Jomanda

De Psiram
Jomanda.jpg

Jomanda (née le 5 mai 1948, en fait Johanna (Joke) Wilhelmina Petronella Damman) est une guérisseuse spirituelle néerlandaise, thaumaturge (faiseuse de miracles) et médium clairvoyante, connue dans tout le pays (Pays-Bas) en raison de ses passages à la télévision.

Courte biographie

Jomanda/Damman est née en 1948 à Deventer et est une ancienne danseuse de ballet et professeure de ballet.

Activités

Jomanda affirme être clairvoyante et avoir la capacité de faire des guérisons miraculeuses. Elle serait aussi capable «irradier» des bouteilles d'eau du robinet à des fins de guérison. Il suffirait, par exemple, d'amener les bouteilles devant un appareil radio juste au moment quand on peut l'entendre dans une émission de radio. En outre, Jomanda a recommandé son propre remède miracle contre les cancers basé sur de l'huile de foie de morue, du miel et de la sauge.

Jomanda a également organisé des sessions de groupe.

L'affaire Sylvia Millecam

L'actrice Sylvia Millecam était une patiente de Jomanda et est décédée d'un cancer du sein. En 2004, des accusations ont été portées contre Jomanda et deux médecins pour la mort de sa patiente, accusés de blessures graves. Jomanda et les médecins avaient dit à la patiente qu'elle n'avait que de l'inflammation. En juin 2009, Jomanda a été acquittée en première instance. Tout au long du procès, on a appris qu'un assistant de Jomanda avait secrètement obtenu des informations sur Sylvia Millecam, qui semblait plus tard «traquée» par la «médium» Jomanda. Le ministère public d'Amsterdam a fait appel. [1][2][3]

L'association néerlandaise contre le charlatanisme (Vereniging tegen de Kwakzalverij) déplore l'acquittement de Jomanda [3] et continue de surveiller de près, comme elle l'avait fait durant tout le procès, les activités douteuses des médecins qui ont été les co-accusés de Jomanda dans l'affaire Millecam, qui outre le procès pénal ont ou avaient été sanctionnés ou radiés de l'ordre des médecins. [4] [5]

Article de Psiram dans d'autres langues

Références

  1. https://www.om.nl/vaste-onderdelen/zoeken/@26837/'2-jaar-healings/ Traduction google du document en néerlandais:

    OM: "2 ans sans guérir par Jomanda". 22 mai 2009 - Arrondissementsparket Amsterdam

    Le ministère public d'Amsterdam a demandé une peine d'emprisonnement avec sursis de 12 mois contre Jomanda en raison de la mort de Sylvia Millecam. En outre, elle ne serait pas autorisée à effectuer des activités ou des activités visant à guérir et à guérir les gens pendant deux ans. Si elle le fait, elle doit purger une peine de 12 mois.

    Contre les deux autres suspects, l'OM a resp. 4 et 8 mois de prison, totalement conditionnelle avec une période de probation de deux ans. Ces suspects ne sont pas autorisés à exercer leur profession de médecin pendant la période d'essai.

    La peine de Jomanda est plus élevée parce qu'elle a eu des contacts avec Sylvia Millecam pendant la plus longue période et a exercé ainsi la plus grande influence sur elle. En outre, le procureur compte également sur la mort de Millecam.

    Le ministère public a tenu compte, entre autres, du fait que le cancer du sein peut être bien traité à un stade précoce lorsqu'il est découvert. Comme le cancer du sein chez Sylvia Millecam n'a jamais été traité conventionnellement, les cellules cancéreuses ont proliféré et se sont répandues dans tout le corps.

    Selon le ministère public, ce sont les accusateurs qui sont accusés de ne pas avoir assumé leur responsabilité de quelque manière que ce soit. En outre, ils n'ont pas mis fin à la souffrance qui leur était visible, que Sylvia Millecam a traversée. Le ministère public ne considère pas la possibilité de répétition comme exclue.
  2. https://www.om.nl/vaste-onderdelen/zoeken/@28840/gaat-definitief/ Traduction google du document en néerlandais:

    L'OM est finalement en cassation contre l'acquittement Jomanda. 28 juin 2011

    Le ministère public est finalement en cassation contre la décision du tribunal d'Amsterdam dans l'affaire Sylvia Millecam. Le ministère public ne peut être d'accord avec l' acquittement de la cour et les raisons données dans l'affaire criminelle contre Mme D. (Jomanda).

    Auparavant, on savait déjà que le ministère public avait institué une cassation afin de ne pas dépasser le délai légal dans lequel cela devait avoir lieu. Dans l'intervalle, le ministère public a longuement étudié le jugement et a définitivement décidé de soumettre l'affaire à la Cour suprême.

    Sylvia Millecam est décédée en août 2001 à l'âge de 45 ans des conséquences du cancer du sein. Le ministère public est d'avis que Jomanda est conjointement responsable de nuire à la santé de Millecam, entraînant des blessures graves. Compte tenu de l'implication longue et intensive de Jomanda, également dans la période où il y avait encore une chance de guérison, le ministère public estime que la mort de Millecam peut également être attribuée à Jomanda.

    En novembre 2010, le ministère public a exigé 12 mois de prison avec sursis contre Jomanda en appel en raison de sa participation à la mort de Millecam. La cour d'appel d'Amsterdam a parlé librement à Jomanda parce que la coresponsabilité de Jomanda n'aurait pas été prouvée.

    En raison de l'appel en cassation, l'acquittement de Jomanda n'est pas encore irrévocable.
  3. 3,0 et 3,1 https://www.kwakzalverij.nl/nieuws/hoge-raad-handhaaft-eerdere-straffen-in-zaak-millecam/ Traduction google: La Cour Suprême maintient des peines antérieures dans l'affaire Millecam
    La Cour suprême confirme les condamnations précédentes pour les deux médecins alternatifs, René Broekhuijse et Jos Koonen, qui ont traité l'actrice Sylvia Millecam pour le cancer du sein. Fin 2011, ils ont été condamnés à des peines d'emprisonnement avec sursis de six et trois semaines, respectivement, parce qu'ils avaient suspendu le traitement habituel de Millecam.
    Par: des éditeurs Web Publié: 15 Mar 2013.
  4. https://www.kwakzalverij.nl/nieuws/kwakzalver-rene-broekhuyse-denkt-q-koorts-te-genezen-met-suikerkorrels/ Kwakzalver René Broekhuyse denkt Q-koorts te genezen met suikerkorrels
    Kwakzalver René Broekhuyse, bekend geworden na de zaak rond actrice Sylvia Millecam, zegt nu Q-koorts te kunnen genezen met suiker. Door: Broer Scholtens | Geplaatst: 20 aug 2017
    Le charlatan René Broekhuyse, qui est devenu célèbre après le cas de l'actrice Sylvia Millecam, dit maintenant que la fièvre Q peut être guérie avec du sucre.
    Par: Brother Scholtens, publié le 20 août 2017.
  5. https://www.kwakzalverij.nl/nieuws/forse-tuchtmaatregelen-tegen-artsen-millecam/ Mesures disciplinaires substantielles contre les médecins Millecam. Par: MA van Geer | Publié: 8 Apr 2006.
    tribunal disciplinaire régional d'Amsterdam a statué le 7 avril 2006 dans l'affaire «Millecam» (voir document pdf ci-joint). La mesure la plus lourde a été imposée à René Broekhuijse. Il a été suspendu pour la vie en tant que médecin. Ses anciens collègues Erik Dankmeijer et Jos Koonen ne sont pas autorisés à exercer leur profession pendant 6 mois et 1 an respectivement. [...]