Nhuan Le Quang

De Psiram

Nhuan Le Quang est un vietnamien émigré en France qui propose diverses thérapies de médecines alternative, acupuncture, réflexologie faciale, radiesthésie, et même Médecine Nouvelle Vietnamienne.

Mr le Quang a inventé une sorte de stylo pour de l'acupressure, un petit appareil de chomathérapie, il reçoit en consultation, se produit dans divers salons de bien-être, parfois à l'étranger en Espagne ou en Belgique, est intervenant à divers colloques/conférences, donne des cours pour enseigner sa/ses méthodes.

Parcours de Nhuan Le Quang par lui-même

Source: les éditions Jouvences[1]

Nhuan Le Quang: Une étonnant destinée

Tout commença pour lui d'étrange manière. Alors qu'il vivait encore au Vietnam, il y a une vingtaine d'années, un médium lui avait prédit qu'un jour, il soignerait les gens, que de plus il voyagerait beaucoup à travers le monde, qu'il deviendrait célèbre et qu'il " lancerait" une méthode différente de tout ce qui était connu jusqu'alors. Cette étrange prédiction laissa Nhuan Le Quang fort étonné et plutôt sceptique: il était alors architecte et vivait en pays communiste, au sud Vietnam, ce qui laissait mal augurer de pareille éventualité.

Ajoutons qu'il souffrait en outre d'un asthme chronique qui le faisait tant souffrir que cette prédiction lui sembla complètement absurde. " Mais ", comme il le dit lui-même, " j'étais pessimiste à cette époque. Et comme j'étais destiné à me lancer là-dedans, j'ai appris tout seul. J'ai découvert à travers mes expériences deux techniques tellement simples qu'il faut le voir pour le croire. J'ai continué et que vous le croyez ou non, ça marche et c'est l'essentiel". Une bonne partie de sa famille avait émigré en France en 1975, suite aux "événements communistes".

Des circonstances familiales lui ayant à l'époque rendu difficile pareil départ, il s'était résigné à demeurer au Vietnam, à son grand regret. Ce fut pourtant à cette circonstance en apparence défavorable qu'il dut l'opportunité qui lui fut offerte de faire connaissance avec cette méthode ! Comme il l'exprime lui-même:

"Cela vaut bien les onze années passées en pays communiste !"[2]

Cette présentation est accompagnée, à gauche, de l'image de la couverture du livre Dien' Cham' dont il est dit co-auteur (voir ci-contre) ainsi que d'un shéma de points d'acupuncture sur un visage vu de profil, à droite.

Nhuan Le Quan selon les éditions Jouvences

Les éditions Jouvences qui publient le livre "Le dien' cham" dont Mr Le Quang est dit co-auteur avec Marie France Muller le présentent ainsi: "Nhuan LE QUANG. A découvert la facythérapie au Vietnam, méthode qui lui a servi à mettre au point le Dien'Cham' dont il est à la fois promoteur et concepteur. Il sillonne la France pour faire connaître cette thérapie afin que le plus grand nombre possible de personnes puisse profiter de ses bienfaits."[1]

Le droit d'auteur d'un vietnamien est violé à l'étranger[3]

En 1984, le journal du matin Minh Hai a publié un volume d'un livre intitulé Diên Chân - Therapy Control (thérapy de point d'injection) écrit par Bui Quoc Dung. Et en 2003, le livre a été réimprimé par Da Nang Publishing House (la maison d'edition Da Nang)

"Mon livre a été imprimé à Taiwan sans autorisation", a dit Mr. Chau. En 2004, un de ses étudiants (vietnamien) avait traduit le livre et l'avait soussigné [comme étant] l'auteur. Après qu'il eut été découvert, l'étudiant a payé pour l'utilisation du droit d'auteur et a réimprimé le livre au nom de Bui Quoc Dung.

Récemment, Mr Chau a su qu'un livre a été imprimé en français sous le titre de "Le Dien Cham - Une étonnante méthode Vietnamienne de réflexologie fasciale," publié, en 2000, par Jouvence Publishing House [maison d'édition Jouvence] (Suisse). Le livre était au nom de Le Quang Nhuan (un étudiant de Chau, qui, plus tard, s'est installé en France) et d'un homme (sic) français Marie France Muller qui était cité comme co-auteur.

Ensuite, des étudiants de Mr. Chau ont découvert le livre Diên Chân - Therapy Control publié dans une version espagnole, en 2002, par Océano Ambar Publisher, et vendu en Espagne. En 2005, ce livre a été publié, une fois encore, dans une version allemande, sous le nom de Le Quang Nhuan et Marie France Muller.

En comparant la version française Le Dien Cham - Une étonnante méthode Vietnamienne de réflexologie fasciale avec la version vietnamienne Diên Chân - Therapy Control, Mr. Chau a estimé que le livre dans la version française avait été traduit textuellement [à partir] de la version vietnamienne. Le travail de Nhuan contribuant à la traduction en français est la recopie des plans des fentes/évents sous la forme d'images, tandis que je dessinais les plans d'évents sous la forme de tableaux dans le livre vietnamien, toutes les fentes/évents sont exactement les mêmes. Les deux versions en espagnol et en allemand ont été exactement traduites [à partir] du livre français.

Mr. Chau a envoyé un email à Mr. Le Quang, mais jusqu'à présent il n'y a eu aucune réponse. "Je veux demander que justice soit faite, ce qui comprend le paiement pour l'utilisation des droits d'auteur et la réimpression du livre avec inscrit [dessus] le nom de Bui Quoc Chau", a dit Chau.

Références

  1. 1,0 et 1,1 https://www.editions-jouvence.com/livre/le-dien-cham
  2. http://www.reflexologie-diencham.com/m,le,quang.php
  3. http://kenfoxlaw.com/news/373-a-vietnamese-author-s-copyright-is-infringed-overseas.html
cet article est une ébauche