Gregorian Bivolaru

De Psiram
Gregorian Bivolaru

Gregorian Bivolaru, né le 12 mars 1952, aussi dit Yogacharya Grieg, Atman, surnommé Grieg ou aussi Grig, est un auteur roumain, théoricien du complot et fondateur de la secte MISA (Mouvement d’Intégration Spirituelle dans l’Absolu). Bivolaru vit actuellement en Suède car il se considère persécuté injustement par les autorités judicières roumaines et aussi persécuté par une gigantesque conspiration satanique de francs-maçons[1], d'Illuminati et de reptiliens. En 2005 il a obtenu en Suède le statut de réfugié[2] et utilise un nouveau nom Magnus Aurolsson.

Bivolaru se décrit comme un professeur de yoga d'une "Université de yoga Vishvaguru, internationale himalayenne" [3], et membre d'une "Académie universelle française pour la paix", apparemment il s'agirait de l'AUPAC (Alliance Universelle pour la Paix par la Connaissance"), devenue aujourd'hui l'AIPEM (Association Internationale des Educateurs pour la Paix Mondiale ou International Association of Educators for Peace).

Bivolaru est propagateur de visions apocalyptiques. En particulier, il croit en une création artificielle du virus VIH qui cause le Sida. Le virus aurait été créé par les dirigeants secrets d'un Nouvel Ordre Mondial (NWO) pour amener une réduction de la population mondiale[4].

Victimes de MISA et des enseignements de Bivolaru

Témoignage à la conférence organisée par la FECRIS : « Sectes apocalyptiques : utopies ratées et conséquences pour les adeptes » qui s’était déroulée le 13 octobre 2012 à Salses Le Château (66). Roxana-Malina Chirila, ancienne adepte roumaine de l’école de yoga MISA, y avait fait une intervention sur la « fin du monde » en se référant au phénomène qui se produit quand une secte, en l’occurrence MISA, fait de ce thème une partie de sa doctrine [5].

Dans ce document, elle décrit également comment Bivolaru répand des idées médicales absurdes, cela conduit à des conseils hautement douteux à des patients gravement malades :

"Par exemple, deux des yogis de MISA, Cristina Gaina et Diana Dobrin, honorablement connues pour avoir joué dans des film porno de MISA sensés faire "l'éducation sexuelle" du monde, sont mortes de cancer du sein. Leur maladie a été imputée à des problèmes émotionnels (Cristina Gaina était connue pour être quelque peu rude, tandis que Diana Dobrin avait des problèmes relationnels avec un des VIP de MISA). Elles ont demandé l'avis médical de Gregorian Bivolaru, qui les a mises en garde contre les médecins ordinaires et les traitements habituels. Lorsqu'elles sont mortes, on pensait que c'était dû au fait qu'elles n'avaient pas réussi à résoudre leurs problèmes émotionnels et spirituels, - comme j'ai déjà mentionné, le développement d’un yogi de MISA est jugé à l’aune de ses "états" et le yogi parfait est considéré comme étant à l'abri de tout dommage physique - . Deux autres yogis, Attila Nagy et Mihaela Diaconescu, se sont suicidés. Leurs morts ont été plus ou moins passées sous silence et on a considéré qu'elles étaient dues à des "influences démoniaques". Bon nombre d'autre yogis ont des problèmes physiques ou mentaux, mais on les considère comme dus à leur imperfection spirituelle. On ne pose pas beaucoup de questions sur ces cas, car on les considère comme "atypiques" pour des yogis."

Courte bibliographie et histoire criminelle

Arrestation
Gregorian Bivolaru. Source: Cour d'appel d'Alba Julia (Curtea de Apel Alba Iulia)

Gregorian Bivolaru est né en 1952 à Tărtăşeşti, une petite ville roumaine (dans le circonscription administrative de'Ilfov, aujourd'hui Dâmboviţa) à 30 km au nord-ouest de Bucarest, et a fréquenté une école à Bucarest. Il affirme avoir vécu dans son enfance une exprérience de révélation: il lui aurait été révélé qu'il était un yogi tibétain. Bivolaru affirme avoir étudié un grand nombre d'oeuvres qui lui auraient inspiré en 1978 la création d'une forme originale de yoga. Il a d'abord travaillé en tant que plombier. Plus tard, il commença à s'intéresser au yoga. En 1977, il a été accusé de diffuser des images pornographiques et condamné à un an de prison, mais il a pu bénéficier d'une amnistie pendant la dictature de Nicolae Ceauşescu. En 1984, il a été à nouveau condamné, soi-disant pour un complot contre Ceausescu.

Avec 20 autres professeurs de yoga, en 2004, Bivolaru a été accusé en Roumanie, entre autres, de traffic d'êtres humains, d'agressions sexuelles et d'abus sur mineurs, ce qui l'a amené à fuir secrètement vers la Suède. Un ancien avocat de Bivolaru a porté plainte contre lui pour le paiement de soi-disant 666 666€ impayés. Les raids menés en Roumanie, ainsi que la diffusion dans les médias les détails des victimes réelles ou présumées ont cependant suscité des critiques.

MISA

Page web du Mouvement d'Intégration Spirituelle dans l'Absolu roumain (capture d'écran de décembre 2011)[6]
Mise en garde absurde contre les reptiloïdes sur le site web de MISA yogaesoteric.net (capture d'écran de décembre 2011)

En Janvier 1990 (après la fin du communisme de Ceausescu en Roumanie en 1989) Bivolaru a fondé à Bucarest son "Mişcarea de Integrare Spirituală în Absolut", ou "Mouvement d'Intégration Spirituelle dans l'Absolu", en abrégé MISA ou M.I.S.A.[7], qui a pour mission la diffusion du Yoga et de l'Ayurveda. Bivolaru a réussi à attirer un grand nombre d'adeptes et même à développer ses activités à l'étranger, où il a ouvert des succursales, en particulier dans les pays nordiques. Suite aux critiques dans les médias roumains, Bivolaru s'est retiré officiellement en 1995 de la direction du mouvement, mais il en reste cependant son leader spirituel. Le mouvement a compté jusqu'à 40 ashrams ou «centres de recherche, d'enseignement et de guérison», avec environ 200 instructeurs. Dans la Roumanie postcommuniste, MISA, avec ses étranges activités ésotériques, s'est heurté à une levée de boucliers. Furent reprochés, entre autres, le "blasphème" et des activités "anti-chrétiennes».

La Fédération Européenne de Yoga (European Yoga Council) a exclu MISA et NATHA (branche danoise de MISA) en avril 2008 de ses rangs. Depuis 2008 MISA et toutes ses filiales à l'étranger ne sont plus membres de la Fédération Internationale de Yoga et de la Fédération Européenne de Yoga en raison de l'industrie du sexe. Shri Yogacharya Ajita, Président de la Fédération Européenne de Yoga a expliqué ce que suit:

My official resolution as president of the European Yoga Council of the European Yoga Alliance is that Mihai Stoian, Grieg Bivolaru and all people linked to the MISA/NATHA organization are immediately expelled from our organization and that we stop their membership, because it has been proven that they are not busy with Yoga in whatever form, that they even use Yoga as a cover for illegal practices, that they do not respect the rules and standards of our organization, that they show an unheard lack of moral integrity, and cannot be convinced to change their attitude.

La riposte a été vite trouvée, Bivolaru a créé en 2005 sa propre International Federation of Yoga and Meditation, ATMAN[8], basée en Angleterre, dont font partie toutes les écoles de Yoga rattachées aux groupes MISA et NATHA.

Le centre danois NATHA, fondé par Bivolaru, est connu pour être une sous-organisation de MISA, il est dirigé par son élève Mihai Stoian [9] [10].

Détail annexe, Gregorian Bivolaru est le traducteur et adaptateur en roumain de plusieurs livres de Jakob Lorber, le Grand évangile de Jean (tomes I, II, III, IV et V) et les trois Jours de Jésus au Temple[11], on trouve même un texte de ce dernier dans la version française de MISA[12].

Procédures pénales

Italie en 2012

Les 6 et 7 décembre 2012, la police italienne a fait une perquisition massive dans vingt-cinq domiciles et centres de yogis italiens. Dix-huit personnes seraient sous le coup d’investigations pénales pour recrutement en vue de prostitution, pornographie, esclavage sexuel, orgies sexuelles à caractère violent[13]

Condamnation définitive de Bivolaru en Roumanie en 2013

La Haute Cour de Cassation et de Justice de Roumanie a condamné définitivement Gregorian Bivolaru le 14 Juin 2013 à 6 ans de prison sans sursis pour trafic d'êtres humains et relations sexuelles répétées avec un mineur[14]. Pendant le procès, des partisans de Bivolaru ont menacé Ionuţ Matei, président de la Haute Cour de Cassation et de Justice en charge du procès[15] [16]. Mais Bivolaru, qui avait obtenu en 2005 l'asile politique de la Suède, n'y serait plus et serait, d'après des témoignages, aujourd'hui en France[17]; se pourrait-il que ceci ne soit pas sans relation avec le développement des activités de ses partisans français[18] ? Il est à noter que le site français yoga-integral.fr est devenu inaccessible le 18 juin 2013 et l'est resté quelques temps; se pourrait-il que la police ait cherché Bivolaru, qu'on soupçonnait de se cacher en France sous le nom de Magnus Aurolsson, chez eux ? Trouver et extrader Gregorian Bivolaru vers la Roumanie risque de s'avérer difficile.

Arrestation de Bivolaru en février 2016 à Paris

Gregorian Bivolaru, un des fugitifs les plus recherchés d'Europe, arrêté en France. AFP. Publication: 27/02/2016 :
POLICE - Le Roumain Gregorian Bivolaru, en cavale depuis plusieurs années et considéré comme l'un des "hommes les plus recherchés" dans son pays, a été interpellé vendredi 26 février à Paris, a-t-on appris de sources policières françaises.
L'homme, âgé de 64 ans, théoricien du complot et fondateur de la secte controversée Misa (Mouvement d'intégration spirituelle dans l'absolu), avait été condamné par défaut, en 2013, par la Haute Cour de justice et de cassation roumaine à six ans d'emprisonnement. Il est accusé de pédophilie et de trafics d'êtres humains, ce qu'il nie.
Gregorian Bivolaru figurait dans le fichier, créé récemment par Europol, donnant à chacun des 28 pays membres de l'Union européenne (UE) le droit de diffuser largement des informations sur les fugitifs les plus dangereux et recherchés. [...][19]

Extradition de Bivolaru vers la Roumanie le 22 juillet 2016

Après son arrestation en février au Salon du livre et papiers anciens (espace Champeret) par les policiers spécialisés de la Brigade de recherche nationale des fugitifs (BNRF), un service de la police judiciaire française, Bivolaru avait été mis en détention provisoire dans l’attente d’une audience pour sa remise à Bucarest. La Cour d'appel de Paris avait accepté le 8 juin 2016 que Bivolaru soit extradé, mais il avait contesté la décision. La Cour de cassation a rejeté le 13 Juillet 2016 le recours de Bivolaru contre la décision initiale d'extradition, ce qui a rendu son extradition vers la Roumanie exécutoire. [20] En conséquence, Gregorian Bivolaru a été conduit le vendredi 22 juillet 2016 sous escorte policière en Roumanie pour y purger la peine de 6 ans de prison à laquelle la Cours suprême de Roumanie l'a condamné pour traite des êtres humains et actes sexuels avec une mineure.[21]

Gregorian Bivolaru a demandé à être rejugé

À son arrivée en Roumanie, Bivolaru a demandé au Tribunal de Sibiu de rouvrir le procès criminel dans lequel il avait été condamné en 2013 à 6 mois de prison ferme pour trafic d'êtres humains et actes sexuels avec des mineurs; le motif invoqué : son procès avait été prononcé par contumace. Le 11 novembre 2016, sa demande a été rejetée par le Tribunal de Sibiu, cependant le Tribunal de Budapest a admis, en ce qui concerne l'exécution de la peine, de déduire des 6 ans de prison les périodes d'incarcération déjà effectuées dans divers pays, à savoir: la détention préventive en Roumanie du 29.03.2004 au 01.04.2004, la période de détention en Suède du 04.04.2005 au 21.10.2005 avant que lui soit accordé le droit d'asile, l'incarcération en France du 26.02.2016 au 22.07.2016, et l'incarcération en Roumanie depuis son extradition du 22.07.2016.[22] [23].

Décision des juges de le relâcher

La motivation du jugement du tribunal de Bistrita du 7 septembre par lequel le fondateur de MISA, Gregorian Bivolaru, a été libéré sous condition, montre que, de l'avis du tribunal, il ne constitue pas une menace pour l'ordre public et qu'il a assumé le crime commis et le regrette.
En outre, Bivolaru s'est engagé devant le tribunal a ne plus jamais parler à l'avenir avec une personne mineure et à fait valoir que 13 ans ont passés depuis l'acte pour lequel il a été condamné pour relations sexuelles avec une mineure.
[...] Le tribunal a estimé que la décision de libération conditionnelle, bien qu'elle puisse être critiquée par l'opinion publique, est simplement parce que la période de détention est «suffisamment cohérente».
Le pétitionnaire a exécuté une période de détention suffisamment cohérente pour la réalisation de tous les objectifs poursuivis par l'Art. 52 Par. 1 et 2 de l'ancien Code criminel ", indique le jugement du tribunal de Bistrita. [...] [24]

Bivolaru a pris la poudre d'escampette le 14 septembre 2017

L'ancien chef de MISA, Gregorian Bivolaru, a encore disparu.
Après que la police en Finlande ait émis un APB [all points bulletin: alerte à toutes les patrouilles/avis de recherche], des policiers roumains sont allés chez lui dans le comté de Sibiu mais ils ne l'ont pas trouvé.
Apparemment, Bivolaru aurait fui le pays le 14 septembre, juste le lendemain de sa libération.
Emprisonné au pénitencier de Bistrita après que les autorités françaises l'ait extradé en juillet 2016 pour le mettre en prison en Roumanie dans le dossier où il est accusé de relations sexuelles avec une mineure [des mineures serait plus exact], Bivolaru a été mis en liberté conditionnelle le 13 septembre, alors que les procureurs n'avaient pas contesté la décision des juges de le libérer.
Il n'y avait aucune interdiction sur son nom de quitter le pays après la sortie.
L'ancien chef du MISA a déclaré la localité de Cisnadioara dans le comté de Sibiu comme lieu de résidence, mais les sources ont affirmé qu'il n'aurait jamais séjourné là-bas.
Mercredi soir, des policiers sont allés chez lui, mais il n'était pas là. Les autorités finlandaises ont délivré un mandat d'arrêt par contumace au nom de Bivolaru et la police roumaine a reçu les documents mercredi. Le leader du MISA fait l'objet d'une enquête pour traite d'êtres humains et abus sexuels.[25]

Article de Psiram dans d'autres langues

Liens externes

  • http://www.youtube.com/watch?v=Fga11WvkUqk&NR=1 Un reportage (en roumain mais sous-titré en anglais) intitulé "MISA Yoga School - Forgeries, perversions, proselytism ..."
  • http://www.trilulilu.ro/video-film/disclosures-from-the-misa-hell http://www.trilulilu.ro/secte/e98031810cc36e Témoignage de deux ex-adeptes de Bivolaru (sous-titré en anglais)
  • http://www.metacafe.com/watch/yt-qK88sLc8Uxc/misa_yoga_school_false_documents_illegal_practice_of_med/ Un reportage (en roumain mais sous-titré en anglais) intitulé "MISA Yoga School False Documents. Illegal Practice of Med."
  • http://www.prevensectes.com/rev0601.htm#6a Une affaire de secte et de sexe embarrasse la Justice Roumaine (2006)
  • http://www.rtv.net/amenintari-pentru-judecatorul-lui-bivolaru-magistratul-a-primit-acasa-o-scrisoare_84511.html Article du journal Romanian TV, publié le 14 juin 2013, dont voici une traduction en français:
    Le juge du cas de Gregorian Bivolaru a reçu une lettre de menace.
    Un juge de la Haute Cour de Cassation et de Justice, a été menacé d'être détruit (Psiram: ou démoli) s'ils condamnaient à la prison Gregorian BIVOLARU, chef spirituel de la MISA. Le magistrat a reçu une lettre de menaces chez lui. Cependant, il a dit qu'il ne se laissera pas intimider et qu'ils jugeront jusqu'à la fin le dossier de Bivolaru.
    Le juge Ionut Matei, président du tribunal en charge du procès Bicolaru, a reçu une lettre de menaces dans sa boîte à lettre. Dans le billet signé "nous, les indignés", il est menacé d'être renvoyé (Psiram: mis à l'écart c. à d. "débarqué" de sa fonction) du système de la justice si Bivolaru est condamné judiciairement.
    "C'est facilement réalisable, et bientôt vous sentirez et expérimenterez (en personne) les conséquences bien méritées, et alors vous serez convaincu. (Bien pire, si vous le faîtes, il vous sera rendu la monnaie de la pièce ...) Après avoir obéi à l'ordre donné (vous savez par qui!!!) de jeter l'innocent Bivolaru derrière les barreaux, vous aurez à faire face aux indignés pour les nombreuses années à venir, et à répondre de vos actions ... ", est-il écrit dans la lettre de menaces.
    Le magistrat est menacé d'être détruit/démoli s'il condamne le chef de MISA à la prison.
    "Comme vous vous en doutez, NOUS, LES INDIGNÉS, sommes le même groupe qui, (par des méthodes connues de nous seuls), en tant que JUSTICE IMMANENTE, avons fait tomber puis amené en face de vous dans le rôle du coupable, l'ancien Premier ministre Adrian Nastase, qui - comme vous le savez - est un autre ennemi endurci et haineux de G.Bivolaru. Si nous y sommes parvenus avec Adrian Nastase, avec vous, il sera beaucoup plus facile pour nous de vous expulser de la justice que dans le cas d'Adrian Nastase, (comme vous le découvrirez bientôt)." - conclut la lettre.
    Le juge Ionut Matei Richter a dit vendredi, que la menace reçue par lettre à l'adresse de son domicile, ne va pas l'intimider, il va terminer le procès de Bivolaru.
    [...] et porter plainte pour chantage.
    Bivolaru a été arrêté en Mars 2004, pour relations sexuelles perverses avec Madalina Dumitru, en utilisant l'influence qu'il avait sur elle en tant que professeur de yoga. Cependant, Bivolaru a été relâché après le 1er Avril 2004, la Cour d'appel a conclu que le mandat a été émis par un tribunal non autorisé.
    Les enquêteurs ont établi que, de 2002 - à mars 2004, il avait être pratiqué à plusieurs reprises des actes obscènes contre la mineure Madalina Dumitru. En janvier-novembre 2000 et en avril 2003, en utilisant les qualités de professeur de yoga et de mentor spirituel, Bivolaru entretenait des rapports sexuels avec deux mineures - Agness Arabella Muresan et Ilinca Simionescu.

Références

  1. http://yogaesoteric.net/content.aspx?lang=FR&item=3480
  2. http://www.gregorianbivolaru.com/docs/asylum/Decision_Supreme_Court_Sweden_21_Oct_05.pdf En anglais
  3. http://www.gregorianbivolaru.com/whoisgb-3.php
  4. http://auriol.free.fr/yogathera/types-de-yoga/Gregorian-Bivolaru-Yogacharya-Grieg.htm
  5. http://fecris.org/wp-content/uploads/2015/05/Chirila_FR.pdf
  6. http://www.yogaesoteric.net/content.aspx?lang=EN&item=0
  7. Mişcarea de Integrare Spirituală în Absolut, Şoseaua Sălaj Nr.2, Bl.126A, parter Sector 5, Bucureşti. telefon/fax (+40) 21- 424 23 69
  8. http://www.worldfederationofyoga.org/
  9. http://www.natha.net
  10. http://natha.fi/vanha/English/natha/thefounder.htm
  11. http://ro.wikipedia.org/wiki/Gregorian_Bivolaru
  12. http://www.yogaesoteric.net/content.aspx?item=4081&lang=FR Citation d'un texte de Jakob Lorber
  13. https://roxanamchirila.com/2012/12/12/police-raid-against-the-misa-yoga-school-in-italy-20-suspects-including-the-guru-bivolaru/
  14. http://translate.google.de/translate?hl=de&sl=ro&tl=fr&u=http%3A%2F%2Fwww.digi24.ro%2Fstire%2FGregorian-Bivolaru-condamnat-la-sase-ani-de-inchisoare_110891
  15. http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ro&u=http://www.digi24.ro/stire/Judecator-de-la-instanta-suprema-amenintat-in-ziua-procesului-lui-Gregorian-Bivolaru_110785&prev=/search%3Fq%3Dhttp://www.digi24.ro/stire/Judecator-de-la-instanta-suprema-amenintat-in-ziua-procesului-lui-Gregorian-Bivolaru_110785%26biw%3D1072%26bih%3D526
  16. Traduction google d'un article de journal roumain
  17. http://translate.google.de/translate?sl=auto&tl=fr&js=n&prev=_t&hl=de&ie=UTF-8&u=http%3A%2F%2Fyle.fi%2Faihe%2Fartikkeli%2F2013%2F05%2F13%2Ftantragurun-kutsu-kasikirjoitus
  18. http://www.yoga-integral.fr/yoga-course-france/
  19. http://www.huffingtonpost.fr/2016/02/27/gregorian-bivolaru-fugitifs-recherche-europol-arrestation-france_n_9334084.html?utm_hp_ref=france&ir=France
  20. http://www.bucaresthebdo.ro/les-juges-francais-ont-decide-que-gregorian-bivolaru-peut-etre-extrade-en-roumanie-1461&s=societe&articol=1461.html
  21. http://www.romaniajournal.ro/former-misa-leader-gregorian-bivolaru-brought-to-romania/ (anglais)
  22. http://stirileprotv.ro/stiri/actualitate/tribunalul-bucuresti-i-a-redus-pedeapsa-lui-gregorian-bivolaru-cu-cati-ani-de-inchisoare-ramane-liderul-misa.html Gregorian Bivolaru, victoire au tribunal dans le cas de trafic de personnes et d'actes sexuels avec des mineurs. Ce qu'a décidé le tribunal. Publié le jeudi 10 novembre 2016.
  23. https://www.agerpres.ro/justitie/2016/11/11/tribunalul-sibiu-a-respins-cererea-lui-gregorian-bivolaru-prin-care-solicitase-redeschiderea-procesului-penal-16-42-57 Tribunalul Sibiu a respins cererea lui Gregorian Bivolaru prin care solicitase redeschiderea procesului penal vineri, 11 Nov 2016. (Le Tribunal Sibiu a rejeté la demande de Gregorian Bivolaru de réouverture du procès criminel. Vendredi 11 Nov 2016).
  24. https://www.agerpres.ro/justitie/2017/09/19/judecatoria-bistrita-gregorian-bivolaru-nu-reprezinta-un-pericol-pentru-ordinea-publica-si-a-asumat-fapta-si-o-regreta-motivare--18-55-24 Judecătoria Bistrița: Gregorian Bivolaru nu reprezintă un pericol pentru ordinea publică, și-a asumat fapta și o regretă (motivare), marţi, 19 Sep 2017. La tribunal de Bistrita: Gregorian Bivolaru n'est pas un danger pour l'ordre public, il a assumé l'acte et des regrets (motivation), Mardi 19 sep 2017.
  25. http://www.romaniajournal.ro/searched-by-the-finnish-police-ex-misa-leader-gregorian-bivolaru-has-gone-missing/ Searched by the Finnish Police, ex-MISA leader Gregorian Bivolaru has gone missing. Publié le 21 septembre 2017

Pièces jointes