Peter Mandel

De Psiram
Peter Mandel Source capture d'écran [1]

Peter Mandel[2], est un Heilpraktiker, acupuncteur et homéopathe allemand, qui a créé dans les années 1980 une méthode nommée "colorpuncture esogetic" qui est basée sur la chromathérapie et l'acupuncture.

La colorpuncture esogetic est une pratique de médecine alternative affirmant que des lumières colorées peuvent être utilisés pour stimuler les points d'acupuncture pour favoriser la guérison et une meilleure santé. C'est une forme de chromathérapie. Il n'y a aucune base connue, anatomique ou histologique, prouvant l'existence de points d'acupuncture ou des méridiens.

Contexte

"Esogetic" est un terme inventé par Mandel pour se référer à la "fusion de la sagesse ésotérique de la vie avec les principes énergétiques des processus de la vie."[3]

Mandel cite Fritz-Albert Popp, qui a affirmé que les cellules du corps communiquent entre elles grâce à un flux constant de photons. Ce n'est pas une méthode de communication des cellules reconnue par la science. En utilisant la photographie Kirlian, Mandel a conclu que les méridiens d'acupuncture absorbaient et diffusaient de la lumière colorée dans le corps.

Mandel aurait établi en 1970 une topographie des projections énergétiques de chaque organe, de chaque fonction du corps sur la photographie de chaque doigt des mains et des pieds. De plus, selon Mandel, chaque organe serait en relation avec une émotion, un sentiment précis et traduirait aussi bien les attitudes psychiques que les dérèglements organiques. Sa topographie est aujourd'hui utilisée pour l'interprétation de bilans de santé par l'effet Kirlian.

La Colorpuncture est basée sur l'idée que la maladie et la douleur se produisent quand un individu a dévié de son "chemin de vie". Par exemple, un traitement pourrait être destiné à se libérer d'un blocage émotionnel pour guérir d'une affection du système nerveux, permettant aux patients de se consacrer à leur but spirituel individuel. Le modèle de Mandel est une représentation holographique de la façon dont l'énergie vitale est produite dans le corps. Trois des six facteurs (appelés molécules) représentent les énergies subtiles: les chakras, le formative field (champ formateur), et le converter model (modèle convertisseur). Les trois autres facteurs décrivent la réalité physique: les systèmes de l'organisme, le système de coordination, et les relais transmetteurs.

Traitement

La Colorpuncture emploie sept couleurs de base. En général, les couleurs chaudes - rouge, orange et jaune - sont supposées ajouter de l'énergie, tandis que les couleurs froides - vert, bleu et violet - [sont supposées] diminuer l'énergie. Mandel affirme également que les couleurs chaudes et froides, lorsqu'elles sont utilisés ensemble, équilibrent les flux d'énergie entre le yin et le yang.[4][5]

Est utilisé un petit instrument à main, ressemblant à une torche (lampe de poche-stylo) muni d'un tube de quartz coloré. L'extrémité est placée directement sur ​​les points d'acupuncture ou tenue une courte distance au-dessus. Contrairement à l'acupuncture, la peau est pas transpercée. Les séances de Colorpuncture durent de 10 à 90 minutes.[6] Les colorpuncturistes prétendent établir le diagnostic grâce à l'utilisation de la photographie Kirlian.[7][8]

Réception

Jack Raso, membre du National Council Against Health Fraud (NCHAF, Conseil National Contre la Fraude en Santé), dans le Skeptical Inquirer, a inclu la colorpuncture dans une liste de thérapies "mystiques ou supernaturaliste".[9] Une revue des études de recherche effectuées en Europe pour évaluer l'efficacité de la colorpuncture a conclu que l'approche manquait d'une base de recherche pour être considérée comme une phase pilote ou préliminaire de recherche.[10] Quackwatch la met dans sa liste des traitements douteux[11] et la recherche sur la colorpuncture a échoué à démontrer une efficacité cohérente.[12].

Liens externes

Références

  1. http://www.esogetics.com/en/esogetic-holistic-medicine/peter-mandel/peter-mandel.html
  2. http://www.naturheilpraxis-mandel.eu/de/willkommen/willkommen.html Centre de soins de Peter Mandel en Allemagne à 76646 Bruchsal
  3. http://www.acupuncturetoday.com/mpacms/at/article.php?id=27983 "Esogetic Colorpuncture: A Complete Aculight Therapy System for Body, Mind and Spirit". Par Croke, Manohar (June 2002). Publié dans Acupuncture Today
  4. Dale, Cyndi (2009). The Subtle Body: An Encyclopedia of Your Energetic Anatomy. Sounds True, Boulder Colorado. p. 359. ISBN 978-1-59179-671-8
  5. Dale, Cyndi (2009). The Subtle Body: An Encyclopedia of Your Energetic Anatomy. Sounds True, Boulder Colorado. pp. 358–359. ISBN 978-1-59179-671-8.
  6. Phipps, Gavin (Gavin Phipps). "Working a colorful cure". The Taipei Times.
  7. http://www.quackwatch.org/01QuackeryRelatedTopics/dictionary/mdc.html
  8. Carroll, Robert Todd (2003). The skeptic's dictionary: a collection of strange beliefs, amusing deceptions, and dangerous delusions. John Wiley and Sons. pp. 190. ISBN 0-471-27242-6.
  9. http://www.csicop.org/si/show/mystical_medical_alternativism/ "Mystical Medical Alternativism" Par Jack Raso. Publié dans le Skeptical Inquirer en septembre/octobre 1995 par The Commitee for Skeptical Inquiry. Consulté le 12-novembre-2015
  10. Livre "The abnormal menstrual cycle" de Margaret Rees, Sally Hope, Veronica Ravnikar. ISBN=978-1-84214-212-7, édité en 2005. La conclusion se trouve page 176 dans le chapitre 12
  11. http://www.quackwatch.org/01QuackeryRelatedTopics/treatmentindex.html L'Acupuncture et la Colortherapy sont toutes deux sur la liste de Stephen Barrett des traitements douteux
  12. https://books.google.fr/books/about/Colorpuncture.html?id=4iqOMQEACAAJ&redir_esc=y Research on colorpuncture has failed to demonstrate a consistent effect; Quackwatch considers it a questionable treatment with no demonstrated effectiveness
  13. http://www.annuaire-therapeutes.com/84-montmory-roshani-carpentras-2623-chemin-de-la-peyrire
Cet article est partiellement ou en totalité issu d'un article du Wikipédia anglais