Karl Reichelt

De Psiram
Karl Reichelt

Karl Reichelt, (Karl Ludwig Reichelt dit aussi Kalle Reichelt)[1], né le 28 novembre 1933 et décédé le 29 octobre 2016, était un médecin et chercheur norvégien[2] qui avait émis une théorie, à savoir, que l'autisme pourrait être soigné par un régime sans gluten et sans caséine (SGSC). Il était membre du conseil scientifique de l'association STELIOR.

Cette théorie était fondée sur ses recherches sur les peptides opioïdes [3] issus du gluten et de la caséine. Selon Reichelt, lorsque les peptides opioïdes traversent la barrière intestinale (théorie du "leaky gut", en français l'intestin perméable) et passent dans le sang et que, s'il existe un problème parce qu'on a une activité déficiente de certaines enzymes, cela pourrait induire le TDAH (Trouble Déficit de l’Attention / Hyperactivité c'est à dire trouble d’hyperactivité avec déficit d’attention), l'autisme, la schizophrénie, le syndrome d'Asperger ou la dépression. Cette théorie n'est confirmée par aucune publication scientifique.

Malgré tout, les études de Reichelt servent de références aux associations de parents d'enfants souffrant d'autisme ou de troubles du spectre de l'autisme, à des personnes souffrant de diverses maladies neurodégénératives[4] ainsi qu'aux associations et personnes anti-vaccins. Les parents d'autistes, les personnes souffrant de diverses maladies ou d'un supposé effet adverse de vaccination, cherchent désespérément une cause à leur malheur et une recette pour y remédier et croient l'avoir trouvée dans les régimes SGSC, et parfois aussi dans des thérapies par chélation, qui leur sont proposées par des organismes ou personnes pas toujours qualifiés médicalement et parfois intéressées financièrement (laboratoires d'analyses, vendeurs de compléments alimentaires, etc.).

L'étude actuellement mise en avant est la dernière en date à laquelle Reichelt ait participé : "Gluten- and casein-free dietary intervention for autism spectrum conditions" dont les auteurs sont Paul Whiteley, Paul Shattock, Ann-Mari Knivsberg, Anders Seim, Karl L. Reichelt, Lynda Todd, Kevin Carr and Malcolm Hooper, publiée le 4 janvier 2013 dans le journal "Frontiers in Human Neuroscience" [5].

On a d'un côté 5 anglais : Paul Whiteley1, Paul Shattock, Lynda Todd, Kevin Carr et Macolm Hooper, tous liés entre eux au sein de ESPA Research, créé en 2009[6], et de l'autre trois norvégiens, Ann-Mari Knivsberg (décédée en 2013, qui travaillait au National Centre for Reading Education & Research, University of Stavanger et avait publié plusieurs études et un livre avec Reichelt) et le dr Anders Seim (né à Oslo, qui vit en Allemagne et avait publié en 1996 une étude avec Reichelt où il déclarait être du Department of General Practice, Univ of Oslo, Blindern, Norvège)

Déclaration de conflits d'intérêt potentiels au sujet de l'étude en question : Kevin Carr, Malcolm Hooper, et Paul Whiteley sont directeurs/administrateurs de ESPA Research[7], une organisation filiale du Royaume-Uni [de l'association ESPA] qui mène des recherches dans les ASCs [centres du spectre autistique?] y compris des études sur l'utilisation de régimes sans gluten et sans caséïne en tant intervention [traitement] pour l'autisme et troubles connexes. Lynda Todd est une employée de ESPA Research. Paul Shattock est président [et fondateur] de ESPA (Education and Services for People with Autism / Education et Services pour les personnes souffrant d'autisme) et a un fils autiste. Malcolm Hooper est également un administrateur de ESPA. Kevin Carr, Paul Shattock, and Paul Whiteley sont administrateurs et actionnaires de [la société] Analutos Ltd. du Royaume-Uni, qui fournit des services de spectrométrie de masse et d'analyses à divers secteurs de santé, d'industrie chimique et d'industrie pharmaceutique. Karl Ludwig Reichelt est un consultant non rénuméré du Biomedical Laboratory de Norvège fournissant des services de spectrométrie de masse et d'autres services d'analyse à diverses industries de santé. Ann-Mari Knivsberg and Anders Seim déclarent que la recherche a été menée en l'absence de toutes relations commerciales ou financières qui pourraient être interprétées comme un conflit d'intérêts potentiel.

Liens externes

  • https://www.anses.fr/sites/default/files/documents/NUT-Ra-Autisme.pdf Efficacité et innocuité des régimes sans gluten et sans caséïne proposés à des enfants présentant des troubles envahissants du développement (autisme et syndromes apparentés) Conclusion du document :"En conclusion, les données scientifiques actuelles ne permettent pas de conclure à un effet bénéfique du régime sans gluten et sans caséine sur l’évolution de l’autisme.
    Il est impossible d’affirmer que ce régime soit dépourvu de conséquence néfaste à court, moyen ou long terme.
    Les arguments indirects (excès d’exorphines, peptidurie anormale, troubles digestifs associés, notamment) avancés à l’appui de ce type de régime ne sont pas étayés par des faits validés.
    Il n’existe donc aucune raison d’encourager le recours à ce type de régime.
    "
    Au préalable, les diverses publications scientifiques sont examinées, dont celles de Karl Reichelt, de sa collègue en recherche norvégienne Anne-Marie Knivsberg, ainsi que celles dont ils sont co-auteurs.
  • http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4164915/ Cochrane Database: Gluten- and casein-free diets for autistic spectrum disorder. Claire Millward, Michael Ferriter, Sarah J Calver, and Graham G Connell-Jones. Revue de toutes les publications scientifiques sur le sujet, dont celles de Karl Reichelt, de sa collègue en recherche norvégienne Anne-Marie Knivsberg, ainsi que celles qu'ils sont co-auteurs. Conclusion de la méta-analyse :
    "Les régimes sans gluten et sans caséine pour les troubles du spectre autistique
    Il a été suggéré que les peptides du gluten et de la caséine pourraient avoir un rôle dans les origines de l'autisme et que la physiologie et la psychologie de l'autisme pourraient être expliquées par une activité excessive d'opioïdes liée à ces peptides.
    Une vaste recherche documentaire a été effectuée afin d'identifier tous les essais contrôlés randomisés des régimes sans gluten et sans caséine en tant qu'intervention pour améliorer le fonctionnement comportemental, cognitif et social chez les personnes atteintes d'autisme. Seuls trois papiers ayant rapport à deux essais contrôlés randomisés ont été identifiés, deux essais à petite échelle, le premier avec dix participants dans chaque groupe de l'essai et le deuxième avec quinze participants recrutés dans l'essai. Les résultats de la première étude ont indiqué que le régime combiné sans gluten et sans caséine réduit les traits autistiques et la seconde étude n'a montré aucune différence significative dans les mesures des résultats entre le groupe qui suit le régime et le groupe de contrôle. Ceci est un domaine d'investigation important, des essais/études de bonne qualité randomisés et contrôlés sont nécessaires. Aucune des études publiées n'a signalé d'effets indésirables ou d'inconvénients potentiels.
    On peut constater l'utilisation généralisée par les parents de thérapies complémentaires et alternatives (CAM), y compris des régimes d'exclusion pour leurs enfants atteints d'autisme. Malgré cela, il y a un manque de preuves à l'appui de l'utilisation du régime sans gluten et/ou sans caséine comme une intervention/traitement efficace pour les personnes atteintes d'autisme et également un manque de recherche sur les effets indésirables potentiels et les inconvénients de ces régimes. Malgré les problèmes pour suivre intégralement de tels régimes dans la communauté [en société], il est possible de réaliser des essais contrôlés randomisés pour répondre à ces questions, et plus d'essais d'une puissance suffisante sont nécessaires dans ce domaine.
    "
  • http://www.autisme-france.fr/offres/file_inline_src/577/577_P_21045_7.pdf Traduction en français du texte "Sensibilisation et vigilance sur les faux traitements de l'autisme" Publié par la FDA, administration américaine du médicament, le 25 avril 2014
  • http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1895 Autisme : des explications charlatanesques par Bertrand Jordan - SPS n°300, avril 2012.
    Préambule de l'article :"Chaque fois qu’il y a inquiétude ou détresse des patients ou de leurs familles, des explications charlatanesques fleurissent. Elles séduisent car elle nomment un responsable (l’environnement, l’alimentation, les vaccins, par exemple), ce qui peut rassurer, en laissant miroiter la possibilité d’un remède miracle, souvent aussi onéreux qu’inefficace. [...]
    Une autre hypothèse, qui a connu une vogue inversement proportionnelle à sa crédibilité scientifique, est celle d’un rôle de l’alimentation, notamment du gluten et de la caséine. Ces deux protéines seraient la source, à travers la digestion, de « peptides opioïdes » (présentant des analogies de structure avec des molécules psychoactives comme l’opium ou la morphine) qui passeraient dans le cerveau en raison d’une perméabilité intestinale accrue (peut-être favorisée par l’exposition aux métaux lourds comme, une fois encore, le mercure) et y exerceraient un effet toxique. En faveur, et sans doute à l’origine de cette théorie, le fait que l’intoxication à la morphine provoque souvent des comportements qui ressemblent à ceux de l’autisme. Mais, malgré les affirmations répétées de l’initiateur de cette théorie, le Norvégien Karl Reichelt, une analyse de l’ensemble des études menées ne démontre pas d’effet significatif d’un régime sans gluten et sans caséine. Celui-ci est par ailleurs très contraignant et dispendieux pour les familles, que ce soit pour des tests réguliers censés déceler la présence de peptides opioïdes dans les urines ou pour l’achat de produits alimentaires spéciaux vendus par des entreprises spécialisées. La croyance – assez répandue – en les bienfaits d’une telle approche risque aussi, bien sûr, de détourner les familles de s’engager dans des thérapies plus efficaces.


Article de Psiram dans d'autres langues

Références

  1. http://no.wikipedia.org/wiki/Karl_Ludvig_Reichelt_(1933) Article sur Karl Reichelt sur le wikipedia norvégien
  2. http://www.cristin.no/as/WebObjects/cristin.woa/wa/fres?sort=ar&pnr=18306&la=no&action=sok Liste des publications de Reichelt
  3. https://fr.wikipedia.org/wiki/Peptide_opio%C3%AFde
  4. https://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_neurod%C3%A9g%C3%A9n%C3%A9rative Voir la liste des maladies neurodégénératives
  5. http://journal.frontiersin.org/Journal/10.3389/fnhum.2012.00344/full Intégralité de l'étude "Gluten- and casein-free dietary intervention for autism spectrum conditions"
  6. http://www.espa-research.org.uk/who.html
  7. http://www.espa-research.org.uk/aboutus.html Site officiel de ESPA Resarch
  8. http://www.autisme-france.fr/offres/file_inline_src/577/577_P_21064_71.pdf Programme du congrès des 23-24 mars 2002 de l'association Autisme-France. Parmi les intervenants : Karl Reichelt, Paul Shattock, Francis Rocciccioli, Andrew Wakefield, Éric Ménat, Bernard Montain et Elke Arod (STELIOR)