Ésotérisme brun

De Psiram
Thulé.jpg

L'expression ésotérisme brun ou ésotérisme de droite qualifie des doctrines cultuelles souvent nationalistes (völkisch) dont les représentants s'introduisent dans les milieux politiques d'extrême-droite ou promeuvent des idéologies de droite. Certes, depuis la fin des années 1980, l'ésotérisme a également des partisans dans les cercles gauchistes ou alternatifs, il est cependant de loin plus populaire chez les partisans des mouvements et d'organisations d'extrême-droite. La littérature New Age moderne favorise ceci car il y a souvent dans les livres en question des théories du complot d'extrême-droite ou racistes. Le passage à la littérature d'extrême-droite en est facilité. La caractéristique des idéologies ésotériques, qui est de ne pas avoir à prouver leurs propres affirmations et de se référer à des visions d'une personne seule, rend la propagation des conceptions du monde conspirationnistes de toutes sortes d'autant plus facile. De temps à autre, le texte écrit contenant des idées de droite est présenté comme étant inspiré par des êtres supérieurs dans un sens ésotérique. Le darwinisme social d'une nature subjective (holisme, êtres supérieurs, nécessité karmique), qu'on trouve souvent dans les idéologies ésotériques et de droite, présente la vie comme une lutte perpétuelle entre le fort et le faible et un « processus de sélection » biologique qui seraient nécessaire. Que pourtant de nombreux organismes naturels tirent avantage de coexistences symbiotiques, est là ignoré.

Origine de l'expression allemande ésotérisme brun

La Sturmabteilung (littéralement section d’assaut, de Sturm « tempête » ou militairement « assaut » et Abteilung signifiant « détachement, section »), abrégée en S.A., formait une organisation paramilitaire du parti nazi, le NSDAP, dont est issue la SS également fondée par Adolf Hitler. Les SA jouèrent un rôle important dans l'accès au pouvoir de ce dernier en 1933. Les SA sont appelées « chemises brunes » en raison de la couleur de l'uniforme que ses membres portent à partir de 1925. Bien qu'Hitler ait par la suite petit à petit écarté la SA et même éliminé ses leaders, la couleur brune reste en Allemagne celle du nazisme et des néo-nazis.[1]

L'ésotérisme et le nazisme

Les leaders nazis ont été des partisans déclarés de l'ésotérisme. Alfred Rosenberg et Heinrich Himmler, Reichsführer des SS, en sont de bons exemples. Heinrich Himmler approvisionnait ses troupes SS partiellement en alimentation biodynamique et les soignait avec des remèdes naturels. Son image élitiste de «Sage», a entraîné également l'idée de la race maîtresse et l'affirmation de l'Holocauste. La Société de Thulé, un ordre militant antisémite, établi en 1918 par Rudolf von Sebottendorf, a participé activement à la lutte contre la république des conseils de Bavière. Les partisans de la Société de Thulé, ont défendu l'ariosophie. Le NSDAP a été formée du DAP, qui lui-même était issu de la Société de Thulé [2]. Le mouvement Ludendorff (maintenant "Bund für Gotterkenntnis", en français: Association pour la reconnaissance de Dieu) est un autre exemple d'ésotérisme d'extrême-droite.[3] Des connexions idéologiques existent également avec l'écologie d'extrême-droite.

Représentants

Un représentant typique de l'ésotérisme d'extrême-droite est l'auteur allemand Jan Udo Holey (pseudonyme Jan van Helsing). Dans son livre "Geheimgesellschaften" (Sociétés secrètes] il écrit que les juifs auraient déclaré la guerre aux allemands en 1933 et que, à cause de cela ils devraient absolument recevoir un terrain "quelque part en Russie". Les juifs seraient eux mêmes responsables de l’antisémitisme grandissant. Les services secrets d’Israël, le Mossad, seraient les premiers financiers de l'extrême-droite en Allemagne. Autres représentants de l'ésotérisme d'extrême-droite : Dieter Rüggeberg, Armin Risi, Michael Kent et Jo Conrad. Jan van Helsing dirigeait une chaîne de télévision nommée Secret-TV avec Jo Conrad. Trutz Hardo, un thérapeute de reincarnation écrit dans son livre "jedem das seine" (A chacun le sien) que l'holocauste est le karma juif. "La plupart de ceux qui ont été gazés, avait à payer un karma pas équilibré par cette mort violente". Selon l'auteur Hardo on pouvait appeler Auschwitz un équilibrage fondamental pour des infractions commises antérieurement par le judaïsme du monde-historique.

Sur Internet

Un grand nombre de sites web mixe des visions ésotériques du monde avec des idéologies d'extrême-droite.

Article de Psiram dans d'autres langues

Liens externes

  • http://www.conspiracywatch.info/Qu-est-ce-que-le-Livre-jaune-n-5_a528.html Le Livre jaune nº 5 se présente comme un enchevêtrement complexe juxtaposant différents discours. Van Helsing entrecroise le New Age, l’ufologie nazie, le conspirationnisme anti-judéo-maçonnique, et l’aryosophie, multipliant ainsi les cibles potentielles de l’ouvrage. En effet, cet ouvrage s’adresse non seulement à un public déjà acquis aux discours et théories nazis, mais également aux adeptes du Nouvel Âge. L’auteur fait de nombreuses références au channeling et à l’Âge du Verseau.
  • Nicholas Goodrick-Clarke, Les racines occultes du nazisme (1985), trad., Puiseaux, Pardès, 1989.

Références

  1. https://fr.wikipedia.org/wiki/Sturmabteilung
  2. https://fr.wikipedia.org/wiki/Société_Thulé
  3. https://de.wikipedia.org/wiki/Bund_für_Deutsche_Gotterkenntnis (allemand)