Doctor's Data

De Psiram

Doctor's Data est l'appellation en raccourci du Doctor's Data Laboratory basé in St. Charles (Illinois, USA) qui effectue des tests pour de nombreux thérapeutes utilisant la thérapie par chélation et autres praticiens farfelus.

Or ces tests, pratiqués dans les urines, sont unanimement dénoncés comme une escroquerie car ils sont effectués après avoir injecté des agents chélateurs (ils sont appelés pour cette raison des tests provoqués), si bien que même les personnes normales obtiennent des résultats positifs par rapport aux chiffres auxquels ils sont comparés, qui sont ceux de personnes à qui on n'a pas injecté d'agents chélateurs. Il est alors conseillé au patient une "détoxication" avec la thérapie par chélation, d'autres traitements par voie intraveineuse, des compléments alimentaires, ou quoi que ce soit d'autre que le praticien arrive à vendre.

Ces tests trompeurs et ne sont autorisés par les autorités de santé et remboursés par les compagnies s'assurance-santé que prescrits à des personnes ayant été gravement exposés aux métaux lourds et après un test du taux de métaux dans le sang.

Malheureusement, ils sont fréquemment utilisés par les docteurs ou thérapeutes s'intéressant à l'autisme, entre autres les praticiens DAN!, et prôné par les organisations (dont l'Autism Research Institute, AutismOne etc.) qui croient que l'autisme est causé par une intoxication dûe aux métaux lourds contenus dans les vaccins (plus précisément le thimérosal contenu dans les vaccins). Et ils font appel à divers laboratoires dont Doctor's Data.[1]

Un exemple entre autres : Autism Treatment Plus est l'organisme créé le 24/07/2013 suite de la fermeture d'Autism Treatment Trust (ATT), dont le nom avant le 06/02/2006 était Action Against Autism (AAA). La principale scientifique dans tous ces organismes est/était Lorène Amet. Remarquons qu'en 2014 Autism Treament Plus mentionne le laboratoire américain Data's Doctors [2]

De plus, il arrive que ces docteurs ou thérapeutes déclarent, pour pouvoir faire rembourser les frais par les compagnies d'assurance-santé, que le test a été prescrit pour cause d'intoxication lourde, alors qu'il a été prescrit de fait à des enfants autistes. En clair, s'ajoute aux motifs de plaintes contre ces docteurs ou thérapeutes un délit d'escroquerie à l'assurance-santé.

Liens externes

Références

  1. http://articles.chicagotribune.com/2010-03-04/health/ct-met-autism-therapy-lawsuit-20100304_1_defeat-autism-autism-treatment-chelation Doctors sued over ‘dangerous’ autism treatment. Article publié le 4 mars 2010 dans le Chicago Tribune, signé Patricia Callahan
    [...] Les défendeurs - les médecins de Dr Anjum Usman de Naperville et le Dr Daniel Rossignol de Melbourne, en Floride - occupent une place importante dans le Defeat Autism Now! mouvement, ce qui favorise un grand nombre de traitements alternatifs de la Tribune examinée. Tous deux ont parlé à des groupes de parents lors de conférences sur l'autisme et formé d'autres médecins à leurs méthodes. [...] Dans le cas du fils de Coman, Doctor's Data a ensuite comparé ces résultats provoqués par des médicaments avec des [résultats] standards de personnes à qui on n'a pas donné de médicaments de chélation. Basé sur cette comparaison de pommes avec des oranges, on a trouvé chez le fils de Coman des taux élevés de plomb, aluminium, étain et mercure - certains listés avec les résultats de Doctor's Data dans la "fourchette de 90 à 100% de contamination par des métaux
  2. http://www.autismtreatment.org.uk/services/at-biomedical/laboratory-testing/
cet article est une ébauche