Boiron

De Psiram
Source cdn2.mothernature.com

L'entreprise pharmaceutique française Boiron[1] est le plus grand fabricant au monde de médicaments homéopathiques. Il existe des filiales de la société cotée en bourse dans 59 pays. Cependant Boiron n'est présent dans aucun pays germanophone.

Sont proposés des médicaments de l'homéopathie classique d‘après Hahnemann ainsi que d'autres «poly»-médicaments d‘homéopathie complexe.

Historique

Coeur et foie d'un canard sauvage fraichement mis à macérer avec de l'extrait de pancréas dans un milieux aqueux sucré Source Adler-apotheke-ellwangen.de/pix/ Oscillococcinum04_big.jpg

Le fondateur réel de la firme Boiron était le pharmacien parisien, partisan de l’homéopathie, René Baudry qui avait fondé la "Pharmacie générale homéopathique française" à Paris (68 boulevard Malesherbes, 8° arrondissement) en 1911. En 1922 Baudry vendit son entreprise et fonda un "Laboratoire central homéopathique rhodanien" à Lyon.

Plus tard les frères Jean et Henri Boiron (tous deux pharmaciens) prirent contact avec Baudry et furent engagés par Baudry. En 1932 les frères Boiron fondèrent, à l'adresse parisienne déjà mentionnée, le "Laboratoire central homéopathique de France" qui devint plus tard les "Laboratoires Homéopathiques le moderne" (LHM).

En 1967 le Groupe Boiron a été formé par l'union de plusieurs fabricants d'homéopathie. En 1987 eu lieu l'introduction en bourse (Lyon). Par la suite, Boiron a repris d'autres entreprises pharmaceutiques.

Pour 2004, le nombre d’empoyés indiqué est de 2.779. La majorité des actions est détenue par la famille Boiron qui nomme aussi les directeurs. En juin 2005, Boiron a acheté l'entreprise Laboratoires Dolisos qui est également un fabricant de médicaments homéopathiques. Boiron indique pour 2009 un chiffre d'affaires de 526 millions d'euros (bénéfice 91 millions d'euros). En juillet 2015, dans un article de journal sont donnés les résultats de Boiron en 2014: "Boiron est le leader mondial de l’homéopathie. Le groupe, contrôlé par la famille Boiron, emploie 3700 personnes dans le monde, dont 2575 en France. Le siège social est situé près de Lyon, à Messimy, où l’entreprise emploie près de 900 personnes. Elle a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires de 609,75 millions d’euros, dont 51% en France."[2].

L'Oscillococcinum, médicament Boiron

Un canard de Barbarie nettoyant ses plumes Source Wikipédia.fr sur la page de Joseph Roy inventeur de l'Oscillococcinum

Un des médicaments les plus connus de Boiron est l'Oscillococcinum (Oscillo), préparation de lactose, qui serait efficace contre les états grippaux.

Un médecin militaire français Joseph Roy (1891-1978) assiste à la terrible épidémie de grippe de 1917 et croit découvrir dans le sang des victimes un microbe formé de deux grains inégaux, et animé d’un rapide mouvement vibratoire, d’où le nom qu’il lui donne oscillocoque. De plus, le microbe est polymorphe. Il peut se rétrécir jusqu’à devenir un virus, aux limites de la visibilité (avec les instruments de l’époque). En vieillissant il grandit, laissant apparaître un troisième et même un quatrième grain.
Mais l’oscillocoque n’est pas seulement le microbe de la grippe. Roy le découvre dans le sang et les tumeurs des cancéreux. Son livre Vers la connaissanoe et la guérison du cancer, lui vaut un article enthousiaste de Léon Daudet, le célèbre polémiste de l’extrême-droite monarchiste ("Action Française"). Roy décide alors de s’établir à Paris, où il collabore quelque temps avec l’homéopathe Léon Vannier. Il continue à voir des oscillocoques un peu partout dans les chancres syphilitiques, le pus des blennorhagiques, les poumons des tuberculeux, chez les malades souffrant d’eczéma, d’herpès, de rhumatismes chronique, ou encore les sujets atteints d’infections aiguës : oreillons, varicelle, rougeole. Ses "découvertes" trouvent des oreilles complaisantes dans la cohorte des derniers antipastoriens, qui refusent d’admettre que les maladies infectieuses sont dues à des germes spécifiques. Elles rejoignent aussi les homéopathes, pour qui les maladies ne se répartissent pas d’après leurs causes, mais seulement d’après les symptômes de chaque malade, quelles qu’en soient les causes, lesquelles n’ont guère d’intérêt, puisqu’elles n’interviennent pas dans le choix d’une thérapeutique. Et il en vient à imaginer que les microbes sont d’origine endogène, qu’ils sont une forme inférieure d’existence des cellules de l’organisme malade.
Il ne reste plus à Roy qu’à mettre en oeuvre les techniques de l’homéopathie : mettre au point un traitement efficace dans les syndromes caractérisés par la présence massive d’oscilloscoques, en premier lieu le cancer. Conformément au dogme hahnemannien ce traitement devra partir de l’oscillocoque lui-même. Mais puisqu’on trouve des oscillocoques à peu près partout - jusque dans les puits dont l’eau a la réputation de favoriser le cancer - où choisir ceux qui serviront à fabriquer le remède homéopathique anticancéreux ?
Ici se place un mystère non éclairci. Roy décide de prendre ses oscillocoque dans le foie et le coeur des canards de Barbarie. Dans aucun de ses écrits il ne donne la raison de ce choix. S’agirait-il d’une révélation divine ? [...]
[3]

Aux USA, l'Oscillococcinum C200 est le remède homéopathique le plus vendu. Ce remède est aussi appelé là-bas le "canard-20 millions". Le chiffre d'affaires annuel pour le produit est de 20 millions de dollars. Le remède est fabriqué à partir de foie de canard, mais pour la totalité du chiffre d’affaire, on utilise seulement le foie d'un unique canard - et encore avec celui-ci il y en a de reste : La potentialisation C200 signifie que la proportion de foie dans la solution est d'une molécule de la substance originale diluée dans un minimum de 1 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 molécules d'eau, ce qui nécessiterait un récipient de plus de 30 000 000 000 fois la taille de la terre[4].
Les ingrédients d'Oscillococcinum sont:
Principe actif: Anas Barbariae hépatique et Cordis Extractum (extrait de foie de canard de Barbarie et extrait de cœur) 200CK HPUS 1 × 10 à 400 g. Ingrédient inactif: 0,85 g de saccharose, 0,15 g de lactose (100% de sucre, on ne peut pas être plus clair !)

Article sur le site terrassecafe :"Boiron signe un accord valant $12 millions pour éviter un procès collectif"[5], l'article sur le site terrassecafe est la traduction en français d'un article d'Andy Lewis qui anime le site anglais bien connu quackometer, l'aticle en anglais est consultable ici[6]: "Le géant français de l’homéopathie accepte de rembourser des clients et rajouter un avertissement sur les emballages
Je maintiens depuis longtemps que le succès de l’homéopathie vient du fait que beaucoup de gens ignorent de quoi il s’agit. L’homéopathie puise sa force dans la nature ésotérique des croyances qui sont à sa base : ce qu’on raconte aux clients ne dévoile en rien les dogmes bizarres de la secte. [...]
"

Il ne fait pas bon de critiquer les laboratoires Boiron

lettre de Boiron Italie (page 1)
lettre Boiron Italie (page 2)

Le jeune blogeur et informaticien Samuele Riva, de Milan, avait osé de critiquer l'homéopathie sur son blog "blogzero.it", les 13 et 27 juillet 2011. (article 1 [1], article 2 [2]) Il avait montré et commenté deux photos du produit Oscillococcinum, que la publicité Boiron affirme être efficace contre la grippe. Silvia Nencioni, administratrice déléguée de Boiron Italie, a adressé un courrier au fournisseur d'accès Internet du blogueur dans lequel elle précisait que les deux articles et les légendes sont faux et désobligeants à la fois pour l'homéopathie et la société. Cette lettre demande aussi au fournisseur d'accès de retirer toutes les références à Boiron et à ses produits des deux articles incriminés et d'en interdire l'accès sous peine de se voir, lui et le blogueur, poursuivis devant les tribunaux.

Voir l'article du blog "droit-medical.com"[7] sur la mésaventure de Riva.
Ce article même conclue: "Les temps sont décidément difficiles pour les laboratoires Boiron en Californie puisque quelques jours plus tôt, le 1er août 2011, un juge fédéral a refusé de rejeter une autre class action[8] intentée contre Coldcalm, un autre de ses produits, pour fraude et concurrence déloyale."

Thierry Boiron n'hésite pas à soutenir les médecins homéopathes en délicatesse avec l'Ordre

Citons Martine Gardénal, Présidente de la Société des Médecins Homéopathes Spécialistes, sanctionnée par l'Ordre pour "charlatanerie": "M. Christian Boiron qui me connaît depuis 30 ans, écrit à mon sujet
le Dr Gardénal a toujours su respecter les enseignements fondamentaux de ses maîtres, sans renier ni les réalités scientifiques, ni ses obligations déontologiques ou éthiques.
Le Dr Gardénal représente ainsi pour moi un exemple vivant d’une médecine moderne, humaine et humaniste, autant scientifique, respectueuse des traditions comme ouverte aux progrès. En un mot, digne d’une grande considération"
[9]

Dans une lettre de protestation adressée au Président de la République Française, Me Gardénal affirme pourtant que "Avec plus de 182 000 morts par an en France par le cancer, on ne peut pas prétendre que les traitements allopathiques (chimiothérapie et radiothérapie) même s’ils ont parfois quelques succès soient « des techniques scientifiquement avérées ». et demande à celui-ci de "Faire supprimer dès aujourd'hui tout pouvoir juridique aux Conseils Régionaux et Nationaux de l'Ordre des Médecins et dissoudre les Sections de l’Assurance Maladie installée au sein des Conseils."[10]

Liens externes

Article de Psiram dans d'autres langues

Liens externes

Références

  1. http://www.boiron.com/fr/ Le site du Groupe Boiron
  2. http://www.leprogres.fr/sante/2015/07/16/il-y-a-un-ku-klux-klan-contre-l-homeopathie Article « Il y a un Ku Klux Klan contre l’homéopathie » publié le 16/07/2015 dans Le Progès. Interview de Christian Boiron, propos Recueillis par Sylvie Montaron.
    Le directeur général des Laboratoires Boiron, Christian Boiron, répond aux attaques portées contre l’homéopathie.
    [S.M.:]L’homéopathie connaît toujours des difficultés dans les pays anglo-saxons. Une recherche australienne a repris 225 études et conclu qu’elle n’était pas efficace. Quelle est votre réaction ?
    [C.B.:]C’est un épiphénomène. Comme en Grande-Bretagne, l'homéopathie n’existe pratiquement pas en Australie. C’est de là que vient un immense travail scientifique auquel personne ne comprend rien ? ! Il y a un Ku Klux Klan contre l’homéopathie : une cinquantaine de personnalités du monde médico-scientifique très agacées par le fait que l’homéopathie existe et qui passent une partie de leur temps à essayer de montrer combien c’est aberrant. [...]
    [S.M.:] Une étude du Centre Léon-Bérard a montré que l’homéopathie diminuait des effets secondaires de traitements contre le cancer du sein mais sans « différence significative ». N’est-ce pas décevant ?
    [C.B.:] Quand on dit qu’il faut démontrer en médecine et que la médecine est une pratique scientifique ce sont deux idioties. [...]
  3. http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article39 Article intitulé "OSCILLOCOCCINUM - Le joli grand canard" par Michel Rouzé - SPS n° 202, mars-avril 1993
  4. http://www.quackwatch.com/01QuackeryRelatedTopics/homeo.html Article en anglais de Stephen Barrett sur l'homéopathie et l'oscillococcinum avec calcul du volume dans lequel on trouverait éventuellement une seule molécule de produit actif
  5. https://terrassecafe.wordpress.com/2012/03/09/boiron-signe-un-accord-valant-12-millions-pour-eviter-un-proces-collectif/
  6. http://www.quackometer.net/blog/2012/03/boiron-settles-for-12m-to-stop-homeopathy-lawsuits.html
  7. http://droit-medical.com/actualites/4-evolution/952-laboratoires-boiron-action-contre-blogueur-amateur
  8. http://www.courthousenews.com/2011/08/05/SnakeOil.pdf Le 1er août 2011, un juge fédéral des USA a refusé de rejeter une autre class action intentée contre Coldcalm, un autre de ses produits, pour fraude et concurrence déloyale
  9. "http://www.naturosante.com/rubriques/dossiers/martine_gardenal/martine_gardenal.php?1
  10. http://www.coordiap.com/Document/Lettre_ouverte_MGardenal.doc