Bio-électronique de Vincent

De Psiram
Louis-Claude Vincent
Bioélectronigramme. Source [1]

L'analyse bio-électronique du terrain selon Vincent (BETA, ou Bio Terrain Analyse BTA, ou Bioélectronique de Vincent BEV, ou Bio-Elektronik nach Vincent BEV, ou Vincents Bioelektronik) est une méthode pseudo-médicale de l'ingénieur hydrologue français Louis-Claude Vincent (né le 10 janvier 1906 au Puy-en-Velay et mort le 26 août 1988 à Marsat, département du Puy de Dome) qui remonte aux années 1950 et qui, malgré l'absence de plausibilité et d'efficacité prouvée, continue à être prisée dans les milieux de la naturopathie et des heilpraktikers en tant que méthode de diagnostic basée sur la pathologie des humeurs (sang, phlegme, bile jaune et bile noire). À l'origine, Vincent avait développé sa méthode pour l'analyse de l'eau potable.

Informations générales sur le procédé

Dans cette méthode, les trois variables faciles à déterminer, le pH, le potentiel redox (potentiel d’oxydoréduction) et la résistance électrique sont déterminés à partir des fluides corporels sang, salive et urine. Ces valeurs mesurées sont inscrites dans un graphique appelé bioélectronigramme. Ce diagramme permettrait d'obtenir une image du terrain biologique (dans le sens de l'environnement) qui permettrait d'établir un diagnostic. De cette façon, on pourrait détecter des "troubles métaboliques latents". En outre, il serait également possible de détecter l'hyperacidité.

Liens externes

Article de Psiram dans d'autres langues

cet article est une ébauche

Références

  1. http://www.lemieuxetre.ch/eau/frame_eau_types_parfaite.htm
cet article est une ébauche