Cyril Dion : Différence entre versions

De Psiram
Ligne 2 : Ligne 2 :
 
Il est un des fondateurs de la revue Kaizen.
 
Il est un des fondateurs de la revue Kaizen.
  
Sa pensée et ses actions ont des traits communs avec le mouvement anthroposophe, dont il promeut des applications sociétales, qu'elles soient culturelles, pédagogiques, médicales ou bien encore agricoles, sans oublier l'habitat avec l'ouverture d'oasis-en-tous-lieux "autonomes".
+
== Formation ==
 +
Après une formation initiale en réflexologie plantaire, il fait trois années d'étude à l’École d'art dramatique Jean-Périmony.
  
Après une formation initiale en réflexologie plantaire, trois années d'étude à l’École d'art dramatique Jean-Périmony et une très courte carrière de comédien, Cyril Dion devient en 2003 coordinateur de projets pour la Fondation Hommes de parole. Il participe à l'organisation du congrès israélo-palestinien de Caux en 2003 puis, en 2005 et 2006, des 1er et 2e Congrès mondiaux des imams et rabbins pour la paix à Bruxelles puis à Séville
+
== Carrière - Réalisations ==
 +
Après une très courte carrière de comédien, Cyril Dion devient en 2003 coordinateur de projets pour la Fondation Hommes de parole. Il participe à l'organisation du congrès israélo-palestinien de Caux en 2003 puis, en 2005 et 2006, des 1er et 2e Congrès mondiaux des imams et rabbins pour la paix à Bruxelles puis à Séville.
 
Fin 2006, il participe à la création du Mouvement Colibris qu’il dirige jusqu’en juillet 2013
 
Fin 2006, il participe à la création du Mouvement Colibris qu’il dirige jusqu’en juillet 2013
 
En 2010, il conseille et co-produit avec les Colibris le documentaire Solutions locales pour un désordre global de Coline Serreau
 
En 2010, il conseille et co-produit avec les Colibris le documentaire Solutions locales pour un désordre global de Coline Serreau
 
En 2012 il cofonde le magazine Kaizen dont il est directeur de la rédaction de mars 2012 à avril 20147, et la collection « Domaine du Possible »aux éditions Actes Sud, qu'il codirige toujours avec Jean-Paul Capitani (conjoint de Françoise Nyssen).  
 
En 2012 il cofonde le magazine Kaizen dont il est directeur de la rédaction de mars 2012 à avril 20147, et la collection « Domaine du Possible »aux éditions Actes Sud, qu'il codirige toujours avec Jean-Paul Capitani (conjoint de Françoise Nyssen).  
  
== Critiques ==
+
== Promotion des réalisations anthroposophiques ==
 +
Il promeut des applications sociétales issues de l'anthroposophie, qu'elles soient culturelles, pédagogiques, médicales ou bien encore agricoles, sans oublier l'habitat avec l'ouverture d'oasis-en-tous-lieux "autonomes".
 +
 
  
Directeur de publication chez Actes Sud dans la collection « Domaine du possible » dont l'ancienne directrice est Françoise Nyssen.
 
  
 
{{(ébauche)}}
 
{{(ébauche)}}

Version du 26 mai 2020 à 22:41

Cyril Dion est un écrivain, réalisateur, poète et militant écologiste français, né le 23 juillet 1978 à Poissy. Il participe à la création et est le premier directeur du Mouvement Colibris. Il est un des fondateurs de la revue Kaizen.

Formation

Après une formation initiale en réflexologie plantaire, il fait trois années d'étude à l’École d'art dramatique Jean-Périmony.

Carrière - Réalisations

Après une très courte carrière de comédien, Cyril Dion devient en 2003 coordinateur de projets pour la Fondation Hommes de parole. Il participe à l'organisation du congrès israélo-palestinien de Caux en 2003 puis, en 2005 et 2006, des 1er et 2e Congrès mondiaux des imams et rabbins pour la paix à Bruxelles puis à Séville. Fin 2006, il participe à la création du Mouvement Colibris qu’il dirige jusqu’en juillet 2013 En 2010, il conseille et co-produit avec les Colibris le documentaire Solutions locales pour un désordre global de Coline Serreau En 2012 il cofonde le magazine Kaizen dont il est directeur de la rédaction de mars 2012 à avril 20147, et la collection « Domaine du Possible »aux éditions Actes Sud, qu'il codirige toujours avec Jean-Paul Capitani (conjoint de Françoise Nyssen).

Promotion des réalisations anthroposophiques

Il promeut des applications sociétales issues de l'anthroposophie, qu'elles soient culturelles, pédagogiques, médicales ou bien encore agricoles, sans oublier l'habitat avec l'ouverture d'oasis-en-tous-lieux "autonomes".


cet article est une ébauche

Référence