Yves Rasir : Différence entre versions

De Psiram
m
m
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
[[image:Yves_Rasir.jpg|Yves Rasir en 2011 Source TV5MONDE Source wikipédia|300px|thumb]]
 
[[image:Yves_Rasir.jpg|Yves Rasir en 2011 Source TV5MONDE Source wikipédia|300px|thumb]]
 
[[image:Néosanté_Collaborateurs.jpg|Liste des collaborateurs à la revue [[Néosanté]] Source: capture d'écran sur le site http://lephareeclaireur.wordpress.com/tag/neo-sante|500px|thumb]]
 
[[image:Néosanté_Collaborateurs.jpg|Liste des collaborateurs à la revue [[Néosanté]] Source: capture d'écran sur le site http://lephareeclaireur.wordpress.com/tag/neo-sante|500px|thumb]]
'''Yves Rasir''' se définit lui même comme l'éditeur responsable de la revue '''[Néosanté]]'''<ref>http://www.neosante.eu/</ref> et journaliste indépendant depuis près de 30 ans. Il précise avoir été initié à l’hygiénisme par le naturopathe [[André Passebecq]], avoir rencontré les "grands médecins et chercheurs" qui ont mis à jour le sens biologique des maladies ([[Henri Laborit]], [[Ryke Geerd Hamer]], [[Alain Scohy]], Robert Guinée…) et s'être formé auprès de certains d’entre eux ([[Olivier Soulier]], [[Claude Sabbah]], [[Gérard Athias]] …). Fondateur et rédacteur en chef du magazine '''BIOINFO''' pendant 13 ans; en créant la revue [[Néosanté]], il déclare poursuivre ainsi son parcours de vie entièrement dédié au  « sens des maux et à leurs solutions bio ». Il est donc à classer parmi les propagandistes de la [[Biologie Totale]].
+
'''Yves Rasir''' se définit lui même comme l'éditeur responsable de la revue '''[[Néosanté]]'''<ref>http://www.neosante.eu/</ref> et journaliste indépendant depuis près de 30 ans. Il précise avoir été initié à l’hygiénisme par le naturopathe [[André Passebecq]], avoir rencontré les "grands médecins et chercheurs" qui ont mis à jour le sens biologique des maladies ([[Henri Laborit]], [[Ryke Geerd Hamer]], [[Alain Scohy]], Robert Guinée…) et s'être formé auprès de certains d’entre eux ([[Olivier Soulier]], [[Claude Sabbah]], [[Gérard Athias]] …). Fondateur et rédacteur en chef du magazine '''BIOINFO''' pendant 13 ans; en créant la revue [[Néosanté]], il déclare poursuivre ainsi son parcours de vie entièrement dédié au  « sens des maux et à leurs solutions bio ». Il est donc à classer parmi les propagandistes de la [[Biologie Totale]].
  
 
Un article intitulé "Libre propos" dans le BIOINFO du 1er janvier 2005 signé Yves Rasir fait l'éloge de [[Ryke Geerd Hamer]]<ref>http://http://www.bio-info.be/pages/pdf_telechargeable/BIOinfo_49.pdf</ref>.
 
Un article intitulé "Libre propos" dans le BIOINFO du 1er janvier 2005 signé Yves Rasir fait l'éloge de [[Ryke Geerd Hamer]]<ref>http://http://www.bio-info.be/pages/pdf_telechargeable/BIOinfo_49.pdf</ref>.

Version du 10 décembre 2013 à 17:58

Yves Rasir en 2011 Source TV5MONDE Source wikipédia
Liste des collaborateurs à la revue Néosanté Source: capture d'écran sur le site http://lephareeclaireur.wordpress.com/tag/neo-sante

Yves Rasir se définit lui même comme l'éditeur responsable de la revue Néosanté[1] et journaliste indépendant depuis près de 30 ans. Il précise avoir été initié à l’hygiénisme par le naturopathe André Passebecq, avoir rencontré les "grands médecins et chercheurs" qui ont mis à jour le sens biologique des maladies (Henri Laborit, Ryke Geerd Hamer, Alain Scohy, Robert Guinée…) et s'être formé auprès de certains d’entre eux (Olivier Soulier, Claude Sabbah, Gérard Athias …). Fondateur et rédacteur en chef du magazine BIOINFO pendant 13 ans; en créant la revue Néosanté, il déclare poursuivre ainsi son parcours de vie entièrement dédié au « sens des maux et à leurs solutions bio ». Il est donc à classer parmi les propagandistes de la Biologie Totale.

Un article intitulé "Libre propos" dans le BIOINFO du 1er janvier 2005 signé Yves Rasir fait l'éloge de Ryke Geerd Hamer[2].

Le Sympodium à Woluwe-Saint-Lambert en 2012

Il est l'organisateur du symposium contreversé programmé le 2 juin 2012 à Woluwe-Saint-Lambert[3] [4], qui, au grand dam de l’Ordre des médecins et du bourgmestre de la commune, a eu lieu et auquel ont participé Alain Scohy Radié à vie de l’Ordre national des médecins en France en 1996, le belge Eduard Van den Bogaert, docteur en médecine exerçant à Uccle, radié de l’Ordre des médecins en 1995 suite au décès d’une patiente avant d’être réhabilité par la suite, qui intervient ici au titre de "praticien en décodage biomédical" et superviseur du "Dictionnaire des codes biologiques des maladies". Au programme encore, le Français Laurent Daillie, consultant en décodage des stress biologique et auteur du livre "La Logique des symptômes" ; le Belge Quirico Blonda, docteur en médecine, praticien en biologie totale des êtres vivants ; l’Italien Pierre Pellizzari, naturopathe en Toscane et auteur du livre "J’ai vérifié la Médecine nouvelle du Dr Hamer" ou encore le Belge Alain Lechat, kinésithérapeute, praticien en biologie totale des êtres vivants.

Au journal télévisé du 3 juin 2012 de la RTBF (télévision belge) a été publié un reportage de Régis de Rath au sujet de ce symposium[5].

La publication de la vidéo du symposium (par ceux qui y participants)[6], où tous se gaussent de l'accusation de secte et évoquent longuement Ryke Geerd Hamer, a toute l'apparence d'un défit aux autorités.

Références

  1. http://www.neosante.eu/
  2. http://http://www.bio-info.be/pages/pdf_telechargeable/BIOinfo_49.pdf
  3. http://www.lalibre.be/actu/belgique/article/738690/biologie-totale-le-symposium-conteste-aura-t-il-lieu.html
  4. http://www.ccmm.asso.fr/spip.php?article3887
  5. http://www.rtbf.be/video/detail?id=1734110
  6. http://www.youtube.com/watch?v=7wsT-tYjE8o