Rasoir d’Occam

De Psiram
Révision de 19 avril 2014 à 18:48 par Ildeverte (discussion | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Ockham.jpg

Le Rasoir d'Occam (Rasoir d'Ockham, Occam's Razor, novacula Occami) est une règle courammant appliquée dans les sciences. Sa première formulation est souvent attribuée au logicien et père franciscain William d’Ockham (~1288 – 1347), mais elle date de bien plus longtemps. Ce même principe peut être retrouvé déjà dans les manuscrits d’Aristote (384 – 322 av. J.-C.) (selon Charlesworth 1956). Au 19ème siècle il a été nommé d’après William d’Ockham, même s’il ne l’avait jamais formulé explicitement, mais seulement implicitement dans ses œuvres.

En 1654, le philosophe Johannes Clauberg mentionna : « Entia non sunt multiplicanda praeter necessitatem » ou « sine necessitate » (Les entités ne doivent pas être multipliées par delà ce qui est nécessaire ; plus simplement : les hypothèses les plus simples sont les plus vraisemblables)[1] [2], qui est une des formulations les plus courantes à présent.

La dénomination « Rasoir d’Occam » pour ce principe de parcimonie fut caractérisée en 1852 par le métaphysicien écossais Sir William Hamilton, 9th Baronet of Preston (1788-1856).

Article de Psiram dans d'autres langues

Quellennachweise

  1. http://fr.wikipedia.org/wiki/Rasoir_d'Ockham
  2. http://www.sceptiques.qc.ca/dictionnaire/occam.html