Quantic Potential Measurement

De Psiram
L'appareil dans son ensemble, avec les deux plaques où poser les mains, les deux plaques où poser les pieds, manque seulement les deux électodes à apposer sur le front du patient/client.
Capture d'écran sur la vidéo youtube "Télématin 13 12 2012" [1]
Capture d'écran sur la vidéo youtube "Télématin 13 12 2012" [1]
Capture d'écran sur la vidéo youtube "Télématin 13 12 2012" [1]
Les deux points de contact sur le front de la cliente
Capture d'écran sur la vidéo youtube "soir 3 poitou charentes 27 02 2013" [2]

L'appareil Quantic Potential Measurement (QPM), qui donc est supposé pouvoir mesurer le potentiel "quantique" d'une personne, avait fait l'objet d'un article dans Le Monde en août 2007, "La machine qui détecte la personnalité". [3].

L'appareil, selon Le Monde, a été mis au point par Jean-Luc Ayoun, docteur en médecine et acupuncteur, Dominique Zalewki, ingénieur, Hervé Moskovakis, physicien, et Patrick Visier, spécialiste en marketing. [3]

Critique de l'article "La machine qui détecte la personnalité" du journal Le Monde paru début août 2007

« Le journal Le Monde promeut la version moderne de l’électromère de l’Église de Scientologie »

Le journal Le Monde et sa journaliste ont été vertement critiqués, cette dernière ayant "abandonné tout esprit critique".
Le même article « Le journal Le Monde promeut la version moderne de l’électromère de l’Église de Scientologie » est publié le 13 août 2007 sur le site de l'AFIS, et le 22 Août 2007 sur le site Acrimed. [4] [5] Il y est expliqué en quoi consiste l'appareil en question, le QPM :

Une machine miraculeuse qui n’a pas éveillé de doutes

Que l’on y réfléchisse une minute : si les propos avancé avaient un minimum de réalité, il s’agirait vraiment d’une avancée majeure, d’une révolution dans les neurosciences. Le QPM affirme1 par une simple mesure de courant électrique pouvoir déterminer votre attitude face à l’épreuve, votre besoin de récompense, votre propension à rechercher la nouveauté, une « empreinte » de deuil, de dévalorisation de soi, votre maîtrise des pulsions, votre gestion de l’anxiété, votre confiance dans l’avenir, votre capacité à identifier et nommer vos pulsions… Il peut également préconiser les exercices mentaux ou physiques qui vous sont adaptés, identifier « une motivation extérieure éphémère impliquant une dépendance trop forte à la récompense-gratification », vos manques affectifs, vos sentiments de honte, votre besoin d’approbation… La liste est sans fin. Et comme le proclament les concepteurs, « ce sont de plus en plus nos utilisateurs qui, en fonction de leur parcours et de leur sensibilité, découvrent de nouvelles idées d’utilisation pour cet outil ». Chacun peut ainsi se transformer en découvreur de l’esprit humain, en analyseur de la personnalité humaine. Tout cela, sans crayon ni papier… Des électrodes, des cadrans, une imprimante… et un QPM au prix conséquent.…

Le QPM : tout sauf une nouveauté

Pas besoin d’être spécialiste de neurosciences, ni même d’avoir une grande culture scientifique, pour lever la supercherie. La simple visite du site des « concepteurs » de la machine nous renseigne très rapidement. Le QPM est l’acronyme de Quantic potential measurement. On se demande ce que vient faire « quantic » dans le nom, si ce n’est donner un profil encore plus complexe et mystérieux. En réalité, le QPM n’est rien d’autre qu’une simple machine à mesurer une conductivité électrique. Le Pont de Weatstone, du nom de son inventeur, permettait déjà de telles mesure depuis le milieu du 19e siècle. D’autres méthodes ont été mises au point depuis, mais ne relèvent pas d’une « électronique de pointe » comme l’affirment les promoteurs. La mesure de la conductivité des tissus humains est utilisée depuis des décennies en neuropsychologie et en psychosociologie. Marcel-Francis Kahn rappelait dans Sciences et pseudo-sciences (n° 240 décembre 1999) comment une réaction émotive se traduit par des augmentations de la transpiration, faisant ainsi varier sensiblement la résistance opposée à un courant électrique, et l’usage qui pouvait être fait d’un tel dispositif dans des expérimentations psychologiques (mesure de temps de réaction à certains stimuli par exemple). Les prétendus « détecteurs de mensonges » utilisent le même principe. Les pèse-personnes électroniques mesurent aussi une conductivité du corps humain et en déduisent des informations sur la composition des tissus.

La scientologie l’appelle « Electropsychomètre de Hubbard »

Le même genre de dispositif est commercialisé depuis plusieurs décennies par l’Église de scientologie. L’« électropsychomètre de Hubbard » (c’est son nom) est vendu fort cher aux adeptes de l’Église parvenus à un certain niveau dans la hiérarchie. Ce dispositif, selon la scientologie, permet de « mesurer l’état mental ou les changements d’état mental d’une personne, aidant ainsi les “préclairs” (adeptes en cours d’apprentissage) à localiser leurs zones de détresse psychologique pour pouvoir les prendre en charge »2

Le QPM vu par ses concepteurs : un charabia scientifique…

Petite visite sur le site des concepteurs du QPM3 Première surprise : dans l’onglet « Bibliographie », là où on s’attend à trouver des références d’articles, des publications scientifiques, on trouve en réalité une liste de noms, allant d’Einstein, mentionné pour ses recherches en physique quantique (quel rapport avec QPM ?) à Jacques Benveniste, surtout connu du grand public pour ses théories sur la mémoire de l’eau, en passant par un dénommé Niboyet, au titre de ses « recherches dans les années 1940-1950, sur les effets des méridiens sur le corps ».

Une page est consacrée aux « fondements scientifiques ». Sa lecture nous confirme qu’il ne s’agit de rien d’autre qu’une simple mesure de conductivité du corps humain. Là où les autres dispositifs analogues mettent deux électrodes, le QPM en propose 6. Il faut bien innover. On trouve alors un mélange de charabia scientifique et d’affirmations sans fondement.

Florilège :

« La cellule comprend également un réseau de microtubules, les centrioles, qui relient les cellules entre elles qui s’appellent les centrioles et qui laissent passer qu’un électron à la fois, donnant ainsi une communication électrique entre les cellules puisque les électrons sont des particules chargées ». Les centrioles ne sont pas organisés en réseau, mais surtout sont des structures intra-cellulaires qui interviennent dans la division cellulaire. Ils ne relient aucunement des cellules entre elles et ne sont pas impliquées dans une « communication électrique entre cellules ».
« La conductivité électrique de l’organisme est le reflet des échanges Na+ et K+ au niveau de la membrane cellulaire ». En réalité, la conductivité de l’organisme n’a rien à voir avec les échanges sodium/potassium des cellules, mais avec la sudation et la composition des tissus (base pour mesurer le stress… ou la prétendue masse graisseuse dans les pèse-personnes électroniques).
« Le noyau de la cellule constitué d’ADN émet une lumière cohérente type laser ». L’ADN qui émet une lumière laser… nouveauté scientifique…
:Comment ensuite passer d’une mesure de conductivité à un profil psychologique ? Voici la clé : « Le psychisme et les capacités d’une personne sont sous la dépendance du cerveau et donc des échanges cellulaires et de la conductivité électrique ». Mesurez une conductivité électrique, et vous saurez tout sur le psychisme.

Enfin, concernant la réalité des profils psychologiques créés par la machine et le sérieux de l’interprétation proposée, il faudra se contenter d’affirmations telles que « corrélation des mesures avec les travaux des neurosciences (analogie existant entre la somatotopie des fonctions cérébrales et le corps) », « Corrélation de nos mesures avec différents tests déclaratifs », « Corrélation des résultats des dérivations avec la médecine (dosage sanguin des neuromédiateurs) ».

… mais un marketing astucieux

On ne peut s’empêcher de penser qu’il s’agit peut-être d’un canular, tellement tout est cousu de fil blanc… Pas une ligne du site Internet de QPM qui n’inspire le doute… ou la consternation. Mais en tout cas, le marketing est bien monté. Les différentes applications de QPM sont précisément ciblées : QPM-STRESSPRO pour les « ressources humaines », QPM-PSY « uniquement réservé aux psychiatres et aux psychothérapeutes et psychologues comportementalistes », QPM-SPORT pour les entraîneurs, et même une déclinaison QPM-KIMEOSTEO pour les ostéopathes et les kinésithérapeutes. Une liste d’« utilisateurs certifiés » est mise à jour. Un grand journal du soir en parle… L’affaire est lancée. Le journal télévisé de 13 heures, le lendemain sur France 2, reprend l’affaire et consacre un reportage à cette « machine à explorer l’âme, au carrefour de la bioconductivité, des neurosciences et de la médecine chinoise et hindou ». Si le ton est à l’humour, la véritable démystification, est absente. Là encore, le journaliste qui a testé la machine parle de « résultats troublants », soulignant que sur « 200 critères, la plupart correspondent ». Au passage, nous apprenons que la machine coûte 10.000 € à l’acquisition, et qu’une consultation s’élève à 250 ou 300 €.

L’effet Barnum à l’œuvre

N’importe quel journaliste muni d’un peu de sens critique devrait immédiatement détecter la supercherie. La journaliste du Monde semble avoir été séduite par le profil qui lui a été proposé, troublée par « la justesse des résultats », et a alors abandonné tout esprit critique. L’effet Barnum (voir notre précédent numéro) exprime le fait que la plupart des gens tendent à accepter une vague description de personnalité comme les décrivant bien, surtout si cette description est plutôt positive ou flatteuse, sans se rendre compte que la même description pourrait s’appliquer aussi bien à n’importe qui. C’est sans doute cela qui fait le succès du QPM, tel que rapporté par le journal, auprès des responsables de ressources humaines ou de consultants.

Le Monde fait la promotion des charlatans

En conclusion, ce qui est le plus surprenant dans cette histoire, ce n’est pas tant qu’une équipe de 4 personnes, un médecin acupuncteur, un spécialiste marketing et deux ingénieurs en informatique et en électronique proclament avoir mis au point une machine miraculeuse capable de percer les secrets de la psychologie humaine, ni que de nombreux consultants s’emparent de l’« invention » à des fins mercantiles. Non, c’est bien plutôt qu’un journal comme Le Monde ait pu publier un tel article, sans le moindre discernement, et ait ainsi pu faire la promotion du charlatanisme.

« QPM, la main dans le sac »

Depuis la parution de l’article du journal Le Monde (8 août 2007) vantant les mérites du QPM, les réactions se sont multipliées. L’AFIS y a largement contribué à travers l’analyse qu’elle a mise en ligne sur son site Internet (13 août 2007), et qui a été reprise sur de nombreux sites et blogs. Si nous relevions un manque certain d’esprit critique de la journaliste, nous soulignions surtout qu’une simple visite sur le site de l’entreprise QPM suffisait pour se rendre compte de l’absence totale de crédit scientifique de l’entreprise. La suite est éclairante…

Les créateurs de QPM ont lu l’analyse de l’AFIS
Sans jamais citer notre association ni notre site, Patrick Visier, président de QPM entend répondre aux arguments que nous avons développés (« Le mot du président » sur le site de QPM), tout en les attribuant à des « forums poubelles » ou des « forums exutoires ». Patrick Visier rappelle que nous vivons « dans un pays où prévaut la liberté d’expression ». Suivons-le volontiers dans cette logique là.

Les « fondements » disparaissent : rectificatif discret sur le site de QPM
L’internaute qui, suivant notre analyse, se reportera à la partie « Fondements » du site de QPM aura la surprise ne plus trouver aucune des références que nous mentionnions. C’est que, en effet, le site de QPM a été modifié, discrètement. Nous relevions, dans notre analyse ce que nous appelions « un mélange de charabia scientifique et d’affirmations sans fondement », citations extraites du site à l’appui. Tout a disparu. Il n’est plus question de centrioles, d’ions potassium ou sodium, de lumière laser de l’ADN, de système limbique… mais d’une très générale « carte bioélectrique de l’individu ». Notre analyse n’aura pas été complètement inutile… et les collaborateurs de l’entreprise QPM nous prouvent que la lecture des « forums exutoires » leur a servi à quelque chose. Ils confirment au passage que l’accusation de charabia scientifique n’était pas dénuée de fondement. Internet permet ces mises à jour discrètes, là où une publication scientifique oblige à laisser des traces. Le 1er septembre, Google gardait encore en cache l’ancienne version, que nous mettons ci-dessous à la disposition des internautes.

Patrick Visier accuse ses détracteurs d’une « méconnaissance évidente des principes biophysiques mis en jeu » et annonce que « QPM a décidé de créer sur [son] site WEB, un nouvel onglet intitulé “questions fréquentes” pour répondre sereinement à la plupart des interrogations techniques qui sont suscitées ». À ce jour, rien de créé encore. Nous attendons avec impatience les éclaircissements sur le rôle des réseaux de centrioles, sur la lumière laser de l’ADN, etc.

Témoignage et preuve scientifique
Pour le reste, aucun argument nouveau, simplement la réaffirmation de « l’évidente efficacité du QPM, telle que confirmée quotidiennement par de nombreux utilisateurs », et un discours très général sur une révolution scientifique et technique en cours autour des mesures électrophysiologiques, établissant un lien un peu rapide entre les mesures de stress ou de vigilance, et les profils psychologiques que le QPM est supposé établir. [...] [6]

Dans l'article suit, à titre de preuve, le cache de l’ancienne version du site de QPM qui a disparu, afin que chacun puisse vérifier les modifications, les supressions, etc. qui y ont été effectuées.

En 2012 et 2013, l'appareil QPM est vanté sur 2 chaînes de la télévision publique

Sur France 2 (émission télématin) le 13 12 2012 avec William Lymergie et Laurence Ostolaza… Dans le reportage apparaît aussi Patrick Visier, le concepteur de la machine, venu lui-même vanter l'appareil, en fait le By BeFlow [1] et sur Soir 3 Poitou - Charentes le 27 02 2013 [7]

Le vendeur de l'appareil, Patrick Visier, se sert de ces vidéos pour faire de la publicité sur son site web [8] en y mettant des liens vers celles-ci [9][10].

William Leymergie a remis ça sur C8 le 19 juin 2018, Patrick Visier était présent et le cobaye était cette fois Matthieu Guber.[11]

Deux noms QPM et By BeFlow ou Beflow, étrange, pourtant les deux appareils sont strictement identiques.

Les inventeurs du QPM

Patrick Visier

Présentation de Patrick Visier, vendeur du QPM et du BeFLOW, sur le site Observatoire du réel, une association créée en 2011 par Rémy Pécot (voir à Biophoros) [12] On peut constater que Patrick Visier, qui se dit l'un des inventeurs, n'a aucune formation en sciences ou en médecine, sa spécialité semble bien être le marketing.

Jean-Luc Ayoun

  • Tout d'abord, voici un court extrait d'un long document de Jean-Luc Ayoun intitulé "La constitution du corps de lumière, par le Dr Jean-Luc Ayoun", médecin et acupuncteur, l'un des inventeurs du Quantic Potential Measurement (QPM) :
    [...] Nous rejoignons là l'enseignement donné par Alice Bailey dans Le traité sur les sept rayons, volume 2, concernant la guérison ésotérique. C'est ce qu'on appelle la science des radiations de l'âme ou encore la science des triangles. L'être qui est en contact avec son âme a la possibilité, dans cet état de focalisation particulier, de se brancher au niveau de son septième chakra, de faire appel a la lumière. Cette lumière pénètre alors par le sommet de son crâne, créant une vibration tourbillonnante qui s'enfonce dans son corps, passe nécessairement par son coeur, puis est transmise au niveau du chakra correspondant au centre malade sur le patient. Prenons un exemple : un patient présente une pathologie du troisième chakra, centre émotionnel. Qui se situe aussi bien au niveau psychologique que physique avec, par exemple, un ulcère de l'estomac. [...] [13]
  • Article "Le médecin new age dans le collimateur de la justice", publié le 22 décembre 2012 dans le quotidien Sud Ouest:
    Les deux gérants de la société Autres dimensions, dont l'un était acupuncteur, ont été mis en examen pour escroquerie et abus de faiblesse par sujétion psychologique. Publié le 22/12/2012 par Véronique Fourcade avec Élisa Artigue-Cazcarra.
    "Cela ne saute pas aux yeux lorsqu’on se rend sur son site Internet mais la SARL biarrote Autres dimensions est immatriculée au registre du commerce en tant que société de conseil en affaires et conseil en gestion. Des conseils qui n’ont pas satisfait tous les clients (lire ci-dessous) mais qui, appliqués aux deux cogérants, Jean-Luc Ayoun et Véronique Loriot, auraient généré d’importants bénéfices.
    Tous deux, bien sûr présumés innocents à ce stade de la procédure, ont été mis en examen pour abus de faiblesse par sujétion psychologique (1) et escroquerie le 7 décembre dernier ainsi que l’a confirmé à « Sud Ouest » Anne Kayanakis, procureur de Bayonne. « Jean-Luc Ayoun est en outre poursuivi pour exercice illégal de la médecine et la SARL, en tant que personne morale, doit répondre d’escroquerie et de travail illégal. »
    Jean-Luc Ayoun, qui se présente comme médecin et Véronique Loriot, une psychologue de 51 ans, ont été interpellés le 5 décembre au Pays basque à la suite d’une enquête préliminaire diligentée par la compagnie gendarmerie de Mauléon, associée dans cette affaire à la section départementale de recherche de la gendarmerie et l’Office central de la répression des violences aux personnes. Ce dernier organisme est spécialisé, entre autre, sur les dérives sectaires constitutives d’infractions pénales.
    Jean-Luc Ayoun a été médecin acupuncteur à Paris avant d’être récemment radié de l’Ordre des médecins. Il a développé la marque « Quantic Potential Measurement » qui a donné son nom à une machine à mesurer le stress présentée dans de nombreux médias, dont le quotidien national « Le Monde » en 2007. De nombreux scientifiques ont cependant fait part de leurs doutes sur cet appareil et les mesures produites.
    Canalisations des énergies
    Les sites Internet sont instructifs sur l’activité déployée par les sociétés de Jean-Luc Ayoun et en particulier Autres Dimensions qui surfe sur le courant new age. La page d’accueil du site invite à un « chemin vers la 5e dimension [qui] se dévoile chaque jour davantage ».[...]
    Jean-Luc Ayoun n’est pas un inconnu des associations de lutte contre les sectes et les manipulations mentales qui ont enregistré, depuis 2011, des signalements. La canalisation des énergies nourrit bien son homme : crée en 2006, la SARL biarrote affiche en 2011 un chiffre d’affaires de 248 659 euros et le résultat net de 67 731 euros. Ses avoirs sont gelés dans le cadre de l’instruction en cours. [...]"
    [14]
  • Article "Le gourou des cristaux n'était pas clair", publié le 29 décembre 2012 dans le quotidien Le Parisien :
    Sous-titre :
    "L'ex-acupuncteur Jean-Luc Ayoun vendait notamment des cristaux censés favoriser la médiation vers d'autres dimensions. Il a été mis en examen.
    Longtemps, l'ancien acupuncteur parisien, radié de l'ordre des médecins en 2007 à sa demande pour « convenance personnelle », a tenté de se refaire une virginité en vendant ses recettes miraculeuses sur « la canalisation analytique ». Un marché florissant pour cet apôtre de la mode du new age devenu le gourou Orionis du site Autres Dimensions, spécialisé dans « l'accompagnement dynamique ». Cependant, l'ex-docteur Jean-Luc Ayoun, 55 ans, et sa compagne Véronique Loriot, 51 ans, sont désormais mis en examen pour « abus de faiblesse par sujétion », « escroquerie » et « exercice illégal de la médecine » par un juge du tribunal de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques). Une dizaine de victimes ont porté plainte pour escroquerie, et une autre pour avoir été conduite à se défaire de ses biens pour payer les prestations du gourou.
    Tous les deux avaient installé leur site Internet à Biarritz pour vendre des cristaux censés favoriser la médiation vers une autre dimension, et plus particulièrement la cinquième. Des cristaux présentés comme des « outils d'évolution de conscience et de thérapie », selon la propagande de cette microsecte sur Internet. L'ex-médecin vendait aussi officiellement des « conseils pour les affaires », selon les statuts de sa société. Une propagande relayée par des livres, des « pierres savantes », sans oublier les stages de « décryptage dynamique » organisés dans le Pays basque et facturés entre 500 et 700 € hors frais de séjour.
    Un véritable tribun
    Ces activités obscures ont permis au couple de réaliser un chiffre d'affaires impressionnant. Les victimes présumées d'Autres Dimensions demandent aujourd'hui des comptes à l'ex-acupuncteur et à sa compagne, qui se dit psychologue. « Ce gourou du new age pratique le channeling, une technique consistant à faire recevoir ou révéler des informations à ses adeptes ou patients par un autre moyen que la conscience, résume un spécialiste de ces mouvements au sein de l'Office central de la répression de la violence aux personnes. D'où le recours à des cristaux dits transmetteurs. »
    Cette pratique a sa clientèle. Véritable tribun, Jean-Luc Ayoun, capable de tenir des heures au micro, a su capter l'attention d'un auditoire parfois composé de cadres et de chefs d'entreprise fascinés ou de retraités aisés. Ses activités lui ont valu depuis deux ans d'être dans le collimateur des services de lutte contre les dérives sectaires, qui ont pris soin de recenser les signalements. Peu à peu, les masques sont tombés. Les recettes miracles proposées par le bon docteur n'ont pas eu les résultats escomptés auprès de ses ouailles. Le site croulait sous les demandes de remboursement, tandis qu'une dizaine de plaintes pour escroquerie s'accumulaient déjà chez les gendarmes.
    " [15]
  • Article "Biarritz : le fondateur d’Autres dimensions condamné pour exercice illégal de la médecine", publié le le 07/03/2018 dans le quotidien Sud Ouest.
    Le tribunal correctionnel de Bayonne, qui a rendu son jugement ce mardi 6 mars, n’a pas reconnu l’abus de faiblesse.

    Véronique Loriot et Jean-Luc Ayoun ont été mis en examen en 2012 pour abus de faiblesse par sujétion psychologique. Jean-Luc Ayoun était aussi poursuivi pour exercice illégal de la médecine.

    Il a été condamné pour cela par le tribunal correctionnel de Bayonne, ce mardi 6 mars, et il a écopé d’une amende de 2.000 euros. L’abus de faiblesse, lui, n’a pas été reconnu.

    L’entreprise Autres dimensions [Psiram.com: ici un lien vers le site de l'entreprise Autres dimensions[16].], qu’ils avaient créée en 2006 à Biarritz, était jugée comme personne morale pour travail illégal. Elle a été condamnée à ce titre. Elle est aujourd’hui en cours de liquidation. Les avoirs gelés pendant l’enquête, qui s’élèvent à 100.000 euros, ont été saisis.[17]
  • La procédure débutée fin 2012 n'a pas arrêté les activités de Jean-Luc Ayoun, sur un site apotheose.live, depuis 2018, il annonce, souvent en compagnie d'une hispanophone, Elisa Bernal Toval (de Malaga)[18], ses nouvelles interventions, voir les 5 pages.[19] Il les annonce aussi sur sa page facebook, il était en direct le 21 mars 2021 à 20:51.[20] ·

Hervé Moskovatis

En ce qui concerne Hervé Moskovakis, physicien, l'un des inventeurs du QPM, voici un extrait d'un article intitulé "Hervé Moskovakis – Acupuncture : le point-machine 1986" publié dans la revue trimestielle 3e millénaire - La libre recherche spirituelle :
(Extrait de la revue Autrement : La science et ses doubles. No 82. Septembre 1986)
Connu depuis trente ans en Allemagne pour ses travaux en électro-biométrie, le Dr Völl a développé une technique qui ouvre la voie a une autre approche de l’acupuncture. L‘électro-puncture n’est pas ignorée en France en tant que tech­nique, mais on s’intéresse moins aux modèles de régulation élec­tronique du corps humain. Cette biocybernétique est pourtant passionnante par les innombrables perspectives qu’elle offre au niveau diagnostic et thérapeutique et pour l’objectivation, tant cherchée actuellement, du substrat physique de l’acupuncture.
Le schéma de base est suffisamment simple pour en saisir tout l’intérêt : il s’agit, pour la fonction diagnostic, d’une sorte d’ohm­mètre utilisé par les électroniciens pour mesurer la valeur des résis­tances. À l’aide de ce système, il est possible d’identifier sur l’épi­derme des zones de moindre résistivité. Étonnamment, ces petites zones circulaires de 1 à 4 millimètres de large correspondent préci­sément aux emplacements identifiés par les Chinois depuis des mil­lénaires. Cette nouvelle technique permet de mettre en évidence sur le corps humain près de 2000 points (qualifiés pour l’occasion d’électro-dermiques), contre 800 spécifiques dans la tradition de l’acupuncture.
Le génie du Dr Völl fut de constater, sur des appareils calibrés très précisément, une certaine similitude des valeurs de courant pour les organismes en bonne santé. Son système utilise un générateur électrique et un ampèremètre branché en série sur l’organisme. Sur l’échelle normale graduée de 0 à 100, on peut lire aux alentours de 50-65 une absence de perturbation du métabolisme. [...]
[21]

Autres documents sur les inventeurs du QPM et l'appareil lui-même

Sur rue89

Article, publié le 19 août 2007, "J'ai testé la chaise électrique, les footballeurs aussi" sous-titré Une machine à détecter la personnalité ? Avancée médicale ou arnaque ? Rue89 l’a essayée. Résultats :

[...] Les résultats du test tombent, et quels résultats ! Neuf pages décrivant mes « empreintes comportementales, fond et facteurs de maturité émotionnelle, intelligence émotionnelle, et potentiels personnels ». Pour chaque chapitre, des diagrammes illustrent les mesures.

Je suis épatée, mais je ne comprends pas. J’aime comprendre. Explications de Jean-Luc Ayoun, acupuncteur et associé de Patrick Visier dans l’entreprise, sur ce procédé au croisement des neurosciences et des médecines énergétiques : « Grâce aux six points de contact, on établit trente dérivations et on recalcule les méridiens. En fonction de la conductivité à travers ces méridiens, et de leur signification dans la médecine chinoise, on peut en tirer une carte psychologique de l’individu. »

Sur mon test, trois facteurs de comportement, établis selon les mesures des trois cerveaux, rachidien, lymbique, et néo-cortex. « Par exemple, votre recherche de nouveauté est liée à votre taux de dopamine émis par votre néo-cortex. » Je m’interroge : comment la machine connaît-elle mon taux de dopamine ? Je fais appel à Bernard Bioulac, responsable du département des neurosciences du CNRS. Concernant la mesure de la dopamine, sa réaction est aussi éloquente que communicative :

Nous discutons plus sérieusement du procédé. Selon lui, ce type de test, dit de réaction électro-dermale, est une technique largement utilisée, par exemple pour les détecteurs de mensonge. La conductivité électrique diffère selon les individus, en fonction de l’épaisseur de la peau et de l’activité des glandes sudoripares, puisque la sueur, très conductrice, joue un rôle important. Mais on peut déterminer si un individu est stressé au moment où une question lui est posée. En revanche, pour ce qui est de la mesure de chaque méridien, et bien qu’il ne remette pas en cause la médecine chinoise, Bernard Bioulac se montre plus circonspect :

Difficile donc, voire impossible, de croire que cette machine puisse mesurer la conductivité des méridiens. Et surtout d’en sortir une quelconque évaluation personnelle –autre que la simple évaluation de l’émotivité de l’individu au moment du test. D’autant que la seule preuve de fiabilité de la machine que l’équipe avance est de l’avoir testée sur 30 000 personnes, et que « le profil était toujours exact ».

Il semble bien que c’est « l’effet Barnum » qui agit ici, c’est-à-dire l’impression qu’une description de personnalité, floue ou vague, s’applique spécifiquement à la personne. L’effet Barnum peut également s’appliquer à l’astrologie, la cartomancie, la voyance... Voici, sur le site charlatans.info, un petit test amusant pour mieux comprendre.

Quant à la personnalité des associés de QPM, quelle réaction adopter face à la découverte d’un livre de Jean-Luc Ayoun, « Méditation Guidée avec les cristaux », qui décrit « comment invoquer Shamballa », où les théories d’Hervé Moskovakis, physicien de QPM qui explique comment photographier une aura.

Mais qui donc utilise cette machine ? Coachs sportifs, psychothérapeutes, psychologues, l’utilisation est large, et la liste des clients diffusée sur le site, longue. L’entreprise QPM précise cependant qu’elle refuse de louer le matériel à des cabinets de recrutement, pour éviter certaines dérives évidentes. Pourtant, la dérive n’est pas loin, et pas forcément dans le domaine le plus attendu.

Jean-Cyrille Lecoq utilise entre autres cette machine pour des sportifs de haut niveau, et dans un lieu bien connu des amateurs de football : Clairefontaine. [...]

Il est répandu que Raymond Domenech croit fermement à l’astrologie. Alors une machine QPM pour évaluer l’état mental des jeunes sportifs, pour « savoir s’ils sont sensibles à ce que dit leur entraîneur » (dixit Jean-Luc Ayoun), n’est qu’une surprise de plus. [...]

Au-delà des aspects les plus légers de cette affaire, on peut s’interroger sur le recours à une telle machine dans des cadres professionnels comme le sport de compétition, sans que son caractère scientifique ait été réellement validé. [22]

Sur le site de l'Observatoire zététique

Une analyse zététique La machine qui mesure le profil psychologique... des journalistes ?, en fait le QPM.

"... Comment marche la machine ?
Quelques phrases vagues paraphrasent le titre, insistant sur les trois ans de recherche et la démarche éthique, et l’expression « au carrefour des neurosciences, de la psychologie et de la médecine énergétique » comme seule mention se rapportant a une quelconque théorie ou discipline scientifique. [...] une vraie machine qui marche (et ce de manière infaillible), mais pour autant il n’est pas jugé utile de se renseigner sur ces modèles révolutionnaires, ni sur les disciplines concernées ainsi théoriquement révolutionnées, ni de faire mention de la moindre référence scientifique ou laboratoire de recherche ! [...]

Les noms et titres des inventeurs sont listés :

  • Jean-Luc Ayoun, « médecin et acupuncteur » a mis au point la machine. C’est le seul de l’équipe à pouvoir prétendre avoir des notions médicales, mais il n’est pas pour autant neurophysiologiste, ni psychiatre, ni psychologue : au vue de ce qu’explique l’équipe sur la méthode c’est visiblement ses compétences en « médecine énergétique chinoise » qui sont utilisées. Par ailleurs, l’article de Rue89 nous révèle que ce médecin est surtout l’auteur de Méditation Guidée avec les cristaux et spécialiste de médecine karmique [2]
  • Hervé Moskovakis est « physicien » ou comme le révèle plus précisément Rue89, ingénieur en physique du solide et inventeur d’une nouvelle génération d’instruments de photographie d’auras
  • Dominique Zalewki est ingénieur (pour fabriquer ces instruments de « haute technologie » et maîtriser les « nouvelles possibilités de l’informatique »)
  • Patrick Visier, le directeur, est avant tout un manager self-made man spécialiste de marketing (drôle de spécialité pour révolutionner la science !) ...]"

La référence [2] qui l'on trouve à propos de Jean-Luc Ayoun est le résumé du livre Méditation guidées avec les cristaux du Docteur Jean-Luc Ayoun :
"« Les cristaux sont des antennes cosmiques qui permettent, depuis un plan télépathique mental, l’acces à de fantastiques sources de connaissance et de pouvoir. Contacter Shamballa (le gouvernement spirituel de la terre) ou les annales akashiques (la mémoire de l’univers) est possible si l’on respect certaines conditions qui vous sont exposées dans ce livre. Vous y découvrirez aussi, parmi bien d’autres thèmes, comment composer un mandala de cristaux dans le but d’explorer les rythmes entre les hommes et le cosmos. Chaque méditation guidée est introduite par les indications requises concernant le matériel, le protocole, le but et le déroulement de la méditation. Le docteur Jean-Luc Ayoun est déja un médecin du futur, qui inclut dans sa pratique la médecine karmique, le travail avec des êtres de lumière, ainsi que la thèrapie par les cristaux dont il est un spécialiste. »" [23]

Liens externes

Références

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 https://www.youtube.com/watch?v=mef7MDFItqk Vidéo "Télématin 13 12 2012", ajoutée le 2 janv. 2013, accompagnée du commentaire: Reportage sur un système de mesure de l'état de forme physique, mentale et émotionnelle des personnes utilisé par la thalassothérapie de l'Île d'Oléron.
  2. https://www.youtube.com/watch?v=ronmowW1T1I Ajoutée le 5 mars 2013, accompagnée du commentaire "Reportage tourné à la Thalassothérapie de l'Ile d'Oléron et présentant l'application Spa Expert."
  3. 3,0 et 3,1 https://www.lemonde.fr/vous/article/2007/08/07/la-machine-qui-detecte-la-personnalite_942606_3238.html Par Sandrine Blanchard, publié le 07.08.2007
  4. http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article757 Le journal Le Monde promeut la version moderne de l’électromètre de l’Église de Scientologie. Par Jean-Paul Krivine - SPS n° 279, novembre 2007. Mis en ligne le 13 août 2007
  5. https://www.acrimed.org/Le-journal-Le-Monde-promeut-la-version-moderne-de-l-electrometre-de-l-Eglise-de Par Jean-Paul Krivine, publié le 22 Août 2007
  6. http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article760 QPM, la main dans le sac. Par Jean-Paul Krivine, mis en ligne le 4 septembre 2007 sur le site de l'AFIS
  7. https://www.youtube.com/watch?v=ronmowW1T1I Accompagnée du commentaire "Reportage tourné à la Thalassothérapie de l'Ile d'Oléron et présentant l'application Spa Expert." Là aussi, il s'agit du By BeFlow
  8. http://www.quanticpotential.com/index.php/fr/ Site web de Patrick Visier. Voir les deux vidéos à gauche sur la page d'accueil
  9. https://www.youtube.com/watch?time_continue=14&v=mef7MDFItqk Télématin 13 12 2012
  10. https://www.youtube.com/watch?time_continue=18&v=ronmowW1T1I soir 3 poitou charentes 27 02 2013
  11. https://www.facebook.com/ByBeflowBienEtre/videos/384283491978344
  12. https://www.observatoire-reel.com/Patrick-Visier_a48.html
  13. http://mediastro.e-monsite.com/pages/le-corps-de-lumiere/la-constitution-du-corps-de-lumiere-par-le-dr-jean-luc-ayoun.html
  14. https://www.sudouest.fr/2012/12/22/le-medecin-new-age-dans-le-collimateur-de-la-justice-915554-4037.php Pyrénées Atlantiques/Biarrritz. Publié le 22/12/2012 par Véronique Fourcade avec Élisa artigue-cazcarra.
  15. http://www.leparisien.fr/espace-premium/actu/le-gourou-des-cristaux-n-etait-pas-clair-29-12-2012-2440725.php Publié le 29 décembre 2012
  16. https://www.autresdimensions.info/ On y lit en préambule: “ Différents "outils" sont donnés aujourd'hui pour nous aider à nous adapter, au mieux de notre propre cheminement, à ces évolutions. Nous vous proposons ceux qui ont été mis à notre disposition. Leur multiplicité illustre l'importance de l'intérêt d'une approche holistique d'accompagnement, touchant toutes les dimensions de Soi en alliant conscience(s), science, psychologie, énergétique, interventions des plans pluridimensionnels. Alors se révèle la clé pour contacter la "5ème dimension" : re-trouver son Alignement, re-devenir "Qui nous sommes".

    IMPORTANT : Ce site comprend uniquement nos propres activités. Nous ne réalisons aucune traduction. Nous ne proposons aucun résumé, ni commentaires, afin de ne pas faire intervenir le filtre du mental qui gênerait particulièrement les effets Vibratoires transformants des textes diffusés. Les textes et protocoles que nous diffusons sur ce site sont libres d'accès sachant que nous ne cautionnons pas leur mode d'utilisation dans des activités (de stages, de diffusion,commerciales, ...) qui ne sont pas les nôtres puisque nous ne savons pas alors comment sont respectés les 4 Piliers : Attention, Intention, Intégrité, Ethique.”
  17. https://www.sudouest.fr/2018/03/07/biarritz-le-fondateur-d-autres-dimensions-condamne-pour-exercice-illegal-de-la-medecine-4259776-4697.php Par Sofiane Zaizoune.
  18. https://apotheose.live/blog/2019/08/20/premier-congres-international-agape-malaga-espagne-du-21-au-24-avril-2020/
  19. https://apotheose.live/blog/category/jean-luc-ayoun/
  20. https://www.facebook.com/jeanlucayouncom/videos/500452054670690
  21. http://www.revue3emillenaire.com/blog/herve-moskovakis-acupuncture-le-point-machine-1986/ Publié le 05 Jan 2016
  22. https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-nos-vies-connectees/20070819.RUE1397/j-ai-teste-la-chaise-electrique-les-footballeurs-aussi.html J'ai testé la chaise électrique, les footballeurs aussi. Par Ophélie Neiman Publié le 19 août 2007. Sous-titre : Une machine à détecter la personnalité ? Avancée médicale ou arnaque ? Rue89 l’a essayée. Résultats.
  23. Newsletter 27 de sept. 2007 de l’Observatoire Zététique contenant, pages 7 à 10, une analyse zététique de Fabrice Neyret, La machine qui mesure le profil psychologique... des journalistes ?. En fait le QPM