Ondamed

De Psiram
Ondamed01.jpg

Ondamed est le nom d'un appareil pseudo-médical qui fonctionne avec des champs magnétiques pulsés et qui est supposé agir contre une multitude de problèmes de santé, en particulier pour toutes sortes de douleurs. De plus, il serait approprié pour le traitement de la Borreliose, pour l'épilepsie, pour le sevrage tabagique, pour les psychothérapies, et pour les soins de la peau. Il a été inventé par l'ingénieur électricien Rolf Binder (né le 20 Avril, 1957). Les appareils sont commercialisé par la Ondamed GmbH [Sarl Ondamed] (jusqu'en 2005: Binder GmbH) de Schwanau dans le Bade-Wurtemberg,[1], la PDG est Silvia Binder (née Locke).

En 2005, l'importation des appareils Ondamed a été interdite aux États-Unis.[2] Le 11 juin 2015-2015, la FDA a adressé un avertissement à Silvia Binder, CEO/présidente de la société Binder (2570 Route 9W Cornwall, NY 12518) parce qu'elle commercialisait des appareils Ondamed sans autorisation.[3]

FDA actions
[...] En 2015, la FDA a ordonné à ONDAMED, Inc. d'arrêter de prétendre que les dispostifs/appareils Ondamed sont utiles dans le traitement de maladies. La lettre d'avertissement indiquait également qu'il était inapproprié de commercialiser le système Ondamed en tant que dispostif/appareil de rétroaction biologique :
- Le système Ondamed ne relève pas du règlement de classification pour un dispositif de biofeedback du 21 CFR 882.5050. Tel que défini par le 21 CFR 882.5050, "un dispositif de rétroaction biologique est un instrument qui fournit un signal visuel ou auditif correspondant à l’état d’un ou de plusieurs paramètres physiologiques d’un patient (p. ex. Activité des ondes alpha cérébrales, activité musculaire, température de la peau, etc.) afin que le patient puisse contrôler volontairement ces paramètres physiologiques." Le système Ondamed ne dispose pas de la fonctionnalité de surveillance essentielle pour les dispositifs de rétroaction biologique; il n'a pas les caractéristiques de conception ou les capacités permettant à l'appareil de mesurer, d'enregistrer ou de surveiller les paramètres physiologiques d'un patient afin que ce dernier puisse contrôler volontairement ces paramètres physiologiques.[4] [5] [6]

Méthode

Séquence d'impulsions modulées en amplitude (en haut) et séquence d'impulsions modulées en fréquence (en bas)

Le patient est exposé au moyen une paire de bobine suspendue au cou ou d'un "applicateur manuel" à de courtes impulsions de champ magnétique. Le taux d'impulsion ou plutôt la fréquence peut varier entre 0,1 Hz et 32 ​​000 Hz,varié entre 0,1 hertz et 32 000 hertz, l'intensité du champ magnétique se situe entre 0,5 mT et 50 mT. Le système utilise aussi le Biofeedback. Ce qui veut dire que l'impulsion est mesurée (selon Ondamed, un "signal d'impulsion vasculaire" est évalué) ce qui permettrait au soignant de déduire avec quelles fréquences, quelle intensité, où et combien de temps il devra traiter le patient. Par conséquent, Ondamed ne serait non seulement une thérapie mais aussi un procédé de diagnostic.

Les fréquences correctes pour chaque patient jouent un rôle décisif: "l'utilisation la plus individuelle et souvent la plus efficace repose sur le traitement avec les listes de fréquences spécifiques", c'est pourquoi sont proposés en plus les modules de logiciels appropriés. Les fréquences sont données, en partie, exactement au millième de herz près et on trouve des déclarations de ce genre: la fréquence "209,14 hertz du classement des organes correspond au poumon/intestin". En s'inspirant de "l'accord de puissance" de l'homéopathie, les thérapeutes de niveau avancé suggèrent l'utilisation des "accords de fréquences". Un tel accord pourrait comprendre, par exemple, les fréquences de 0,81 Hz, 3,26 Hz, 13,07 Hz, 52,28 Hz, 209,14 Hz, 836,56 Hz, 3346,2 Hz et 13385 Hz. En fait, le terme accord est faux car les signaux ne sont pas présentés en même temps avec des fréquences différentes, mais réglés les uns après les autres sur l'appareil Ondamed.

Publicité

Le fabricant Ondamed fait de la publicité avec des affirmations paraissant de prime abord sérieux, à savoir, que l'efficacité de son système aurait été prouvée scientifiquement. On lit par exemple: "Une étude sur 27 patients au sujet du traitement de la douleur a montré 90% d'amélioration au cours de 2-12 traitements dans divers syndromes de la douleur (Schroeter C.A., MD, PhD, University Clinic de Maastricht, Pays-Bas, présenté à l'International WORLD Symposium, 7-9 octobre 2005 à Gengenbach, Allemagne)". L'"International WORLD Symposium" n'était rien d'autre qu'un événement commercial situé à 20 km de [la société] Ondamed GmbH. L'auteur mentionnée, la dermatologue Catrin A. Schroeter, qui publie également dans des revues spécialisées médicales indique comme adresse Department of Lasertherapy, Medical Centre Maastricht. Cependant, ce n'est pas un département du Maastricht University Medical Centre universitaire, mais un cabinet esthétique dans lequel Schroeter utilise des lasers pour l'épilation. La dite étude, finalement, est diffusée par Ondamed en tant que texte utilisant quelques mots clés dont on ne peut pas déduire grand chose. Chez 90% des patients (donc apparemment 24 parmi les 27), avec pour la plupart des douleurs du dos et de l'épaule, se serait produit, après 2 à 12 traitements, « une amélioration ». Au sujet de la méthodologie, on n'apprend rien, ni non plus si et comment il a été vérifié que ces améliorations avaient quelque chose à voir avec le procédé, et ni, par exemple, sur ce qu'étaient les circonstances du développement naturel de la pathologie. En lieu et place, on trouve des informations, à savoir, que seraient nécessaires pour l'arthrose 5 à 10 traitements et pour les maux d'estomac 2 à 3, en outre des commentaires au sujet de la "détoxication" de soutien avec des substances douteuses comme la zéolite et l'argent colloïdal.

Plus loin, il est dit, par exemple: "En Avril 2007, a commencé une étude à l'Hôpital Universitaire [équivalent de nos CHU] de Fribourg sous la direction du professeur Docteur en médecine Ebert pour démontrer l'efficacité de l'ONDAMED dans le traitement des meterotropes, donc, les états pathologiques liés aux conditions météorologiques, comme les dépressions." À la section Neuropsychiatrie expérimentale du service pour la psychiatrie et la psychothérapie dans laquelle le Prof. Dr. Ebert exerce ses activités est étudié, entre autres, la Stimulation magnétique transcrânienne (TMS)[7] pour le traitement des dépressions. Mis à part que dans ce procédé sont aussi utilisés des solénoïdes, cela n'a cependant vraiment rien à voir avec l'appareil Ondamed. En outre, les intensités de champs magnétiques dans la TMS, qui jusqu'à présent n'est pratiquement pas employée à des fins cliniques, sont considérablement plus élevées.

Faisant de la publicité pour Ondamed, il y a l'américain des US James Oschman et, en Allemagne, surtout le Docteur Wolf-Dieter Kessler de la Frise-Orientale [8]. Kessler présente des explications semblant scientifiques, mais complètement absurdes sur le mode de fonctionnement. Les fréquences de Schumann, soi-disant particulièrement favorables à la vie, serviraient d'explication, de plus un "effet Hall transversal" (l'effet Hall est connu en science[9], la variante transversale est une invention du Dr Kessler) etc. Quelques exemples de ses explications:

  • Les ondes courtes, comme par exemple les rayons X, les rayons gamma, les micro-ondes, etc. sont dangereuses et peuvent tuer. Elles sont riches en particules. ONDAMED utilise les ondes très longues étant donné qu'elles ne contiennent pratiquement pas de particules et par conséquent sont favorables aux processus vitaux.'
  • Les ondes longues qui, comme chacun sait, ont seulement peu de particules, n'ont pas un comportement agressif comme nous pouvons l'observer avec les électrons. Je pense par exemple au spin des électrons de la molécule de benzène qui est responsable de nombreux nouveaux cas annuels de leucémie. Les ondes longues provoquent principalement des phénomènes de résonance.
  • ONDAMED, c'est de la résonance magnétique nucléaire comme l'IRM.
  • Avec l'aide de la résonance, ONDAMED peut vous indiquer quelle région de corps on doit voir et ce qui doit être traité. Ce concept génial permet de comprendre en quelques minutes les "antécédents médicaux" individuels de votre patient. Un exemple: Votre patient se plaint d'acouphènes. ONDAMED trouve des champs de résonance dans la zone des sinus, l'amygdale droite et le rein gauche. Il vous montrera, en outre, que les "fréquences spécifiques" sont liées au duodénum. Les tests des micro-organismes indiquent le [Lactobacillus] acidophilus. Il attirera aussi votre attention sur le fait que le traitement du rein gauche doit commencer. Le rein gauche est donc l'objectif principal (MF = Main Focus). Ces informations établies en quelques minutes ne sont pas à sous-estimer: l'accouphène est principalement causé par un dysfonctionnement du rein gauche lequel est entretenu par une dysbiose bactérienne [Lactobacillus] acidophilus dans l'intestin grêle.
  • L' "activation et la dé-activation électrique" d'autres atomes et molécules par un photon correspondant à une fonction semi-conductrice.
  • Vous constaterez qu'ONDAMED est un pré-requis fondamental essentiel pour chaque thérapeute du 21ème siècle.

L'Hippocrates Health Institute (HHI) utilise l'Ondamed

La déclaration en juin 2012 d'une américaine satisfaite de son séjour dans le centre controversé de Brian Clement. Elle déclare, entre autres:
"[...] I was very impressed with HHI’s therapy rooms and overall serenity of the grounds and facilities. The list of therapy options was impressive: hyperbaric therapy, cranial stimulation, hydrocolon therapy, IV Vitamin C and other IV therapies, complete blood analysis upon arrival, hormone therapy, and thermography.
There were several other therapies that I was not familiar with that are also included in your stay with HHI such as Ceregam-RH, H-Wave Therapy, Lymphatic Drainage Bed, Migun, MRS 2000, Ondamed Biofeedback Treatment, Q1000 Laser, Soft Laser, Theragem, Turbosonic Therapy, and Viofor. [...]
"[10]

Les mêmes propos de cette femme ont été cités par David Gorski du site Science Based Medicin (SBM) en 2015. Il rajoute "Étonnamment, je n'ai pas entendu parler de certaines de ces choses, ce qui m'a conduit à les ajouter à ma liste «à faire» pour les messages de SBM [Science Based Medicin]. Je ne peux pas m'empêcher de noter qu'il a été annoncé que Coretta Scott King avait visité l'HHI. Elle est morte de son cancer dans une clinique de Tijuana."[11]

Vérification: sur le site web d'Ondamed sont citées les personnes utilisant l'appareil, parmi celles exerçant en Floride, on trouve tout en bas de la page, avant dernier de la liste:
West Palm Beach
Brian Clement, PhD
Hippocrates Health Institute [12].

Autre utilisateur de l'appareil Ondamed, le secrétaire de l'ILADS, Steven Bock

Voir à la fin de la 1ère page de la liste des utilisateurs de l'Etat de New York, Steven Bock est mentionné à la rubrique Rhinebeck qui est la ville où il exerce [13]. On trouve d'ailleurs une vidéo youtube de lui intitulée "Dr Steven Bock Ondamed Testimonial" vantant l'appareil. [14]

Article de Psiram dans d'autres langues

Références

  1. Binder GmbH, Kürzeller Str. 18, 77963 Schwanau
  2. http://www.accessdata.fda.gov/scripts/importrefusals/ir_detail.cfm?EntryId=235-8011983-4&DocId=1&LineId=1&SfxId= FDA Import Refusal Report. Refusal Details as Recorded in OASIS by FDA for Refusal 235-8011983-4/1/1
  3. http://www.fda.gov/ICECI/EnforcementActions/WarningLetters/2015/ucm449578.htm Warning Letter Ondamed GmbH 6/1/15
  4. https://www.quackwatch.org/02ConsumerProtection/eav.html Regulatory Actions Related to EAV Devices. (Actions réglementaires liées aux appareils EAV). Par Stephen Barrett, M.D. (traduction google du passage concernant Ondamed)
  5. https://www.fda.gov/ICECI/EnforcementActions/WarningLetters/2015/ucm449578.htm LETTRE D'AVERTISSEMENT du 1er juin 2015 à Silvia Binder, PDG / Présidente de ONDAMED Inc. [ayant pour adresse] 2570 Route 9W, Cornwall, NY 12518
  6. https://quackwatch.org/cases/fdawarning/prod/fda-warning-letters-about-products-2015/ondamed/ FDA Warning Letter to Ondamed GmBH 6/1/15, June 11, 2015
  7. https://fr.wikipedia.org/wiki/Stimulation_magn%C3%A9tique_transcr%C3%A2nienne
  8. http://www.dr-kessler.com Page Internet de Wolf-Dieter Kessler (allemand)
  9. https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Hall
  10. http://www.anticancermom.com/the-hippocrates-health-institute/
  11. https://sciencebasedmedicine.org/brian-clement-and-the-hippocrates-health-institute-finally-under-the-spotlight/ The Hippocrates Health Institute: Cancer quackery finally under the spotlight, but will it matter? David Gorski on February 23, 2015
  12. http://www.ondamed.net/us/united-states/category/florida
  13. http://www.ondamed.net/us/united-states/category/new-york
  14. https://www.youtube.com/watch?v=z2TRSSeVFrM "Dr Steven Bock Ondamed Testimonial". Mise en ligne le 7 févr. 2012