Samuel Shor : Différence entre versions

De Psiram
m (Les conférences ILADS-Europe auxquelles Samuel Shor était orateur)
 
Ligne 30 : Ligne 30 :
 
{{DEFAULTSORT:Shor, Samuel}}
 
{{DEFAULTSORT:Shor, Samuel}}
  
 +
[[category:ILADS]]
 
[[Category:Médecin]]
 
[[Category:Médecin]]
 
[[category:Traitement de médecine-alternative de la Borréliose‏‎]]
 
[[category:Traitement de médecine-alternative de la Borréliose‏‎]]
 
[[category:Utilisateur de la HBOT‏]]
 
[[category:Utilisateur de la HBOT‏]]

Version actuelle en date du 13 juillet 2019 à 13:09

Samuel Shor, fondateur et directeur du centre de soin Oxygen Therapy of Northern Virginia
Source capture d'écran [1]

Samuel Shor ou Samuel M. Shor est un médecin américain des US, président de l'ILADS en 2017[2]. Le Dr Samuel Schor est, en 2017, le président en exercice de l’ILADS. Il est également président et fondateur d’une clinique spécialisée dans les traitements hyperbares où la maladie de Lyme figure en première place dans la liste des pathologies pour lesquelles la clinique offre ses services. La médecine hyperbare est une modalité thérapeutique d’administration d’oxygène par voie respiratoire à une pression supérieure à la pression atmosphérique. Parmi les principales indications retenues par les agences sanitaires, on compte les intoxications au monoxyde de carbone ou les accidents de décompression sous-marine.

D’autres indications sont également reconnues, mais la maladie de Lyme ne figure jamais comme pouvant bénéficier d’une Oxygénothérapie hyperbare de la maladie de Lyme. La Haute autorité de santé ne retient pas non plus la maladie de Lyme dans la liste de ses indications pour une thérapie hyperbare. Les CDC américains (Centers for disease control and prevention) mettent le traitement hyperbare contre la maladie de Lyme au même niveau de réserve (à savoir, « sans preuve d’efficacité ») que « les antibiothérapies longues – mois ou années –, les injections intraveineuses de peroxyde d’hydrogène, les traitements par des champs électromagnétiques, les compléments d’ail, l’argent colloïdal, la transplantation de cellules souches… ».

Mais qu’importe que le traitement hyperbare soit sans effet sur la maladie de Lyme, que la Food and drug administration (FDA) américaine souligne ses dangers et mésusages… Pour le président de l’ILADS, sans le moindre souci de conflit d’intérêt, il est possible de diriger une clinique qui propose des Oxygénothérapie hyperbare contre la maladie de Lyme et présider une association qui laisse entendre, contre toute évidence scientifique, que ces traitements peuvent être adaptés. [3]

Les indications pour la HBOT Therapy selon le Dr Samuel Shor

  • Lyme disease / Maladie de Lyme
  • Chronic pain-Fibromyalgia, Headaches, Neuropathic pain / Douleur chronique - Fibromyalgie, Maux de tête, Douleurs neuropathiques
  • Traumatic brain injury [TBI] / Lésion cérébrale traumatique [TBI]
  • Chronic post-stroke state/ Etat post-AVC chronique
  • Cognitive impairment / Déficience cognitive
  • Attenuation of atherosclerosis / Atténuation de l'athérosclérose
  • GI conditions such as inflammatory bowel disease and radiation proctitis / Les conditions des GIs telles que la maladie inflammatoire de l'intestin et la proctite de rayonnement
  • Sports injuries / Les blessures sportives
  • Urologic conditions such as interstitial cystitis / Les conditions urologiques telles que la cystite interstitielle
  • Sudden hearing loss / Perte auditive soudaine

Les conférences ILADS-Europe auxquelles Samuel Shor était orateur

  • Colloque européen de l'ILADS les 18 et 19 mai 2012 à Klagenfurt en Autriche
  • Symposium "vis-a-vis" à Londres en juin 2014
  • ILADS Lyme Disease Antwerp Conference 2016 (Belgique)
  • ILADS HELSINKI en juin 2016 en Finlande
  • Conférence ILADS-Europe en mai 2017 à Paris

Références

  1. http://www.hbotnova.com/staff.html Le staff de l'Hyperbaric Oxygen Therapy of Northern Virginia
  2. http://www.ilads.org/ilads/officers-directors.php
  3. https://www.jim.fr/medecin/jimplus/e-docs/la_face_cachee_des_lyme_doctors__166435/document_edito.phtml+&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=fr Extrait de la partie concernant Samuel Shor dans l'article "La face cachée des « Lyme Doctors »" de Jean-Paul Krivine, Rédacteur en chef de la revue Science et Pseudo Sciences, article publié le 08/07/2017 dans le Journal International de Médecine (accès payant)