Archie Kalokerinos

De Psiram
Archie Kalokerinos.JPG
Source: livre d'occasion proposé sur priceminister
Source: livre d'occasion proposé sur priceminister

"Archie" Kalokerinos, (né à Glen Innes en Australie le 28 septembre 1927 - 1 mars 2012) était un médecin australien. Il avait des opinions controversées sur un certain nombre de questions médicales. C'était un partisan de la théorie controversée de Linus Pauling, à savoir, que de nombreuses maladies seraient dues à la surproduction de radicaux libres et pourraient donc être prévenues ou guéries par la vitamine C, ce qui l'a conduit à traiter de nombreuses maladies avec de fortes doses intraveineuses de vitamine C. Il croyait aussi que les programmes de vaccination avaient été utilisés pour un génocide délibéré (parmi les Australiens indigènes, et pour propager le VIH en Afrique), et que le gouvernement des États-Unis avait planifié de se débarrasser des indésirables tels que les criminels en encourageant les personnes connues pour avoir des problèmes cardiaques à se faire vacciner.[1]

Dans un article "Dante and Virgil descend to Hurstville" (Dante et Virgile descendent à Hurstville) paru en 2002 dans la revue Sceptique des Sceptiques australiens[2], un sceptique qui s'était rendu dans un séminaire organisé par le Australian Vaccination Network (un réseau d'opposants à la vaccination) relate les propos que Kalokerinos y avait tenus :

"'[...] Le quatrième orateur était encore un autre médecin - le tristement célèbre Archie Kalokerinos. Le Dr Kalokerinos nous a dit que des doses massives de vitamine C pourraient guérir à peu près tous les maux, et que la vaccination était un procédé délibéré de génocide perpétré sous les auspices de l'Organisation Mondiale de la Santé et du Save the Children Fund. Il a poursuivi quand il en est venu aux exterminations massives intentionnelles et délibérées en disant que ces deux groupes "font de l'ombre à Hitler et à Staline". Il base ses affirmations sur l'idée que les aiguilles sont réutilisées afin de répandre délibérément le sida. Les faits sont étrangers aux anti-vaccins, ce qui explique pourquoi il n'a pas pris la peine de mentionner que l'UNICEF (qui fournissent environ 400 millions de kits de vaccination par an) n'a pas émis de seringue réutilisable depuis janvier 2001 et que l'abolition totale de la pratique (prévue en 2003) est à peu près tout en haut dans la liste du programme de la sécurité des vaccins de l'OMS. Il est extrêmement inquiétant de voir comment un homme aussi fou que Kalokerinos peut sembler être apparemment calme et normal.[2][3]

Archie Kalekerinos est auteur de nombreux livres en anglais sur l'utilité de la vitamine C, la nocivité des vaccins, la mort subite qu nourrisson qu'il attribue aux vaccinations, on en trouvera la liste complète sur le wikipedia anglais [1].

Alain Scohy est traducteur de deux livres d'Archie Kalokerinos "Mort subite du nourrisson" (avec deux préfaces, l'une de Linus Pauling, l'autre de Gilbert Crussol) édité par Des Clefs Pour Vivre en 1987 et "La Vitamine C, Un Médecin Témoigne ..." (avec une préface de Linus Pauling) également édité par Des Clefs Pour Vivre. Il y a probablement eu une réédition de ce dernier puisque un autre site vendeur mentionne "Editeur : Institut Paracelse", ce qui amène à penser que les deux livres ont été édités par Alain Scohy lui-même à compte d'auteur.

Références

  1. 1,0 et 1,1 https://en.wikipedia.org/wiki/Archie_Kalokerinos
  2. 2,0 et 2,1 http://www.ratbags.com/rsoles/comment/skeptic0212_inferno.htm Article "Dante and Virgil descend to Hurstville"
  3. http://www.skeptics.com.au/wp-content/uploads/magazine/The%20Skeptic%20Volume%2022%20(2002)%20No%204.pdf La revue dans laquelle a été publié, page 8, l'article "Dante and Virgil descend to Hurstville"