Méthode Surrender

De Psiram

La Méthode Surrender, "Thérapie Bioénergétique", est une méthode pseudo-médicale créée par Seymour Brussel, "bio-énergéticien" [1], et le Dr Rodolphe Meyer.

Elle est présentée comme une thérapie d'ostéopathie sacro-crânienne douce, complémentaire à la médecine conventionnelle.

Seymour Brussel

La présentation de son livre "Un chemin vers l'Être" permet de comprendre que Brussel mêle à son intérêt pour la médecine des préoccupations spirituelles:

"Le corps avec son étonnante capacité d'autoguérison, l'esprit avec sa peur de disparaître et l'âme avec sa dimension universelle doivent inévitablement s'aligner et s'unifier pleinement pour conserver la quiétude et la santé, expressions authentiques de la Vie.
Suite logique des deux précédents livres, de Seymour Brussel, Un chemin vers l'Être - À la rencontre de notre Partenaire silencieux tente de nous démontrer l'existence de l'âme et de révéler à l'homme sa " nature essentielle ", ce qu'il est réellement.
Le Dr Rollin Becker, l'un des pères de l'ostéopathie moderne, développa le concept de " Partenaire silencieux " et démontra qu'à travers lui, toute personne est en relation personnelle et individuelle avec le Divin. Seymour Brussel a découvert ce concept lors d'une formation en ostéopathie et se propose, au cours de cet essai, de nous commenter l'interprétation du Dr Becker mais aussi de nous donner la vision du Partenaire silencieux selon Rudolf Steiner, C.G. Jung, KG Dürckcim, Krishnamurti, Annick de Souzenelle, Pr Duteil, Pr Garnier Malet, Eckhart Tolle, etc.
Bien que différentes, chacune de ces interprétations se rejoignent et à travers elles, Seymour Brussel lève le voile sur l'existence du Partenaire silencieux et la possibilité, offerte à chacun de nous, de le rencontrer. L'âme, l'Être ou le Partenaire silencieux ne font qu'un. Il nous entraîne vers la Paix intérieure, le bonheur d'être Soi.
"

Selon le Dr Rollin Becker, au sein même du liquide céphalo-rachidien, il y aurait un élément invisible, le Souffle de Vie, une chose gouvernée par l’intelligence même qui gouverne la marée de l’océan, la rotation de la terre, du soleil, de la lune et de toutes les planètes [donc Dieu], l’étincelle primaire, ce qui revient plus ou moins à dire que le siège de l'Âme se situerait dans le liquide céphalo-rachidien [2].

La méthode Surrender

Bien qu'elle se réfère aux concepts et au vocabulaire de l'ostéopathie crânienne de William Garner Sutherland, mouvement respiratoire primaire (MRP), liquide céphalo-rachidien (LCR), énergie vitale, souffle de vie, etc.), elle consiste seulement à poser ses mains sur la tête et sur le rachis (bas du dos) du client sans manipulation ni palpation. Elle libérerait les tensions des fascias, des tendons et des muscles pour permettre à chaque cellule de retrouver ou de conserver son mouvement d’équilibre et serait spécialement indiquée pour les vertiges, migraines, anxiété, stress, entorses, tendinites… La méthode Surrender réaliserait une synthèse et capture l'essence de nombreuses autres pratiques, souvent très anciennes, utilisées de par le monde (réflexologie, ostéopathie crânienne douce, reiki, shiatsu, haptonomie...).

Les inventeurs proposent une "Revue bibliographique des bénéfices scientifiques avérés de la méthode sur la santé"[3] ... citant habilement "le Centre National de la Médecine Complémentaire et Alternative au National Institutes of Health (USA Gov. Agency)" [NCCAM]. Pour éclairer le lecteur qui ne sait pas obligatoirement ce qu'est le NCCAM, voir ici [4]. Ils citent un "Article de revue de la littérature" pour illustrer les dits "bénéfices scientifiques avérés de la méthode sur la santé" ... écrit par l'un des deux inventeurs de la méthode, le Dr Rodolphe Meyer lui-même[5]. Lequel "article de revue de la litérature" parle des effets des thérapies utilisant les principes de la Méthode Surrender [et non de la méthode Surrender elle-même] et aligne tout bonnement 69 références concernant pratiquement toutes le Reiki qui pourront laisser à penser à un lecteur naïf que la méthode Surrender "présente des bénéfices scientifiques avérés".

Quand on cherche à vérifier ce qui est affirmé, par exemple, "La méthode est reconnue officiellement au Canada et est prise en charge par les assurances maladies" sur le site auquel ils renvoient (l'Association des Naturopathes Professionnels du Québec), aucune réponse pour un praticien proposant la Méthode Surrender au Québec, la méthode y est inconnue[6], de même impossible de vérifier que "La méthode (et les thérapies apparentées) [...] fait l’objet d’études approfondies à la faculté de médecine de Harvard [Osher 2010] [7] ainsi qu’à la Mayo Clinic [Mayo 2010]" [8]".

Formation à la méthode Surrender

La formation à la Méthode Surrender est ouverte à tou(te)s et l'enseignant principal est Seymour Brussel lui-même. La formation complète s’effectue en trois années mêlant théorie et pratique. Le programme de chacune des trois années comprend 40 heures (cours et pratique), soit 120 heures au total, moyennant quoi l'élève sera "diplômé" par l'Association Méthode Surrender – Chemin du château 23 – 1246 Corsier (GE) – Suisse, dont le siège social est à Genève. Les stages se font cependant en France, pour 2016-2017, le plus souvent en Aveyron (Vabre-Tizac), parfois à Paris, Biarritz, ou Montréal (Canada, en 2011). Un stage est même assuré par Philippe Bobola à Paris[9].

Efficacité de la méthode

Citons un passage d'un article consacré à l'ostéopathie de l'AFIS (Association française pour l'information scientifique) "L'ostéopathie, médecine holistique ou outil thérapeutique[10]: "L’ostéopathie crânienne est une croyance basée sur les concepts de W.G Sutherland, un ostéopathe américain (1873-1954). Selon lui, les os du crâne auraient un déplacement rythmique perceptible à la palpation. Pour les ostéopathes crâniens, toute cause susceptible de limiter la mobilité des os du crâne peut altérer la physiologie du corps entier. Cette théorie a été démentie par de nombreuses études scientifiques internationales. Cette croyance au dogme élaboré par W.G. Sutherland est très répandue en France.". Cet article met un lien vers une étude de James M. Norton, Ph.D. Department of Physiology University of New England College of Osteopathic Medicine (1992)[11] qui conclue: "Cette revue systématique a trouvé que les preuves scientifiques sont insuffisantes pour recommander la thérapie crânio-sacrée aux patients, aux praticiens ou aux tiers payeurs [caisses d'assurance santé] pour toute condition clinique [problème de santé].
La littérature suggère que le crâne adulte n'efface pas, ne fusionne pas ou n'ossifie pas ses sutures jusque tard dans la vie. Il y a aussi quelques preuves (quoique de qualité variable) qu'il y ait un mouvement potentiel sur ces sites de suture tôt dans la vie. La question reste quant à savoir si un tel "mouvement" est détectable par la palpation humaine ou si la mobilité a une influence sur la santé ou la maladie. [...]
".

Une évaluation plus récente de 2016[12]conclue :"En définitive, les résultats de nos différentes revues et analyses de la littérature scientifique indiquent clairement que les thérapies s’y rapportant sont à ce jour dépourvues de fondement scientifique. On aurait pu le subodorer dès leur invention, puisque très rares sont les concepteurs de « théories » cranio-sacrées ayant pris le soin élémentaire d’étayer leur pratique d’un quelconque élément de preuve. Cela montre une évidente défaillance épistémologique des fondateurs, mais également des continuateurs qui ont continué d’empiler des briques plus ou moins mal façonnées sur un marécage sans point d’appui."

Et encore, un post d'Edzard Enrst de mai 2015[13] :
Thérapie cranio-sacrale: pour 'douleurs physiques, les maladies aiguës et chroniques, troubles émotionnels ou psychologiques' ?

Dans mon dernier post, j'ai fait une déclaration assez audacieuse, sans aucune preuve à l'appui: "[ceci] démontre une fois encore que, dans le domaine de la médecine alternative, les organisations et les individus font des déclarations qui sonnent bien et sont politiquement correctes, alors qu'en même temps, ils ne tiennent aucun compte de ces buts/conceptions/objectifs prétentieux [et prétendus] et font la promotion du charlatanisme pur et simple. Ce genre de chose est si répandu que la plupart d'entre nous le considère comme allant de soi et que très peu [de nous] ont le courage de s'y opposer. Le résultat de ce comportement collectif est évident : d'une côté, les charlatans peuvent prétendre être entièrement conforme à la santé publique, à l'EBM [médecine fondée sur des preuves], etc.; mais de l'autre, ils sont libres d'exploiter le public avec leurs faux traitements".

Je sentais que ma déclaration était soutenue par tant de sites Web qu'elle allait presque de soi. Mais, il se trouve que j'ai été alerté aujourd'hui par un autre site qui fournit la preuve impressionnante de ce que je voulais dire:

"Le but de ce site est de fournir au public des informations sur la Thérapie crânio-sacrale

Les thérapeutes cranio-sacraux reconnaissent la santé en tant que principe actif. Cette santé est l'expression de la vie - une force ordonnant inhérente, une intelligence naturelle interne. La Thérapie crânio-sacrale est une forme de guérison subtile et profonde qui aide cette intelligence naturelle du corps. [en gras dans le texte]

Il est clair qu'un organisme humain vivant est extrêmement complexe et nécessite une énorme quantité d'organisation interne. La Thérapie crânio-sacrale aide à nourrir ces principes ordonnant internes. Elle contribue à accroître la vitalité physique et le bien-être, non seulement à effectuer un changement structurel, mais aussi avoir des implications beaucoup plus larges, par exemple l'amélioration des relations interpersonnelles, la gestion de la vie de façon plus appropriée, etc ...

Le travail peut résoudre les problèmes de la façon dont le client le souhaite; douleurs physiques, maladies aiguës et chroniques, troubles émotionnels ou psychologiques, ou simplement développer le bien-être, la santé et la vitalité.

La Thérapie crânio-sacrale Therapy est si douce qu'elle convient pour les bébés, les enfants et les personnes âgées tout comme pour les adultes; et aussi dans des conditions fragiles ou douloureuses aiguës. En tant que thérapie du corps entier, le traitement peut aider pour presque toutes les pathologies, augmentant la vitalité et rendant possible l'utilisation du processus d'auto-guérison du corps".

Je trouve ce texte plutôt typique et très révélateur: les auteurs font d'abord plusieurs déclarations anodines qui sont un peu plus que des platitudes politiquement correctes. Finalement, ils essaient de nous dire ce pour quoi leur traitement est bon : il convient pour les bébés, les adultes et les personnes âgées. En d'autres termes, il est pour tout le monde!

Et ce qui est vraiment brillant, il peut être utilisé pour traiter des affections aiguës et chroniques. En d'autres termes, il est efficace pour toute maladie affligeant l'humanité!

Une fois que vous avez réalisé, la stratégie de tels 'énoncés de position' (ou peu importe comment ils pourraient appeler cela) n'est que trop évidente : derrière un écran de fumée de platitudes vides, le charlatanisme est promu pour le profit. La phraséologie utilisée est telle qu'il ne peut y avoir que peu d'objections concrètes en termes juridiques ou réglementaires. Toutes les prétentions thérapeutiques sont générales, habilement dissimulées et opèrent simplement implicitement.

Charlatanisme? Oui, absolument!

Il n'a pas été prouvé que la Thérapie crânio-sacrale soit efficace pour quoi que ce soit et, en tant que thérapie, elle ne 'convient' par conséquent pour personne. Pour moi, c'est presque la définition du charlatanisme.

Livres publiés par les inventeurs de la méthode

  • La peur, origine de nos maladies - Comment s'en libérer pour guérir. Auteur : Seymour Brussel. Parution : mars 2003. Editeur : DERVY, Collection Chemins de l'Harmonie. [A été réédité - Date de parution : 24/04/2009]
  • Le Corps auto-guérisseur : Thérapie manuelle bioénergétique. Auteurs : Seymour Brussel, Rodolphe Meyer. Parution le 11 février 2008 [A été réédité - Parution : avril 2011. Editeur : DERVY et Parution mai 2011. Editeur : DERVY]
  • Un chemin vers l'Être - À la rencontre de notre Partenaire silencieux. Auteur : Seymour Brussel. Parution : août 2010 Editeur : DERVY
  • Le secret de nos vies intérieures Broché. Auteur : Seymour Brussel. Parution le 13 janvier 2012. Editeur DERVY
  • L'attention guérit. Auteur : Seymour Brussel. Parution : novembre 2014. Editeur : DERVY

Liens externes

  • http://www.charlatans.info/osteocranien.shtml Article "La manipulation crânienne"
  • http://www.sceptiques.qc.ca/quackwatch/ostheopathie.html Article "Aspects douteux de l'ostéopathie", par Stephen Barrett, M.D. Une partie de l'article concerne l'ostéopathie crânienne:
    [...] Les adeptes de "l'ostéopathie crânienne", de la "thérapie cranio-sacrée", de la "thérapie crânienne" et d'autres techniques analogues, affirment que les os du crâne peuvent être manipulés pour soulager la douleur (spécialement de la mâchoire ou TMJ) et remédier à beaucoup d'autres malaises. Ils maintiennent aussi qu'un rythme existe dans le courant du liquide autour du cerveau et de la moelle épinière. Ils croient que les maladies peuvent être diagnostiquées en décelant des anomalies dans ce rythme et qu'elles peuvent être corrigées en manipulant le crâne. La plupart de ces praticiens sont des ostéopathes, des masso-thérapeutes, des chiros, des dentistes ou des physiothérapeutes. [...] La théorie sous-jacente à la thérapie crânio-sacrée est fausse parce que les os du crâne sont fusionnés à l'adolescence et qu'aucune recherche n'a pu démontrer que la manipulation manuelle puisse faire bouger ces os. Et je ne crois pas non plus que les "rythmes du système crânio-sacré puissent être palpés aussi clairement que les rythmes des appareils cardio-vasculaire et respiratoire," comme il est prétendu dans un autre pamphlet de l'Institut Upledger [17]. On peut percevoir un pouls cervical, mais il est relié au système cardiovasculaire [18]. D'ailleurs, dans une récente étude inter-examinateurs, trois physiothérapeutes de cette approche ont examiné les mêmes douze patients. Les résultats montrent que les "taux crânio-sacrés" mesurés par les trois examinateurs sont très différents. En fait, statistiquement, ils ne faisaient pas mieux que s'ils avaient mesuré un phénomène fictif. [...] En 2002, deux professeurs de sciences de base de l'University of New England College of Osteopathic Medicine auraient conclu: Nos recherches et les recherches publiées antérieurement suggèrent que le mécanisme proposé pour l'ostéopathie crânienne est invalide et que la fidélité inter-examinateurs dans l'activité diagnostique est à peu près zéro. Puisqu'aucune étude comparative, randomisée et à double insu n'a encore été publiée, nous devons conclure que l'ostéopathie crânienne devrait être enlevée du curriculum des collèges de médecine ostéopathique et dans les examens de permis de pratique en ostéopathie. [...]

Références

  1. https://fr.wikipedia.org/wiki/Seymour_Brussel
  2. http://www.therapeutes.net/publications/textes/le_souffle_de_vie.htm
  3. http://www.methodesurrender.fr/docs/art.pdf
  4. http://www.pseudo-medecines.org/2016/09/la-medecine-basee-sur-les-preuves-medecine-scientifique-et-medecines-non-conventionnelles.html
    [...]
    - Les études du NCCAM « Centre national pour la médecine complémentaire et alternative » au sein du « National institut of heath ».

    C'est sans nul doute l'élément le plus important. Cet institut, créé sous la pression des lobbys promédecines douces, a dépensé en 10 ans environ 2,5 milliards de dollars et n'a pas obtenu le moindre résultat positif. Il fait l'objet d'une opposition croissante de la part des milieux scientifiques. Dans son livre publié en 2013, « Croyez - vous à la magie? » Paul A. Offit - Professeur de vaccinologie et de pédiatrie à l' Université de Pennsylvanie écrit:

    "Depuis sa naissance, en 1999, les responsables NCCAM ont dépensé environ 1,6 milliard $ pour étudier les thérapies alternatives. Ils ont dépensé 374.000 $ de l' argent des contribuables pour savoir que l' inhalation de parfums de citron et de lavande ne favorise pas la cicatrisation des plaies; 390.000$ pour savoir que les anciens remèdes indiens ne contrôlent pas le diabète de type 2; 446.000$ pour trouver que les matelas magnétiques ne traitent pas l' arthrite; 283.000$ pour découvrir que les aimants ne traitent pas les migraines; 406.000$ pour déterminer que les lavements de café ne guérissent pas le cancer du pancréas et 1,8 million $ pour savoir que la prière ne guérit pas le sida ou les tumeurs du cerveau ou n'améliorent pas la guérison après une chirurgie de reconstruction mammaire."

    Il est d'ailleurs à noter qu'à la suite de la mort de Steve Jobs, Joséphine Brings directrice du NCCAM a écrit sur son blog une mise en garde contre l'abandon des traitements conventionnels où, elle déclare concernant ces médecines : «les éléments de preuve ne sont pas là ». [...]

    En résumé :

    Une seule chose rassemble toutes les médecines non conventionnelles : aucune n'a fait la preuve de son efficacité. On pourrait donc les regrouper sous le terme de médecine non prouvée. La seule action éventuelle de ces médecines est due à l'effet contextuel (placebo).
  5. https://www.researchgate.net/publication/228694594_Methode_Surrender_revue_des_benefices_factuels_en_2011
  6. http://www.anpq.qc.ca/fr/trouver-un-naturopathe
  7. http://www.osher.hms.harvard.edu/default.asp C'est l'un des deux liens mis dans la liste des références dans la "Revue bibliographique des bénéfices scientifiques avérés de la méthode sur la santé". Une recherche sur le site à propos de la "Craniosacral Therapy" ou le Reiki ne donne rien pour l'année 2010
  8. http://www.mayoclinic.org/healthy-lifestyle C'est l'un des deux liens mis dans la liste des références dans la "Revue bibliographique des bénéfices scientifiques avérés de la méthode sur la santé". Il y est précisé "available online nov. 2010". Une recherche sur le site à propos de la Méthode Surrender ou de la Craniosacral Therapy du Reiki n'obtient aucune réponse, une recherche sur Reiki donne 13 réponses à propos du "Reiki and Healing Touch", des soins palliatifs de ce genre y sont proposés, mais aucune étude à ce propos en vue
  9. http://www.methodesurrender.fr/docs/cal20162017.pdf Calendrier Surrender pour 2016 – 2017
  10. http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article160 Publié en Mars 2000 L'ostéopathie, médecine holistique ou outil thérapeutique, par Jean Brissonnet, publié en mars 2000
  11. http://faculty.une.edu/com/jnorton/challenge.htm "A challenge to the concept of craniosacral interaction" James M. Norton, Ph.D. Department of Physiology University of New England College of Osteopathic Medicine (1992)
  12. http://cortecs.org/medecines-sante/evaluation-des-pratiques-utilisees-par-des-kinesitherapeutes-losteopathie-cranienne/ Article "Rapport CORTECS CNOMK : l’ostéopathie crânienne à l’épreuve des faits" Posté le 6 février 2016 par Le CorteX
  13. http://edzardernst.com/2015/05/craniosacral-therapy-for-physical-aches-and-pains-acute-and-chronic-disease-emotional-or-psychological-disturbances/ Craniosacral therapy: for ‘physical aches and pains, acute and chronic disease, emotional or psychological disturbances’ ? Published Saturday 09 May 2015