Club de Budapest

De Psiram
L'ésotériste Masaru Emoto, Ervin László et le représentant du CoB au Japon Mitsuhiro Shibata
Johannes Heimrath, du comité directeur du CoB (Photo: Drachen-Verlag [1])

Le Club de Budapest, ou Club of Budapest (CoB), est le nom d'une organisation internationale avec plusieurs filiales nationales. Par le passé, dans l'entourage du "Club de Budapest" apparaissaient souvent des universités fictives et des établissements de formation opaques qui ont ensuite disparu tombés dans l'oubli ou qui étaient en permanence en phase de fondation. Beaucoup de partisans du New Age et d'ésotéristes sont membres du CoB ou s'y réfèrent.

Le fondateur du "Club de Budapest" en 1993 était le philosophe, pianiste et écrivain hongrois Ervin László, qui se dit également "théoricien des systèmes". Avait précédé en 1978 des entretiens avec Aurelio Peccei, lauréat du prix Nobel de la paix, cofondateur et premier Président du Club de Rome, en vue de la création du club de Budapest, c'est pourquoi 1978 est aussi parfois mentionnée comme l'année de sa fondation. Cependant, selon László le club n'a été fondé qu'en 1993. Le facteur décisif a été une conversation entre László et le dalaï-lama d'alors. Actuellement, László est président du "Club de Budapest" [2] [3]. László est également le fondateur d'une "Global Shift University", membre de la controversée International Academy of Science (IAS) [4] et ancien "directeur scientifique" de la fausse institution en faillite Internationale Friedensuniversität [5]. Comme László est également membre du "Club de Rome", le "Club de Budapest" est aussi parfois appelé "offshoot" (embranchement, ramification) du "Club de Rome".

Peter Spiegel a été secrétaire général du "Club de Budapest" de 2002 à 2005, la secrétaire générale actuelle est Maria Sagi. [6] Le "Club de Budapest International" a son siège à Budapest (Hongrie). [7] Aux Etats-Unis, un "Club of Budapest Incorporated" est enregistré à Great Falls (Virginie). [8]

Le siège de l'association allemande du "Club de Budapest" changeait fréquemment et se composait souvent d'adresses privées de membres. Selon le "Neuss-Grevenbroicher Zeitung", il se trouvait temporairement à Neuss, à l'adresse de l'"International Institute of Biophysics" (IIB) de Fritz-Albert Popp ("Raketenstation Neuss", Vereinsregister Neuss, VRNr. 2296) et était précédemment enregistré à Stuttgart. Les adresses actuelles sont Düsseldorf [9] [10] et Klein Jasedow, à l'adresse privée de Johannes Heimrath. [11] "Freeschooler" Heimrath est actif en tant que politicien local, en tant qu'éditeur et producteur de livres sur (citation) des thèmes de "sciences-frontières" tels que les tachyons [12], l'énergie-orgon [13], les ondes scalaires, etc., et est éditeur de "Drachen Verlag GmbH" (maison d'édition-dragon) [14], éditeur en chef de "KursKontakte", "Oya" et "Hagia Chora", un journal de géomancie. [15] Sur les pages web de l'association "CoB e.V.", des livres de Heimrath ainsi que des brochures de la revue "Oya" sont publiés. Wolfgang Riehn, Heinrich Benedikt et Johannes Heimrath semblent faire partie du conseil d'administration du club allemand.

Wolfgang Riehn est l'administrateur de la société anonyme suisse d'une société anonyme suisse appelée "Universität Arbon", dont la page d'accueil a été supprimée entre-temps.

Parmi les autres noms d'universités dans l'environnement du CoB, on peut citer, par exemple, l'Internationale Friedensuniversität (Université internationale de la paix) [16] en situation d'échec, la "Planet Life University" du médecin ORL Johannes Tebbe de Mülheim (site web maintenant supprimé) ou une "JINAN-Universität für Ganzheitlichkeit" (Université-JINAN pour le Holisme) à Isny dans l'Allgäu.

La façon dont le Club de Budapest se définit lui-même

Le "Club de Budapest" dit être une association de "personnes créatives" qui s'accordent à dire que le changement global peut être réalisé par la transformation de soi. L’objectif est de créer une "prise de conscience globale" de la responsabilité globale de construire des ponts entre les cultures et les générations. La devise du "CoB" Vous pouvez changer le monde.

Financement

Le CdB est financé par les cotisations des membres et les dons. Les dons des ramifications nationales sont en partie reversés.

Membres Honoraires et membres Créatifs du Club de Budapest

Selon le club, ses membres d'honneur comprennent 50 "personnalités de renommée mondiale qui défendent la conscience planétaire" et 60 membres créatifs actifs.

Parmi les membres d'honneur figurent des personnalités telles que le Dalaï Lama, Barbara Marx-Hubbard, Hans Küng, Peter Russell, Michail Gorbatschow ainsi que des personnalités politiques comme Rita Süssmuth, Hans-Dietrich Genscher et Richard von Weizsäcker. De plus, des célébrités comme Peter Gabriel ou Bianca Jagger sont également représentées, ainsi que des ésotéristes comme José Argüelles.

Parmi les "membres créateurs" figurent Rüdiger Dahlke [17] [18] [19], Swami Kriyananda, Barbara Marx Hubbard et Deepti Tewari (Auroville). Jens Lyberth est également inscrit comme membre créatif sous le nom de "Angaangaq Lyberth", qui prétend être un chaman d'origine groenlandaise.

Activités

Le "Club de Budapest" décerne régulièrement des prix ("awards") tels que le "Planetary Consciousness Award - Prix de la conscience planétaire" ou le prix "Change the World Award - Changer le monde - Prix de la Meilleure Pratique" (parmi les lauréats en 2004 figurent les ésotéristes Helga et Hans-Jürgen Müller avec leur projet "Mariposa" à Tenerife).

Le "Club de Budapest" décerne également des titres tels que Ambassador of the Club of Budapest International.

En collaboration avec une "World Peace Prayer Society" et un "Oneness Movement", le CdB organise également les "Global Peace Meditation Days - Journées mondiales de méditation pour la paix". Les participations du CdB sont également documentées dans le cadre d'un festival de la jeunesse "Young and Free".

Le 20 juin 2004, le Club de Budapest, a fondé, en tant qu'association, une soi-disant "Université" sous le nom de "Planet Life University" opérant en Allemagne à Neuss qui doit servir d'"institut d'éducation et de formation à la conscience planétaire". Elle a été ouverte par Rita Süssmuth.

Une des actions du "Club de Budapest" est le "Global Marshall Plan" [20]. L'objectif serait de vaincre la pauvreté, de créer une paix durable et une politique environnementale durable. L'initiateur est Al Gore, l'acteur principal en Allemagne est le professeur Franz-Josef Radermacher d'Ulm.

En liaison avec le "Club de Budapest", il existe également une "Fondation Patrimoine Culturel Mondial des Enseignements de la Sagesse" [21], qui a acquis un complexe monastère séculier à Löwenhain près de Neustadt/Saale [22]. En 2006, un symposium commun "Sagesse et Science en Dialogue - La nouvelle conscience planétaire" a eu lieu, dans lequel, entre autres, Ervin László et Marco Bischof [23] étaient conférenciers [24]. La Fondation Patrimoine Culturel Mondial des Enseignements de la Sagesse [25] a représenté, entre autres, le "Psychiatre, Chef du Département de Médecine et Psychologie, Fondation Patrimoine Culturel Mondial des Enseignements de la Sagesse Allemagne" Roger Ziegler comme conférencier. [26]

Le CdB a également soutenu l'initiative "Comité pour une ONU démocratique". Elle a mis fin au patronage du CdB en avril 2005 en raison de "graves développements internes au CdB" qui avaient porté atteinte à la "relation spéciale de confiance". Actuellement, on ne trouve plus trace de ce "Comité pour une ONU démocratique".

Le Club entretient également des relations avec le World Wisdom Council (WWC) et la World Commission on Global Consciousness and Spirituality.

Les membres du Conseil d'a Rupert Sheldrakedministration du Club de Budapest interviennent en tant qu'orateurs lors de conférences sur la "guérison à distance" et promettent "la guérison au moyen du champ-psi" [un terme qu'utilise aussi Rupert Sheldrake]. Les penchants spiritualistes des membres du club trouvent aussi leur terreau fertile dans le programme d'une "école de sagesse", où travaille Fiona Montagu de Beaulieu, membre du conseil du club. On y pratique la "magie blanche". L'école fait référence à la théosophe Alice Ann Bailey (1880-1949) [27]. Elle a fondé l'organisation "Lucis Trust" (anciennement "Lucifer Trust" - Lucifer n'est pas considéré ici comme le diable ou Satan, mais comme un "porteur de lumière" ou "apporteur de lumière"), a adopté l'idée d'un plan divin pour l'humanité et comptait sur une "hiérarchie de maîtres secrets". Par connexion télépathique, elle aurait reçu les messages du "Tibétain", le "Maître Djwhal Khul", pour un New Age.

Controverses

L'université factice du club "Planet Life University" a suscité la controverse en 2004 et a conduit à l'annulation d'un "Club of Budapest Awards". Ceci a été précédé d'un article critique de la COB sur Spiegel-Online [28]. Dans cet article, le club a été décrit comme un réservoir ésotérique élitiste et la "Planet Life University" comme une pseudo-uni interstellaire sans base légale. En outre, en Allemagne (comme en France), les termes Universität/University sont réservés aux établissements d'enseignement reconnus par l'Etat. Après la parution de l'article sur Spiegel-Online, l'"University" a été rebaptisée "Planet Life Academy". [29] La Friedensuniversität (Université de la paix) initiée par Laszlo a également dû être rebaptisée.

Les lieux que le fondateur du Club de Budapest fréquente en France

  • Croisière italienne "Voyager avec l'âme" de 2008 [30] à laquelle ont également participé Claudia Rainville, Daniel Meurois-Givaudan, Cyrus Irampour et Sylvie Simon.
  • 3e Congrès international des Thérapies quantiques organisée en novembre 2012 à Reims par Marion Kaplan.
  • 6e Ciné-forum organisé en 2014 au cinéma Rex de Sarlat par l'association Mythes et Réalités. https://www.sudouest.fr/2014/11/06/ce-6e-cine-forum-va-battre-tous-les-recordsconferences-films-et-debats-1727452-2147.php [...] nous recevons durant ces trois jours des pontes de la médecine [...] Elle fait référence aux Pr Ervin Laszlo, le parrain de ce 6e Ciné-forum, arrivé dans la cité ce mercredi en provenance de Budapest, et au scientifique russe Konstantin Korotkov, spécialiste de la bioélectrophotographie. Celle-ci permet de construire un pont entre le monde physique et l’invisible. Dans ses expériences, on part du principe que le corps humain et la conscience émettent constamment de l’énergie. « Malheureusement, en France, ce type de travail est encore trop marginal, alors qu’à l’étranger, c’est davantage reconnu », estime le Dr Guy Londechamp, par ailleurs vice-président de Mythes et Réalités. Ce dernier, qui a étudié l’eau « depuis six ou sept ans au quotidien », viendra avec une machine qu’il a inventée et qui permet de rééquilibrer l’énergie d’un corps, mais aussi sa conscience.
    « Il suffit de boire un verre d’eau, une eau filtrée chimiquement, explique-t-il, grâce à une station d’épuration branchée sur le réseau. Et par le biais de la caméra de Korotkov, on peut voir les images de ces changements qui s’effectuent en quelques minutes après la prise d’un seul verre. Les gens pourront faire l’expérience. » L’eau a toujours constitué un fil conducteur pour l’association Mythes et Réalités depuis sa création en 2009. À la base, Maïthé Vialle, qui n’avait pas encore passé le relais de la direction du cinéma à son fils Arnaud, organisait quelques soirées spéciales sur l’écologie, l’astrologie, la société, le chamanisme ou la santé de manière plus générale. [...]
  • Symposium International “Recherches d'avant garde et synergie” à Pau fin novembre 2015 [31] organisé par l'Œuvre Ithurria

Son intervention au Symposium International “Recherches d'avant garde et synergie” à Pau fin novembre 2015 organisé par l'Œuvre Ithurria avait été suivie de la création d'un Club de Budapest basque : A l’occasion du Symposium International de Biarritz de 2013, le Pr Laszlo a fait la connaissance de son instigatrice & organisatrice : Béatrice Bonin ; il s’est pris d’affection pour elle et sa fille handicapée Julie, admiratif des capacités de Julie à transmettre des messages humanitaires.
Lorsque Béatrice lui a proposé de créer un Club Basque de Budapest, regroupant des personnalités du Pays Basque et de sa diaspora, il a été enchanté, d’autant plus qu’il connait les liens de sang entre le peuple hongrois et les basques, et qu’il aime cet esprit d’éthique & de solidarité propre aux valeurs basques.
Nous avons donc créé ce Club Basque de Budapest autour de Julie et sa maman.
Nous souhaitons apporter aux travaux de ce Club International, les valeurs, l’éthique et le dynamisme propres au Pays basque.
[32]


cet article est une ébauche

Références

  1. https://www.psiram.com/de/index.php/Drachen-Verlag
  2. http://www.clubofbudapest.org/clubofbudapest/index.php/en/about-us/organization Site officiel du Club de Budapest, avec le Conseil d'administration et la liste des Membres d'honneur.
  3. http://www.clubofbudapest.org/clubofbudapest/index.php/en/ Site officiel du Club de Budapest, page d'accueil avec les photos des Membres d'honneur
  4. https://www.psiram.com/de/index.php/International_Council_of_Scientific_Development
  5. https://www.psiram.com/de/index.php/Internationale_Friedensuniversit%C3%A4t
  6. http://www.clubofbudapest.org/members.php
  7. "Club of Budapest International" Foundation, Budapest Klub Alapítvány, 1014 Budapest, Szentháromság tér 6
  8. THE CLUB OF BUDAPEST INTERNATIONAL INC, 10520 CAVALCADE ST, GREAT FALLS, VA 22066
  9. Club of Budapest Deutschland e.V., Meliesallee 42, Düsseldorf
  10. Club of Budapest Deutschland, Garather Schloßallee 19, D-40595 Düsseldorf
  11. Club of Budapest Deutschland e.V., Geschäftsstelle, Am See 1, 17440 Klein Jasedow
  12. https://fr.wikipedia.org/wiki/Tachyon
  13. https://fr.wikipedia.org/wiki/Orgone
  14. https://www.psiram.com/de/index.php/Drachen-Verlag
  15. https://fr.wikipedia.org/wiki/Géomancie
  16. ttps://www.psiram.com/de/index.php/Internationale_Friedensuniversität
  17. https://www.psiram.com/de/index.php/R%C3%BCdiger_Dahlke
  18. http://www.club-of-budapest.com/HonoraryMembers/Creative%20Members/cm-dahlke.htm
  19. http://www.cobusa.org/membership/creativemembers.html
  20. http://www.welt.de/print-welt/article295835/Club_of_Budapest_wirbt_in_Hamburg_fuer_Marshall_Plan.html
  21. http://www.stiftungwdw.de/redaxo/PDF/FlyerSymD.pdf
  22. http://www.stiftungwdw.de/redaxo/index.php?article_id=203&clang=0
  23. https://www.psiram.com/de/index.php/Marco_Bischof
  24. http://www.stiftungwdw.de/redaxo/PDF/FlyerSymD.pdf
  25. http://www.stiftungwdw.de/redaxo/PDF/WdWJahresb04-06.pdf
  26. http://de.kab.info/germankab/kabbala-weltweit-videoclips-127/141-wissenschaft-und-kabbala Sagesse et kabbale (allemand)
  27. https://fr.wikipedia.org/wiki/Alice_Bailey
  28. http://www.spiegel.de/unispiegel/studium/0,1518,309842-2,00.html
  29. http://www.ngz-online.de/rhein-kreis/ohne-jede-umschweife-1.287604
  30. Plaquette publicitaire pour la croisière "Voyager avec l'âme" d'avril 2008
  31. http://bebooda.org/wp-content/uploads/Dossier-de-presse-2015.pdf SYMPOSIUM INTERNATIONAL “RECHERCHES D’AVANT GARDE ET SYNERGIES” 5ème édition. Vendredi 27, samedi 28 & dimanche 29 novembre 2015. A Pau, au Palais Beaumont
  32. http://archive.wikiwix.com/cache/?url=http%3A%2F%2Fwww.clubofbudapest.fr%2F