Marco Pfister

De Psiram
Marco Pfister en 2019 à Mexico.
Capture d'écran sur une video youtube [1]

Mark Ulrich Pfister, dit aussi Marco Pfister, né en 1956 à Toronto, est un ressortissant suisse vivant en Italie. Il a été président de l'association italienne de soutien et d'exploitation Scuola di Formazione Professionale sulle 5 Leggi Biologiche (anciennement ALBA [2]) de la Médecine Nouvelle Germanique (MNG). Pfister n'a pas de formation médicale connue, il s'est toutefois laissé adresser la parole et envoyer du courrier en tant que "Dr" à plusieurs reprises et n'a apparemment pas pu empêcher d'être considéré comme un médecin [3], ce qui a suscité l'indignation dans les cercles de la MNG italiens. A propos de Pfister, dans les cercles italiens de la MNG, on sait seulement qu'il a été propriétaire d'un bar avant sa fonction de président de l'association ALBA [2]. Hamer l'appelait le serveur, ses adversaires italiens l'appellent il barista - le barman. La télévision suisse a rapporté en 2017 que Pfister aurait déjà travaillé comme masseur.

Pfister est considéré comme l'un des défenseurs les plus actifs de la MNG en Europe. Il a longtemps été un proche confident de Hamer et lui a même rendu visite en prison en France. Depuis la fin de l'année 2006, les relations entre Hamer et Pfister se sont détériorées. Hamer a accusé par la suite Pfister d'être un traître et un tricheur, d'avoir falsifié ses enseignements, de les exploiter commercialement et l'a privé de tout droit d'exploitation des droits de la marque MNG. Citation de Hamer du 13 février 2007 :

C'est une vile trahison de la Médecine Nouvelle Germanique. Quelqu'un qui s'occupe de la MNG depuis des années et qui prétend être notre ami et qui écrit ensuite quelque chose comme ça, il ne peut pas être notre ami, parce que ce sont les mêmes tons que dans Faktuell [4], de la meta-médecine de voleurs, de Sabbah etc. etc. et maintenant je comprends aussi ce que Tu trafiques avec ton amie S. Vous avez manifestement travaillé contre la MNG et contre moi pendant des années, pour le compte d'autres personnes. Et comme Tu n'es pas stupide, je dois forcément supposer que Toi aussi, Tu travailles pour le compte de mes opposants. Tu es également un tricheur quand Tu délivres des diplômes, que les médecins n'obtiennent qu'avec beaucoup d'argent, dans lesquels il est dit qu'ils ne peuvent pas traiter avec, mais qu'ils doivent ou devraient faire des traitements-Hellinger, de PNL, de Nardone [5] et de l'idiotie de l'hypnose. (Ça s'adressait ici à Pfister)

En outre, Hamer a accusé Pfister de diriger [des séances de] constellations familiales de Hellinger, ce qu'il avait expressément interdit en décembre 2006 après que des vidéos montrant Pfister lors d'un séminaire Hellinger lui aient été envoyées (ou signalées) par l'adversaire et concurrente de Pfister, Daniela Carini. Paradoxalement, Carini dirigeait également, selon les déclarations de patients, [des séances de] constellations familiales interdites au sein de la MNG. Cela n'a eu aucune conséquence pour elle, car elle semblait être, à l'époque, la confidente italienne de Hamer. Pfister a annoncé sa démission, mais a été réélu président d'ALBA [2] à Rimini en 2007. ALBA [2] et Pfister essaient toujours de vendre des cours de formation à la MNG coûteuses d'une durée de deux ans par l'intermédiaire d'une société secondo natura GmbH, qui sont proposés au prix de 5 880 euros. Pfister aurait une participation financière dans la société secondo-natura srl. Cependant, les diplômes n'ont pas été reconnus par Hamer.

D'après ses propres déclarations, il est entré en contact avec la Médecine Nouvelle Germanique en 1989 et a suivi un cours avec Ryke Geerd Hamer en 1993. En 2004, il a fondé "SecondoParere" (2ème avis). De 2003 à 2012, il a été le président de l'association ALBA [2].

Pfister parle allemand et a déjà traduit des textes et des livres de Hamer en italien. L'épouse (maintenant ex-épouse) de Pfister, Simona Cella (née le 9.12.1959), tout comme Pfister, est une partisane de la MNG.

Marco Pfister prétend avoir obtenu son doctorat à la fausse Université Européenne Jean Monet à Bruxelles en 2013 et se dit plus tard "professeur". Il prétend être "Professeur des 5 lois biologiques de la nature" à l'Université Européenne Jean Monet AISBL [6] à Bruxelles. L'Université Européenne Jean Monet n'est pas une université, mais une association. Elle est mentionnée dans la liste des fausses universités dans le Wikipédia en langue anglaise. [7]

En outre, il donne des cours rémunérés sur ses "5 lois de la nature" (5LB).

Les membres de l'équipe de Ser Bio Conciente de Alejandro Damián Gatti. Les pays concernés sont ici l'Argentine, l'Urugay, l'Italie et la Suisse.
Suite des membres de l'équipe de Ser Bio Conciente. Pays concernés: Italie, Argentine, Ukraine et Espagne.
Les autres membres de l'équipe Ser Bio Conciente. Toutes d'Argentine.

Marco Pfister a trouvé un co-équipier en Argentine, Alejandro Damien Gatti (orthographie du nom en espagnol: Alejandro Damián Gatti) avec lequel il continue à diffuser la dangereuse Médecine Nouvelle Germanique de Hamer, principalement en Argentine. Alejandro Gatti a constitué toute une équipe en Argentine avec une page facebook Ser Bio Conciente [8] et un site web éponyme [9] qui est affilié à une Universidad Abierta Interamericana [UAI] privée, dont le siège social est situé à Buenos Aires et le siège administratif à Rosario, dans la province de Santa Fe.[10] [11]

On trouve sur le site de l'UAI, dans la catégorie cours et événements et la sous-catégorie Psychologie et Relations humaines, une des séances de formation pour l'obtention d'un Diplôme universitaire d'assistant en décodification biologique - mode en ligne, devant avoir lieu le 24 juillet 2020, et animée par Silvia Venerucci, la coordinatrice [C'est une italienne de la région des Marches en Italie.] [12]. Sur le site web serbioconciente.com, on trouve l'équipe argentine constituée sous la houlette d'Alejandro Gatti, Mark U. Pfister y figure en tant que consultant extérieur. [13] Les formations de l'équipe sont proposées à Barcelone (Espagne), dans la ville de Mexico (Mexique), en Colombie via ce site [14] et dans diverses villes d'Argentine. Programme des formations en espagnol. [15]

Il semble que Marco Pfister et Alejandro Gatti se soient réparti le travail, Pfister pour les interventions ou les documents publiés en italien et Gatti pour les interventions ou les documents documents en espagnol, tantôt en présentiel, tantôt en ligne. Ils se rendent parfois dans les divers pays, tantôt l'un, tantôt l'autre, parfois les deux ensemble, pour faire la promotion des 5LB (les 5 Lois Biomédicales, ou les 5 lois de la nature). Une recherche google sur "Alejandro Damián Gatti" ou "Alejandro D. Gatti" permet de trouver les flyers annonçant les conférences, donc les villes où elles sont proposées.

Curieusement, il y a eu dans le wikipedia en espagnol une page concernant Alejandro D. Gatti qui a été supprimée. [16] Ayant demandé la traduction en français, on y lit:

Cette page a été supprimée. Vous trouverez ci-dessous une référence à l'enregistrement des suppressions, des protections et des transferts de la page.

* 21h09, le 13 juin 2020 Antur (contribue à la discussion.)page protégée Alejandro D. Gatti [Can create = Bibliothécaires uniquement] (undefined) (Créations promotionnelles répétées) (merci)
* 21h08, le 13 juin 2020 Antur (contribue à la discussion.)a supprimé la page Alejandro D. Gatti (" ' A4 ' ": Page sans " 'pertinence encyclopédique' ". " 'G3' ": Page de promotion, d'auto-promotion, de publicité ou qui contient de nombreux compliments inutiles qui ne vous permettre d'avoir un " 'libellé neutre' ".) (merci)
* 8 décembre 2015 à 04:09 Joseph (contribue à la discussion.)supprimé la page Alejandro D. Gatti (Promotionnel ou conflit d'intérêts : le contenu était « pouce | Alejandro D. Gatti Alejandro D. Gatti est un écrivain, auteur et conférencier voué à l'approfondissement de ses connaissances s ...» (auteur unique: [ ...) (merci)

Article critique en Argentine en 2016

Un charlatán del cáncer dio cátedra en la UNICEN (Un charlatan du cancer donne des conférences à l'UNICEN). Par Alejandro Agostinelli le vendredi 19 août 2016. [17]
[Remarque de Psiram.com: UNICEM est l'acronyme de Universisad National del Centro de la Provincia de Buenos Aires]

Ou le jour où "le fatidique Dr. Hamer" a mis les pieds dans une université argentine. Ce cycle, qui se termine aujourd'hui, s'appelait "La maladie est autre chose". Quoi d'autre ? Quelque chose qui n'est pas soigné par la médecine telle que nous la connaissons ? Non, le titre de ces rencontres est le même que celui d'un livre publié l'année dernière par Marco Pfister et Simona Cella, disciples de Ryke Geerd Hamer, un médecin n'ayant plus l'autorisation d'exercer qui propose une fausse thérapie contre le cancer dont les exigences obligent le patient à arrêter les traitements dont l'efficacité est prouvée.

Pour coordonner le cycle, le Secrétariat de l'Extension de l'Université du Centre (UNICEN) a ouvert les portes à Alejandro Gatti, un disciple de Hamer de Tandil.
Ce n'est pas la première fois que l'UNICEN propose son Centre culturel pour que soient donnés des cours de ce genre.

En 2012, avait déjà donné une conférence « l'ex-enfant indigo » de Matías Di Stefano, un natif de Santa Fe qui prétend venir d'une autre planète, et cette même année un « facilitateur » qui a donné un atelier de Reiki aux enseignants.
Mais ce n'est que l'apéritif. De plus, vous allez connaître la réaction inhabituelle des autorités lorsque nous avons voulu en savoir plus.

Le Programme d’Équité en manière de Santé et le Secrétariat d’Extension de l’Université du Centre (UNICEN) ont organisé une activité avec Alejandro Gatti, une sorte de clone anonyme de Claudio María Domínguez qui, aujourd’hui 19 août, achèvera un cycle de cinq conférences sur « les cinq lois biologiques de Hamer » au Centre culturel universitaire, Yrigoyen 662, Tandil, province de Buenos Aires. Le cycle, commencé le 15 juillet, proposait de « prendre conscience de la façon dont nous percevons la réalité en tant que déterminant de la santé ».

Grâce aux réseaux sociaux, nous avons détecté le malaise de plusieurs enseignants de Tandil. Presque aucun d'entre eux - à une seule exception près - n'a voulu donner son nom pour donner un avis sur le thème de cette note. Les médias locaux n'ont pas semblé intéressés non plus. Parmi les personnes consultées, nous avons perçu un climat épais. Un mélange de peur, de désir de parler à voix basse par instinct de survie, et de lassitude face à la "débâcle culturelle" que connaît le centre de la province de Buenos Aires.

Gatti, coordinateur du cycle, dit se baser sur la Bioneuroemoción, la Programmation Neuro-Linguistique et l'hypnose éricksonienne. Sur son site Internet, il explique qu '« il a suivi une formation en sciences économiques et un MBA en administration des affaires », bien que « cela ne l’a pas empêché d’obtenir un diplôme en psychologie transpersonnelle [18], domaine dans lequel il exprime sa véritable vocation et son objectif ». Les « cinq lois de Hamer » sont au centre des rencontres.

Le 13 juillet, j'ai écrit à Daniel Herrero, secrétaire à l'Extension de l'UNICEN. Non sans remercier "mon intérêt pour l'activité", il m'a référé sur place avec la coordinatrice du Programme d'Équité en Santé, Cecilia Astigueta. (Je laisse ici un lien vers un entretien avec Herrero, publié par lui-même sur le site UNICEN, où il semble très bavard [19]).

Astigueta, qui est diplômée en communication sociale, m'a répondu le jour même : "Merci beaucoup de vous joindre à nous pour la diffusion". Et elle m'a donné l'e-mail de Gatti, responsable des discussions, "au cas où vous voudriez lui poser des questions sur le contenu".

Plus que de parler à Gatti, j'étais intéressé de savoir si les responsables de l'UNICEN avaient une idée de ce que sont les cinq lois biologiques de Hamer. J'ai donc immédiatement envoyé le courriel avec mes questions à Herrero et Astigueta. Non seulement ils n'ont pas répondu à ce courriel ou à ceux que j'ai ré-envoyés, mais il était impossible de les localiser sur les téléphones de l'université. Jusqu'à hier, 18 juillet, [où] Astigueta a répondu.

Elle s'est immédiatement souvenu des e-mails que je lui avais envoyés. La première chose qu'elle a faite a été de s'excuser. À ce moment-là, elle n'a pas expliqué pourquoi elle ne leur avait pas répondu.

- Savez-vous qui est Hamer, l'auteur sur lequel Gatti s'appuie pour ses conférences ?

Non, ici nous avons de nombreuses activités. De plus, ce sont des discussions ouvertes avec la communauté. Tout le monde peut y aller et discuter.

- Je vous ai envoyé cette information au cas où vous ne le sauriez pas. Dites-moi, comment le Secrétariat de l'Extension choisit-il les conférenciers ? Avez-vous choisi Gatti, ou est-il venu de lui-même ?

Gatti est venu de lui-même.

- Et qui a donné le feu vert ?

Le secrétaire à l'Extension, Daniel Herrero. Il approuve les gens qui viennent. Nous sommes actuellement à pleine capacité, avec une demande deux fois plus importante. C'est peut-être pour cela que vous avez du mal à le localiser.

- Pourquoi ne m'avez-vous pas répondu ?

Il ne voulait pas que je réponde. Il a dit qu'il s'en occuperait. Avec M. Gatti, nous lui avons envoyé toutes les informations.

- Il dit qu'il a beaucoup de travail à faire, mais au lieu de vous déléguer la réponse, il vous demande de ne pas me répondre ! De plus, il ne semble jamais être près du téléphone...

Je ne pense pas qu'il vous répondra. Herrero est toujours si occupé. Comprenez-moi bien, je ne suis qu'une employée. Je suis désolée de ne pas pouvoir vous aider davantage.

- Dernière question. Où Gatti a-t-il obtenu son diplôme en psychologie transpersonnelle ?

...ugh, je ne m'en souviens pas vraiment, et je ne suis pas au bureau pour vérifier. Il n'a pas été diplômé par l'UNICEN parce que nous n'avons pas de psychologie ici, c'est un sujet en suspens. Mais Gatti est psychologue, j'en suis sûre. Il a même un numéro de plaque d'immatriculation.

Dans le courriel auquel la secrétaire de l'Extension de l'UNICEN n'a pas répondu, j'ai résumé la carrière de Ryke Hamer, un médecin allemand interdit d'exercice de la médecine depuis 1986. Il s'est fait connaître en décrivant le "syndrome Dirk Hamer", du nom de son fils mort en 1978 dans un tragique accident: lors d'une fête à bord d'un yacht, le prince Victor Emmanuel de Savoie a tiré avec un fusil. Bien qu'elle n'ait été dirigée contre personne en particulier, la balle a rebondi et a blessé Dirk, qui se trouvait sur un autre bateau. Il a été acquitté de ce crime en 1991.

La mort de son fils suite à ce coup de feu a inspiré à Hamer sa "nouvelle vision thérapeutique", ainsi qu'une série d'autres événements qui ont dû affecter sa santé (en 1979, on lui a diagnostiqué un cancer des testicules, dont il survit encore aujourd'hui), et celle de son épouse, Sigrid Oldenburg, médecin comme lui, qui a été diagnostiquée avec un cancer du sein, qui a mis fin à ses jours en 1985.

Il a ensuite été expulsé de l'université de Tübingen, interdit d'exercice de la médecine en France et en 1997, déjà en Allemagne, il a été emprisonné pour avoir mal exercé la médecine et pour avoir empêché sa fuite vers l'Espagne. Depuis lors, il a voyagé et visité les prisons d'Europe, ce qui a valu à certains de ses acolytes le même sort. En 1995, une patiente espagnole de 58 ans, Elena Lumbreras, a abandonné son traitement à la demande de Vicenç Herrera Adell, l'un des disciples de Hamer en Espagne, et après plusieurs mois de terribles souffrances, la femme est morte. [20] Sa famille a dénoncé Herrera. TVE a consacré un programme de débat à ce sujet, que les partisans de Hamer utilisent jusqu'à aujourd'hui comme propagande.

Les "programmes biologiques de la nature" que Gatti cite dans les bulletins d'information et les annonces sont ceux que Hamer postule dans sa "nouvelle médecine", qui promet des succès non prouvés, tant dans la guérison du cancer que d'autres maladies.

Les idées de Hamer ont suscité la controverse partout, qu'elles soient présentées par lui-même ou par ses disciples. La raison: pour lui, la source des maladies est essentiellement psychosomatique. Dans le cas du cancer, M. Hamer attaque les traitements fondés sur des preuves, comme la radiothérapie, la chirurgie ou la chimiothérapie, et affirme, sans preuve, que 95 % des patients non traités survivent à la maladie. Hamer s'est retrouvé en prison à plusieurs reprises, principalement parce qu'il avait dit aux patients d'arrêter leur traitement conventionnel contre le cancer. D'ailleurs, pour Hamer, les maladies n'existent pas mais sont des phases produites par le "Syndrome de Dirk Hamer". Lorsque le cancer se produit, le même organisme guérit les dommages. Et, pour le soigner, il suffit de traiter le "SDH" [Psiram.com: le Syndrome Dirk Hamer], le supposé déséquilibre émotionnel. Comme "les maladies sont des processus de guérison", toute tentative de les traiter serait néfaste.

Dans un document publié en 2001 par le groupe d'étude suisse sur les méthodes complémentaires et alternatives dans le domaine du cancer, intitulé "la nouvelle médecine de Hamer", les pratiques de Hamer sont considérées comme "dangereuses, notamment parce qu'elles donnent aux patients un faux sentiment de sécurité et qu'ils abandonnent les traitements efficaces". (Télécharger le PDF ici).

L'une des incantations typiques des défenseurs de la "médecine germanique" sont les revendications qui se fondent sur la médecine scientifique: comme ses partisans ne peuvent justifier l'absence dans la littérature médicale d'études de cas de patients cancéreux guéris par la méthode Hamer, l'excuse est que l'"académie" elle-même a construit une clôture autour de la "médecine germanique", ce qui empêche ces publications d'être efficaces.

Une autre échappatoire est le "business de l'oncologie": puisque le cancer génère d'énormes profits pour l'industrie pharmaceutique, la méthode Hamer, "moins chère", est une "menace pour le système". Ces coups de pied n'expliquent pas l'échec de Hamer à faire entendre et reconnaître ses « découvertes » dans les revues et les forums scientifiques.

Pour commencer, j'ai envoyé deux questions aux responsables du secrétariat de l'Extension: la première était de savoir où M. Gatti avait obtenu son diplôme de psychologue transpersonnel, car "il ne semble pas avoir les qualifications médicales nécessaires pour guider le public en matière de santé" ; la seconde était de savoir si, en acceptant son exposé, les autorités de l'UNICEN connaissaient ou non les antécédents de M. Hamer.

Gatti expose également dans ses conférences les "techniques de la Bioneuroemoción". Dans un petit livre publié l'année dernière en Espagne, Lecciones básicas de Bioneuroemoción, Enric Corbera et Montse Batlló développent une "médecine" presque aussi imbuvable que celle de Hamer. En fait, il cite Hamer, Alejandro Jodorowksy, Laura Gutman et d'autres qui parlent du célèbre "pouvoir anticancéreux des émotions".

De ce livre provient le fragment suivant: "Lorsqu'un spécialiste de la BNE aide à modifier l'information quantique d'un traumatisme [sic], qui est programmée dans nos gènes (épigénétique comportementale), il produit un changement dans toute la chimie du corps et ce changement produit une activation des processus biologiques supérieurs qui se manifestent par des changements neurologiques, amenant la personne à effectuer des changements comportementaux en pleine conscience.

En somme, contre le cancer, Corbera et Batllo offrent de la magie ! On ne peut pas appeler l'opération "changer les informations quantiques d'un traumatisme" autrement.

HAMER À l'UNICEN : UNE AUTRE TÂCHE SUR LE TIGRE

Les conférences, exposés et ateliers donnés à l'UNICEN ne devraient-ils pas être donnés par des professeurs de l'UNICEN ? Il semble que ce soit le cas. L'article 103 du Statut stipule : "Le Secrétariat de l'Extension a pour mission d'assister le Recteur dans la promotion, la planification et le développement des activités de l'Extension, en articulant celles qui proviennent des Facultés, et des autres unités qui composent l'Université".

En somme, il n'est pas question de louer le centre culturel ni d'engager des personnes comme le Lic. Gatti, dont nous pouvons lire sur le site de l'UNICEN : "il collabore activement en tant qu'enseignant en Argentine et en Amérique latine pour la formation internationale aux 5 lois biologiques". Le cours, ajoute-t-il, est donné "avec le soutien de l'Ecole italienne de formation professionnelle 5LB (N.de A. : "5 lois biologiques") et du Secrétariat de l'Extension universitaire de l'UNICEN". Les informations supplémentaires concernant l'entretien n'ont pas été fournies par le Secrétariat mais par le courrier électronique d'une institution appelée Serbioconciente.

L'Université du Centre a promu le charlatan anti-oncologie Ryke Hamer

Alors, maintenant. Dans une société pleine de mensonges, qu'est-ce cela fait au tigre une tache de plus ? La question ne peut laisser aucun doute: si la propagation des mensonges n'avait pas d'importance, la prochaine étape serait de baisser les stores et de se résigner à vivre dans un monde chaque fois pire. Les astuces du journalisme de pacotille, la morale corrompue de tant de politiciens et de fonctionnaires, les escroqueries commerciales, les fantasmes légitimés par la tradition dans les mouvements religieux, ne peuvent pas devenir des comportements naturalisés.

Parce que ce sont ces vérités qui font fonctionner le monde, les habitants des citadelles scientifiques et universitaires ont plus de crédit que les autres, peut-être en raison de l'idée répandue qu'ils possèdent des mécanismes de contrôle de soi capables de tenir les escrocs à distance. C'est pourquoi il est offensant qu'une institution que nous pensions respectable, comme l'Association Argentine de Médecine (AMA), ait proposé cette année des cours de formation à la régression vers les vies antérieures, à la médecine alternative ou à la médecine orthomoléculaire. Il est également embarrassant qu'il y a trois ans, un groupe d'étudiants ait dû faire "appel à la réflexion" des autorités de l'École d'ingénieurs de l'Université nationale de Entre Ríos lorsqu'une docteresse a fait une conférence sur la médecine ayurvédique [21], ou lorsque nous avons appris que l'Hospital General de Agudos Dr. E. Tornú dispose d'un centre de Reiki. C'est pourquoi la promotion et la naturalisation du charlatanisme à l'Université Nationale du Centre de la province de Buenos Aires est également offensante.

L'EXTENSION, UNE SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT DE QUARTIER

C'est une bouffée d'air frais que de parler de ces questions avec le professeur Raúl Guevara, directeur du centre de recherche pédagogique Tandil, dont je recommande vivement l'interview publiée dans Eco Digital : l'école ne garantit pas l'apprentissage. L'Universidad Nacional del Centro", a déclaré M. Guevara à l'époque, "est une entreprise semi-privée depuis les années 1990.

Je lui ai proposé de reprendre la parole à ce moment-là : "Pour moi, la question n'est pas seulement de savoir quel cours sont faits. Je m'inquiète de l'utilisation de l'Université publique, qui est gratuite et financée avec des ressources de tout le monde, même celle du dernier de la file dont les enfants mangent [seulement] de temps en temps, qui ne finiront pas l'école et auront encore moins de chances d'entrer dans la case "Hautes Études". Le problème, c'est que l'Extension est devenue une sorte de société de développement de quartier, où l'on peut accéder à des cours de tango, de macramé, de frivolité, de guitare, de folklore, de salsa, de Reiki, de bonsaï et une diversité d'autres matières [de ce genre]. Ces cours sont souvent payants. Apparemment, il y a ceux qui paient une redevance et utilisent, pour leur diffusion, le nom de l'université et de ses installations".

Pour Guevara, "l'Université doit communiquer ses progrès dans tous les domaines de la recherche, et la voie naturelle devrait être le Secrétariat de l'Extension. Mais cela n'a jamais été fait, même si je suis à l'université depuis 1984".

Selon le professeur vétéran, les comptes et les chiffres qui défilent dans Extension sont une boîte noire. Quels sont les critères utilisés pour les choisir ? Sont-ils rémunérés ou payants pour participer ? Les personnes qui suivent des cours gratuits sont-elles ensuite "redirigées" vers des séminaires payants ? Guevara ne sait pas "dans quelle boîte va cet argent, comment il est administré". Mais il souligne que "tous les membres du Conseil supérieur sont responsables de tout cela, sinon de l'économie, du moins de l'intellect".

Pour finir, si vous êtes du centre de la province de Buenos Aires et que vous êtes intéressé à proposer au Secrétariat de l'Extension de l'UNICEN des ateliers sur l'aromathérapie inodore, à être fort comme Popeye en 4 cours en te nourrissant d'épinards homéopathiques, des cours de grossesse aquatique pour retraités ou tout autre supercherie, je te recommande d'écrire à : extension@rec.unicen.edu.ar

Ils vous accueilleront à bras ouverts. Ça oui: sans doute, la réponse n'est pas garantie.

Commentaires de Psiram.com

L'article ci-dessus a été publié en 2016, on peut constater que Alejandro D. Gatti, Lic. en Psicologica transpersonal, a de nouveau été autorisé a utiliser le Centro Cultural Universitario – Yrigoyen 662 Tandil le 18 mai 2018. Voir la vidéo youtube intitulée "ENTREVISTA A ALEJANDRO D. GATTI Y A BERNARDO GIMÉNEZ" mise en ligne le 15 mai 2018. [22] La video est accompagnée de la présentation suivante: "Visitaron el estudio de MAD Multimedios el Lic. Alejandro D. Gatti y el Dr. Bernardo Giménez. Con quienes dialogamos sobre la charla abierta que estarán dando sobre ¿Para qué enfermamos? - Un encuentro para comprender los procesos de salud y enfermedad, que se realizará este viernes 18 de Mayo a las 19hs. en el Centro Cultural Universitario – Yrigoyen 662 Tandil, a beneficio de CONIN."
"En français: Alejandro D. Gatti et le Dr Bernardo Giménez ont visité le studio de MAD Multimedios. Avec qui nous avons dialogué sur la discussion ouverte qu'ils donneront sur "Pourquoi tombons-nous malades ? - Une rencontre pour comprendre les processus de la santé et de la maladie, qui aura lieu ce vendredi 18 mai [2018] à 19 heures au Centro Cultural Universitario - Yrigoyen 662 Tandil, au profit du CONIN.

A propos du diplôme de psychologue transpersonnel d'Alejandro Gatti, qu'il dit lui avoir été décerné en 2013 par l'Universidad Americana de Medicinas Alternativas UAMA, la Wayback Machine de la page wikipedia en espagnol qui était consacrée à Gatti avant que l'article soit supprimé, nous livre l'explication. Le lien vers UAMA y fonctionne toujours et conduit au site http:// universidad-americana.net/ où il est précisé "Vous pouvez étudier depuis n'importe quel pays du monde sans avoir à vous déplacer". On trouve sur ce site universidad-america.net la Médecine Nouvelle du Dr Hamer [23] qui contient une longue description de la "Nueva medicina del Dr. Hamer (o Medicina Psicobiológica)" ainsi qu'un "Contenido" (contenu) apparemment du cours auquel on peut s'inscrire.
Ici [24], c'est encore plus explicite, on y trouve bien, parmi beaucoup d'autres propositions de cours de médecine alternative, une formation en psychologie transpersonnelle. Sachant que les cours de l'UAMA (Universidad Abierta de Medicinas Alternativas, en français Université ouverte de médecine alternative) sont faits en mode à distance, et que, de plus, vous pouvez suivre des cours ou revalider les connaissances que vous avez déjà acquises et obtenir: Diplôme universitaire, certificat professionnel, numéro d'inscription à l'université, certificat de diplôme universitaire, à vous de conclure ! Il semble peu probable que Mr Gatti ait suivi une formation conventionnelle de psychologue, même s'il peut afficher un certificat de psychologue ... de l'UAMA.

Liens externes

  • Gefährliche Gurus: Krebstod ohne Behandlung, SRF Rundschau, 17.05.2017
  • https://www.laregione.ch/cantone/bellinzonese/1214139/guru-anti-cura-di-carasso-la-procura-valuta Article en italien de Marino Molinaro publié le 15.12.2017
    Le ministère public tessinois pourrait bientôt ouvrir un dossier pour faire la lumière sur l'action de Mark Ulrich Pfister, dit Marco, mis en évidence jeudi soir par l'émission de la RSI. « Au cas où le médecin cantonal estimerait avoir des éléments sur son compte et nous les transmettait, nous évaluerons après les avoir étudiés en profondeur, s'il y a lieu d'ouvrir une enquête pénale », explique le procureur général John Noseda, contacté par laregione, précisant que « jusqu'à présent, aucun patient ou membre de sa famille n'a déposé de plainte au Tessin ». Hier, comme annoncé à la télévision, le médecin cantonal Giorgio Merlani a fait un premier pas, en se confrontant téléphoniquement avec le procureur [le représentant ?] du piquet de grève [?].
    A partir du cas de la jeune padouane Eleonora Bottaro, 18 ans, décédée l'été dernier d'une leucémie...

Videos

Voir aussi

Victimes de la Médecine Nouvelle Germanique

Article de Psiram dans d'autres langues

Références

  1. https://www.youtube.com/watch?v=mclnFyR5_dA mise en ligne le 5 nov. 2019 par Alejandro Damián Gatti
  2. 2,0, 2,1, 2,2, 2,3 et 2,4 https://www.psiram.com/de/index.php/ALBA
  3. http://www.investireoggi.it/phpBB2/allegati/1133972341ciaogeorge.doc (lien mort)
  4. https://www.psiram.com/de/index.php/FAKTuell
  5. https://fr.wikipedia.org/wiki/Giorgio_Nardone
  6. https://www.psiram.com/de/index.php/Universit%C3%A9_Europ%C3%A9enne_Jean_Monnet
  7. https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_unaccredited_institutions_of_higher_education
  8. https://www.facebook.com/serbioconciente/ Il y est précisé: Esta página está destinada a compartir y divulgar las 5 Leyes Biológicas y las Ciencias Bio-lógicas integradas..
  9. http://serbioconciente.org/
  10. Av. Pellegrini 1618, Rosario - Pcia. de Santa Fe
  11. https://www.uai.edu.ar/institucional/sedes-y-localizaciones/
  12. https://www.uai.edu.ar/cursos-y-eventos/psicolog%C3%ADa-y-relaciones-humanas/diplomatura-universitaria-de-asistente-en-descodificaci%C3%B3n-biol%C3%B3gica-modalidad-online/
  13. https://5lbtraining.com/ciencias-bio-logicas-integradas/quienes-somos/perfil-docentes
  14. https://es.wikipedia.org/wiki/Corporaci%C3%B3n_Universitaria_Minuto_de_Dios La Corporación Universitaria Minuto de Dios (UNIMINUTO) ou (UMD) est une université privée et catholique de Colombie, dont le siège est à Bogota, soumise à l'inspection et à la surveillance du ministère colombien de l'éducation par le biais de la loi 1740 de 2014 et de la loi 30 de 1992. Elle a été fondée en 1990 par le père Rafael García Herreros. Elle propose des programmes universitaires de premier, deuxième et troisième cycles de spécialisation et de maîtrise, ainsi que des formations continues en présentiel et à distance. [...] Traduit avec www.DeepL.com
  15. https://5lbtraining.com/la-formacion-ESP/el-programa-formativo-en-espanol
  16. https://es.wikipedia.org/wiki/Alejandro_D._Gatti
  17. https://factorelblog.com/2016/08/19/charlatan-en-la-unicen/
  18. https://fr.wikipedia.org/wiki/Psychologie_transpersonnelle
  19. http://extension.unicen.edu.ar/daniel-herrero-hablo-de-la-relevancia-de-la-secretaria-de-extension-de-la-unicen/
  20. https://www.psiram.com/fr/index.php/Victimes_de_la_M%C3%A9decine_Nouvelle_Germanique#1995:_Helena_Lumbreras_.28Espagne.29
  21. https://www.psiram.com/de/index.php/Ayurveda
  22. https://www.youtube.com/watch?v=XDyoKPLldQk
  23. http://universidad-americana.net/nueva-medicina-del-dr-hamer-o-medicina-psicobiologica/
  24. https://www.ofertaformativa.com/uama--universidad-abierta-de-medicinas-alternativas-/uama--universidad-abierta-de-medicinas-alternativas-.htm