Théorie du complot

De Psiram
Source conspiracywatch
Carte du monde des thérories du complot les plus connues
La théorie du complot juif. Une représentation parue en 1941 dans un journal allemand pendant le 3me Reich, vers l'époque où l'Allemagne rompt le pacte de non-aggression germano-soviétique et attaque la Russie. Sont associés aux juifs Roosevelt, Churchild et Staline. Voir les commentaires détaillés sur les liens supposés ici[1]
Théorie du complot4.jpg

On désigne par théorie du complot la tentative d'expliquer certains événements, situations ou évolutions par un complot ou une conspiration, c'est à dire par les activités ciblées ​​secrètes de plusieurs personnes à des fins illégales ou illégitimes. D'une part, le terme est utilisé pour la dévalorisation ou la diffamation de points de vue qui sont considérés comme étant sans fondement, irrationnels, aberrants, paranoïades et fermés idéologiquement. D'autre part un grand nombre de personnes se servent en fait des convictions irrationnelles de la théorie du complot en tant qu'explication la plus simple s'offrant à eux pour l'échec de leurs soins. Ainsi, par exemple, Hamer (Médecine Nouvelle Germanique) prétend l'existence d'une conspiration juive, laquelle consiterait à ne pas employer les soi-disantes connaissances des juifs pour les non-juifs et à les utiliser seulement pour les juifs.

Caractéristiques

Les théories du complot sont souvent utilisées parce qu'elles sont généralement des systèmes de raisonnement fermés sur eux-mêmes. Ceux-ci sont conçus de sorte qu'ils ne peuvent pas être réfutés ou sont difficilesment à réfutables. Celui ne croit pas à une théorie du complot appartient, du point de vue de ses convaincus, soit à un groupe de conspirateurs ou bien alors n'est pas assez informé.

Les théories du complot souvent se contredisent mutuellement et peuvent donc être réfutées du point de vue logique, ou tout au moins remises en question. Les partisans et convaincus du complot ne voient pas d'obstacle dans de telles contradictions, même si, de manière surprenante, ils se considèrent eux-mêmes comme faisant partie du groupe des soi-disant "dans le vrai" qui se sentent contraints par une «vérité» toute personnelle.

Une théorie du complot est probable lorsqu'on trouve les caractéristiques suivantes:

  1. Derrière la complot se trouve une prétendue élite globale, des détenteurs de pourvoirs, réels ou supposés, (par exemple politique, scientifique, économique). Il peut s'agir de sociétés secrètes qui agissent en coulisse ou bien d'hommes qui se tiennent officiellement les commandes du pouvoir. Cette élite - et c'est, en rêgle générale, central - cache ses véritables motivations et trompe délibérément le public quant à ses intentions. Il s'agit de la lutte des courageux théoriciens du complot, les Davids, contre les kraks du pouvoir, les Goliaths.
  2. Le théoricien du complot et ses adeptes appartiennent à une petite minorité qui possède la vérité. Lui seul voit clair bien que l'évidence devrait sauter aux yeux. Mais le petit groupe, celui qui a percé à jour la conjuration, sait ce qui va nous arriver et veut maintenant mettre en garde tout le monde. Souvent, le petit cercle des initiés, serait, selon sa propre évaluation, en constante croissance.
  3. Des questions sont soulevées sans qu'on veuille vraiment entendre des réponses. La plupart de ces questions sont contraires aux faits, et, en conséquence, dificiles à démasquer. En fait, elles sont de nature rhétorique, même si elles sont formulées comme de vraies questions. Même une réponse satisfaisante à une telle question n'empêche pas les théoriciens du complot de les soulever, malgré tout, encore et toujours.
  4. Le théoricien du complot tient prêt naturellement aussi des réponses à ces questions (la théorie de conjuration justement). En y regardant de plus près, celles-ci nécessitent généralement de nombreuses suppositions supplémentaires secondaires et des conditions préalables non plausibles
  5. Même des faits qui sont manifestement et objectivement tout à fait faux, sont utilisés malgré tout encore et toujours en tant qu'arguments. Cela marche parce que les adeptes de la théorie sont uniquement intéressés par une confirmation de l'opinion toute faite et, du coup, ne concluent pas à la plausibilité à partir des arguments, mais à l'inverse ajustent les arguments au résultat préétabli.
  6. On prend à peine en compte les contre-arguments. Tout est canalisé pour la confirmation de la théorie du complot. On ne pèse pas le pour et le contre. Il n'y a jamais un contrôle de la plausibilité d'une affirmation. La thèse sanctifie les arguments.
  7. Souvent, la plus grande contradiction est déjà contenue dans l'argumentation du secret lui-même (au centre de la théorie du complot). D'une part, les conspirateurs arrivent à maintenir secrètes d'énormes opérations, contrairement à toute autre expérience, et, en même temps, ils commettent des fautes grossières d'amateurs que seuls les théoriciens de la conspiration voient immédiatement.
  8. Jamais n'a lieu une vérification de la réalité. On continue, peut-être, avec la théorie du complot prochain, mais la théorie du jour n'est jamais évaluée. Ainsi, il est encore et toujours prédit à nouveau la fin de tous les temps, l'asservissement total, l'empoisonement ou le contrôle, sans qu'il se passe réellement quelque chose.
  9. La presse qui ne croit pas de théorie de conjuration est dénoncée en tant que presse grand public, ou bien en tant que presse du système, qui, ou bien est trop stupide pour reconnaître la vérité, ou bien est corrompue par les conspirateurs corrompt.

Les théories du complot du point de vue psychologique

Théorie du complot5.jpg

Les théories du complot, la croyance en celles-ci et leur utilisation sont devenues entre-temps objets de recherche en psychologie. Une étude de psychologues anglais conclue dans un article de "Social Psychological et Personality Science" qu'il s'agit pour les adeptes des théories du complot, en réalité, plus de se méfier des rapports "officiels" et des résultats de recherche des gouvernements ou des administrations publiques "puissantes", que d'être proche de la réalité. Que les thèses concrètes suivantes se confortent mutuellement ou soient en contradiction, ne semble pas avoir d'importance - l'essentiel, c'est qu'elles conviennent bien pour une certaine théorie de départ. Dans leur étude les auteurs de l'université du Kent ont découvert que les étudiants interrogés tenaient simultanément pour vraissemblables des théories de complot qui n'étaient pas compatibles entre elles. Deux expériences ont été faites. Dans la premiere, ils ont demandé à 137 étudiants s'ils étaient d'accord avec diverses théories du complot - allant de l'alunissage n'ayant soi-disant jamais eu lieu jusqu'à l'idée que le gouvernement des USA y serait pour quelque chose dans l'attentat terroriste du World Trade Center. Cependant les chercheurs avaient une attention particuliaire pour une série de questions sur la mort de la princesse Diana. Les résultats ont montré que les gens qui se méfiaient de l'histoire officielle sur la mort de Diana, ne se limitaient pas à une seule théorie du complot, mais à plusieurs simultanément, qui se contredisaient aussi totalement qu'il est possible entre elles. Une deuxième expérience, que les chercheurs ont faite dans les semaines après l'attaque de la propriété d'Oussama Ben Laden au Pakistan, a confirmé cela. Là, les chercheurs ont interrogé 102 étudiants, après que ceux-ci aient lu un article sur la mort de Ben Laden, mais ont aussi remarqué que certains mettaient en doute cette version officielle. Il est apparu que celui qui était d'avis que le gouvernement américain dissimulait des renseignements tenait aussi pour probable que Ben Laden était mort auparavant - ou était toujours encore en vie [2]. Melley (2000) suppose que les théories du complot sont l'expression d'une peur paranoïde d'être inconsciemment influencé et manipulé et de perdre - sans s'en rende compte - son individualité personnelle[3]. Pour Grüter (2008), par contre, les théories du complot sont une culmination de la défiance d'une majorité à l'égard d'une minorité[4]. Dans la publication la plus récente sur ce sujet, Wood, Douglas et Sutton (2012) supposent que les théories du complot peuvent constituer une vision du monde auto-stabilisante[5].


Le site Conspiracy Watch (Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot)[6] de Rudy Reichstadt rassemble tout un dossier en français sur les théories du complot et les conspirationistes, on y trouve par exemple les anti-vaccinations[7] avec Sylvie Simon, Marc Vercoutère, Jean-Jacques Crèvecœur, Christian Cotten[8]

Vidéos

Bibliographie

  • La Nouvelle judéophobie de Pierre-André Taguieff (2002)
  • Les Protocoles des Sages de Sion: Faux et usages d'un faux de Pierre-André Taguieff (2004)
  • La Foire aux illuminés : Esotérisme, théorie du complot, extrémisme de Pierre-André Taguieff (2005)
  • L'imaginaire du complot mondial : Aspects d'un mythe moderne de Pierre-André Taguieff (2006)
  • La nouvelle propagande anti-juive de Pierre-André Taguieff (2010)
  • Les puissances de l'ombre : Juifs, jésuites, francs-maçons, réactionnaires... la théorie du complot dans les textes... de Emmanuel Kreis (2009)
  • Le complot cosmique. theorie du complot, ovnis, theosophie et extremisme politique de Stéphane François et Emmanuel Kreis (2010)
  • Le Complot Cosmique - Théorie Du Complot, Ovnis, Théosophie Et Extrémisme Politique d'Emmanuel Kreis
  • Les Puissances De L'ombre - La Théorie Du Complot Dans Les Textes d'Emmanuel Kreis Cnrs - (2012)

Article de Psiram dans d'autres langues

Liens externes

  • http://www.dhnet.be/actu/faits/comment-les-sectes-usent-de-la-theorie-du-complot-5671b2c93570ed38949cb3c8
  • http://www.unadfi.org/system/files/articles/Macro%20complot%20m%C3%A9dical%20pour%20micro-puce%20fatale.pdf Article "Macro complot médical pour micro-puce fatale" Par Sandrine Mathen, psychologue, analyste au CIAOSN. BulleS - N°127 - 3ème trimestre 2015.
    Y est rappelé que, selon Pierre-André Taguieff, politologue et directeur de recherche au CNRS, : « Les adeptes de la théorie du complot croient volontiers que le cours de l’Histoire et le fonctionnement des sociétés s’expliquent par la réalisation d’un projet concerté secrètement par un petit groupe d’hommes puissants et sans scrupules, une super élite internationale en vue de conquérir un ou plusieurs pays, de dominer ou d’exploiter tel ou tel peuple, d’asservir ou d’exterminer les représentants d’une civilisation. »
    Puis Mme Mathen analyse comment les conspirationistes perçoivent l'OMS: "L’objectif principal de l’OMS est de développer l’industrie du médicament à travers le monde et de protéger les intérêts des grands groupes pharmaceutiques", à cet effet "l’OMS irait jusqu’à imaginer des pandémies, même en l’absence de virus, pour faire tourner les industries pharmaceutiques et « Big pharma » en particulier." La théorie avancée est la suivante : l’OMS a des accords avec les firmes pharmaceutiques qui créent des virus pour proposer ensuite leurs vaccins à la vente. Quand il ne s’agit pas d’armes biologiques de destruction massive : Jane Burgermeister, « journaliste d’investigation » d’origine autrichienne, en pleine pandémie de grippe A(H1N1), avait fait le buzz, en avril 2009, en portant plainte pour « génocide » contre l’OMS et l’ONU. Elle expliquait que le vaccin contre la grippe porcine était en réalité un poison destiné à tuer de manière imminente des millions de personnes afin de réduire la population mondiale, le tout avec la complicité de l’industrie pharmaceutique, rapporte le site Conspiracy Watch. [...]
  • http://www.editionsdelahutte.com/RESSOUSSES/EXTRAITS_DESMONDESALADERIVE.pdf Texte de Stéphane François. Chapitre II intitulé "Paranoïa et milieux radicaux" du livre "Des mondes à la dérive: réflexions entre l'ésotérisme et l'extrême droite" de Stéphane François
  • http://www.lepoint.fr/actualites-chroniques/2009-05-14/la-mythologie-des-puissances-de-l-ombre/989/0/343377 Le Point - Un article publié le 14/05/2009 (signé Alain Duhamel) à l'occasion de la sortie du livre d'Emmanuel Kreis: "La mythologie des puissances de l’ombre. Juifs, Jésuites, Francs-maçons".
  • http://www.advfn.com/fr/forum/advfn/4191721/1 Exemple type de raisonement conspirationiste. Jean-Jacques Crèvecœur: "Pourquoi des lois d’exception (lois martiales) ont-elles déjà été votées dans la plupart des pays (sans en révéler le contenu)?", "Pourquoi plus de 800 camps de concentration ont-ils été installés aux Etats-Unis, ces dernières années (pour l’instant, ils sont vides)? ", "Pourquoi des centaines de milliers de cercueils sont-ils entreposés dans tous les états américains et pourquoi des fosses communes ont été creusées dans chaque district?", ""Sarkozy, qui ne se cache même plus pour parler de nouvel ordre mondial", "David Rockfeller, qui parle de dépopulation", "Obama, qui en parle aussi", "même le pape Benoît XVI en appelle à l’instauration d’une autorité politique mondiale dans sa dernière encyclique", "les compagnies pharmaceutiques vous font horriblement peur avec les rats (qui ne sont pas dangereux!) et détournent votre attention du véritable danger.", "toutes les maladies infectieuses ont drastiquement diminué AVANT la mise au point d’un vaccin (90 % de diminution avant l’invention de chaque vaccin", "Pourquoi mettre tout cela en place? Qui est derrière tout cela? L’instauration d’un nouvel ordre mondial, avec un gouvernement unique (dictatorial, bien sûr), en avez-vous déjà entendu parler? Non? [...] Mais là, on y est. Tout est en place. Il fallait juste le prétexte pour appliquer les lois martiales et le tour sera joué! Et ce prétexte, c’est une pandémie médiatique qui précipitera le public vers des vaccins qu’il pensera salvateur, alors que c’est cette arme bactériologique qui nous tuera."
  • http://tempspresents.wordpress.com/2010/01/20/stephane-francois-ufologie-et-theorie-du-complot/

Références

  1. http://vads.ac.uk/large.php?uid=28309&sos=0 (anglais)
  2. Michael J. Wood, Karen M. Douglas, Robbie M. Sutton: "Dead and Alive: Beliefs in Contradictory Conspiracy Theories", Social Psychological and Personality Science, 25. Januar 2012 [1] (anglais)
  3. Melley, T. (2000). Empire of Conspiracy. The Culture of Paranoia in Postwar America. Ithaca und London: Cornell University Press
  4. Grüter, T. (2008). Freimaurer, Illuminaten und andere Verschwörer. Wie Verschwörungstheorien funktionieren. Frankfurt am Main: Fischer-Taschenbuch-Verlag (allemand)
  5. Wood, M. J., Douglas, K. M. & Sutton, R. M. (2012). Dead and Alive: Beliefs in Contradictory Conspiracy Theories. Social Psychological and Personality Science. DOI: 10.1177/ 1948550611434786 (anglais)
  6. http://www.conspiracywatch.info/
  7. http://www.conspiracywatch.info/Qui-sont-vraiment-les-conspirationnistes-anti-vaccination_a472.html
  8. http://www.conspiracywatch.info/La-theorie-du-complot-plus-rapide-que-la-grippe-porcine_a328.html