Nicole Delépine

De Psiram
Nicole Delépine participant en 2014 à une vidéo de l'homéopathe Edouard Broussalian et publiée sur le site de celui-ci Planete Homeo. Elle se prête également à des vidéos de l'IPSN, de Déborah Donnier de Prévention Santé, à un film (payant) de Jean-Yves Bilien, etc. Elle accuse les autorités de santé d'être manipulées par Big pharma, mais elle, de son côté, cautionne des pseudo-médecines ou des sites de désinformation. Source capture d'écran[1]

Nicole Delépine, pédiatre et cancérologue.

Suite à son choix de l'utilisation pour le traitement des ostéosarcomes (cancers des os) du protocole T 10 mis au point en 1982 par le Pr Gérald Rosen, un américain des US, plutôt que d'adopter les recommandations des autorités de santé, s'ensuivit une polémique et une entrée en dissidence[2]. Depuis le Dr Delépine a rejoint le camp des adversaires des autorités de santé et de la communauté médicale françaises et participe à toutes sortes de réunions, congrès, colloques, conférences organisés par des partisans des médecines alternatives ou des organisations douteuses.

Elle participe, par exemple, au Congrès "EURÊKA - acte 2 : La fin d'une maladie de Civilisation", organisé par marion Kaplan les 23 et 23 novembre 2014, Aix-en-Provence, elle accorde en 2011 une interview au journal Néosanté pro-Hamer d'Yves Rasir[3], elle est une des conférencières à l'Université d'été des médecines d'avenir de 2014[4]. Sa conférence à l'Université d'été des médecines d'avenir sur le thème "Liberté et médecine" était présentée assortie du commentaire : Nicole Delépine se bat contre la pensée unique en médecine et ses conséquences et jette un cri d'alarme pour la liberté de prescription des cancérologues. Elle nous prévient que sous le prétexte d'imposer à notre pays une « médecine fondée sur les preuves » on assiste au démantèlement en règle de notre système de soins et de protection sociale. Maître mot de cette orientation idéologique devenue une véritable religion pour certains : La standardisation. Désormais pour être « scientifiquement correct » les traitements doivent être uniformisés, les soignants robotisés et les patients normalisés. Ces dérives sont encouragées par les grandes firmes pharmaceutiques et appliquées par une bureaucratie tatillonne. Malheur aux médecins, patients et familles qui ne se convertiraient pas à ce nouveau dogme !"

Liens externes

  • http://www.persee.fr/doc/sosan_0294-0337_2005_num_23_4_1663 Article "Les dimensions politiques de la rationalisation des pratiques médicales" de Patrick Castel et Sébastien Dalgalarrondosem, publié en décembre 2005. Cet article prend pour exemple le parcours de Nicole Delépine et ses confrontations avec la communauté médicale des cancérologues. Etant donné sa date de publication, l'analyse ne concerne que le parcours et les confrontations avant fin 2005.

Références

  1. https://www.youtube.com/watch?v=lnouFyQcMjI Vidéo "Planete Homeo - Nicole Delépine - Liberté des soins - Scandale de la cancérologie", mise en ligne le 19 avr. 2014
  2. http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2007-01-19/les-methodes-derangeantes-du-docteur-delepine/920/0/52081 article "Les méthodes dérangeantes du docteur Delépine". Par EMILIE LANEZ, Publié le 17/01/2003| Modifié le 19/01/2007. Le Point
  3. neosante.eu/dr-nicole-delepine-les-medecins-sont-devenus-des-marchands-de-medicaments/ Article "Nicole Delépine: « Les médecins sont devenus des marchands de médicaments ». Interview du 1er novembre 2011
  4. http://www.leschantiersdufutur.fr/Les_Chantiers_du_futur/Programme_Universite_2014.html
cet article est une ébauche