Atox Bio Computer

De Psiram
Atox Bio Computer1.png
A. V. Tarasov
Stock d'Atox

L'Atox Bio Computer est un appareil de charlatanerie de la catégorie des protections contre la pollution électromagnétique (électrosmog)[1].

Généralités

Le fabricant est la société styrienne ATOX Systemtechnik GmbH (GmbH est l'équivalent de Sarl), une filiale de 'm2 Master Management GmbH'. L'Atox Bio Computer est vendu 279 € par l'entreprise ATOX Vertriebs GmbH de Seiersberg[2]. Il a été développé par un physicien russe Alexander Tarasov. La publicité pour l'Atox, hormis celle sur le site Web de la société Atox, est principalement faite par des communiqués de presse payés. Pour la distribution du produit existant, on exploite la peur de certaines personnes qui craignent les rayonnements électromagnétiques (électrosmog) ou bien les rayons cosmiques (ou rayonnements cosmo-telluriques). Porté autour du cou, l'Atox est censé de protéger le porteur contre les divers «rayonnements» en «convertissant des informations négatives en positives".

Il est préoccupant de constater que l'Atox est également proposé pour la protection contre les rayonnements radioactifs c'est-à-dire les rayonnements ionisants[3], alors que l'effet de la soi-disante protection de l'Atox contre les rayons ionisants n'a pas pu être scientifiquement prouvé. Au sujet du mode d'action sont données des explications pseudo-scientifiques dans lesquelles il est question d'une "composante informationnelle énergétique" du rayonnement :[4]

La découverte révolutionnaire de Dr Tarasov est que tous les rayonnements électromagnétiques d'une source quelconque sont constitués de deux composantes, la composante physique et celle d'information énergétique. Lorsque le composant d'information énergétique précède la vibration physique et agit essentiellement sur ​​le corps humain respectivement son champ bioénergétique[5].

Mode de fonctionnement présumé

Selon le fabricant, L'Atox Bio Computer est censé procéder en trois étapes:

  • Au moyen de deux antennes en spirale dorées, l'Atox communique avec un "champ biodynamique" de l'utilisateur.
  • Tous les rayonnements sont immédiatement «transformés» en une forme inoffensive pour l'organisme.
  • Les informations des rayonnements corrigées sont renvoyées à nouveau à l'organisme et à son champ biodynamique.

Sur la puce intégrée, il y aurait 30 programmes d'information mémorisés qui permettraient de convertir la totalité du spectre de rayonnement nocif en information de rayonnement positive et ainsi de fournir à l'organisme de l'énergie supplémentaire. La base technologique de l'Atox Bio Computer est selon Tarasov une "Master Wave Technology", une méthodologie spécifique pour influencer "l'énergie et l'information vibratoire", tout comme pour son appareil-NABAT inventé précédemment. Cette méthode ésotérique a été développée par Tarasov. Pour ce faire seraient utilisées des gammes de hautes fréquences qui sont prétendument décrites par des scientifiques, des théosophes, des philosophes etc. depuis des siècles comme dans "le domaine de la matière ultra-fine".

La preuve alléguée de l'efficacité

Le médecin spécialiste des maladies internes et homéopathe Michael Frass aurait également constaté un effet positif de l'Atox Bio Computer[6]
A gauche le sang de la personne testée avant qu'elle ne téléphone.
Au milieu son sang après 5 minutes d'appel avec un mobile sans protection.
A droite son sang après 5 minutes d'appel avec un mobile protégé avec un SAFER CALL.
Une utilisation typique du 'Geldrollbildung' (formation d'empilements de globules rouges) pour un produit concurrent

Pour contrer le scepticisme à propos de cet étrange appareil, des certificats ont été mentionnés par Tarasov et le fabricant sur ce qu'on appelle la Geldrollenbildung (Il s'agit d'une supposée constitution en forme de rouleaux de pièces de monnaie, en clair d'empilements de globules rouges)[7] qui serait observable à l'aide de microscopes travaillant en champ sombre. Cependant, ces certificats n'ont aucune valeur de preuve scientifique. Les dessous de la soi-disant expertise scientifique de l'Atox sont expliqués dans un article du journal autrichien skeptiker (pages 22 à 24)[8]. Aucune des études présentées n'est en double aveugle. Certaines viennent d'instituts bien connus pour être pseudo-scientifiques.

L'"Institut für Biosensorik und Bioenergetische Umweltforschung (IBBU)"[9] à Lieboch / Graz a annoncé par un communiqué de presse d'avril 2005 (rédacteur: Wolfgang Weitlaner) avoir réalisé un essai de longue durée pour le produit Atox Bio Computer avec un total de 75 sujets, sous la direction de Noemi Kempe à partir de décembre 2003 jusqu'en mars 2005. Selon le résultat de l'essai, le produit aurait montré chez tous les sujets, par le simple fait de le porter, être une protection contre des pollutions "géopathogènes", radioactives et électromagnétiques, à savoir, prouvé au moyen d'"essais bioénergétiques". La responsable de l'essai Kempe a déclaré que ce produit ne serait pas un objet "magique ésotérique"[10]

Article de Psiram dans d'autres langues

Liens externes

Références

  1. https://fr.wikipedia.org/wiki/Pollution_%C3%A9lectromagn%C3%A9tique
  2. ATOX Vertriebs GmbH, Erzherzog Johann-Straße 53, A-8054 Seiersberg
  3. https://fr.wikipedia.org/wiki/Rayonnement_ionisant
  4. http://www.atox.info/index.php/article/view/57/
  5. http://www.charlatans.info/champs-bioenergetiques.php
  6. http://scienceblogs.de/kritisch-gedacht/2008/08/02/aether-atox-aquapol/ Voir dans le forum les mails 4 à 12 dans le forum faisant suite à la publication en 2008 de l'article "Äther, ATOX, Aquapol (und Einstein natürlich!)" (allemand)
  7. Geldrollenbildung sur le Psiram-allemand
  8. http://www.gwup.org/images/stories/pdf/skeptiker/vor%202008/altern.wiss.in-oesterreich-1.pdf Voir pages 22 à 24 à propos de Noemi Kempe, de l'IBBU et du Dr Michael Frass (allemand)
  9. Article Psiram-allemand sur l'Institut für Biosensorik und Bioenergetische Umweltforschung (Institut pour la recherche environnementale biosensorielle et bioénergitique)
  10. http://www.pressetext.com/news/20050409006 Mini-Bio-Computer soll vor Strahlen schützen IBBU-Studie bestätigt Wirksamkeit der Entwicklung von Alexander Tarasov. 09.04.2005