Ita Wegman

De Psiram
Ita Wegman

Maria Ita Wegman (née 22 février 1876 - décédée le 4 mars 1943 à Arlesheim en Suisse) était une femme médecin d'origine néerlandaise, inventrice avec Rudolf Steiner de la Médecine anthroposophique.

Le "klassische Rhythmische Massage nach Wegman" (massage rythmique classique selon Wegman) qui est conforme à la Médecine anthroposophique est dû à Wegman. Ita Wegman a fondé en 1921 la première clinique anthroposophique à Arlesheim près de Dornach (Suisse).

Wegman n'a pas publié dans les revues médicales spécialisées de l'époque mais principalement sous forme d'articles dans le journal Natura (un journal pour l'expansion de l'art de la médecine selon l'anthropologie de sciences humaines) qu'elle avait fondé en 1926. En outre, certains écrits ont été publiés dans des livres, par exemple Données de base pour un élargissement de l'art de guérir selon les connaissances de la science spirituelle coécrit avec Steiner.

Biographie succincte

Ita Wegman était née en Indonésie, à l'époque hollandaise, mais a émigré plus tard en Europe. Déjà en 1896, elle avait eu en Indonésie un premier contact avec la théosophie de la Theosophischen Gesellschaft Adyar (Adyar-TG) (la Société de Théosophie Adyar).

À l'âge de 26 ans, Ita Wegman a rencontré pour la première fois Rudolf Steiner à Berlin en 1902 et a ensuite adhéré à la Deutschen Sektion der Theosophischen Gesellschaft (DSdTG) (la section allemande de la Société Théosophique) dirigée par celui-ci, une filiale de l'Adyar-TG. Wegman s'est ralliée ensuite à l'Anthroposophie fondée par Steiner.

En 1906, elle a commencé des études de médecine à l'Université de Zurich où les femmes avaient accès à la faculté de médecine. Elle a terminé ses études en 1911 avec le diplôme de médecin et a été spécialiste en gynécologie.

En 1917, elle a inventé avec le profane en médecine Rudolf Steiner un remède anthroposophique contre le cancer contenant des ingrédients du gui. La préparation à laquelle on avait recours dans le traitement par le gui a été appelée Iscador et est encore aujourd'hui utilisée en médecine anthroposophique en tant que traitement du cancer.

En 1921, Ita Wegmann a ouvert une clinique privée, le Klinisch-Therapeutisches Institut, qui a aujourd'hui comme raison sociale "Ita-Wegman-Klinik" (Clinique Ita Wegman). Dans cette clinique, on traitait selon les principes de la médecine anthroposophique.

En 1922, Wegman a participé à la fondation de la société anonyme Internationale Laboratorien & Klinisch-Therapeutisches Institut Arlesheim qui a aujourd'hui comme raison sociale Weleda AG.

En 1923, elle a été membre du comité fondateur ésotérique de la Allgemeinen Anthroposophischen Gesellschaft (AAG) (Société anthroposophique universelle), ayant aujourd'hui son siège au Goetheanum, Rüttiweg 45, 4143 Dornach, Suisse.[1]

Dans les années après le décès de Steiner, ont surgi entre les membres du Conseil exécutif, à savoir Marie Steiner et Ita Wegman, de nombreux conflits sur la continuation du travail anthroposophique dans l'AAG qui ont abouti en 1935 a l'exclusion de la Société d'Ita Wegman et de Elisabeth Vreede et également de leurs partisans par l'Assemblée générale. Cette décision a été annulée seulement en 1948, cinq ans après la mort de Wegman.

Références

  1. http://www.goetheanum.org/Goetheanum.45.0.html?&L=2&tx_ttnews%5Btt_news%5D=3871&cHash=fc8ca7b525a62c0a257c8ff34cbf6985 Page en français annonçant l'AG de la Société anthroposophique universelle de 2015