James Oschman

De Psiram
James Oschman en 2015 invité par le centrumzonnewijzer.nl Source [1]

James Oschman ou James L. Oschman est un américain des U.S. adepte de la dite médecine énergétique. Selon ses propres indications, il a étudié à la biophysique à l'Université de Pittsburgh (Pennsylvanie) et y a obtenu un doctorat en 1965. Jusqu'aux années 1980, il publiait sur des thèmes de micro-biologie, mais il s'est ensuite tourné vers des sujets non scientifiques.[2]

Oschman est l'auteur de plusieurs livres dans lesquels il essaie de donner un vernis scientifique au concept pseudo-médical et vague de la [[médecine énergétique. Il est [3][4] dans les cercles de médecine alternative un conférencier sollicité; plusieurs fois il a fait des exposés aux symposiums du DGEIM[5], ainsi en 2003, en 2004, en 2006, en 2007, en 2009 et 2010. Oschman fait une intense publicité pour les appareils Ondamed pour le traitement des douleurs et autres problème de santé avec des champs magnétiques pulsés. Pour le procédé, il n'existe aucune preuve sérieuse d'efficacité.

Liens Externes

  • http://quackfiles.blogspot.fr/2006/01/review-of-energy-medicine-scientific.html Un examen de Energy Medicine: The Scientific Basis de James L. Oschman par by Harriet Hall, MD
    L'Energy médicine (médecine énergétique) comprend le toucher thérapeutique, la thérapie crânio-sacrale, l'homéopathie, l'acupuncture, et de nombreuses autres pratiques de médecine alternative. Elle implique généralement une philosophie vitaliste - que quelque chose d'immatériel produit vie et santé dans un corps matériel. James Oschman croit que les phénomènes de la médecine énergétique peuvent être étudiés, mesurés et expliqués par la science sans invoquer des forces mystérieuses de vie ou des énergies subtiles non mesurables. Il mobilise un grand nombre de preuves expérimentales et d'arguments pour essayer de soutenir sa thèse. [...]
  • http://wackos.gallery/ Traduction de la fiche d'Oscham: James L. Oscham a une site web astucieux faisant la promotion de son DVD The Living Matrix qui invoque l'hypothèse fausse quantique et autres fadaises à l'appui de "l'information en tant que médicament" qui comprend l'affirmation selon laquelle les patients peuvent guérir s'ils croient qu'ils sont en bonne santé. Ce genre de guérison par la foi ne peut se substituer à la médecine actuelle, peu importe comment ça sonne scientifiquement. Et son livre, Energy Medicine: The Scientific Basis, est plein d'anecdotes et de spéculation à l'appui de la « médecine énergétique », la notion dépassée pré-chimie du vitalisme (vague "énergie" non mesurable).
    James L. Oschman a fait la vraie science dans le passé, mais il est maintenant bien dans la pseudo-science qui fait appel aux masses et ne résiste pas à la critique scientifique.
  • https://www.sciencebasedmedicine.org/the-living-matrix-a-movie-promoting-energy-medicine-beliefs/ Article The Living Matrix: A Movie Promoting Energy Medicine Beliefs (Un film promouvant les croyances de la médecine énergétique) Posted by Harriet Hall on June 15, 2010 (anglais)
    [note préliminaire de Psiram: l'auteur de ce film-documentaire est James Oschman]
    Il est fastidieux d'essayer de dénicher des informations fiables sur la santé dans des revues médicales arides. Il est plus facile et amusant de regarder un film. Un nouveau film promet de changer votre façon de pensez au sujet de votre santé. De vous apporter des avancées/découvertes qui transformeront votre compréhension dans la façon d'aller bien et de le rester. De partager les découvertes de grands chercheurs éminents et de praticiens de la santé au sujet de guérisons miraculeuses que la médecine traditionnelle ne peut pas expliquer.
    Si cela fait s'allumer votre détecteur de bobard, bravo!.
    The Living Matrix: A Film on the New Science of Healing est un film atrocement mauvais qui tombe carrément dans la tradition de What the Bleep Do We Know? (Que sait-on vraiment de la réalité !?) [voir l'article wikipedia-français "Que sait-on vraiment de la réalité !?]. Dans son livre Nonsense on Stilts, Massimo Pigliucci a décrit le Bleep (bleep = émettre un bip) film comme "un des exemples les plus spectaculaires d'un fouillis horriblement embrouillé de science et de non-sens/absurdités", et ce nouveau film c'est la même chose. Biper, ce n'était que des bêtises, mais The Matrix Living est potentiellement dangereux car il pourrait persuader les patients à prendre de mauvaises décisions au sujet de leurs soins médicaux.
    Il [Living Matrix] prétend être un documentaire sur la «nouvelle science de la guérison», mais il s'agit en somme d'un publi-reportage pour diverses formes de charlatanisme basées sur la dite "médecine énergétique". Il ne s'agit pas de science mais de pseudo-science et d'interprétations mythiques erronées de la physique et de la théorie quantique. Il dit des choses qui tout simplement ne sont pas vraies et les déforme en faits scientifiques incontestables. Le film présente des interviews avec des patients, avec des non-scientifiques, et avec une véritable liste du Who's Who des scientifiques marginaux tristement célèbres comme Rupert Sheldrake et Dean Radin. Mais il ne propose pas un seul mot de commentaire [fait] par un quelconque scientifique normal ou par les nombreux sceptiques qui ont examiné les «preuves» pour ce qu'on appelle la médecine énergétique et les ont trouvées pathétiquement inadéquates. Il n'admet même pas que contester soit possible.
    Je vais donner à ce film plus d'attention qu'il ne le mérite. Il ne mériterait pas d'être pris au sérieux s'il n'y avait pas des légions de praticiens de médecine énergétique qui font la promotion de ces mêmes idées fausses pour justifier des traitements faux, soulager les clients de leur argent durement gagné, et parfois même de contribuer à une mort prématurée en convainquant les patients que les traitements basés sur la science qui sauvent des vies ne sont pas nécessaires. Pour cette seule raison, les affirmations du film exigent une réfutation sceptique. [...]

Références

  1. https://youtube.com/watch?v=DAC1lAI18eM Vidéo intitulée HSM TV interview James Oschman, Ph. D. ('The Father of Energy Medicine') mise en ligne le 1er octobre 2015
  2. En conséquence, Oschman dans les années 1960 et 1970 figure dans les bases de données en tant qu'auteur ou co-auteur d'articles scientifiques, par contre, on ne peut pas retrouver une thèse [de doctorat], voir par exemple http://www.worldcat.org/search?q=James+Oschman&qt=results_page
  3. James L. Oschman: Energy Medicine: The Scientific Basis. Churchill Livingstone, 2000. Titre allemand: Energiemedizin: Konzepte und ihre wissenschaftliche Basis. Préface de Marco Bischof. Elsevier GmbH, Urban & Fischer, 2. Auflage (2ème édition), München 2009
  4. James L. Oschman: Energy Medicine in Therapeutics and Human Performance. Butterworth-Heinemann, 2003
  5. https://www.psiram.com/ge/index.php/DGEIM Deutsche Gesellschaft für Energetische und Informationsmedizin (DGEIM)