Harmonisateurs Memon

De Psiram
Harmonisateur par ionisation de l'air (en haut) et Harmonisateur KTZ (pour les véhicules)
Winfried Dochow et Hans Felder

Les Harmonisateurs Memon et Memonizers commercialisés sur le marché ésotérique (noms de marque allemands Memon Transformer et Memonizers depuis 2011) combattraient la pollution électromagnétique (l'électro-smog)[1], augmenteraient la qualité de l'air et de l'eau, neutraliseraient les rayonnements terrestres, économiseraient du carburant (de l'essence) et bien d'autres choses. Pour les divers domaines d'utilisation, il existe chaque fois des Harmonisateurs spécifiques, pour tous lesquels il n'existe aucune preuve sérieuse d'efficacité. Le service des consommateurs en Allemagne a expressément déconseillé en 2006 d'acheter de tels produits.

Ils sont commercialisés par la société memon® technologie environnementale Sarl de Rosenheim[2], et la sarl "memon® bionic instruments GmbH"[3], basée également à Rosenheim, chargée de la commercialisation à l'international, dont fait partie sa filiale Memon France Marcel Ziegler. (adresse 2 Rue Thomas Edison 67450 MUNDOLSHEIM) gérée par Marcel Ziegler[4].

Informations générales

Les appareils "Harmonisateurs" sont des boîtiers dans lesquels, selon le fabriquant, se trouve " en tant que support de stockage, une bande conductrice en métal et film magnétique ainsi qu'en quartz." Certains produits consistent aussi simplement en des films et autocollants populaires dans ce secteur d'activité, par exemple pour les téléphones mobiles (voir le passage Aufkleber und "Chips" (Autocollants et "chips") dans l'article Psiram-allemand Elektrosmog-Schutzprodukte (Produits de protection contre l'électrosmog)[5]).

Des promesses d'efficacité concrète comme celle d'économie d'essence ne sont désormais plus faites, on laisse seulement entrevoir pour les Memonizers HEATING, une réduction des frais d'exploitation de l'installation de chauffage parce que l'appareil empêcherait soi-disant les dépôts calcaires. Pour le reste, sont faites des allégations guère vérifiables, que les produits auraient une influence bénéfique sur la santé.

L'inventeur de ces appareils est Winfried DOCHOW, qui a crée en 1992 un Institut für bioenergetische Analysen (Institut pour des analyses bioénérgétiques) (IBA)[6]. Dans cet institut, il proposait entre autres des cours pour l'utilisation de la baguette de radiesthésie (c'est à dire la baguette du soucier). En 2002, il a créé la société Memon Umwelttechnologie gmbh (la sarl Technologie Environnementale Memon) à Rosenheim au sud de l'Allemagne. Le gérant en est Hans Felder. Ses marques enregistrées sont: IPICT, "Memon natuerlich gesund", "Leben sie auch schon", Memon, et Resochron.

Les produits sont commercialisés par vente pyramidale et certains sont aussi vendus directement par l'entreprise Memon.

Depuis 2006, la societé dispose d'une filiale francaise Memon France (MEMON® FRANCE EURL TECHNOLOGIE ENVIRONNEMENTALE, adresse : 2 Rue Thomas Edison, 67450 Mundolsheim) près de Strasbourg et dirigée par Marcel Ziegler, né en octobre 1937. Voir les mentions légales du site de Memon France[7].

Produits

  • memonizerMobile, memonizerMobile/iPhone etmemonizerBluetooth (un morceau de film plastique ou de papier laminé pour environ 100 euros, qui doit être mis dans le compartiment de la batterie d'un téléphone portable et qui produirait une "harmonisation des fréquences d'information nuisibles".
  • memonizerCar (anciennement : KFZ-Harmoniser - en français KFT-Harmonisateur) en différantes tailles
  • memonizerCombi (serait issu du Luftionisations-Transformer (Harmonisateur d'ionisation de l'air) et du E-Smog Transformer (Harmonisateur-électro-smog) )
  • memonizerWorkstation (anciennement : Arbeitsplatz-Transformer (Harmonisateur du lieu de travail) et Soloplus-Transformer (Harmonisateur-Soloplus) ). Un bloc multiprises pour 5 prises qui protégerait contre la pollution électromagnétique et produirait d'autres avantages pour la santé, tels que "protection du système immunitaire" et "plus de vitalité et de qualité de la vie".
  • memonizerHeating (anciennement : Heizungs-Transformer (Harmonisateur-chauffage) )
  • memonizerSolar, protègerait les utilisateurs d'installations photovoltaïques (les panneaux solaires) des "rayonnements informationnels négatifs"
  • memonizerWater (anciennement : "WaterTransformer"), memonizerFlatwater et memonizerPool (anciennement : Pool-Transformer (Harmonisateur-POOL) )
  • Combifon. Un portable de conception particulièrement simple avec de grandes touches peu nombreuses, comme ceux qu'on peut se procurer sans contrat pour moins de 100 euros. Avec le Combifon (prix : 198 euro) "le rayonnement des ondes nuisibles pour la santé du portable [...] est neutralisé", à savoir "à intensité de champ constante".
  • Resochron Armbanduhr]] (Montre Resochron), une montre-bracelet qui est vantée avec le terme à la mode dans le milieu ésotérique résonance Schumann. Celle-ci serait efficace grâce à une "puce d'information" incorporée, et faciliterait la réalisation "d'un équilibre physique, emotionel et mental."

Liste des produits commercialisés Memon France[8]. Memon France propose uniquement les 9 harmonisateurs suivants : Harmonisateur WATTER, Harmonisateur SOLAR, Harmonisateur BLUETOOTH, Harmonisateur COMBI, Harmonisateur MOBILE, Harmonisateur WORKSTATION, Harmonisateur CAR, Harmonisateur POOL, Harmonisateur HEATING.

Pseudo-science

Page de publicité de Nemon citant comme référence Fritz-Albert Popp et son "analyse biophotonique"[9]

La publicité de Memon est faite avec une grande quantité de termes librement inventés et des phrases impressionantes sans contenu: le "rayonnement néfaste" serait neutralisé par un principe de "résonance contraire" et par des informations contenues dans les Harmonisateurs" et Memon utiliserait évidemment la technique des ondes Scalar, et on redirigerait par une "transformation quantique" ces ondes à leur place dans la nature ( = polarisation), le transformateur voiture diminuerait la résistance dans l'air du véhicule par une nouvelle polarisation de l'ensemble du véhicule dans un domaine de spirale à droite, et ainsi de suite.

La société Memon, resp. Winfried Dochow, aurait inventé une informations-polarisations-interférence-chip technologie (i-pict)qui serait incorporé dans les produits Memon et constituerait une technologie "holistique" qui est supposée tirer son efficacité sur la base de la transformation quantique ciblée et dans un domaine de la matière ultra-fine.

Pour apporter des arguments pseudo-scientifiques sur le fonctionnement des appareils, on indique les travaux de Fritz-Albert Popp et de ses biophotons ainsi que d'autres attestations par, par exemple, la société Hagalis AG qui aurait constaté une augmentation de la qualité de l'eau harmonisée par Memon. D'autres constats positifs à propos des Harmonisateurs Memon auraient été obtenus à l'aide d'une "mesure physico-médicale de la résonance (PMR)", une mesure qu'on ne trouve nulle part ailleurs sauf dans la publicité Memon. Par cette méthode on pourrait transférer des "fréquences vibratoires à des médicaments homéopathiques" à l'aide d'un appareil de résonance et d'un tensor .

Une association de consommateurs en Suisse a demandé à des instituts scientifiques de vérifier les dires de Memon et il a été prouvé qu'il n'y avait aucune efficacité constatée. Le service commercial de Memon commentait ce constat: "La technologie Memon ne peut être vérifiée par des mesures physiques classiques. Car notre technologie change l'information pathologique des vibrations et non leur force."

La publicité que "la marque IPICT a été enregistré le 18. février 2005 à l'Institut de la Propriété Intellectuelle" n'est pas sérieux non plus. Le nom de l'INPI suggère une certaine sériosité, mais cet enregistrement est très courant, accessible à tout le monde contre 350 Euros de frais. Cet enregistrement de la marque ne dit rien sur le produit.

Liens externes

  • http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1167 Ondes et croyances paranormales par Henri Brugère - SPS n° 285, avril-juin 2009
    "Le domaine des ondes électromagnétiques est continuellement l’objet de conflits où s’opposent des données matérielles, résultant des réelles acquisitions de la physique, et des conceptions évoquant la radio-électricité, mais non validées, qui relèvent soit de pseudosciences ancrées quelquefois solidement dans les esprits, soit de doctrines étroitement associées à leur créateur [...] Au centre de pratiquement toutes les démarches ésotériques on trouve en effet les concepts d’« ondes » et de « magnétisme », entités dans lesquelles le physicien ne reconnaît pas les phénomènes qui, dans sa discipline, portent le même nom. De ce fait, l’interprétation qui est faite des phénomènes physiques ou biologiques par les tenants des doctrines ésotériques ne peut être acceptée par les physiciens et les biologistes, ce qui est une source permanente de désaccord. Mais un tel terrain de mésentente est aussi particulièrement fertile au développement de véritables escroqueries intellectuelles, [...] Il ne fait aucun doute que, pour une partie importante de la population, les ondes électromagnétiques sont maléfiques. L’environnement est rempli d’ondes de toutes sortes : celles créées par l’homme, mais aussi celles qui proviennent de la nature. [...] Pour éviter les « bourrages de crâne », il faut faire preuve d’esprit critique quand on voit utiliser les termes d’ « ondes », de « magnétisme », dans une argumentation qui n’a rien à voir avec les enseignements d’Œrstedt, d’Ampère, de Lorenz et de Maxwell. La première question qu’il faut se poser est alors « qu’est-ce qu’on veut me faire gober ? », et « qu’est-ce que cela cache ? ». Car si dans le paranormal, il suffit « d’y croire », la première mesure d’hygiène mentale, en science, reste de douter de tout."

Article de Psiram dans d'autres langues

Références

  1. https://fr.wikipedia.org/wiki/Pollution_%C3%A9lectromagn%C3%A9tique
  2. http://www.gesundheit-plus-umwelt.de/index.html Site web de Memon-Umwelttechnologie (memon® technologie environnementale)
  3. http://www.memon.eu/ Site web de memon® bionic instruments GmbH
  4. http://www.memon-france.eu/memon/geschichte.html
  5. Paragraphe 'Autocollant et "chips"' dans l'article Psiram-allemand 'Produits de protection anti électro-smog'
  6. Institut für bioenergetische Analysen, Freiherr-vom-Stein-Str. 23, 29614 Soltau
  7. http://www.memon-france.eu/impressum.html On lit : "Nous avertissons que les produits de la S.A.R.L memon® technologie environnementale ne sont pas des remèdes de santé et qu'ils ne doivent être considérés en tant que tels. Ils ne peuvent remplacer un traitement médical. Les harmonisateurs memon® soutiennent le corps suivants les principes de l'homéopathie. Ceci signifie, que les forces d'auto guérison de l'organisme humain vont pouvoir être réactivées par l'effacement des informations nuisibles pathogènes. [...] toutes les indications concernant des améliorations de l'état de santé reposent sur des rapports liés aux expériences faites par des acheteurs et des utilisateurs. La véracité sur l'efficacité de nos produits, contenue memon® dans les témoignages apportés par des utilisateurs, n'a pas été contrôlée et s'en suit donc sans garantie. [...]"
  8. http://www.memon-france.eu/transformer.html Liste des Harmonisateurs commercialisés par Memon France
  9. http://www.memon.eu/forschung/studien/biophotonenanalyse.html Citation du 27 juin 2010