AGAMA

De Psiram

AGAMA est une école de yoga en Thaïlande qui a été fondée par Swami Vivekananda Saraswati alias Narcis Tarcau, un ancien disciple et élève du gourou Gregorian Bivolaru en Thaïlande (Ko Phangan). Les comptes- rendus de Tripadvisor [1] et l'autopromotion pour le tantra («apprendre à développer des orgasmes plus profonds et plus longs») suggèrent que l'accent est moins mis sur la spiritualité et plus sur le corps.

En juillet 2018, 31 femmes ont publiquement accusé Swami Vivekananda Saraswati, le fondateur de Agama Yoga, d'agression sexuelle en Thaïlande [2]. En conséquence, le leader Vivekananda et plusieurs autres professeurs de yoga, contre qui des reproches avaient été émis, ont fui. D'autres enseignants ont annoncé, selon les articles de presse, avoir démissionné parce que leurs espoirs d'explication ont été déçus avec les conséquences qui en découlent.

Le centre est maintenant dirigé par Ananda Maha (le Dr. Mihaiela Pentiuc, MD), une compagne de Vivekananda.

Liens externes

  • https://medium.com/@bescofield/women-accuse-agama-yoga-founder-swami-vivekananda-saraswati-of-sexual-assault-28baf12c781e
  • https://medium.com/@bescofield/agama-yoga-founder-flees-amidst-sexual-assault-accusations-23d3de3d91e3
  • https://kohphangannews.org/high-alert/agama-yoga-founder-swami-vivekananda-accused-of-sexual-assault-3821.html
  • https://www.tripadvisor.de/ShowUserReviews-g303907-d3654061-r168861961-Agama_Yoga-Ko_Pha_Ngan_Surat_Thani_Province.html
    • I've done quiet a lot at agama (many levels and some retreats, workshops) and although I had the bad feeling pretty soon about the school and about the human 'interactions' there I wanted to give it another try as I had enjoyed a lot the first month teaching and it's content. But pretty soon I saw that the whole 'system' shares simmilarities with certain sects having and using sexuality as their tool. There is a huge brainwash going on and especially some women easily ...
  • https://www.agamayoga.at/ (allemand)
  • https://educasectas.org/agama-yoga-1/ (espagnol)
  • https://zonesamui.com/2018/07/des-femmes-accusent-un-professeur-de-yoga-de-koh-phangan-dagression-sexuelle/
    Le fondateur d’une école de yoga et de tantra de Koh Phangan et plusieurs de ses « enseignants » sont accusés de viol ou d’agression sexuelle.
    Swami Vivekananda Saraswati prétendait être le «brillant représentant d’une tendance unique et moderne de penser en Yoga» qui «a atteint de hauts niveaux de réalisation spirituelle». Agama est l’un des plus grands centres de formation de yoga au monde. Le professeur de Swami est le gourou du yoga roumain Gregorian Bivolaru qui avait été condamné à six ans de prison pour avoir eu des relations sexuelles avec une mineure.
    Swami avertirait ceux qui osent parler contre lui qu’ils sont sous «influence démoniaque» et font face à «des conséquences infernales pour de nombreuses vies à venir».
    Un article du site spécialisé medium.com s’inspire d’entrevues avec plusieurs anciennes étudiantes et membres du personnel, dont la plupart ont choisi de rester anonymes par crainte de représailles.
    Quand la jeune Kelly Anne (nom d’emprunt), -étudiante- chez Agama a rencontré Swami pour sa première consultation spirituelle et alors qu’elle cherchait des conseils auprès de lui sur son anxiété notamment, selon elle, il l’a agressée sexuellement.
    « Son seul conseil était trois hommes par jour »
    Quand elle a essayé de partir, il s’est jeté sur elle:
    « Alors, je me suis levé pour partir et il a commencé à m’embrasser avec sa langue. C’était très agressif. Et puis il a commencé à tâtonner mes fesses. J’étais littéralement étourdie. »
    Lors d’une autre rencontre, elle raconte:
    « Quand il a ouvert la porte d’entrée, il a immédiatement mis sa langue dans ma bouche et a commencé à m’embrasser. Je fermai la bouche et commençai à retirer ma tête. Il a ensuite commencé à toucher mes fesses et a essayé de mettre ses mains dans mon short pour me doigter. Je repoussai son bras, d’un mouvement vers le bas, le poing serré. Je ne sais pas pourquoi je ne l’ai pas giflé pour m’enfuir. »
    « Au lieu de cela, nous nous sommes assis sur le canapé et il a continué à essayer de glisser sa main dans mon short. Je me souviens avoir bougé plusieurs fois pour essayer d’éloigner ses mains de cette zone. À la fin, il a réussi et j’étais allongé sur le canapé, il avait ses doigts à l’intérieur de moi. Ce n’était pas comme s’il essayait de me faire plaisir, il avait ses doigts en moi et continuait à me parler de généralités. »
    Elle a dit qu’elle s’était sentie violée. Plusieurs autres femmes racontent d’autres faits similaires survenus avec ce professeur de Yoga.
    L’homme aurait il y a trois jours, à la suite de ces révélations, quitté précipitamment Koh Phangan, probablement pour la Roumanie.

Voir aussi

MISA
Gregorian Bivolaru

Article de Psiram dans d'autres langues

Références

  1. https://www.tripadvisor.de/ShowUserReviews-g303907-d3654061-r168861961-Agama_Yoga-Ko_Pha_Ngan_Surat_Thani_Province.html
  2. https://medium.com/@bescofield/women-accuse-agama-yoga-founder-swami-vivekananda-saraswati-of-sexual-assault-28baf12c781e