to consume or use Miracle Mineral Solution, an oral liquid solution also known as "Miracle Mineral Supplement" or "MMS". Publié le 07/30/2010. The product, when used as directed, produces an industrial bleach that can cause serious harm to health. The product instructs consumers to mix the 28 percent sodium chlorite solution with an acid such as citrus juice. This mixture produces chlorine dioxide, a potent bleach used for stripping textiles and industrial water treatment. High oral doses of this bleach, such as those recommended in the labeling, can cause nausea, vomiting, diarrhea, and symptoms of severe dehydration. [...]
  • http://www.ansm.sante.fr/S-informer/Communiques-Communiques-Points-presse/Mise-en-garde-sur-les-risques-lies-a-la-consommation-du-produit-denomme-Solution-minerale-miracle-MMS-1-Communique 05/10/2010
  • http://www.lepoint.fr/editos-du-point/anne-jeanblanc/mise-en-garde-contre-la-solution-minerale-miracle-vendue-sur-internet-07-10-2010-1246020_57.php Publié le 07/10/2010
  • http://jrdf.unblog.fr/2010/09/25/mms-miracle-mineral-solution-ou-cheval-de-troie-votre-corps-et-votre-adn-decident/ Article "MMS : Miracle Mineral Solution ou Cheval de Troie ? Votre corps et votre ADN décident" publié le 25 septembre, 2010.
    Remarque de Psiram: Cette critique du MMS émane d'une doctoresse qui publie sur le forum controversé sott.net fondé par Laura Knight-Jadczyk qui vit actuellement en France à Castelnau Sarrasin et qui est l'inspiratrice de l'Expérience cassiopéenne. L'article se situe dans le contexte d'une conférence organisée en 2010 par le magazine NEXUS (version anglaise) où Jim Humble a volé la vedette à Laura Knight-Jadczyk. L'intérêt de l'article est de décrire en français le MMS1, à savoir, une combinaison de chlorite de sodium et d’acide acétique (vinaigre) ou d’acide citrique qui une fois ensemble forment du dioxyde de chlore (chlore oxygéné) et le MMS2, à savoir, de l'hypochlorite de calcium, ainsi que leurs effets dangereux.
  • http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/national/archives/2014/10/20141018-145647.html Santé Canada. Un médicament contre le cancer vendu sur internet jugé dangereux Publié le 18 octobre 2014
  • http://www.frc.ch/articles/le-mms-toxique-et-dangereux/ Publié le 15.10.2014 par la Fédération romande des consommateurs
  • http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/Son-produit-miracle-contient-de-la-javel-26326329 Son produit miracle contient de la Javel. Les autorités argoviennes enquêtent actuellement sur un adepte du gourou américain Jim Humble qui vend sur internet un produit censé guérir des maladies et contenant de la Javel. Publié le 20 juillet 2014
  • http://healthycanadians.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2015/52719a-eng.php Miracle Mineral Solution: Ingesting bleach-like chemical dangerous to health Publié le 26 mars 2015
  • http://www.justice.gov/opa/pr/seller-miracle-mineral-solution-convicted-marketing-toxic-chemical-miracle-cure Publié le 28 mai 2015 par le Département de Justice américain.
    Un jury fédéral du district-Est de [l'État de] Washington a rendu un verdict de culpabilité contre Louis Daniel Smith de Spokane ([État de] Washington) pour avoir vendu un produit de blanchissment industriel en tant que remède miracle pour de nombreuses maladies, notamment le cancer, le SIDA, la malaria, l'hépatite, la maladie de Lyme, l'asthme et le rhume.

    Louis Daniel Smith, 45 ans, a été reconnu coupable, après un procès de sept jours, de conspiration, contrebande, vente de produits faussement étiquetés et de fraude aux États-Unis. Les preuves au procès ont démontré que Smith a exploité une entreprise appelée "Project GreenLife" (PGL) de 2007 à 2011. PGL a vendu un produit appelé «Miracle Mineral Supplement» ou MMS, sur Internet. Le MMS est un mélange de chlorite de sodium et d'eau. Le chlorite de sodium est un produit chimique industriel utilisé comme pesticide et pour la fracturation hydraulique et le traitement des eaux usées. Le chlorite de sodium ne peut être vendu pour la consommation humaine et les fournisseurs du produit chimique ajoutent une mise en garde, à savoir, que cela peut entraîner des effets secondaires potentiellement mortels en cas d'ingestion.

    "Ce verdict démontre que le ministère de la Justice poursuivra ceux qui vendent des produits chimiques dangereux comme des remèdes miracles aux malades et à leurs proches désespérés", a déclaré l'adjoint principal du procureur général, Benjamin C. Mizer, de la division civile du ministère de la Justice. "Les consommateurs ont le droit de s'attendre à ce que les médicaments qu'ils achètent soient sécuritaires et efficaces." Mizer a remercié le jury pour son service et son examen approfondi des preuves.

    Le gouvernement a présenté les preuves que Smith a donné comme instruction aux consommateurs de combiner le MMS avec de l'acide citrique pour créer du dioxyde de chlore, d'ajouter de l'eau et de boire le mélange résultant pour guérir de nombreuses maladies. Le dioxyde de chlore est un agent puissant utilisé pour blanchir les textiles, entre autres applications industrielles. Le dioxyde de chlore est un sévère irritant respiratoire et oculaire qui peut provoquer des nausées, de la diarrhée et de la déshydratation. Selon les instructions d'utilisation [le mode d'emploi] que Smith a fourni avec son produit, la nausée, la diarrhée et les vomissements étaient tous des signes que le remède miracle marchait. Les instructions indiquaient aussi que, malgré un risque de lésions cérébrales possible, le produit pourrait convenir pour les femmes enceintes ou les nourrissons qui étaient gravement malades. [...]
  • https://www.justice.gov/opa/pr/seller-miracle-mineral-solution-sentenced-prison-marketing-toxic-chemical-miracle-cure. Article publié le 28 octobre 2015.
    Un homme de Spokane, [État de] Washington, a été condamné hier soir à plus de quatre ans dans une prison fédérale pour la vente d'un agent de blanchiment industriel comme un remède miracle pour de nombreuses maladies et les maladies, notamment le cancer, le sida, le paludisme, l'hépatite, la maladie de Lyme, l'asthme et le rhume, a annoncé aujourd'hui le ministère de la Justice.
    Louis Daniel Smith, 45 ans, a été condamné par le juge en chef Rosanna Malouf Peterson du District Est de [l'État de] Washington à 51 mois de prison suivis de trois ans de liberté surveillée. [...]

Liens vers des fiches de données de sécurité et des fiches d'information

Références

  1. http://www.stern.de/gesundheit/medizin/miracle-mineral-supplement-bundesinstitut-warnt-vor-schweren-schaeden-durch-heilmittel-mms-2176376.html
  2. http://www.spiegel.de/wissenschaft/medizin/mms-bfarm-stuft-es-nach-zulassung-als-bedenklich-ein-a-1017455.html
  3. http://www.sueddeutsche.de/news/wissen/wissenschaft-bundesinstitut-warnt-vor-schweren-schaeden-durch-mittel-mms-dpa.urn-newsml-dpa-com-20090101-150226-99-06652
  4. http://www.pharmazeutische-zeitung.de/index.php?id=56643
  5. http://www.unadfi.org/groupe-et-mouvance/australie-l-eglise-de-la-javel Posté le 11 févier 2015.
    L’Église de la Javel !
    Après la Suisse et l’Allemagne, l’Australie alerte sur les agissements de Jim Humble et sur la toxicité de sa cure miracle contre les maladies les plus graves.
    Présenté comme le leader d’une secte, l’Eglise Genesis II de la santé et de la guérison, il aurait empoisonné au moins 10 habitants de l’État de Victoria avec sa MMS (Miracle Mineral Solution) ; quatre d’entre eux ont été hospitalisés pour des problèmes gastro-intestinaux sévères.
    Jim Humble prétend que critiquer sa solution miracle à base d’eau de javel est « un crime contre l’humanité ». La preuve : aucune personne n’est morte après l’avoir absorbée. Il la préconise pour traiter le cancer, le sida, l'asthme, l'autisme et le virus ébola…
    Humble est désormais considéré comme « un danger pour la communauté australienne ». Les autorités sanitaires sont en alerte. Le maire de Melbourne a empêché sa venue dans sa ville. Il a déclaré que « les installations de sa commune ne devaient pas être utilisées pour vanter des remèdes abracadabrants à un groupe de personnes vulnérables».
    (Source : Herald Sun, 04.01.2015)
  6. http://www.unadfi.org/suisse-jim-humble-le-scientologue-devenu-gu%C3%A9risseur Suisse / Jim Humble, le scientologue devenu guérisseur
    Dans le canton d’Argovie, les autorités enquêtent sur un gourou américain Jim Humble. Cet ancien scientologue promet la guérison et vend un remède contenant de l’Eau de Javel, le Master Mineral Solution (MMS), présenté comme un produit pouvant guérir de nombreuses maladies graves telles le sida ou le cancer. [...]
  7. www.ardeche--informatique.com/club-pour-la-vie/MMS/MMS%20Tome%201.docx [...] Cela a été prouvé par des essais cliniques au Malawi, un pays situé dans l’Est de l’Afrique. Ce produit a tué le parasite du paludisme dans le corps des patients. Il n’y pas eu un seul échec. Plusieurs dizaines de milliers de victimes du paludisme ont pris le Supplément Minéral Miraculeux puis sont retournés travailler. Ils ont désormais une vie productive.
    Aux dernières nouvelles, des cas de SIDA ont été guéris de leur maladie entre trois jours et un mois. Avec le MMS, la plupart des maladies et mauvaises conditions disparaissent simplement. [...]
  8. Benjamin Seiler, Zeitenschrift, Heft 59 (Numero 59)
  9. https://www.psiram.com/de/index.php/Mobiwell_Verlag
  10. https://www.psiram.com/de/index.php/Thomas_Kirschner
  11. https://www.psiram.com/de/index.php/Bewusst.TV
  12. https://www.psiram.com/de/index.php/Jo_Conrad
  13. https://www.psiram.com/de/index.php/Lnc-2010
  14. https://www.psiram.com/de/index.php/Michael_Mross
  15. https://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_Bilderberg
  16. Gute Pillen - schlechte Pillen. Nr. 5 (Sept./Okt. 2008): Aufgespießt - Miracle Mineral Supplement. Herausgeber: Verbraucherzeitschrift für Medikamente in Deutschland, arznei-telegramm, DER ARZNEIMITTELBRIEF, Pharma-Brief und Arzneiverordnung in der Praxis (AVP)
  17. https://www.verbraucherzentrale.de/miracle-mineral-supplement
  18. https://www.verbraucherzentrale.de/wissen/lebensmittel/nahrungsergaenzungsmittel/miracle-mineral-supplement-mms-erhebliche-gesundheitsgefahr-11044 [...] La publicité ainsi que la page d'accueil de l'"inventeur" Jim Humble promettent de véritables miracles : "Pour le sida, les hépatites A, B et C, le paludisme, l'herpès, la tuberculose, la plupart des formes de cancer et de nombreuses autres maladies graves il existe maintenant une solution. De nombreuses maladies peuvent maintenant être combattues avec succès..." En fait, il n'y a pas une seule étude scientifique qui prouve un quelconque effet positif de MMS et les nombreux "témoignages" de Jim Humble ne sont aucune preuve du tout. [...]
  19. https://www.psiram.com/de/index.php/Dioxychlor
  20. https://www.psiram.com/de/index.php/Chlorine_Dioxide_Solution
  21. https://www.psiram.com/de/index.php/CUW
  22. https://www.psiram.com/de/index.php/CDI
  23. Document de Jean-Pierre Chapuis au sujet du MMS
  24. https://www.justice.gov/opa/pr/seller-miracle-mineral-solution-convicted-marketing-toxic-chemical-miracle-cure
  25. https://www.justice.gov/opa/pr/seller-miracle-mineral-solution-sentenced-prison-marketing-toxic-chemical-miracle-cure
  26. https://www.quackwatch.org/02ConsumerProtection/FDAActions/mms/mms.html?fbclid=IwAR1JW_DD-QfYQu2PJRrwPLcVmbCfBOe4ODOWnD6vivouCwS9RHA7qbY50pI
  27. https://www.psiram.com/de/index.php/Domestos-Therapie
cet article est une ébauche